Livres
414 982
Membres
327 003

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de L'homme qui mit fin à l'histoire ajouté par Laurien 2017-02-10T19:45:01+01:00

Trop longtemps, nous tous, historiens compris, avons agi en exploiteurs des morts. Mais le passé n'est pas mort. Il est avec nous. [...] Il nous faut témoigner ; il nous faut parler pur ceux qui ne le peuvent pas.

Afficher en entier
Extrait de L'homme qui mit fin à l'histoire ajouté par Bleuopale 2016-10-23T16:00:29+02:00

L'Histoire est affaire de narration. Dire les histoires vraies qui affirment et expliquent notre existence, telle est la tache de l'historien. Mais la vérité est délicate et elle a des ennemis. Voilà pourquoi, même si nous autres, universitaires, devons la rechercher, nous prononçons rarement le mot "vérité" sans y adjoindre des ornements ou des réserves.

Afficher en entier
Extrait de L'homme qui mit fin à l'histoire ajouté par Jean-Bernard 2017-06-24T16:54:07+02:00

La vérité n'a rien d'une fleur délicate et ne souffre pas du déni : elle ne meurt qu'à partir du moment où on étouffe les vraies histoires.

Afficher en entier
Extrait de L'homme qui mit fin à l'histoire ajouté par Jean-Bernard 2017-06-24T16:52:46+02:00

Le fait que nous ne détenions jamais un savoir total, idéal, ne nous absout en rien du devoir moral qui nous incombe de prononcer un jugement et de prendre position à l'encontre du mal.

Afficher en entier
Extrait de L'homme qui mit fin à l'histoire ajouté par Amaranth 2017-06-18T20:35:06+02:00

Contre les victimes de cette atrocité, les négationnistes commettent un nouveau crime. Non seulement ils soutiennent les meurtriers et les tortionnaires, mais ils effacent et réduisent au silence les victimes du passé. Ils les tuent une fois de plus.

Jusqu'à présent, ils avaient la tâche facile. A moins qu'on ne s'oppose avec vigueur à leur déni, les souvenirs perdaient leur netteté avec l'âge, les voix s'éteignaient dans la mort, et les négationnistes finissaient par l'emporter. Les personnes du présent devenaient les exploiteurs des morts. C'est ainsi qu'on a toujours écrit l'histoire.

Afficher en entier
Extrait de L'homme qui mit fin à l'histoire ajouté par Amaranth 2017-06-01T09:38:51+02:00

Le "monstre" vient par définition d'un autre monde, sans rapport avec le nôtre. Brandir ce terme revient à trancher les liens d'affection et d'angoisse, à affirmer notre supériorité, mais on n'apprend rien, on ne découvre rien. C'est simple et lâche. Je sais à présent qu'il faut s'identifier à un homme comme [lui] pour mesurer l'horrible souffrance qu'il a causée. Il n'y a pas de monstre. Le monstre c'est nous.

Afficher en entier
Extrait de L'homme qui mit fin à l'histoire ajouté par Amaranth 2017-06-01T09:37:40+02:00

La position de Wei, c'est que, sans vraie mémoire, il ne saurait y avoir de vraie réconciliation. Sans vraie mémoire, les individus de chaque nation n'ont pas pu ressentir ni se remémorer là souffrances des victimes. Individualiser le récit que chacun de nous se fait des évènements est un prérequis avant de pouvoir s'extirper du piège de l'histoire. Telle était, dès le départ, la nature du projet.

Afficher en entier
Extrait de L'homme qui mit fin à l'histoire ajouté par Amaranth 2017-06-01T09:36:54+02:00

Autrement dit, on dispose d'un moyen de positionner un télescope aussi loin de la Terre, et aussi loin dans le passé, qu'on le souhaite. Vous pouvez revoir votre mariage, votre premier baiser, votre naissance à votre guise, mais une fois, et une seule, pour chacun de ces moments révolus.

Afficher en entier