Livres
469 853
Membres
437 764

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

J ai tout simplement dévoré ce roman en 2jrs il était fini. Des le prologue on est dans l histoire on rentre dedans direct et on reste plonger dedans jusqu'à la fin j ai adoré et je vais commencer le tome 2 des ce soir

Afficher en entier
Or

Bonjours amis lecteur !

Aujourd'hui, je suis ravie de vous parler du roman L'île des disparus, écrit par Viveca et Camilla Sten, une mère et sa fille. Le titre ainsi que la sublime couverture ont attirés mon regard. Tous deux énigmatiques, les auteures ont bien respecté les horizons d'attentes que je me suis faite et m'ont même portés plus loin.

À travers ce roman, nous suivons les aventures de la jeune Tuva dont le monde qu'elle pensait si solide sous ses pieds s'effrite peu à peu, lui faisait découvrir des choses sur elle-même et ce qui l'entoure.

C'est un très bon livre ! Dés que j'ai commencé la lecture, je n'ai pas su lâcher le roman et l'ai lu en une après-midi. Il est assez rapide à lire, pour quelques heures d'évasion.

L'histoire se déroule sur une île, ce qui permet au lecteur de se familiariser avec quelque chose qui lui est inconnu, c'est une idée très originale. J'ai été très surprise de constater la présence de nombreux éléments dit « moderne » comme le téléphone portable. L'île étant pour moi un lieu presque loin de toute informatisation, un lieu isolé, loin de tout. Mais cette découverte m'a permit une plus grande proximité avec l'histoire.

Le lecteur arrive facilement à imaginer les lieux, et les prénoms différents de ceux qu'on a l'habitude d'entendre apporte un côté exotique à l'histoire.

En ce qui concerne les personnages, ceux-ci sont attachants ou détestables, en fonction de leurs rôles. Ils sont profond, par exemple, nous ressentons la détresse de Tuva lors des fausses accusations. J'imaginais même ma réaction assez sanguine si j'étais accusée à sa place.

Les personnages ont 12 ans et leur âge correspond à leurs façons d'être et de penser même si j'avais quelques tendances à les vieillir malgré tout.

En ce qui concerne l'intrigue, on comprend dès le début les liens amicaux puis presque amoureux que vont entretenir Tuva et Rasmus. L'histoire est bien construite, le lecteur sait ce qui va arriver, pourtant, il évolue avec les personnages, découvre les liens qui se créent comme s'il ne s'y attendait pas.

Une chose qui m'a marqué, est le personnage d'Axel. Celui-ci est décrit et on apprend de nombreuses choses sur lui, comme ci il allait rester et faire partie de l'aventure alors qu'il n'est qu'un simple élément perturbateur. Cela permet au lecteur de ne pas l'oublier et même de ressentir de la tristesse à son égard.

Le récit est entremêlé avec des histoires et croyances locales, cela donne presque du crédit à tout ça. Le lecteur accepte le jeu et y crois. J'ai beaucoup aimé cette nouvelle vision des choses, vu depuis les yeux des habitants de l'île.

Bien sûr, ce récit a peut-être des fondations réalistes mais des créatures imaginaires font leurs entrés. Celles-ci sont bien amenés, les nouvelles races sont expliqués avec détails, et le lecteur à accès en profondeur au récit de leurs origines.

A la fin, la plupart des choses prennent un sens mais certaines laissent présager une suite.

Ce roman permet de quitter le quotidien tout en restant dans notre monde. Il nous donne envie que la magie existe et de pouvoir vivre nous aussi de tels aventures. Le lecteur est donc inclus au récit, notamment par le fait que celui-ci soit raconté à la première personne.

Les auteures défendent en arrière plan l'environnement, montrant l'homme comme tueurs de la nature et des créatures magiques par la pollution. C'est donc un texte plongé dans les questionnements actuels.

C'est dans tous les cas un très bon livre que je recommande. Une bonne histoire pour quiconque rêve de s'évader le temps de quelques heures.

Olivia Kascel, Chroniqueuse

Afficher en entier
Diamant

http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/lile-des-disparus-tome-1-la-fille-de-leau-viveca-et-camilla-sten

Le scénario de ce roman est une pépite, sans exagération. D’abord, nous sommes confrontés à un début empli de suspense, où l’on met en scène un terrible incident sans explication du contexte et des personnages. Le chapitre suivant nous emmène alors dans le quotidien monotone et triste de Tuva. En effet, sa vie n’est pas des plus faciles : Elle se fait rejeter, voire parfois insulter, par ses camarades de classe depuis qu’elle est toute petite, n’a aucun ami hormis leur chien et rend parfois visite à sa mamie qui, elle aussi, semble en avoir contre elle. Bien que peu d’informations nous soient données, on ne peut s’empêcher d’avoir de la peine pour la jeune adolescente. On ne cesse de se demander « A-t-elle fait quelque chose de mal pour mériter autant de haine ? », mais peu importe la réponse, nous savons au fond de nous qu’elle ne mérite pas tout cela et ça la rend d’autant plus attachante. Mais je reparlerai d’elle dans le paragraphe sur les personnages ! Sinon, je trouve que les auteures exploitent vraiment bien les contes marins et la mythologie nordique ; je ne me rappelle pas avoir lu une histoire portant sur les créatures qui nous ont été présentées dans le roman, bien que nous en connaissons certaines d’entre elles.

Viveca et Camilla Sten revisitent avec brio des légendes et superstitions moins connues et usent d’un style très fluide. Bien que facile à lire et addictif, le livre fait cependant planer une ambiance d’angoisse et de malaise le long de notre lecture. Pas une fois, nous nous reposons sur nos lauriers. Les phrases rythmées percutent le lecteur et accélèrent les battements de son cœur. Un style singulier où se mêlent deux plumes aiguisées à la perfection. Ce roman se dévore sans modération ; mais quelle tristesse d’arriver à la fin !

Focus sur les personnages, en reprenant ce que je disais sur Tuva. Déjà, c’est la narratrice du roman, donc nous avons accès à l’entièreté de ses pensées. Les protagonistes narrateurs, avec moi, ça passe ou ça casse. Ici, c’est passé crème. Cette fille a le cœur sur la main, mais ne reçoit en retour que de la haine, sans vraiment comprendre pourquoi. Beaucoup de choses négatives lui tombent dessus et elle se voit contrainte d’y faire face avec son jeune âge. Bien que timide, elle s’avère très forte et courageuse. Et quand elle aime quelqu’un, elle est prête à tout pour protéger cette personne. À travers le récit, une faible évolution du personnage voit le jour, mais vraiment légère, puisque dès le début Tuva se montre déjà mature, gentille et intelligente. En dehors d’elle, il y a Rasmus, le seul hors narration dont je vais parler. Il s’agit d’un nouvel élève qui, avant la disparition de son ami Axel, ne prêtait pas énormément d’attention à Tuva. Son meilleur ami imitait et se moquait souvent d’elle, tandis que Rasmus restait le plus souvent très taiseux. Suite à l’incident qui se déroule au cours de leur sortie scolaire, ce personnage prendra un peu plus d’importance. Je l’ai trouvé intéressant et très sage. Au début, nous avons un préjugé sur lui mais il montre rapidement son vrai visage, et nous ne pouvons que l’apprécier. Malgré tout ce qui les dépasse, ces deux personnages devront faire face à d’étranges situations et s’armer de courage pour tenir bon.

Quand le récit se termine, le lecteur se sent libéré d’une lecture glauque et oppressante, à la fois fantastique et merveilleusement ficelée. La fin donne très envie de lire la suite, et j’avoue que j’étais vraiment dégoûtée de ne pas avoir le deuxième tome à portée de main. C’est une saga dont on ne ressort pas indemne. De plus, les auteures en ont profité pour insérer un message à leurs lecteurs en ce qui concerne un sujet qui leur tient particulièrement à cœur : l’écologie. La façon dont le scénario est tourné fait office de morale très légère, mais que nous ne pouvons ignorer. Les statistiques données clôturent l’histoire de Tuva avec spectacle, comme on dit. Une chouette initiative ! Bon, maintenant, je n’ai plus qu’à attendre le deuxième opus avec impatience…

Grosso modo, le premier tome de L’ile des disparus est un vrai roman de fantastique ; le surnaturel provoque peur, angoisse et malaise chez le lecteur, tout en l’oppressant par un style léger et rythmé. Le suspense reste ancré dans chaque page de ce roman, jusqu’à ce qu’il ait réalisé sa mission d’emmener le lecteur à la dernière ligne de l’histoire. Rejoignez le bateau à moteur de Tuva afin d’explorer les régions atypiques mentionnées dans le livre, mais méfiez-vous de l’eau… Quand les légendes maritimes s’entrechoquent avec la mythologie nordique, la surprise et le mystère deviennent inévitables. Attachez-vous bien !

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré ce roman, je l'ai dévoré ! Il y avait du beaucoup de suspense et ça, j'adore ! Je me suis attachée à Tuva et Rasmus; J'ai tellement hâte de lire la suite que je vais sûrement dévoré aussi ! L'ambiance était assez intéressante.

Afficher en entier
Or

Super livre, du suspence dès les premières pages... Surtout quand Tuva apprend Spoiler(cliquez pour révéler)qu'elle n'est pas humaine...

Afficher en entier
Diamant

L'île des disparus...

Fut pour moi un véritable coup de foudre.

Pour cette histoire qui m’a envoûté jusqu’à la dernière page...

Hâte de lire la suite...

Je conseille vivement cette petite série , fraîche , fluide, facile à lire excellente en tout point, une héroïne attachante comme j’aime .

Tout y est bien mené l’histoire le suspense etc...

A vous de le lire...

Gros coup de cœur ❤️ 2019

Afficher en entier
Argent

J'ai trouvé ce livre très sympathique, j'vais peur en ayant un personnage si jeune de ne pas y trouver mon compte mais Tuva est mature pour son âge et les émotions qu'elle ressent sont convaincantes. Elle apprend des choses de son passé et qu'elle doit affronter assez calmement. Une description des îles plus approfondie m'aurait plu. J'espère retrouver plus de folklore Nordique dans le 2nd tome

Afficher en entier
Lu aussi

Mon avis est mitigé sur ce premier tome. Autant le côté légende nordiques m'attirait beaucoup et en même temps, ces légendes inconnues ont fait que j'ai eu du mal à entrer dans ce livre ou la part fantastique est grande. Je ne sais pas si je lirai le second tome.

Afficher en entier
Argent

Ce livre me faisait envie depuis sa sortie mais j'étais un peu sceptique car je n'aime pas trop les thrillers mais en fait, pour moi, ce n'en est pas vraiment un !

Dans cette histoire, nous suivons Tuva, une adolescente de 12 ans, très réservée. Elle vit sur une île avec ses parents et serais incapable de la quitter ! Mais des événements bizarres se déroule autour : des étranges lueurs dans la forêt, des ombres sous les vagues ou encore des gens qui disparaissent. Alors qu'un de ses camarades de classe disparaît, Tuva se retrouve embarquée avec son ami Rasmus dans une terrible aventure et elle va se rendre compte que tout ce qui se passe n'est pas sans lien avec la mythologie de son pays !

Ce qui m'a le plus fascinée dans ce livre, c'est l'ambiance qu'on créer les auteures. Rien d'étonnant car Vivica Sten a aussi écrit beaucoup de thrillers. On baigne pendant tout le romans dans une atmosphère emplie de suspens aussi fascinante qu' inquiétante et qui peux faire passer ce roman pour un thriller ou un roman d'horreur !

Je suis une passionnée de mythologie alors l'intrusion des créatures de légendes nordiques dans ce livre n'a fait que me ravir !

J'ai eu malgré tout du mal à m'attacher à Tuva et aussi à rentrer dans l'histoire. Il faut attendre cent pages avant que d'être entièrement dans l'histoire.

J'ai hâte de voir ce que la suite va donner !

Afficher en entier
Lu aussi

Chronique ici : http://lectureavie.blogspot.fr/2018/02/lile-des-disparus-tome-1-la-fille-de.html

EN CONCLUSION, La fille de l’eau est une très belle surprise ! J’ai été ravie de découvrir l’archipel de Stockholm et une part de sa mythologie à travers ce roman très addictif.

J’ai vraiment hâte de découvrir le tome 2. Je conseille à tous cette lecture !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode