Livres
547 126
Membres
583 878

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'homme qui courait sa vie



Description ajoutée par annick69 2021-02-28T10:40:09+01:00

Résumé

La ligne d’arrivée du semi-marathon auquel Martin participe chaque année est proche.

Une fois franchie, il retrouvera la routine d’une vie qui lui échappe. Alors, malgré le caleçon trempé de sueur qui le démange à l’entrejambe, Martin continue de courir.

Tant pis s’il ne sait pas où il va.

Après tout, ce n’est pas la destination qui compte, mais la manière de s’y rendre…

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par NicolaK 2021-03-01T21:54:41+01:00

Le type me dévisage encore, peut-être impressionné – ou peut-être pas. Puis, il hoche la tête, un peu à la façon des figurines de chiens qu’on trouve collées dans les habitacles de certains véhicules. J’ai dû toucher une corde sensible. C’est tout moi, ça. Capable de me paumer dans une impasse et d’aller chercher la vraie sincérité dans le cœur d’une moule cramponnée à un rocher.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par sagweste 2021-03-30T11:50:30+02:00
Argent

https://saginlibrio.over-blog.com/2021/03/l-homme-qui-courait-sa-vie-de-luca-tahtieazym.html

Les histoires de Luca sont toujours étonnantes, et certaines fois je me dis que ce n'est vraiment pas là que je l'aurais attendu, et pourtant! Même en réussissant à vous faire sourire du début à la fin de son roman, j'ai quand même eu de drôles de sentiments de tristesse, d'empathie extrême pour cet homme qui décide un dimanche de ne plus s'arrêter de courir.

D'ailleurs lui-même le dit: qu'est ce qui le retient? Une existence somme toute pépère, mariage, enfants, maison, et il est comptable... pas de quoi rêver sa vie. Surtout lorsque sa femme vient juste de lui dire qu'elle le quittait.

Alors il va courir, le long des chemins, des petites routes, Martin l'anti-sportif. Les courbatures font mal au début, et puis il n'aime l'odeur qu'il exhale. Il est phobique des bestioles en plus, alors courir dans la campagne, jamais cela ne lui serait passé par la tête. Tout le monde le cherche, il les envoie bouler quand ils les croisent. Qui peut essayer de le comprendre alors que lui-même ne se comprend pas.

Ce presque road-movie à pieds est excellent, il prête à l'introspection de soi, quand plus rien d'autres de vous gouverne, mais c'est aussi un lâcher-prise pour des rencontres incroyables, celles qui jamais n'auraient pu avoir lieu hors ce contexte. Et Martin qui se voit insignifiant, attirera la bienveillance de l'autre, l'amitié qui bourgeonne. Son humour ravira le lecteur, les situations cocasses qui surgissent seront prétexte à le rendre plus sûr de lui.

En refermant ce livre, je ne peux que me dire qu'il a osé, lui, l'homme effacé. Il a osé tout plaquer pour se retrouver, pour de nouveau pouvoir être un homme qui s'assume, s'accepte et qui dit les choses. Magnifiquement conté, foncez lire cette histoire et si vous le croisez, évitez de lui dire: "Cours, Martin, Cours!".

Enjoy!

Afficher en entier
Diamant

Alors je ne suis pas sportive pour un sou, mais ne vous inquiétez pas il n’y a pas besoin de l’être pour lire le dernier roman de l’auteur.

Cette fois-ci, il nous entraîne dans une aventure complètement rocambolesque, mais qu’est-ce que cela fait du bien. On sort de nos sentiers battus et on part à la découverte de…. LA VIE.

Martin est un homme assez simple d’apparence, une vie plutôt monotone auprès de son épouse, une routine qui s’est installée au fil des années et les jours qui passent en s’égrenant sans visibilité de grands changements.

Et puis, il y a ce jour qui arrive, celui du marathon auquel il participe chaque année et qui pourrait bien être le départ d’un renouveau, d’une remise en question.

Et nous voilà parti à courir, à ses côtés, mais à courir après qui, après quoi ? On se le demande bien !

A travers différentes villes et villages, martin nous plonge dans un voyage psychologique, dans un périple physique aussi, mais on comprend vite à notre lecture que le personnage principal a ce besoin de rétrospection sur sa vie.

Aux travers des différentes rencontres qu’il va effectuer lors de cette course un peu atypique, les personnages secondaires, tout aussi important que le protagoniste principal dans chacun des livres de l’auteur, vont l’aider à se poser les bonnes questions et à trouver la voie qu’il doit prendre.

Il apparaît souvent penaud, un peu pataud et c’est pour cela que l’on s’y attache très rapidement. Au fil des pages, il prend cette assurance qui lui manquait, il veut trouver la force de dire non à sa vie de patachon dans laquelle il était englué.

Comme à son accoutumée, Luca Tahtieazym nous transporte dans son univers et on ne cesse de s’en délecter.

Je suis l’auteur depuis quelques années sur les réseaux sociaux et c’est un véritable plaisir à chaque fois de le lire.

Ce livre ne déroge pas à la règle et transmet un beau message sur les choix de vie qu’un homme doit prendre. Je ne peux que vous le conseiller !

Afficher en entier
Diamant

C est avec beaucoup d impatience que je me suis lancée à la découverte du nouveau roman de Luca Tahtieazym, l homme qui courait sa vie. La question qui me taraudais: Dans quel univers va t il encore le faire me faire voyager ?

Martin est un homme simple. Marié, plat, invisible et prévisible. Lorsque sa femme Martine lui annonce qu elle le quitte le jour du marathon, vous ne devinerez jamais sa réponse : "passe moi un morceau de quiche"!!! Oui vous avez bien lu.. Ensuite il part sans rien dire et fais son marathon. Il franchit la ligne d arrivée mais il ne s'arrête pas, il continue de courir mais pour aller où ? A la rencontre de son destin...

Martin est perdu et ne veut pas faire face à ce changement. Il se pose des questions mais il a peur de faire face aux réponses. Il coure, il coure droit devant lui pour éviter de rentrer et de faire face à cette réalité qui lui fait peur. Faire l'autruche. A chaque étape de cette folle épopée, la vie met sur son chemin divers personnages haut en couleur qui vont l aider à réfléchir, le guider dans ses choix et non choix. Il rencontrera une jeune femme, une grand mère, des enfants, un vieux couple etc... Personne ne va le juger mais vont faire en sorte de lui montrer l exemple sans le savoir mais surtout vont lui poser des questions qui vont l'aider à réfléchir...

Luca Tahtieazym démontre que l homme peut avoir des réactions très étonnantes quand il doit faire face à une situation qu il renie. Le cerveau peut nous pousser à faire tout et n'importe quoi. Faire l'autruche, s éloigner, fuir. Tout pour ne pas affronter la réalité. C est un mécanisme bien étrange mais nécessaire.

Une autre chose que j ai compris : en amour, rien n est acquis. Il faut faire attention à l autre, à ce qu il dit et aux signaux qu il envoie. Vouloir rester dans son petit confort c est plonger la tête la première dans les ennuis. Et d un autre côté, quand on aime, il ne faut rien lâcher. Il faut s agripper et surtout se faire entendre. Martine nous le démontre sans subtilité et j adore.

Mais ce qui fait la force de cet auteur c est le vocabulaire recherché. J apprends toujours de nouveaux mots comme: anthelmophobie, foulosophe, bancalité et bien d autres. J adore cette façon d inventer, de créer de mots qui donnent m impression d être déjà dans le dictionnaire.

Je sais que mon retour peut vous paraître décousu mais c est normal pour ma part. Lorsque je lis un roman d une traite sans prendre de notes, le seul mot qui me traverse l esprit c est "wahouw". J adhère totalement à cette histoire où les problèmes de notre vie quotidienne sont au centre avec cett touche de légèreté. Elle ne donne aucune leçon moralisateur et donne au lecteur une vision générale des problèmes qui peuvent jalonner la vie de couple. Une histoire fluide qui entraîne le lecteur dans cette course effrénée pour essayer de fuir la réalité. Une fuite en avant pour mieux se comprendre. La plume de Luca Tahtieazym est unique et explore de nouveaux horizons pour notre plus grand plaisir. J ai hâte de découvrir son prochain roman... Un grand merci pour cette paranthese agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yayadu13 2021-03-14T12:18:07+01:00
Or

Un grand merci à Luca Tahtiemachin pour sa confiance renouvelée pour son sp.

La première fois que j'ai lu le titre ainsi que sa quatrième de couverture, je me suis demandé ce que pouvait raconter ce livre, pour dire vrai, j'avoue que je me suis posée beaucoup de questions. J'étais perplexe ...

Mais comme il s'agissait de cet auteur que j'adore, je me suis lancée.

Et franchement, je me suis régalée, un pur moment de lecture authentique, vous verrez.

La plume est fluide, addictive, drôle, simple et pourtant...

Les personnages sont très attachants que ce soit les principaux ou bien tous les autres, j'ai cependant eu certaines préférences.

Des dialogues juste fabuleux, décapants ils m'ont rappelé des personnes chères à mon coeur...

La ligne d’arrivée du semi-marathon auquel Martin participe chaque année est proche. Une fois franchie, il retrouvera la routine d’une vie qui lui échappe. Alors, malgré le caleçon trempé de sueur qui le démange à l’entrejambe, Martin continue de courir. Tant pis s’il ne sait pas où il va. Après tout, ce n’est pas la destination qui compte, mais la manière de s’y rendre…

Et il va en rencontrait du monde Martin, à la fin de son périple aura t'il les réponses à ses questions ?

Je dis à la fin mais se peut il qu'il meure sous les efforts engendrés ?

Pour le savoir lecteur, je te propose de lire ce livre qui sera ta bouffée d'oxygène du moment, et quel plaisir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2021-03-08T15:55:20+01:00
Or

L'auteur nous embarque dans une comédie contemporaine à la recherche avec Martin d'un but. Lequel? La réponse à son épouse Martine qui semble le délaisser! Un roman où l'on va courir, et oui, Luca nous fait faire du sport cette fois-ci.

Martine fait une annonce à son homme qui est sur le départ du semi-marathon qu'il fait chaque année. Mais cette fois-ci il ne s'arrêtera pas, il continue. Il fera sur ce long périple des rencontres qui résonneront en lui. Habitué à une vie sédentaire il va souvent penser mourir en cours de chemin. C'est dans sa tête et dans son cœur que les réponses arriveront au fil de ce long parcours aussi bien physique que psychique.

Plus habitué au roman noir avec cet auteur, j'ai eu un énorme plaisir à rencontrer son personnage. Ces aventures parleront à tous, le parcours d'une vie à deux est semé d'embuches. Pour ceux qui sont habitué à ses écrits, on retrouvera parsemées ici et là des références à d'autres romans, des paroles de chansons que l'on connait presque tous. Entre drame et humour, l'auteur ne nous lâche pas une seule seconde.

"J'ai voulu reprendre ma course, mais peut-être aurais-je dû enfiler mes baskets auparavant. Et tant qu'on y est, j'aurais dû faire la même chose pour le reste de mes vêtements. J'ai déjà fait cinq mètres hors de la cabane, sous le regard hébété de Martine, quand je réalise que je suis toujours nu…"

Certains dialogues, suivant les rencontres, m'ont fait mourir de rire. Ici, ce n'est pas seulement un chemin de vie, c'est aussi une comédie humoristique, mais à prendre au sérieux. On part aussi bien dans les délires de l'auteur que dans le sérieux de la vie, d'une vie.

"On n'a qu'une vie, bordel de merde!"

Finalement, on peut lire ce livre pour se délasser ou plus sérieusement pour comprendre ce cheminement, les deux rassemblés en font un excellent roman contemporain. Quelques rencontres qui définiront ce chemin : Élise et son lave-vaisselle, la vielle aux pigeons, le compagnon de route Clebs (arrivé en cours de route), le mariage de Simone, les enfants dans les bois, Stéphanie et son sourire, Gaston et Berthe et cette course dans la montagne… Je remercie l'auteur pour sa confiance renouvelée et le toujours le plaisir de le lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CorinneBS 2021-03-04T13:03:56+01:00
Diamant

La plupart du temps, lorsque je termine un livre, je sais à peu près comment je vais vous le présenter. Mais là j’ai eu du mal. Non pas parce que je ne l’ai pas aimé, au contraire ! C’est juste que ce livre ne se raconte pas. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais trouver dans cette histoire lorsque j’ai commencé ma lecture, je suis allée à l’aventure, un peu comme Martin qui court sans savoir où il va. En même temps que lui, j’ai rencontré des gens au cours de son périple, des gens de tous les âges qui vont le pousser à réfléchir sur ce qu’il est, ce qu’il veut, ce qu’il cherche. Je pourrai rajouter que le style est agréable à lire, que parfois on sourit, qu’à d’autres moments on est attendri. Mais j’ai l’impression en écrivant cela que mes mots sonnent creux. J’aimerais que vous aussi vous puissiez faire cette découverte, par vous-mêmes, alors je n’en dirai pas plus.

C’est abrupt, je sais. Mais franchement je ne trouve pas les mots qui « colleraient » avec le plaisir que j’ai eu à découvrir cette histoire. C’est un moment à part dans sa vie Martin lui-même nous raconte.

J’ai passé un excellent moment avec ce livre atypique, je pense que vous l’avez compris. Merci Luca ! Plus je vous lis et plus j’apprécie vos livres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2021-03-04T12:02:35+01:00
Or

Juste avant son semi-marathon annuel, Martin apprend de sa femme Martine qu'elle veut le quitter. Il part faire son épreuve mais une fois la ligne d'arrivée franchie, ébranlé par la nouvelle qu'il n'a pas vu venir, il décide de ne pas rentrer et de continuer de courir. Il ne sait pas où il va, mais tant pis, tout ce qu'il veut c'est courir. Ca vous rappelle quelqu'un ?

Au fil de son parcours, il va faire des rencontres, des personnes de tous âges et de tous horizons qui chacune à sa manière l'aidera à oublier pour un moment ses soucis.

Des rencontres qui l'aideront également à faire son introspection, lui apporteront les réponses à certaines questions et l'aideront à prendre une décision.

"Elle veut s'effacer du tableau - de notre tableau -, et je ne suis pas assez bon peintre pour rendre sa présence indélébile."

C'est un livre qui parle de rupture, je vous en ai fait un pitch bien sombre et pourtant vous allez rire, du début à la fin. Luca met tout son talent et humour pour faire de cette histoire une histoire drôle. Les personnages sont truculents, les situations comiques, les dialogues désopilants.

Un sujet délicat que l'auteur a choisi de traiter d'une manière légère mais pleine de sensibilité. Il y de l'émotion, de la tendresse et il n'est pas impossible que vous vous laissiez aller à la réflexion vous aussi.

Luca nous a habitué à son humour, souvent noir, grinçant mais depuis quelques livres il se fait plus doux et tendre et j'avoue que cette tendresse lui sied plutôt pas mal. Sa plume suit le même chemin mais attention le sarcasme n'est jamais bien loin. C'est toujours un réel plaisir de le lire.

Un roman qui fait du bien, drôle, léger et qui vous fera vous évader dans l'univers particulier de Luca Tahtieazym. Un auteur à découvrir se ce n'est déjà fait.

J'ai passé un excellent moment de lecture.

Quoi, on me dit que vous ne l'avez pas encore acheté ? Mais qu'attendez-vous, COUREZ !

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NicolaK 2021-03-04T11:40:48+01:00
Diamant

Comment transformer un événement dramatique en épopée désopilante ? Demandez-le à Luca Tahtieazym qui l'a remarquablement fait dans son dernier livre.

Encore une fois, l'auteur a réussi à m'entraîner sur les sentiers inexplorés (ou presque) qu'il a bien voulu me faire emprunter. J'ai donc cette fois accompagné Martin dans sa course à la recherche de... lui-même. Pas facile de se trouver, alors même qu'on ne savait pas encore peu de temps auparavant qu'on allait devoir se chercher. Mais je m'égare, revenons donc à nos moutons.

Luca Tahtieazym excelle dans tous les genres et le prouve de roman en roman. La virtuosité de sa plume ne manquera pas de vous faire rire et sourire, puisque l'humour est quasiment omniprésent dans L'Homme qui courait sa vie, mais l'émotion qui émaille le récit viendra souvent vous prendre au dépourvu.

J'ai adoré parcourir ces lignes, et il est fort probable qu'il en sera de même pour vous.

Afficher en entier

✔️Mon ressenti : Luca sort une fois de plus des romans noirs pour partir vers la littérature blanche.

Martin est Martine sont un couple sur le déclin. Tous les ans, Martin se met au défi de courir le semi marathon de sa commune. Lorsque Martine lui annonce avant le départ de la course qu’elle va le quitter, il n’a pas de réaction démesurée. Lors de la course, il se demande pourquoi rentrer chez lui. Il continue donc à courir au-delà de la ligne d’arrivée. Son parcours sera jalonné de rencontres toutes très différentes mais qui l’aideront à se retrouver et à prendre sa décision.

Luca traite le thème de la rupture de façon originale. On retrouve sa jolie plume qui sait se faire à la fois poétique et grinçante. Le personnage de Martin est celui d’un homme banal qui ressemble à tant d’autre, plein d’humour. Sous ses airs antipathiques, on se prend d’affection en le découvrant au fil des pages. D’une vie où il se complaît en étant passif, il va tenter d’en reprendre les rennes et de vivre celle qu’il veut. Ses rencontres apportent beaucoup au récit, elles sont très variées et divertissantes.

C’est un roman plein de sensibilité qui procure un excellent moment d’évasion et de légèreté.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"L'homme qui courait sa vie" est sorti 2021-03-04T16:38:55+01:00
background Layer 1 04 Mars

Date de sortie

L'homme qui courait sa vie

  • France : 2021-03-04 (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 10
Commentaires 9
extraits 3
Evaluations 8
Note globale 8.75 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode