Livres
421 263
Membres
337 494

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de L'honneur d'une Viking ajouté par Folize 2016-11-24T18:50:58+01:00

Ils roulèrent sur l’herbe humide dans un enchevêtrement de membres.

Le souffle coupé, Inga se débattit sans prêter attention aux paroles de Taran… Elle savait qu’il lui parlait mais refusait d’écouter. Elle se moquait bien de ce qu’il avait à lui dire : cet homme n’était pas son ami et elle n’avait pas à lui obéir. Elle exécrait la reddition !

D’un coup de hanche, elle parvint à se retourner et se retrouva à califourchon sur lui. Un trouble passager la saisit, à la vue de cet homme si viril, au corps si épais, allongé sous la partie la plus sensible de son anatomie. À sa merci. Elle dut admettre qu’en d’autres circonstances, elle aurait volontiers cédé à l’appel de la chair.

Profitant de cette seconde d’hésitation, Taran lui emprisonna les bras ; elle resserra aussitôt ses cuisses autour de son torse, bien décidée à ne pas le laisser reprendre l’avantage. Elle tenta de libérer ses mains… il la retourna sur le dos sans douceur et l’écrasa sous son poids. Elle avait sa barbe sous le nez, ses lèvres devant les yeux.

Impuissante, elle laissa échapper un cri de rage. Taran lui saisit les poignets et les plaqua au-dessus de sa tête, s’allongeant totalement sur elle, et plantant son regard dans le sien.

– Vas-tu te calmer, oui ? Arrête un peu de gesticuler !

Inga cessa aussitôt de lutter, comme hypnotisée par la combinaison magique de ces yeux d’ambre impérieux et de cette voix vibrante. Elle se tut et sentit son corps mollir sous celui de Taran, qui la recouvrait si étroitement. Ils s’enfoncèrent légèrement dans la tourbe. Soudés l’un à l’autre. Ses jambes, qui l’avaient ceinturé, se relâchèrent et changèrent sa prise de défense en étreinte follement intime.

– Je t’interdis de partir sans moi, tu m’entends ? Je te l’interdis !

Sa voix se brisa, révélant une tristesse infinie. Avait-il conscience qu’ils mêlaient leurs souffles ? Apparemment pas. Il desserra un peu l’étau de ses mains sur les poignets d’Inga sans pour autant la lâcher. Il n’y avait pourtant nulle lueur grivoise dans son regard perdu, juste de la détresse et une pointe de rancœur.

– On reste ensemble, murmura-t-il contre ses lèvres.

Afficher en entier
Extrait de L'honneur d'une Viking ajouté par GabrielleViszs 2017-07-09T14:50:38+02:00

Elle avait toujours aimé cette vieille histoire, qu’on lui racontait autrefois durant les longues soirées d’hiver, quand le monde lui paraissait simple, inoffensif… Une boule traîtresse se forma dans sa gorge et elle serra les poings pour ne pas faiblir.

Non, Inga ne pleurerait pas.

Elle aiderait sa mère à quitter ce monde correctement, car tel était son rôle aujourd’hui. Tel était leur rôle à tous : accompagner Elma la Douce pour son dernier voyage

Afficher en entier
Extrait de L'honneur d'une Viking ajouté par GabrielleViszs 2017-07-09T14:51:05+02:00

Ásgard, le royaume d’Odin. Cela signifie que Heimdall, le gardien du pont, a ouvert le passage pour permettre à Thor de rentrer en Ásgard. Sa fureur est apaisée.

Taran ne quittait pas des yeux les gracieux arcs colorés, fasciné. Plus jamais il ne se moquerait des croyances des Vikings, après cela, plus jamais il ne douterait de la véracité de leurs récits…

Car ici, aux confins du monde civilisé, il venait d’avoir la preuve incontestable de l’existence de leurs dieux.

Afficher en entier
Extrait de L'honneur d'une Viking ajouté par GabrielleViszs 2017-07-09T14:50:13+02:00

Lorsque l’aube éclaira le ciel, Taran était encore agenouillé, en prière, entre sa paillasse intacte et le feu mourant. Tourmenté par ses actes, et navré de ne pas trouver de réponses dans la puissance de sa foi. Il avait pris plaisir à combattre ces voleurs de Vikings, l’autre nuit. Ils étaient entrés dans l’église pendant qu’il y priait : grâce à Dieu, il avait eu la présence d’esprit de se jeter sur la cloche servant habituellement à rythmer les heures de la vie monacale. Les moines avaient accouru à son appel, à moitié endormis mais bien décidés à protéger les biens du Seigneur. Taran sentit sa gorge se serrer au souvenir de la bataille… De l’euphorie barbare qui s’était emparée de lui, ainsi que de la joie qu’il avait éprouvée à se battre. Ce combat avait ranimé en lui des sensations qu’il pensait enfouies au plus profond de son âme, à jamais oubliées pour son salut.

Afficher en entier
Extrait de L'honneur d'une Viking ajouté par Salinka 2017-05-24T18:22:34+02:00

Pourquoi attendre une réponse divine en se faisant physiquement du mal ? Pourquoi vouloir à tout prix obtenir les faveurs d'un dieu omniscient et omnipotent, qui paraissait aussi prompt à bannir qu'à pardonner ? Il était ridicule de se réduire à la condition d'un moine pour courtiser un dieu, quel qu'il soit !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode