Livres
528 073
Membres
547 897

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Idiot



Description ajoutée par erouchko 2010-11-19T00:49:34+01:00

Résumé

Présentation de l'éditeur

Le prince Muichkine arrive à Saint-Pétersbourg. Idiot de naissance parce qu'incapable d'agir, il est infiniment bon. Projeté dans un monde cupide, arriviste et passionnel, il l'illumine de son regard. Par sa générosité, tel le Christ, Léon Nicolaïevitch révélera le meilleur enfoui en chacun. La trop belle Anastasia, achetée cent mille roubles, retrouve la pureté, Gania Yvolguine le sens de l'honneur, et le sanglant Rogojine goûte, un instant, la fraternité. Dostoïevski voulait représenter l'homme positivement bon. Mais que peut-il face aux vices de la société, face à la passion ? Récit admirablement composé, riche en rebondissements extraordinaires, L'Idiot est à l'image de la Sainte Russie, vibrant et démesuré. Manifeste politique et credo de l'auteur, son oeuvre a été et restera un livre phare, car son héros est l'homme tendu vers le bien mais harcelé par le mal.Edition commentée par Louis Martinez.

Afficher en entier

Classement en biblio - 307 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Lutamoshi 2017-08-18T10:19:35+02:00

- Je sais pas, peut-être que c'est ça que je pense.

- Comment, tu sais pas ?

- Comme ça, je sais pas, c'est pas à ça que je pense, pour le moment.

- Et à quoi tu penses donc ?

- Quand tu te lèves, quand tu passes devant moi, moi, je te regarde, je te suis des yeux ; ta robe, elle froufroute, moi, j'en ai le cœur qui se fige, tu sors de la chambre, moi, je repense au moindre mot que tu as dit, et à la voix que tu avais quand tu l'as dit ; toute cette nuit, là, j'ai pensé à rien, j'écoutais, simplement, comment tu respirais quand tu dormais, comment tu as bougé, deux fois...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Belami77 2020-08-11T22:53:24+02:00
Or

Les personnages sont nombreux et pour ne rien arranger, l’auteur prend un malin plaisir à les nommer tantôt par leurs patronymes, tantôt par leurs noms de famille, tantôt par leurs surnoms. Aussi, afin de saisir toute l’intrigue, s’il y en a une, conseillerais-je au lecteur de se concocter, dès les premières pages, un genre d’arbre familial, un petit glossaire nominatif qui lui permettra de suivre ainsi, avec une relative facilité et sérénité, l’histoire.

Si vous ajoutez à cela l’âme slave et ses circonvolutions ( je t’aime, je t’aime plus, je te déteste, mais si je t’aime…), « L’idiot », c’est LE cocktail qui déboussolera à coup sûr le plus féru et le plus motivé des lecteurs.

Même si l’aspect alimentaire y est pour beaucoup ( le livre étant d’abord paru sous forme de feuilleton et Dostoïevski étant payé à l’épisode), on ne peut que s’extasier sur l’inspiration de ce dernier qui réussit à écrire mille pages sur une intrigue réduite aux aventures du Prince Muichkine, être bon, humble et naîf, incapable de vivre et de se défendre en société.

« Pavé » ou « Monument », c’est selon ! Mais nul ne restera insensible à ce livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zhorvirginia 2020-05-25T00:32:52+02:00
Lu aussi

pur délir dans le but de manipuler les lecteurs; on sait pas si on compatit avec le prince muichkine miserable simple d'esprit ou si on le plaint ; il parle bien mais il est sous estimé ou le maudire d'etre a ce point bete

Afficher en entier
Commentaire ajouté par migaju 2018-05-13T13:06:04+02:00
Bronze

Après quelques mois de lecture au rythme effréné de 2 pages par jour, c'est ce matin que s'est terminé le sprint final des 30 dernières pages ! J'ai trouvé que cette histoire n'est pas atemporelle car je n'ai pas réussi à palper une émotion ni vraiment entrer dans l'intrigue avant ces 30 dernières pages. Ou peut-être faut-il faire partie d'une certaine catégorie sociale où les convenances du 19eme siècle sont encore de rigueur pour comprendre l'ironie de l'auteur ou son sens critique ? Toutefois, il est intéressant de voir apparaître justement ce genre de considération dans l'ouvrage: un prince charmé par un monde dont il ne maîtrise pas les règles mais apparemment habité par des personnes pleines d'énergie positive qui le fascinent. A juste titre ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bsg55 2015-11-06T10:07:34+01:00
Or

J’ai du m’accrocher pour venir à bout de ce pavé de 900 pages, mais le plaisir l’a emporté sur l’ennui et j’ai fini par être captivée par ce texte verbeux certes, avec des longueurs, mais dont la beauté de l’écriture et les rebondissements inattendus interdisent de sauter une ligne et incitent à poursuivre la lecture jusqu’au bout. Tel l’agneau parmi les loups, l’innocent prince Muichkine, irradiant de beauté intérieure, ressortira-t-il indemne de son immersion dans la société mondaine corrompue de St Petersbourg ? Entre rire et larmes, Dostoïevski emmène le lecteur dans les méandres complexes de l’âme slave où se mêlent passions, intrigues, conformisme, flagornerie, compassion, calculs et candeur, pureté et noirceur. Un peu déçue cependant par la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Heloisemauss 2015-01-10T15:57:49+01:00
Lu aussi

Je crois sincèrement qu'il s'agit d'un grand roman mais hélas je ne l'ai pas lu au bon moment : ce livre ne m'a pas touché personnellement. Cependant, j'ai été impressionnée par l'écriture et la puissance des personnages. Il y a des passages à rire à gorge déployée, d'autres qui nous interloquent, et d'autres qui nous plongent dans le désarroi. Voilà un roman qui nous bouleverse, nous éconduit et finit par nous perdre totalement dans un univers de références et de pensées à la fois exotiques et singulières. Je recommande cette grande oeuvre, mais attendez-vous à lutter contre vos habitudes confortables de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par myra44 2013-12-26T14:11:52+01:00
Lu aussi

Un livre d'une indéniable beauté et d'une très belle écriture pour lequel il faut néanmoins s'accrocher à certains moments.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dipediou 2012-12-09T13:28:14+01:00
Lu aussi

Je dois avouer avoir été surpris par ce livre. La première partie m'a captivé, mais arrivé à la suivante, j'ai carrément décroché...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nf23 2012-10-11T13:29:19+02:00
Lu aussi

J'ai lu ce livre il y a quelques années déjà et je n'en garde que très peu de souvenirs, si ce n'est que je m'étais copieusement perdue dans la multitude de personnages intervenant dans l'histoire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Diego_1301 2012-02-12T11:40:23+01:00
Lu aussi

"L'idiot" est un livre puissant. Vous attachez a ce personnage a la fois si different et si proche de soi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ertiammot 2011-08-27T12:19:10+02:00
Or

Je garde un excellent souvenir de ce roman de Dostoïevski lu il y a quelques années...

Le livre m'avait marqué par la multitude de ses personnages tous peints avec détail et par l'intrigue passionnante qui nous faisait découvrir la société Russe des Tsars et des princes.

Et j'en étais arrivé finalement à la conclusion que comme souvent, l'idiot n'est pas toujours celui qu'on croit.

Une très bonne lecture que je conseille vivement,

Et l'évoquer me donne d'ailleurs l'envie de me plonger dans d'autres œuvres de l'auteur

Afficher en entier

Date de sortie

L'Idiot

  • France : 2001-10-31 - Poche (Français)

Activité récente

Nemain l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-19T15:07:40+02:00
Maaas l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-02T19:26:57+02:00
Safer l'ajoute dans sa biblio or
2020-05-16T01:25:14+02:00

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 307
Commentaires 12
extraits 66
Evaluations 44
Note globale 7.84 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode