Livres
475 557
Membres
453 478

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Île aux mensonges



Description ajoutée par Ririnou 2017-05-06T12:09:11+02:00

Résumé

Faith Sunderly, 14 ans, est la fille d'un révérend et éminent naturaliste. Accusé d'avoir trompé la communauté scientifique, il part s'exiler avec sa famille sur une île au large des côtes anglaises. Mais les rumeurs l'accablent et bientôt il est retrouvé mort. Suicide déshonorant comme le fait croire la respectable société victorienne ? Ou assassinat, comme en est persuadée sa fille ? Avec son insatiable curiosité, Faith mène seule son enquête, qui l'entraine de révélations en secrets précieusement dissimulés. Elle est prête à défier toutes les convenances sociales pour faire surgir la vérité. Mais cette vérité pourrait se révéler dangereuse... (http://livraddict.com/biblio/livre/l-ile-aux-mensonges.html)

Afficher en entier

Classement en biblio - 67 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lecturesdunenuit 2017-06-07T20:20:14+02:00

« Oh, mais c'est impossible, se dit Faith. Je ne dois pas céder à cette chose !"

Faith l'appelait toujours en elle-même "cette chose". En lui donnant un autre nom, elle aurait craint de lui conférer une emprise encore plus forte. Elle avait conscience qu'il s'agissait d'une véritable manie, à laquelle elle décidait sans cesse de renoncer - sans jamais y parvenir. Cette chose était aux antipodes de la Faith que le monde connaissait. Faith, l'enfant sage, un vrai roc. Tellement terne, fiable et digne de confiance.

Le plus difficile, c'était de résister aux occasions inattendues. Une enveloppe laissée sans surveillance, d'où dépassait la lettre immaculée, tentatrice. Une porte non fermée à clé. Une conversation oublieuse des éventuelles oreilles indiscrètes.

Faith avait comme une faim en elle, alors que les filles ne devaient pas avoir faim. Elles étaient censées grignoter avec modération lors des repas, et leur esprit aussi était censé se contenter d'un régime frugal. Quelques mornes leçons données par des institutrices fatiguées, quelques promenades ennuyeuses, des distractions d'écervelées. Mais pour Faith, cela ne suffisait pas. Le savoir - n'importe quel savoir - l'attirait irrésistiblement. Et elle trouvait un plaisir aussi délicieux qu'empoisonné à le dérober à l'insu de tous. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Im-a-Sassenach 2019-07-11T15:09:39+02:00
Diamant

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions Gallimard jeunesse pour ce sublime envoi, qui, comme toujours, n'a pas déçu mes attentes. J'avais découvert ce titre grâce à la géniale Lili Bouquine et elle en avait parlé comme d'un coup de cœur à ne pas manquer. Vous pensez bien que je ne me suis pas faite prier ! Rien que la couverture est à tomber. Elles le sont toutes, soit dit en passant, et je tenais à vous présenter les trois principales sur les images de mon article car je trouve qu'elles ont toutes une esthétique et une vision du roman différentes et pourtant parfaitement justes. Elles ont toutes un petit quelque chose d'envoûtant, qui va happer le lecteur d'abord d'un point de vue visuel et par l'aura que le talent des illustrateurs dégage, et après lecture, ces choix artistiques font prendre tout leur sens. Le contenu est donc de qualité et au rendez-vous et en plus, il donne un nouvel éclairage aux détails de la couverture, et inversement, c'est un véritable travail de connivence et cela met vraiment le livre en valeur et correctement. J'ajouterai que ce livre le mérite amplement, et pas étonnant qu'il ait gagné le prestigieux Prix Costa de nos amis les Angliches. J'ai été un peu interpellée en voyant mentionné sur la couverture PRIX COSTA DU MEILLEUR LIVRE DE L'ANNEE - Pour la première fois depuis Philip Pullman.

Donc personne n'avait été primé depuis ?? Eeeet... il suffit de se rendre à la quatrième de couverture pour apprendre que Hardinge et Pullman sont les seuls récipiendaires du prix dans la catégorie jeunesse. Certes, je trouve que les œuvres destinées aux enfants/adolescents manquent encore de reconnaissance, mais c'est déjà un progrès ! D'autant plus que, dans le cas des deux auteurs cités ci-dessus, leurs œuvres respectives ont su marqué l'imaginaire et le cœur des lecteurs, petits et grands, de par leur profondeur, leur ouverture d'esprit et leurs idées aussi larges que le monde. Leur création est source d'inspiration, de lumière et d'émerveillement, de par les émotions profondément humaines et fortes dégagées, des personnages uniques en leur genre auxquels on peut aisément s'identifier et des aventures qui en valent le détour pour tout ce qu'elles peuvent nous apporter. Commençons par la couverture française. Elle peut sembler un peu enfantine avec ses traits peu marqués par rapport aux deux autres (anglais standard et collector)-et elle me rappelle à cet égard la couv' vf. des Sorcières du Clan du Nord (ma chronique ici). J'ai trouvé que ces deux romans se rejoignaient de par leur écriture très douce, digne d'un conte ancien, mais en abordant des sujets très adultes, tels que la noirceur de la souffrance, nos plus vils desseins motivés par l'égoïsme et la jalousie, appliqués à des cœurs très jeunes. La pureté de l'enfance y est remise en cause.

L'île aux mensonges met l'accent sur le fait que l'endroit où la famille Sunderly va se retrouver exilée à cause de l'infamie scientifique du père est un tel engrais pour la propagation de rumeurs et autres ragots qui permettent de juger éhontément les gens qui en sont victimes sans les connaître, que Faith, la jeune héroïne, va s'empêtrer dans ses propres mensonges savamment orchestrés afin de prendre sa vengeance sur ces gens qui l'ont insulté, elle et sa famille, et lui ont fait un mal irréparable. D'où les lianes sur la couverture qui émergent de tous les coins, représentation de l'arbre aux mensonges qui a poussé de manière formidablement anormale dans la grotte sombre dans laquelle Faith le protège. Je me suis très rapidement attachée à cette héroïne forte, à l'esprit insatiable de connaissances afin de parfaire son intelligence, qui était pourtant interdite à la plupart des femmes de son temps. Normalement, c'est le très jeune frère de Faith qui doit faire preuve de vivacité d'esprit, digne de son sexe d'homme, pour pouvoir succéder convenablement à son érudit et pieux père. Ce que l'adolescente a du mal à accepter.

Elle qui fait partie du sexe faible, au crâne diamétralement plus petit (soi-disant), n'a pas le droit de participer à des conversations élevées, sous peine de faire montre de son exceptionnelle culture, ce qui serait inacceptable et scandaleux aux yeux de la gente masculine et machiste. La curiosité est un vilain défaut, en particulier pour une femme, et pourtant c'est ce mal qui ronge Faith, qui ne supporte pas d'être maintenue dans l'ignorance. Cette âme si jeune est pourtant déjà bien torturée par cette société étriquée qui ne lui permet pas d'être pleinement elle-même, qui la force à se contenir constamment et à ne pas exploser comme une cocotte face à tant de stupides conventions, injustices, et négligence volontaire des gens envers ceux dont la réputation est traînée dans la boue. La jeune fille, dont le prénom représente très bien la foi et la confiance que son paternel va placer en elle concernant son plus secret dessein, va être poussée à bout face au traitement révoltant et cruel que sa famille va recevoir des habitants de cette île, dont la condescendance et la vicissitude vont l'en écœurer.

Elle va ainsi planter de belles graines de mensonges, qui vont proliférer et donner à l'arbre des fruits à la saveur amère de son désespoir. Un mensonge gros comme une maison pour une vérité enfouie, inavouable, quelle ironie. Tel le fruit défendu de l'arbre de la connaissance, l'arbre à mensonges, qui vous susurre des tentations séduisantes comme le serpent d'Eden, va plonger Faith dans une abîme de noirceur qui pourrait la pousser aux pires extrémités. Faith va se penser mauvaise, pourrie jusqu'à la moelle, elle en a assez de se taire et de rester la jeune fille terne et silencieuse que tout le monde s'imagine qu'elle est. Une fille sans saveur, sans aucune initiative, et qui reste dans l'ombre. Faith est au contraire un esprit éclairé, à la stratégie très élaborée. Pleine de courage et d'audace, elle ne s'en laisse pas conter et en a dans le ventre. Son combat indirect, quoi qu'éloquent, face à cette société patriarcale, sans pour autant trahir sa dévotion sincère et émouvante envers son propre père, personnalité différente des autres hommes de l'île, bien fats et hypocrites, m'a beaucoup parlée et touchée. Ce qui fait de Faith pour moi un personnage honorable et fort louable. L'Enfer est pavé de bonnes intentions, mais elle saura trouver le chemin de la sortie en se rendant compte qu'elle est allée trop loin. Notamment avec le malmené Paul (qui méritait mieux).

En conclusion, j'ai trouvé ce roman jeunesse absolument incroyable. Il nous dépeint les différentes facettes de la femme, à quel point celle-ci est nuancée, dense et intelligente que l'homme pourrait la croire capable, et surtout les diverses armes qu'elle utilise face à cette société du mâle dominant qui l'étouffe.Faith m'a impressionnée de par son sang froid, qui va atteindre un climax de folie carrément dingue ; la mère, Myrtle, n'est pas à mettre de côté et à dénigrer, bien au contraire, je m'en veux de l'avoir jugée trop rapidement. D'autres femmes de l'histoire sauront faire preuve de dévouement, de bravoure mais aussi d'une férocité et d'une malice silencieuse à vous hérisser le poil. Quand au secret le plus enraciné de l'Humanité, difficile à dire si le pasteur y aurait trouvé la clé tant recherchée au bout du compte. Son acte de service délibéré et son sacrifice sur l'autel de la vérité l'honorent.

Cependant, ne serait-pas notre foi qui mettrait en lumière toute chose existante, notre croyance en des valeurs et des êtres immuables ? A méditer. En tout cas, mon verdict est sans appel : COUP DE FOUDRE ϟ A mettre entre toutes les mains cet automne. Frissons, mystère et palpitations garantis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kaedelia 2019-07-10T14:31:55+02:00
Bronze

Nous suivons Faith, fille de révérend et de chercheur, dans sa nouvelle vie avec sa famille sur une île anglaise après la répudiation de son père dans le domaine scientifique.

Faith est tous ce qui peut ressembler à une jeune fille bien éduquée au début des années 1900, mais elle ne souhaite qu'une chose, devenir naturaliste comme son père sauf que ce domaine n'est pas accessible aux jeunes filles a cette époque (et oui mesdames sois disant nôtre cerveau est plus petit et donc nous sommes beaucoup moins intelligentes que ses monsieur :?: ). Le père de Faith commence a avoir un comportement étrange et cache une plante suspecte dans une partie de leur nouvelle maison. Jusqu'au jour où le corps de celui-ci est retrouvé sur la plage. les gens pensent à un suicide, Faith , elle est convaincue qu'il s'agit d'un meurtre et fera tout pour découvrir les secrets de son père et résoudre l'affaire.

Et bien le synospsis est accrocheur or j'avoue je me suis ennuyé. J'ai mis un temps fou à rentrer dans l'histoire. Jamais je n'ai réussie a accrocher a Faith. Elle veut se rebeller contre le système mais elle fait tout en cachette. sa famille est aussi très particulière. Chacun semble cacher des choses aux autres et personne n'avance dans la même direction.

Je m'attendais à beaucoup mieux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mielicanela 2019-07-01T23:14:16+02:00
Lu aussi

Concernant ce livre, je dirais que c'était sympa à lire, mais que je suis déçue... Les commentaires que j'avais lus sur Booknode laissaient présager un livre féministe avant l'heure, plein de caractère, et c'est pas ça qui m'a le plus marquée dans l'histoire. C'est noir, très noir et triste. Du coup, je n'ai pas trop accroché.

Le personnage principal est une adolescente du XIXe siècle, Faith. Suite à un scandale qui éclabousse son père, pasteur et naturaliste, toute la famille part attendre que les rumeurs s'apaisent dans une île loin de tout... En emportant toute la ménagerie et les plantes dont le père s'occupe bien sûr! Rapidement, le père meurt dans des circonstances peu claires.... Toute l'intrigue tourne autour d'une mystérieuse plante qu'il possédait, aux facultés qui semblent magiques et qui communique d'une certaine façon avec les humains...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wonderbooks 2019-03-26T19:30:09+01:00
Or

Une relecture bien sympathique. L'ambiance est sombre, glauque et gothique. Les thèmes abordées par l'auteure sont intéressant (bien que la thématique du féminisme soit celle qui me touche le plus). la plume de Frances Hardinge est fluide et agréable Je recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Snake 2018-11-25T17:59:44+01:00
Or

L'île aux mensonges est un livre dont j'attendais pas mal de choses et on me les a donné. Rien que de savoir que l'histoire se passe au durant l'époque victorienne m'a beaucoup plu. Et que ce soit l'histoire d'une jeune fille qui enquête sur la mort de son père et qui doit faire face à son époque où les femmes ne sont pas assez intelligentes pour ce genre de chose m'a encore plus plu. J'ai dévoré le livre du début à la fin, je me suis pas mal attaché à Faith au fil des pages, on a un suspense qui dure, qui nous met en haleine. Un très bon livre en somme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sechat 2018-02-25T10:08:00+01:00
Or

Voilà un roman jeunesse comme je les aime, c'est à dire pas trop "jeunesse" non plus! Gallimard Jeunesse sait proposer ce genre de titres, où l'histoire est sombre et ne ménage pas le jeune lecteur.

Si vous aimez l'époque victorienne, les enquêtes, les héroïnes de caractère alors je vous recommande ce livre! L'histoire est très originale, et bien traitée puisque le suspense reste présent jusqu'à la toute fin. J'ai A-DO-Ré!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2018-02-18T09:28:35+01:00
Or

C'est un livre avec une atmosphère très sombre et une très belle écriture, l'ambiance du XIXème siècle toujours présente. Faith est une jeune fille intelligente, instruite et qui a l'ambition d'être naturaliste.

L'enquête sur la mort du révérend Sunderly est astucieuse, toute la partie fantastique bien intégrée à l'histoire

Un bon livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Memay 2018-02-09T11:09:28+01:00
Or

Roman qui sé déroule dans l'Angleterre victorienne de la fin du XIX eme écrit par Frances HARDINGE, auteure jeunesse britannique. Ce roman a reçu le prix COSTA et ce qui m'a donné envie de le lire.

Faith, jeune adolescente, et sa famille quitte Londres précipitamment pour aller s'installer sur une île aux larges des côtes anglaises. Animée d'une curiosité qu'elle pense maladive mais qui s'inscrit aussi dans la curiosité scientifique que lui a transmis sont père, pasteur et naturaliste elle cherche à découvrir pourquoi sa famille a du s'exiler. Un événement va venir accélérer ses aventures et la conforter dans l'idée qu'il faut absolument découvrir la vérité.

Livre charmeur, par son originalité, son atmosphère, il nous délivre aussi les secrets d'une adolescente qui se bat avec ses émotions tout en essayant de faire bonne figure dans une famille stricte, qui vit avec les codes de l'époque victorienne.

Même si c'est un roman jeunesse, il est important de souligner que certaines thèmes sont aussi à destination d'adultes qui traduiront l'intrigue avec un autre point de vue tout aussi intéressant.

Enfin, la plume (ici le traducteur) fait parfois des redondances mais le vocabulaire fourni et le style utilisé en font un roman à destination des plus grands.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par calistralia 2017-11-11T15:35:07+01:00
Bronze

Livre très bien écrit avec de la recherche. J'ai aimé l'atmosphère et les personnages. En revanche, si la première moitié du roman est vraiment prenante, j'ai un peu décroché sur l'autre moitié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par azilishr 2017-11-08T14:03:08+01:00
Diamant

Ce livre est une merveille, on est plongé dans un monde réaliste et lugubre, dans le passé, avec les règles de l'époque, du XVIII ème siècle. L'écriture est ni trop simple ni trop compliquée à lire, et le suspens est présent du début à la fin. Au début on se demande ce qui se passe, mais aussi qu'elle est précisément l'intrigue, qui se précise au fur et à mesure. Cette intrigue est résolue avec ingéniosité, mais aussi avec l'aide d'irréalisme, l'arbre. C'est vraiment un livre agréable à lire et tout à fait original, je n'ai jamais lu ou entendu parler d'un arbre pareil, c'est ce qui donne une partie de charme à ce livre. Bonne Lecture !

Afficher en entier

Date de sortie

L'Île aux mensonges

  • France : 2017-05-18 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The lie tree - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 67
Commentaires 15
Extraits 1
Evaluations 27
Note globale 8.15 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode