Livres
540 674
Membres
571 432

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'homme qui plantait des arbres



Description ajoutée par maxiime 2010-07-21T18:55:47+02:00

Résumé

Au cours d'une de ses promenades en Haute-Provence, Jean Giono a un jour rencontré un personnage extraordinaire, un berger solitaire et paisible qui plantait des arbres, des milliers d'arbres. Au fil des ans, le vieil homme a réalisé son rêve: la lande aride et désolée est devenue une terre pleine de vie...

Une histoire simple et généreuse, un portrait émouvant et un hymne à la nature.

Afficher en entier

Classement en biblio - 285 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Didie6 2014-10-27T12:57:34+01:00

Il avait jugé que ce pays mourait par manque d’arbres. Il ajouta que, n’ayant pas d’occupations très importantes, il avait résolu de remédier à cet état de fait. (p. 22, Chapitre 1).

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Comme pratiquement tout le monde, j'avais lu ce livre en primaire. Je le ressors ce soir en me rendant compte qu'il est impossible de mesurer sa portée à 8 huit ans (le livre est "dès huit ans"). Une ode à la nature et surtout un tableau positif d'un homme, qui ne fait pas que seulement donner vie à la nature mais qui permet aussi d'y vivre. Ce court ouvrage est la preuve qu'un seul être, s'il est armé de détermination et de générosité, peut arriver à de grandes choses. Et dans cet exemple là, ce "berger solitaire" accomplit quelque chose dont la portée lui échappe. Et c'est peut-être ça le plus beau: tous ces gens qui vivent sur des parcelles de terres façonnées par une seule et même personne sans que cette personne ne le sache et sans que ses habitants même ne le sachent.

Afficher en entier
Or

Un magnifique livre! Court mais avec une puissance et une beauté incomparable... On suis le parcours du narrateur qui rencontre à de multiples reprises, ce vieil hommes qui plantait des arbres. L'histoire est touchante et elle nous montre bien que le bonheur n'est pas toujours où on le croit. L'immuabilité de la nature contraste avec le caractère éphémère de l'homme et de ce qu'il construit. Cet homme aura consacré sa vie, dans l'ombre, à rendre sa vie à un paysage désertique. Un beau livre qui sensibilise à la plantation des arbres et à l'utilité de cette action. On apprend aussi comment un rien pour faire un tout, qu'une petite chose permet de rendre heureux et que le contact humain n'est pas obligatoirement utile. On voit cet homme qui ne se souci guère des Hommes et qui poursuit paisiblement sa vie et sa tâche... Un éloge de la nature et de son importance dans la vie. J'ai vraiment beaucoup apprécié ce livre très beau, je l'avais d'abord découvert au primaire et aujourd'hui je l'ai relu en tombant dessus dans le hasard d'une librairie. J'ai pu en redécouvrir l'univers enchanteresse et totalement captivant et beau... Un ouvrage que je recommande à tous, c'est une magnifique histoire qui séduit toujours.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ionndrainn 2021-01-16T22:46:50+01:00
Lu aussi

Un beau classique où la nature est un personnage à part entière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aline-100 2021-01-16T15:23:40+01:00
Or

L'homme qui plantait des arbres est une œuvre courte de Jean Giono, un auteur que je souhaitais découvrir depuis que j'en ai lu des passages dans le Journal d'un parfumeur de Jean-Claude Ellena.

Mêlant bonheur et nature, cette ode à l'écologie et à la simplicité devrait devenir une lecture obligatoire. Car bien que se déroulant entre 1910 et 1947, cette histoire n'a rien perdu de sa modernité, et nous pourrions en tirer des leçons. Elzéard Bouffier, et son existence frugale et simple, nous prouve en effet que le bonheur est facile.

A lui seul, cet ancien berger fait revivre toute une contrée en plantant des dizaines de milliers d'arbres. Œuvrant dans le plus grand secret afin de ne pas être empêché d'agir, Elzéard transforme un désert peuplé d'hommes et de femmes insatisfaits et malheureux, à l'image de la région dans laquelle ils vivent, en un endroit où il fait bon vivre et où les familles ont hâte de venir s'installer pour cultiver leur propre jardin (dont la description à elle seule illustre le fait que la permaculture, très à la mode actuellement, existait déjà il y a près d'un siècle).

L'abnégation d'Elzéard, en plus d'être bonne pour la région dans laquelle il vit et pour ses contemporains, est également bonne pour lui-même, puisque l'homme Dévoiler le texte masqué Qui ne rêverait pas de vivre une vie comme celle de cet homme ? En refermant ce beau livre de Jean Giono, nous savons tous ce qui nous reste à faire pour que ce rêve devienne réalité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Freerique 2021-01-13T14:12:19+01:00
Or

Quelle leçon de vie. C'est juste génial, tellement simple. La vie dans sa plus simple et sublime expression

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maidele 2021-01-03T17:20:44+01:00
Bronze

Je crois que le fait que je n'ai jamais lu ce livre avant restera un des grands mystères de ma vie, parce que je ne comprends vraiment pas pourquoi je ne l'ai jamais lu avant. Dans seulement 15 pages, nous suivons l'existence d'un homme simple, qui passe sa vie à planter des arbres. Et par cette seule action, qui semble minuscule, il permet de changer la vallée dans laquelle il vit, de la faire revivre. Une histoire sur les petites actions, sur comment on peut changer le monde à notre échelle, mais qui me rend un triste malgré tout, car aujourd'hui encore, on continue de détruire notre planète pour le profit, alors qu'on nous prévient des conséquences depuis des années déjà. A lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yo47 2020-12-29T13:50:17+01:00
Or

Livre facile à lire avec une belle morale. Simple et efficace.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par liam2020 2020-08-27T03:05:26+02:00
Or

C’est un roman magnifique un vrais chef-d’œuvre il est facile à lire et donne envi de planter des arbres

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mali2020 2020-08-27T03:01:19+02:00
Or

J’ai adoré ce petit roman ilétait très émouvants

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LahoLoui 2020-07-10T15:34:56+02:00
Lu aussi

Un beau roman que j'a lu il y a longtemps, à l'école, et de qui j'en garde des bons souvenirs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Exuline 2020-04-27T14:01:17+02:00
Argent

Je ne crois vous l'avoir un jour dit, mais Jean Giono est moi, c'est une véritable histoire d'amour qui a commencé dans ma jeunesse. J'ai vu, un jour, à la télévision ce vieux film en noir et blanc qui s'appelait Regain. Imaginez-vous à 15-16 ans !!! du noir et blanc !!! non je ne suis pas assez vieille, il y avait déjà la couleur dans ma jeunesse !!! Et j'ai adoré cette histoire. J'en ai même pleuré ! J'ai donc trouvé le livre et j'ai également adoré sa lecture. Jean Giono est un grand auteur français qui met du soleil, des cigales et des odeurs de garrigues dans ces romans. J'ai ensuite continué ma découverte avec le Hussard sur le toit que j'ai également tant apprécié et puis malheureusement je n'ai pas continué.

Me voilà vingt ans plus tard, avec cette nouvelle toute simple mais quel plaisir de retrouver cet auteur. On ne m'aurait pas dit qu'il s'agissait de Jean Giono, je l'aurais tout de suite reconnu par sa plume. Comme je vous le disais plus haut. Il a une plume extrêmement caractéristique. Me voilà téléporté à une autre époque, dans une autre région avec un paysage grandiose de garigue, de pins parasols, de chênes blancs, de genets et des petits chemins en pierres blanches qui grimpent les collines nous offrant un panorama exceptionnel. Bienvenue en Provence.

Ce texte est raconté à la première personne par Jean Giono lui-même qui se promène et qui va rencontrer un homme seul, étrange, ermite des collines qui va le fasciner. Cet homme plante des glands de chêne qu'il trouve au cours de ses promenades. Il suit un protocole bien particulier pour s'assurer la germination et s'assurer la pousse de ces chers arbres. Cet homme parle très peu mais plante.

Jean Giono va le suivre durant plusieurs années, et voir ainsi le paysage se transformer voyant à chaque venue une forêt neuve de plus en plus fournie.

Personne ne s'étonne de cela, puisque l'endroit est fortement reculé. Mais les années passant, la population provençale augmentant, le besoin d'agrandir les villes et de prendre des terres encore nature pour en faire de nouvelles villes, transforment les paysages d'antan. Mais voilà, cette forêt devenue imposante maintenant devient un patrimoine régional.

Un texte simple, parlant de la nature et tellement écologique pour les années 1950, un appel à revenir aux choses simple et rien de tel en ce moment si particulier pour nous tous. A découvrir en une petite demi-heure.

https://exulire.blogspot.com/2020/04/lhomme-qui-plantait-des-arbres-jean.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Daliana 2020-04-20T21:24:50+02:00
Or

Plus qu'une nouvelle, cette histoire est une perle.

Je la relis régulièrement depuis qu'une maîtresse de mon école de campagne (dans ce sud si cher à Giono) nous l'avait lu et expliqué.

Une histoire dont on ne peut se lasser avec une morale toujours d'actualité.

Afficher en entier

Date de sortie

L'homme qui plantait des arbres

  • France : 2002-04-18 - Poche (Français)

Activité récente

CathG l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-24T23:06:30+01:00
kan1006 l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-22T15:03:47+01:00
yo47 l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-29T13:49:07+01:00
Bakacho l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-09T19:38:09+02:00
zenith l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-29T00:28:24+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 285
Commentaires 42
extraits 43
Evaluations 73
Note globale 7.59 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode