Livres
482 297
Membres
469 055

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Spika 2016-11-08T19:36:46+01:00

— Que prendrez-vous ?

— Du brandy, si vous en avez. C’est l’heure où j’en prends généralement un petit verre. C’est revigorant, vous savez.

— Très bien. Mais si vous préférez, le thé va bientôt être servi.

— Le thé ?

Il avait manqué s’étouffer.

— Du thé ! Grands dieux, docteur, vous voulez me tuer ?… Je n’aurais jamais cru qu’un médecin pût ignorer les effets du thé… Mais le vrai, le grand fléau, c’est lui, c’est le thé ! Il y a plus d’hommes de mon âge qui succombent des suites d’une consommation abusive et inconsidérée du thé que pour aucune autre cause, à part la colique. Vous ignoriez cela, monsieur ? Seigneur ! Mais d’où venez-vous ? Vous ne lisez donc rien d’autre dans le Strand que ce qui parle de vous ?… Honnêtement, croyez-vous que je serais à ce point l’image vivante de la santé si je buvais du thé ?

— Ce sera donc du brandy, conclus-je.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Spika 2016-11-07T20:59:20+01:00

Nous prîmes congé, serrant la main de Gilbert qui nous répondit comme un automate, et nous inclinant devant Carte et le docteur Eccles. Ce dernier, à qui il ne restait plus qu’à rédiger son constat, paraissait très ébranlé : le pauvre homme, pensai-je, devait avoir plus l’habitude des gorges endolories que des gorges tranchées.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Spika 2016-11-04T19:15:25+01:00

Tout en marchant, je remarquai à voix haute que je ne croyais pas avoir jamais rencontré une galerie de phénomènes pareils à ceux qui évoluaient autour de l’affaire Mc Carthy.

— Le théâtre lui-même est un monde étrange, opina Holmes. Un art des plus nobles, mais un métier sinistre, où l’on érige en valeurs ce que le reste de la société condamne… (Il me regarda du coin de l’œil.) La supercherie. L’art du simulacre, du faux-semblant, de l’imposture… Platon exprime tout cela beaucoup mieux… Et pourtant, c’est ce qui fait le gagne-pain des acteurs.

— Et de ceux qui écrivent ce qu’ils déclament, ajoutai-je.

— Cela aussi se trouve dans Platon.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode