Livres
472 809
Membres
445 939

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par crevette76 2016-01-24T16:47:58+01:00

Les paysages à couper le souffle sont très gênants pour la pensée. On est obligé de s'occuper d'eux, on n'ose pas s'assoir dessus sans un minimum d'égards.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clem95 2019-03-05T22:23:36+01:00

Quand la poésie surgit inopinément dans la vie, on est étonné, on est séduit, mais on s'aperçoit peu de temps après qu'on s'est fait rouler, que c'était juste une combine, une arnaque.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-21T18:42:04+01:00

Adamsberg se demandait qui pouvait bien être ce boulechite qu'il invoquait tout le temps. Sa mère peut-être.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-21T18:42:04+01:00

- Tu l'aimes ? demanda le Veilleux.

- Tu m'emmerdes avec ta question.

- ça prouve que c'est une bonne question.

- Je n'ai pas dit qu'elle était mauvaise.

- Je m'en fous, j'ai toute la nuit. J'ai pas sommeil.

- Quand on pose une question, dit Adamsberg, c'est qu'on a déjà la réponse. Sinon, on la boucle.

- C'est vrai, dit le Veilleux,. J'ai déjà la réponse.

- Tu vois.

- Pourquoi tu la laisses aux autres ?

Adamsberg resta silencieux.

- Je m'en fous, dit le Veileux. J'ai pas sommeil.

- Merde, le Veilleux. Elle n'est pas à moi. Personne n'est à personne.

- Finasse pas avec ta morale. Pourquoi tu la laisses aux autres ?

- Demande au vent pourquoi il ne reste pas sur l'arbre.

- Qui est le vent. Toi ? Ou elle ?

Adamsberg sourit.

- On se relaie.

- Ce n'est pas si mal, mon gars.

- Mais le vent s'en va, dit Adamsberg.

- Et le vent revient, dit le Veilleux.

- C'est ça, le problème. Le vent revient toujours.

Afficher en entier
Extrait ajouté par abstractblues 2014-04-04T21:44:40+02:00

Elle considéra tout ce fracas, et le fouillis stupéfiant échappé des basses cales de son propre navire. Elle voulut ranger, contenir, mettre de l'ordre. Mais, comme une part de Camille convoitait le désordre, elle renonça et s'allongea contre lui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2018-05-30T20:43:32+02:00

C'est pas raisonner, ça. C'est réfléchir en dépit du bon sens.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2018-05-29T16:40:38+02:00

L'amour vous donnait des ailes pour vous scier les jambes, ça ne valait donc pas trop le coup.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2018-05-29T13:15:52+02:00

- Ton pays, dit-il après un silence, est un foutu pays arriéré de vieux cons.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2018-05-28T21:51:17+02:00

Comme quoi c'est désespérant, l'être humain, ça s'attache à ce qu'il y a de pire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lyanaa 2018-05-25T12:21:32+02:00

Le mardi, il y eut quatre brebis égorgées à Ventebrune, dans les Alpes. Et le jeudi, neuf à Pierrefort. "Les loups, dit un vieux. Ils descendent sur nous."

L’autre vida son verre, leva la main. "Un loup, Pierrot, un loup. Une bête comme t’en as jamais vu. Qui descend sur nous."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode