Livres
477 340
Membres
457 754

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Île mystérieuse, tome 2



Description ajoutée par RMarMat 2016-02-08T15:05:44+01:00

Résumé

Au cours de la guerre de Sécession, cinq Nordistes : l'ingénieur Cyrus Smith et son chien Top, le reporter Gédéon Spilett, le Noir Nab, le marin Pencroff et le jeune Harbert, prisonniers des troupes séparatistes, se sont enfuis en ballon. Pris dans la tempête, ils échouent sur une île déserte, en plein océan Pacifique. Ingénieux, persévérants, les cinq compagnons, pourtant privés de tout, ne tardent pas à s'organiser, à vivre presque normalement. D'ailleurs l'île, qu'ils baptisent du nom de Lincoln, offre des ressources admirables et tout à faits inattendus. Mais une série de faits inexplicables, des coïncidences troublantes les obligent à croire à la présence d'une puissance mystérieuse qui les épie sans cesse et conduit leur destinée, leur imposant sa volonté par des voies détournées, intervenant pour les sauver aux moments critiques... L'Ile mystérieuse, un très grands romans de Jules Verne, cet enchanteur aux charmes inépuisables.

Afficher en entier

Classement en biblio - 68 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Manouu19 2015-01-18T19:35:04+01:00

L’ouragan de 1865. – Cris dans les airs. – Un ballon emporté dans une trombe. – L’enveloppe déchirée. – Rien que la mer en vue. – Cinq passagers. – Ce qui se passe dans la nacelle. – Une côte à l’horizon. – Le dénouement du drame.

« Remontons-nous ?

– Non ! Au contraire ! Nous descendons !

– Pis que cela, monsieur tombons !

– Pour Dieu ! Jetez du lest ! – Voilà le dernier sac vidé ! – Le ballon se relève-t-il ? – Non !

Cyrus ! Nous

– J’entends comme vagues !

– La mer est sous la nacelle !

– Elle ne doit pas être à cinq cents pieds de nous ! »

Alors une voix puissante déchira l’air, et ces mots retentirent :

« Dehors tout ce qui pèse !... tout ! et à la grâce de Dieu ! »

Telles sont les paroles qui éclataient en l’air, au-dessus de ce vaste désert d’eau du Pacifique, vers quatre heures du soir, dans la journée du 23 mars 1865.

Personne n’a sans doute oublié le terrible coup de vent de nord-est qui se déchaîna au milieu de l’équinoxe de cette année, et pendant lequel le baromètre tomba à sept cent dix millimètres. Ce fut un ouragan, sans intermittence, qui dura du 18 au 26 mars. Les ravages qu’il produisit furent immenses en Amérique, en Europe, en Asie, sur une zone large de dix-huit cents milles, qui se dessinait obliquement à l’équateur, depuis le trente-cinquième parallèle nord jusqu’au quarantième parallèle sud ! Villes renversées,forêts déracinées, rivages dévastés par des montagnes d’eau qui se précipitaient comme des mascarets, navires jetés à la côte, que les relevés du Bureau-Veritas chiffrèrent par centaines, territoires entiers nivelés par des trombes qui broyaient tout sur leur passage, plusieurs milliers de personnes écrasées sur terre ou englouties en mer : tels furent les témoignages de sa fureur, qui furent laissés après lui par ce formidable ouragan. Il dépassait en désastres ceux qui ravagèrent si épouvantablement la Havane et la Guadeloupe, l’un le 25 octobre 1810, l’autre le 26 juillet 1825.

Or, au moment même où tant de catastrophes s’accomplissaient sur terre et sur mer, un drame, non moins saisissant, se jouait dans les airs bouleversés.

En effet, un ballon, porté comme une boule au sommet d’une trombe, et pris dans le mouvement giratoire de la colonne d’air, parcourait l’espace avec une vitesse de quatre-vingt-dix milles à l’heure, en tournant sur lui-même, comme s’il eût été saisi par quelque maelström aérien.

Au-dessous de l’appendice inférieur de ce ballon oscillait une nacelle, qui contenait cinq passagers, à peine visibles au milieu de ces épaisses vapeurs, mêlées d’eau pulvérisée, qui traînaient jusqu’à la surface de l’Océan.

D’où venait cet aérostat, véritable jouet de l’effroyable tempête ? De quel point du monde s’était-il élancé ? Il n’avait évidemment pas pu partir pendant l’ouragan. Or, l’ouragan durait depuis cinq jours déjà, et ses premiers symptômes s’étaient manifestés le 18. On eût donc été fondé à croire que ce ballon venait de très loin, car il n’avait pas dû franchir moins de deux mille milles par vingt-quatre heures ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Bellerophon44 2019-12-02T18:08:01+01:00
Lu aussi

un des meilleurs romans de jules Verne !

comment survivre dans une île perdue sans âmes qui vivent ?

heureusement quelqu'un de bien veillant les aide un peu voir beaucoup à la fin !

Nombreux détails de narration qui permet de bien comprendre la difficulté de la situation. Cela peut paraître long mais c'est important !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par titedestruct 2014-11-20T16:57:58+01:00
Or

Un second tome aussi excellent que le premier.

La faim est un peu décevante.

Le livre est un peu long.

Mais saga super.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mr-moustache 2014-10-19T18:29:45+02:00
Lu aussi

Une deuxième partie aussi bonne que la première, même si la fin m'a laissé sur ma faim...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Daranc 2013-06-08T18:12:54+02:00
Or

Un dommage que bien des éditions aient été tronquées! Les aventuriers de "l'ile mystérieuse" voient courir leur aventures sur 865 pages. Dire qu'il manque un peu de la narration d'origine, ou des explications de monsieur Vernes est, un doux euphémisme. le "livre de poche-Jules Vernes" fait l'édition de cette œuvre en deux tome, avec les illustrations de Férat, images, à l'époque gravées un plaisir à redécouvrir. Les "leçons de choses", prodiguaient dans les écrit de Jules Vernes

Afficher en entier

Date de sortie

L'Île mystérieuse, tome 2

  • France : 2011-02-01 - Poche (Français)

Activité récente

AJCrime l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-25T23:07:32+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 68
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 10
Note globale 8.78 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode