Livres
554 961
Membres
600 203

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Hiver de la sorcière



Description ajoutée par LesRosesDeTrianon 2020-06-12T15:52:54+02:00

Résumé

Un incendie vient de ravager la ville de Moscou. Le grand prince est fou de rage et les habitants exigent des explications. Tous cherchent un bouc émissaire et Vassia, dotée d'étranges pouvoirs, fait une coupable idéale. Le père Konstantin aiguillonne la vindicte populaire pendant que Vassia cherche à réconcilier le monde des humains et celui des créatures magiques.

Afficher en entier

Classement en biblio - 53 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par magaliB 2021-04-28T14:47:51+02:00

Vassia s'éveilla dans une obscurité si profonde qu'elle cru être devenue aveugle. Elle leva la tête. Rien. Son corps s'était glacé et raidi ; son geste s'accompagna d'un déferlement de douleur dans sa nuque et son dos. Elle se demanda vaguement pourquoi elle n'était pas morte, et pourquoi elle était étendue sur les fougères plutôt que dans la neige. Il n'y avait pas de bruit, hors les craquements ténus des branches dans les hauteurs. Précautionneusement, elle porta une main tremblante à ses yeux. L'un était enflé à ne pouvoir l'ouvrir. L'autre lui parut normal, malgré les cils collés. Délicatement, elle écarta ses paupières des doigts.

Il faisait toujours noir mais maintenant, elle pouvait voir. Un mince croissant de lune projetait une lueur hésitante sur une étranges forêt. Il n'y avait de neige que par plaques ; la brume voilait les arbres, en scintillant dans la lumière. Elle se mit maladroitement sur pied, fit un tour sur elle-même. Partout, les ténèbres. Elle s'efforça de se remémorer les dernières heures, mais elle n'avait qu'un vague souvenir de terreur et de fuite éperdue. Qu'avait-elle fait ? Où était-elle ?

"Eh bien, dit une voix, tu n'es pas morte, finalement."

...

...

"Où suis-je ?"

La démone laissa échapper un petit soupir. "... et elle a gardé toute sa tête." Elle en avait paru légèrement surprise.

"Ceci est mon domaine. Le pays que l'on appelle la Minuit."

L'expression de son visage était glaciale. "Je te souhaite la bienvenue."

Vassia s'efforça de respirer moins fort. "Où et Moscou ?"demanda-t-elle.

"Qui sait ? " répondit Polounotchnitsa. La démone se laissa glisser de sa branche, toucha gracieusement le sol. "Pas par ici, en tout cas. Mon domaine n'est pas fait de jours ou de saisons mais de minuits. On peut y traverser le monde en un instant, tant qu'il est minuit là où l'on va. Ou, plus probablement, mourir ou perdre la raison en essayant.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

[Lu en VO]

“I have plucked snowdrops at Midwinter, died at my own choosing, and wept for a nightingale. Now I am beyond prophecy.”

Je meurs d'amour pour ce roman. Sérieusement, tout va : les personnages, l'époque, le monde, la magie, les conflits, les révélations, la romance, les épreuves, la fin... et l'atmosphère, silencieuse et enneigée, qui domine l'histoire depuis le tome 1.

Dans le premier tome, Vasya était une petite fille, puis une adolescente dans le tome 2, et ici elle mûrit encore, elle s'endurcit à cause de ce qu'elle subit, elle prend enfin conscience de son potentiel et elle assume ses désirs, ses rêves, son ambition. Auparavant, elle agissait sans réfléchir et les conséquences de ses actes retombaient sur les épaules des autres ; ici, c'est elle qui aide, qui protège et qui sauve. Le tome est plus centré sur la paix entre humains et chyerti que sur la soif de liberté de Vasya, mais la fin très ouverte laisse largement la place à tous ses rêves.

Cette trilogie est magnifique, la romance Vasya/Morozko fait rêver malgré ses imperfections et Katherine Arden a ma gratitude éternelle pour m'avoir fait découvrir les immensités glacées de la Russie, ses événements historiques et sa mythologie.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Alienor6 2021-05-25T22:45:25+02:00
Or

[Lu en VO]

Si le tome 1 était intéressant et que le tome 2 était génial, le tome 3 est ouffisime ! Vasya s'affirme et devient une force indépendante, elle découvre son héritage et son potentiel et l'histoire est encore plus peuplée d'action et d'aventure.

L'auteur est hyper douée, elle crée un univers magnifique et juste et arrive à transmettre l'histoire et le folklore russe à un public complètement non-initié.

Une très belle lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Syracuse 2021-05-19T00:10:19+02:00
Or

Ce troisième et dernier volume est très sombre, très cruel autour des batailles qui se succèdent. Livre parfait parce que, mine de rien, on ne ressent que la cruauté des batailles sans être plongé réellement dedans.

J'ai adoré cette plongée dans la Russie médiévale et dans la double foi catholique/paganisme.

Pour autant, je suis un peu déçue de la manière dont sont utilisés les personnages. Je ne suis pas parvenue à m'attacher réellement à eux. J'en garde un petit goût d'inachevé.

Mais pour autant, j'ai adoré cette promenade, cette découverte des esprits du folklore russe, et la plume de l'auteur.

Et puis, j'aurais voulu en savoir plus sur l'avenir de Vassia et de Morozko. Encore un peu malgré tout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joffrey-1 2021-05-11T14:38:46+02:00
Diamant

Difficile de trouver les mots pour rendre hommage à ce chef d'oeuvre. Si j'avais juste "aimé" les deux premiers volets, il m'a été presque impossible de lâcher cet ultime tome.

Pour commencer, l'univers du conte omniprésent dans la premier moitié du livre. Quand Minuit devient un lieu, quand ce bref instant est étiré à l'infini et permet de rallier tous les coins du monde (y compris les territoires magiques), et quand il mène à un lac autour duquel se rejoignent les saisons. Quand les sorcières mortes ne le sont pas vraiment, que les chevaux sont des oiseaux ou inversement, quand un champignon vivant participe à sauver la Russie.

Ensuite, Vassia se retrouve dans des considérations bien plus humaines : des batailles, la guerre, la folie qui menace, un pan de sauvagerie insoupçonné, une joie cruelle à passer de victime à bourreau, la vengeance... C'est décrit d'une façon forte, qui nous happe, sans en faire trop pour autant.

Enfin, pour ce scénario, qui ne s'achève pas avec la nouvelle victoire sur l'Ours - au contraire, c'est là que tout commence vraiment. Et dont je meure d'envie d'en dire plus, mais je n'en ferai rien. Simplement croyez-moi : ça vaut le détour ! Bien sûr, comme tout conte (même les russes, parfois cruels) notre histoire se termine par un happy end. Quoique, puisque c'est un conte, on ne peut pas vraiment le considérer comme achevé. La fin est très ouverte, conservant bon nombre de questions irrésolues, et nous laisse écrire seuls la suite des évènements.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par magaliB 2021-05-09T11:08:49+02:00
Diamant

Je suis un peu plus mitigée pour ce tome. Je le laisse tout de même en Diamant parce que j'ai adoré toute la trilogie. Ici j'ai ressenti l'histoire un peu plus brouillon, comme si l'auteur ne savait quelle tournure donner à l'intrigue. Peut-être dû au fait que L'héroïne est jeune, qu'elle se cherche et ne connait pas ses pouvoirs, ni ce qu'elle est.

Au milieux du contexte historique et des complots, Vasia se retrouve à faire des choix pas toujours judicieux, et se lance dans une recherche sur ses origines. Elle se découvre des pouvoirs magiques, et voyage dans un monde fantastique, peuplé de Tchiorti (démons), de fée... deux mondes s'affrontent, deux croyances les tchiortis et l'église orthodoxe.

L'univers fantastique, mythologique russe m'a particulièrement intéressée et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette série;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par terriblius69 2021-03-14T08:00:40+01:00
Or

Une série dont j'ai adoré le premier et je reste très attaché aux persos. Mais si la plume de l'auteur était claire et agréable dans le premier, je la trouve un peu en retrait dans les suivants, certains passages me paraissent un peu "brouillon" notamment quand les mondes se mélangent. Bonne lecture quand même !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jukebox_fr 2021-02-08T10:23:42+01:00
Argent

J'ai trouvé dans l'ensemble que c'était un meilleur tome que les deux précédents, plus équilibré dans ce qu'il avait à proposer.

Comme je m'y attendais avec la fin de La fille dans la tour, il y a une part de quête des origines qui vient se greffer à la quête personnelle de l'héroïne, en plus des enjeux du contexte historique. Seulement, dommage que tout ça soit traité de façon trop linéaire.

J'ai été un peu plus émue aussi, mais toujours pas par l'héroïne qui a même trouvé le moyen de me faire troquer mon indifférence pour de l'agacement à son égard (elle a été pas mal inconséquente dans ses choix, ses actions et leurs répercussions, mais comme il fallait bien que jeunesse se fasse, c'était normal, on va dire. Mais la voir reproduire encore une fois les mêmes erreurs, stop ! Au troisième tome, ça ne passe plus). Ce sont plus les créatures magiques qui finalement s'en sortent le mieux. Elles, au moins, je me souciais véritablement de leur sort et les appréciais ou les détestais cordialement.

Une fois de plus, le cadre historique est là, mais je ne le trouve pas suffisamment marqué. On le délaisse beaucoup pour privilégier le monde magique alors qu'une part d'intrigues et complots politiques est à l'oeuvre pendant ce temps et qu'on ne nous en parle même pas. Cette partie a été traitée vraiment trop supperficiellement à mon goût.

Enfin, dans ce tome les thèmes majeurs sont beaucoup plus étoffés et développés. On retrouve les mêmes dualités et réflexions que dans Princesse Mononoke de Miyazaki avec cette opposition des anciennes traditions et croyances aux nouvelles, la possibilité de coéxistence entre les deux, le personnage principal qui est à la fois arbitre et intermédiaire entre deux camps et le discours écologique en filigrane.

En bref, il y avait de belles choses dans cette trilogie mais je reste sur une sensation de déséquilibre entre les tomes et d'insuffisant dans l'ensemble. En fait, malgré une ambiance à tendance horrifique et le côté sombre et cruel propre aux contes d'antan, j'ai trouvé que tout le reste était trop léger. De fait, je me demande si cette série ne serait pas plutôt pour un lectorat un peu plus jeune et moins exigeant que moi. Mais c'était tout de même un plaisir de me replonger dans de la mythologie slave et je pense que je pendrai plaisir à poursuivre cette exploration via les contes populaires ou des lectures plus spécialisées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JuSE 2021-01-31T15:54:41+01:00
Diamant

Superbe ! Cette trilogie est une merveille.

Elle nous emmène dans une Russie profonde, glaciale et pleine de magie. Le personnage de Vasya est une pépite. Elle est courageuse, sensible et a soif de liberté. Elle est sans doute un de mes personnages feminins préférée. Ce dernier tome est haletant, tout s'enchaine très vite et la bataille finale m'a coupé le souffle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilasdth 2020-11-12T16:25:56+01:00
Argent

Subjuguée par le premier tome je me suis lancé directement dans les deux suivants. En 4 jours, j'ai dévoré le tome 2 et 3; je me suis régalé et ils sont bien à la hauteur du premier. Mais "my bad" en voulant aller trop vite j'ai fini par trouver quelques longueurs dans le tome trois. Mais je pense qu'en prenant son temps et en ne les lisant pas coup sur coup elles n'existent pas.

Bref toujours est-il que je conseil fortement cette trilogie et surtout le premier tome ! Qui peut être lu sans lire la suite. Le deuxième peut aussi être lu sans avoir lu le premier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nacera-Aanor 2020-09-03T18:56:37+02:00
Or

Ça faisait longtemps qu'une trilogie ne m'avait pas autant accrochée.

Comme les deux premiers tomes, ce troisième tome est prenant, haletant. L'on est plongé dans les batailles, sans répit.

Vassia est un personnage fort, qui fait des erreurs. C'est cette humanité que j'ai adoré chez elle. Elle est ballottée dans des complots qu'elle ne comprend pas, pour suivre un destin qu'elle n'imagine pas, et arrache peu à peu les pièces du puzzles à ses alliés comme à ses ennemis - mais parler ainsi est un abus de langage. The Winternight Trilogy n'est pas une histoire manichéenne, et c'est cette découverte du bien et du mal se cachant en chacun - jusque dans l'héroïne, jusque dans les personnages que l'on peut catégoriser comme "méchants" au premier abord - qui donne toute sa saveur à cette trilogie.

La plume est belle, le concept intéressant et vraiment bien amené et mené, la découverte des contes russes est source d'émerveillement, la "morale" est parlante.

Bref, une très belle découverte que je conseille à tous les amoureux de fantasy - et même aux autres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FeyGirl 2020-08-11T22:02:34+02:00
Or

Ce troisième et dernier opus de la trilogie est la suite immédiate du roman précédent. Dans une Moscou dévastée par un incendie, la colère de la foule est attisée par le prêtre Konstantin qui l’incite à punir Vassia en l’envoyant au bûcher. Mais l’homme d’Église lui-même a pactisé avec l’Ours, un des tchiorti les plus puissants et les plus dangereux…

Toute une partie du roman relate le voyage de Vassia dans un monde à la fois merveilleux et inquiétant, où le temps et les distances sont très différents de notre univers, et habités par des esprits. Le lecteur est plongé dans un conte empreint du folklore russe, mystérieux et fascinant. Vassia y retrouvera Morozko, le dieu de la Mort si étrange, mais aussi d’autres tchiorti symbolisant la nature ou les peurs des hommes. C’est un des meilleurs moments du livre !

Son retour dans le monde réel oblige Vassia à s’impliquer dans les confits des hommes, dans un contexte historique où le Grand-Prince de Moscou cherche à s’affranchir de la tutelle des Mongols. L’auteure arrive à mêler la magie des tchiorti avec l’Histoire. Les esprits craignent les hommes, mais ils en ont besoin pour exister. Si les humains ne font plus d’offrandes aux êtres surnaturels, ceux-ci disparaissent… Or les cloches des églises sonnent, et les hommes oublient les tchorti. Quant à Vassia, elle s’est révélée être une sorcière, et elle est menacée dans ce monde qu’elle veut pourtant aider.

Le dernier épisode relaté dans ce livre exprime sans détour que certains esprits des contes sont l’allégorie des peurs des hommes : crainte de la mort, de la noyade, du feu… tandis que d’autres sont le reflet du paganisme dans une Russie encore très marquée par les vieilles superstitions et les récits merveilleux.

Avec ce récit, le lecteur voyage dans la Rus’ médiévale, partagée entre des campagnes sauvages et une jeune ville de Moscou, entre les anciennes croyances et le christianisme orthodoxe, entre la nature et un monde féodal qui se structure.

Ce roman offre une belle conclusion à une trilogie dépaysante, qui réussit avec brio à faire revivre un folklore et des événements historiques que nous connaissons mal en Occident.

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Hiver de la sorcière

  • France : 2020-06-03 (Français)
  • USA : 2019-01-10 (English)

Activité récente

TiGroot l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-08T23:38:49+02:00
Melou78 l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-21T19:33:28+02:00
ombe l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-30T22:57:29+02:00

Titres alternatifs

  • L'hiver de la sorcière - Français
  • The Winter of the Witch (Winternight Trilogy, #3) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 53
Commentaires 14
extraits 9
Evaluations 28
Note globale 9.04 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode