Livres
549 818
Membres
589 927

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Île des disparus, Tome 2 : Le Secret du brouillard



Description ajoutée par Edith972 2019-03-04T13:45:10+01:00

Résumé

Le printemps est là, et pourtant, un épais brouillard a envahi l'archipel suédois. D'après la légende ancestrale, cette brume opaque annonce de terribles événements. Bientôt, elle va noyer les navigateurs et perturber les signaux des GPS, troublant l'équilibre de l'île. 

Changelin parmi les humains, la jeune Tuva tente par tous les moyens de découvrir la vérité, sur elle-même et sur le danger qui menace sa terre natale. Aux côtés de son meilleur ami Rasmus, et de Maria, sa fidèle alliée mara, la jeune fille comprend qu'une créature mythique offensée par les hommes s'est réveillée sous la forme de ce brouillard. Le peuple des océans dont elle pensait être la seule survivante est loin d'avoir dit son dernier mot.

Afficher en entier

Classement en biblio - 48 lecteurs

extrait

Je fixe la surface de l’eau. Ou plutôt, j’essaie. Avec l’épais brouillard qui engloutit la mer, on n’y voit pas à plus de deux mètres. Mon souffle résonne plus fort que d’habitude, comme si j’étais enfermée dans un espace clos. C’est à cause de la brume. J’ai beau le savoir, je ne trouve pas ça moins étrange.

Elle inonde tout. Elle isole tous les bruits et enveloppe le monde dans du coton, un duvet non pas blanc et doux mais froid et humide, une masse grisâtre, mouillée, qui étouffe le reste. J’ai l’impression de ne pas avoir été au sec depuis des semaines, l’humidité se glisse dans mes vêtements et me plaque les cheveux sur le front. Même mon blouson ne parvient pas à sécher, alors que je l’accroche au-dessus du radiateur dès que je rentre de l’école.

Tandis que je marche vers le ponton, les cailloux de la plage crissent sous les semelles de mes bottines. Je plonge mon regard dans la brume, dans l’espoir vain de voir quelque chose à travers l’air chargé de gouttelettes. Le bateau-bus ne devrait-il pas être arrivé ?

Voilà bientôt près de trois semaines que ça dure. Par moments, le voile semble sur le point de se dissiper, et chaque fois j’entends quelqu’un lancer une banalité irritante, du style : « Là, regardez, enfin ! » Mais le nuage ne se lève pas. Il s’allège simplement pour s’épaissir de plus belle, nous laissant errer comme des fantômes dans un monde irréel, où les bruits sont étouffés et les contours, floutés.

Je me force à ne pas penser d’où vient ce brouillard. Ni à quel point il est surnaturel.

Il y a quelques jours, ils en ont même parlé aux infos. Maman a bien voulu que je regarde pendant le dîner. Le journaliste a interrogé un gros bonhomme avec des lunettes rectangulaires, qui a parlé du réchauffement climatique, de la pollution atmosphérique et de la grave pollution de la mer Baltique. Tout ça pourrait avoir un lien avec cette étrange météo, disait-il, sans donner d’explication plus claire.

En conclusion, le journaliste lui a demandé :

– Que peut-on dire avec certitude des raisons de ce phénomène ?

Le bonhomme a lâché un rire, remonté ses lunettes sur son nez et répondu :

– Avec certitude ? On peut dire que c’est… très étrange. Un écart statistique jamais observé jusque-là.

Je crois entendre le bruit du moteur, tends l’oreille, mais rien. Où est passé le bateau-bus ? Österman devrait être là depuis longtemps. Je vais être en retard à l’école.

Impatiente, je donne un coup de pied dans un caillou et le regarde voler puis tomber presque sans bruit dans l’eau.

Si seulement je pouvais retirer mon blouson et mon jean, et me glisser dans la mer. Sous la surface, tout est vivant, rien n’échappe à mon oreille. Je perçois les sons, les sens sur ma peau, les flaire. J’entends les bateaux qui sillonnent les bras de mer entre les îles de l’archipel et les ferries pour la Finlande qui s’acheminent vers la Baltique. Je sens même le souffle des algues oscillant dans le courant, et les bancs de petits poissons filant dans toutes les directions.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

une jolie histoire écologiste, tuva est touchante

Afficher en entier
Or

Un deuxième tome à la hauteur de son prédécesseur: captivant, fascinant, difficile à laisser de côté tant que l'on n'a pas achevé sa lecture, addictif, et passionnant. J'étais très heureuse de retrouver ces personnages que j'avais quitté il n'y a pas si longtemps, notamment la jeune héroïne, Tuva, très attachante, terriblement courageuse et altruiste. J'adore suivre ses aventures, la voir grandir, embrasser pleinement qui elle est. Rasmus, son meilleur ami, était bien moins présent dans ce tome, ce qui était assez dommage, parce que c'est un personnage que j'ai aimé découvrir dans le tome 1, mais cela a permis d'attirer l'attention du lecteur sur d'autres protagonistes de l'histoire, qui prennent une place bien plus importante qu'au tout début de cette saga, et qui sont tout à fait intéressants et ont une histoire que l'on prend plaisir à découvrir.

Toutes les références aux légendes anciennes, aux croyances, au folklore, sont réellement captivantes et me donnent envie d'en savoir toujours plus à ce sujet. J'espère que la suite de la saga saura assouvir ma curiosité, mais je n'en doute pas un instant. Il me tarde de lire le troisième tome des aventures de Tuva, Fille de l'eau!

Afficher en entier
Bronze

Une bonne suite, je l'ai lu en très peu de temps, j'adore le personnage de Tuva et ce qu'elle devient.

Afficher en entier
Argent

Un deuxième tome assez prenant, l'ambiance est toujours aussi intrigante et mystérieuse et Tuva est une héroïne débrouillarde et courageuse.

Une série très sympathique à suivre avec en parallèle un beau message écologique.

Afficher en entier
Or

Ce deuxième tome est aussi extraordinaire que le premier. L'écriture est toujours aussi belle et l'ambiance est toujours tourné entre mystère et émerveillement.

J'ai ate de lire la suite.

Afficher en entier
Lu aussi

Même si l'ambiance de ce roman est intrigante et véhicule un beau et intéressant message écologique, j'ai eu du mal à accrocher à l'histoire et à m'attacher vraiment aux personnages. Je lirai toutefois le dernier tome pour connaître la fin mais je reste un peu déçue par cette série. Le titre, la couverture et la quatrième de couverture annonçaient une intrigue un peu plus passionnante...

Afficher en entier
Diamant

L'île des disparus, Tome 2 : le Secret du brouillard.

Une suite aussi prenante que le précédent.

Tuva une héroïne attachante qui fera preuve de courage.

Lecture fluide facile.

J’ai vraiment passé un moment de plaisir avec cette suite.

Maintenant j’attends vivement le tome 3 qui vas bientôt arriver novembre ;-)

Pour clôturer une sublime trilogie.

Afficher en entier
Or

J'ai adoré ce tome 2 ! Il y avait énormément de suspense. Je trouve dommage que l'amitié Rasmus/Tuva se sente moins... Les auteures ont une plumes extraordinaire ! Je pense qu'il y aura un tome 3, la fin le sous-entends presque. Je le conseille !

Afficher en entier
Diamant

Le tome 2 est tout aussi palpitant que le premier tome, atmosphère étrange, sombre, maléfique, légende nordique de l île, pour expliquer tout ces phénomènes étranges( et en même temps, un petit rappel écologique sur la pollution)Tuva est encore plus forte, elle a des réponses à ses questions... Sa grand-mère qu elle n apprécie pas trop va lui dire d ou elle vient, une journaliste va lui fournir des I infos capital sur l île, l homme qui l emmène en bateau bus à l école, lui dévoilera encore plus de secret, et Maria l infirmière deviendra une allié qui l aidera à surmonter ce qui les attends dans ce brouillard épais et menaçant... Par contre je trouve dommage que l auteur est mis de côté l amitié de Tuva et Rasmus. Je pense qu il y aura une suite sa fini bien mais l auteur nous fait comprendre que tout n est pas fini au contraire ce qui les attends sera encore pire

Afficher en entier
Diamant

http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/lile-des-disparus-tome-2-le-secret-du-brouillard-viveca-camilla-sten

Tout d’abord, il faut savoir que le premier tome clôturait un arc sur les mystères de l’Archipel de Stockholm, tout en répondant à des interrogations sur Tuva, automatiquement suivies de nouvelles questions à son sujet… En soi, il y avait une certaine fin, mais en même temps, un suspense planant au-dessus de l’univers des deux autrices, un creux à combler amenant une certaine frustration. J’étais plus qu’heureuse de débuter cette suite qui, je l’espérais, répondrait à mes nombreuses questions quant au peuple de l’océan et à la nature de Tuva. J’ai apprécié les petits rappels sur l’intrigue du premier opus qui nous sont faits, nous rappelant avec subtilité ce qui s’était passé. J’ai adoré replonger dans l’univers des deux autrices, un univers qui m’avait manqué depuis tout ce temps que j’attendais la suite. Le scénario s’assombrit de plus en plus, au fil des pages qui se tournent. On retrouve l’aspect noir du premier livre, mais de manière plus poussée, comme si les ténèbres s’imprégnaient lentement des pages. Une immersion totale dans une intrigue bien ficelée, où frissons et tensions ne vous quittent pas une seconde. Tout le long de l’histoire, j’ai senti un certain malaise me saisir. Un malaise qui refusait de partir. J’éprouvais excitation et appréhension à l’idée d’atteindre la dernière page, parce que j’avais peur de ce qui allait se dérouler. Pourtant, malgré l’angoisse, je n’ai pu m’empêcher de tourner les pages. Encore et encore. Un véritable page-turner à vous glacer le sang !​

Côté écriture, j’avais oublié à quel point ce roman se lit vite. Il contient des phrases et des mots simples, maniés à la perfection et ancrés dans un rythme difficile à déprécier. Il s’agit d’une traduction, j’en ai conscience. Et celle-ci est vraiment réussie. Elle régale les yeux, sans pour autant se montrer alambiquée et complexe. Tout réside dans sa construction basique. Comme quoi, la simplicité peut vraiment rendre accro, parfois. Cette simplicité associée à Tuva et son jeune âge. D’ailleurs, ça aussi, c’est quelque chose que j’adore dans cette saga : l’âge de Tuva respecté dans la narration. Bien que mature pour son âge, l’héroïne du roman s’exprime à la première personne dans la narration. Nous suivons tout à travers son regard, nous la voyons évoluer, nous grandissons avec elle. J’ai apprécié de constater qu’envers et contre tout, elle restait une pré-adolescente dans ses paroles et dans son attitude, dans certaines situations. Ce thriller fantastique ne se départit pas de cohérence et de réalisme, autant dans le scénario que dans la plume…

De nouveaux personnages interviennent dans le récit, mais très secondaires. Nous gravitons surtout autour des protagonistes principaux que nous connaissons depuis le premier tome, toujours selon le point de vue de Tuva. Alors, j’étais un peu dégoûtée de voir Rasmus en retrait à ce point, mais en dehors de ça, j’ai été subjuguée par l’évolution des personnages plus qu’incroyable ! Tuva, déjà mature, devient encore plus adulte en oubliant même de quelle manière on redevient une ado normale. Par cette histoire, nous en apprenons un peu plus sur ses origines, mais aussi sur elle, son identité, ses doutes et ses peurs. Elle se demande où est véritablement sa place, se cherche, sans parvenir à se trouver. Une vraie quête de soi, mise en fond pour laisser l’intrigue principale prendre le dessus. J’ai été quelque peu déçue du personnage de Rasmus, dont les réactions m’ont énervée. La façon qu’il a de gérer sa relation avec Tuva m’a déplu, à tel point que l’estime que j’avais pour lui est redescendue dans ce tome. J’espère que, s’il y a une suite (normalement ?), ce personnage s’améliorera et que je pourrais recommencer à l’apprécier. Dans le premier tome, il avait justement bien agi, frôlant même de trop près la perfection. Au moins, cette suite aura contrebalancé la cadence, nous rappelant par ce biais que chaque être humain a des défauts. En dehors de ce duo, j’ai adoré le rapprochement entre Tuva et un certain personnage, dont je ne parlerai pas, pour ne pas spoiler. Mais, c’était vraiment sympa à suivre !

Lorsque j’ai atteint la fin, j’étais plus que triste de devoir quitter cet univers à nouveau… J’éprouve une sensation d’arrachement, de réveil abrupt après un merveilleux rêve (même si l’on pourrait plutôt associer cette saga à un cauchemar, quand on voit comme ils en bavent tout au long du récit !). L’envie de me replonger dans les aventures de Tuva me titille, me nargue, mais je sais que ça m’est impossible. J’ai l’impression de ne pas en avoir eu assez, une sensation de manque ne cesse de m’oppresser. D’autant plus qu’il s’agissait d’un final sensationnel ! De l’action, du stress, des ultimatums, de la rage, de la peur… Tout y était, tout s’entrechoquait, tout s’accélérait. Le début et le milieu faisaient vaciller le lecteur, tiraillé entre diverses émotions contradictoires. Des montagnes russes de sentiments, allant d’extrêmes à extrêmes. Ici, la fin, c’est un mur. Un mur sur lequel on nous pousse. Ça fait BANG, ça fait BOOM, ça fait mal. En plus ? Ce n’est que le commencement. Le pire ? C’est qu’il faut encore attendre. FRUSTRATION ! Malgré tout, ce final explosif aura comblé toutes mes attentes, me confortant dans l’idée que ce roman est fabuleux.

Grosso modo, si vous avez apprécié (ou adoré) le premier tome de L’Île des Disparus, écrit par Viveca et Camilla Sten, vous devez succomber à cette suite. Plus palpitant, plus angoissant, plus enrageant, ce deuxième opus vous entraînera au fond de l’eau jusqu’à vous couper le souffle. Au fil des pages, vous sentirez votre respiration vous quitter, mais vous ne pourrez pas vous arrêter. Ce livre addictif ne se lit pas, il se gobe tout cru ! À l’instar du premier tome, L’Île des Disparus, tome 2 : le Secret du Brouillard figure parmi mes premiers coups de cœur de l’année 2019 !

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Île des disparus, Tome 2 : Le Secret du brouillard

  • France : 2019-02-14 (Français)
  • France : 2020-02-06 - Poche (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 48
Commentaires 12
extraits 3
Evaluations 23
Note globale 8.18 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode