Livres
394 964
Comms
1 387 008
Membres
289 569

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'imagerie



Description ajoutée par Maks 2017-03-13T09:28:57+01:00

Résumé

L'Imagerie est un roman de science-fiction écrit par Adrien Lioure et mettant en scène Alix, jeune étoile montante du cinéma, qui apprend lors des dernières prises de son prochain film la mort de sa femme et de son enfant, Sophie et Max. Pour l'accompagner dans cette épreuve particulièrement douloureuse, Alix peut compter sur Dolorius, sa Souffrance. Il s'agit d'un être à l'origine des maux et des douleurs des hommes. Derrière chaque blessure, qu'elle soit physique ou psychique, une Souffrance est à l'ouvrage.

Mais jamais Dolorius n'avait eu affaire à une douleur si aiguë, si inassouvissable. Il comprend vite que pour sauver Alix, il n'y a qu'un moyen. Lui rendre Sophie et Max. C'est ainsi que les deux personnages feront tout pour tenter de rejoindre L'Imagerie, lieu mystérieux et inconnu où finissent les âmes des défunts.

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Or
1 lecteurs

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Azurore 2017-10-20T09:58:16+02:00
Argent

L’histoire est celle d’Alix, un jeune cinéaste en chemin vers la célébrité. Depuis quelques années, il mène une belle vie avec sa femme, Sophie, et Max, son fils, même si son travail lui prend beaucoup de temps. Alors qu’il travaille sur les dernières scènes de son prochain film, Sophie et Max monte dans le bus censé les ramener chez eux. Une fuite de gaz est à l’origine de l’explosion du bus faisant plusieurs morts. Sa femme et son fils sont parmi eux. Il apprend la nouvelle alors que les dernières prises de son film sont en train d’être tournées. Tout d’abord persuadé que c’est une erreur, il n’ose y croire puis quand la terrible nouvelle vient à tomber, son monde s’écroule et ne devient que douleur. Derrière cette douleur se cache une Souffrance, celle d’Alix se nomme Dolorius. Son rôle est d’aider Alix à remonter la pente. Mais, tout ne va pas se passer comme prévu car jamais Dolorius n’avait été confronté à une douleur si forte.

L’intrigue est centrée sur Alix et sa quête pour retrouver sa femme et son fils dans un lieu particulier appelé l’Imagerie. Loin d’accepter la mort de ses proches, il est prêt à tout pour les revoir. Sa quête sera semée d’embûches mais aussi de découvertes et de surprises. Obligé de s’adapter rapidement à ce qu’il découvre presque par accident, il utilise ses découvertes pour obtenir ce qu’il désire le plus au monde. Son aventure sera loin d’être reposante et sera remplit d’émotions.

La narration est à la première personne. Un point de vue interne qui permet de s’immerger dans l’histoire. Un personnage différent est mis en scène à chaque chapitre, ce qui peut paraître assez déroutant au premier abord permet finalement de découvrir toutes les facettes de cette histoire. Un petit bémol cependant à ce sujet car j’ai trouvé que le point de vue de certains personnages n’était pas toujours justifié et n’apportait pas vraiment un plus à l’histoire.

Le rythme est bien maîtrisé et ne souffre pas ou peu de temps morts. Les événements s’enchaînent bien, les chapitres sont courts et les différents points de vue que l’on découvre au fil des chapitres apportent presque toujours un petit plus.

La plume est assez incroyable. Elle est travaillée et d’une grande maturité pour aborder des sujets difficiles tout en utilisant un univers inattendu et imaginaire. Fluide, elle ne s’encombre pas de détails inutiles, même si parfois j’ai pu ressentir un petit sentiment d’inachevé car j’aurai aimé justement qu’il y ait un peu plus de détails pour ne pas rester sur ma faim. Les émotions sont toutefois bien retranscrites et l’humour présent de façon ponctuelle dans le roman est une bonne méthode pour parler du décès, du deuil ou de la souffrance de façon touchante, sans aller dans l’extrême.

L’univers semble incroyablement riche et travaillé. Adrien Lioure fait preuve d’une imagination débordante pour créer entièrement son univers atypique mais c’est justement dans la description de l’univers que j’aurai aimé qu’il y ait plus de détails. Il y a un véritable potentiel qui se cache dans l’imagerie, avec une petite ruche d’acteurs tels que les faucheuses ou les grooms. Cet univers recèle de choses à découvrir et j’aurai aimé en apprendre plus à son sujet. L'enchaînement parfois rapide des événements m’a plus d’une fois perdu, ne sachant plus comment était construite l’imagerie. Bien que certaines descriptions permettent de s’imaginer des scènes magnifiques, certaines manquent de profondeur à mon goût.

L’ambiance est variée car il n’y a pas qu’une seule ambiance tout au long du roman mais une multitude, grâce aux différents points de vue que nous rencontrons au fil de l'histoire. D’abord sombre, elle peut s’illuminer selon ce qui est train de se jouer dans un chapitre, nous plonger dans un sentiment d’urgence dans le suivant et revenir ensuite sur quelque chose de plus sérieux.

En ce qui concerne les personnages, je les ai beaucoup appréciés. Dolorius et Alix en premier lieu, même si ce dernier m’a parfois profondément agacé. Ces deux personnages sont les plus complexes et les plus profonds de l’histoire. Les autres personnages sont autant utiles à l’histoire mais semblent un peu plus superficiels.

Pour finir, c’est intriguée que je me suis plongée dans ce roman. J’ai eu quelques difficultés à entrer pleinement dans l’histoire au début puis, l’intrigue, l’univers et les personnages m’ont embarquée. L’histoire est contée de façon touchante et avec beaucoup d’émotions. Bien que j’aurai aimé en savoir plus sur l’univers, j’ai beaucoup apprécié ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jarnetmelanie 2017-10-04T23:12:29+02:00
Or

Original et imaginatif.

Alix vit à San Francisco avec sa femme et son fils. Alors qu'il est sur le tournage d'un film il apprend une terrible nouvelle , sa femme et son fils meurent brutalement.

Il sombre alors tant sa souffrance est importante. Dolorius, sa Souffrance ( qui l'accompagne depuis des années ) va tout tenter pour le sauver . Quitte à tenter l'inimaginable.

J'avoue qu'en commençant ce livre je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre.

Le résumé m'avait donné envie de lire ce roman mais je n'arrivais pas vraiment à saisir le genre de ce roman, serais-ce un livre plutôt psychologique ou un livre empreint de mysticisme ou alors totalement autre chose .

J'avais donc hâte d'en savoir plus.

Dès que j'ai commencé ma lecture ces questions ont disparus. J'étais si prise par l'histoire que j'en ai oublié toutes mes interrogations.

Je me suis laissée porter par l'histoire d'Alix et son périple sur les traces de sa femme et de son fils disparus.

Des histoires de personnes ayant perdus des proches et qui se retrouvent au bord du gouffre il y en a des tonnes , chacune à leur façon traite de ce sujet si délicat et sensible.

Ce qui fait l'originalité de "L'imagerie" c'est le concept créé par l'auteur, Adrien Lioure.

Ici les êtres humains sont entourés par des êtres intangibles qui pour certains s'occupent du sommeil des gens tandis que d'autres s'occupent de leur souffrances.

Dolorius est justement l'un de ceux là . Il est une Souffrance, il est là quand les personnes se blessent ou lorsqu'ils subissent un malheur.

Mais lui s'occupe particulièrement d'Alix et lorsqu' Alix va subir le drame terrible qu'est la perdre de sa femme et de son fils , Dolorius va tout faire pour l'aider.

J'ai aimé cette idée que des êtres tels que Dolorius nous entourent. Je trouve cela très original et cela nous offre aussi un point de vue intéressant sur l'histoire.

Tout le concept développé autour de ça et notamment celui de l'Imagerie ( un lieu où vont les âmes des disparus après leur mort ) est assez peu commun ( même si en définitive d'autres ont déjà eu l'idée de ce genre de lieu mais ils ne l'ont pas développés de la même façon ).

Lorsque Dolorius décide d'emmener Alix à l'Imagerie pour essayer de le sauver , on découvre un monde étonnant où certains de nos ressentis prennent vie et peuvent nous faire face.

C'est la vraie originalité de ce livre .

Personnifier ainsi nos ressentis tels que notamment la souffrance permet de les aborder d'une façon différente et nous fait nous poser certaines questions.

Le lecteur peut être amené à se confronter à lui-même tout comme Alix va devoir le faire pour espérer obtenir ce qu'il souhaite.

Mais tout à un prix et il va l'apprendre à ses dépends.

Je ne souhaite pas trop en dire sur ce qu'il va vivre mais sachez juste que son périple va le mettre à rude épreuve et provoquera immanquablement quelque chose chez le lecteur.

J'ai été touchée par cette histoire où la vie et la mort se confondent parfois tant la ligne qui les séparent peut être floue.

Le style de l'auteur permet au lecteur de sentir embarqué par l'histoire . Il multiplie les points de vues pour nous offrir une vision complète et plus immersive de ce qu'il se passe autour d'Alix.

On a l'impression d'être nous-mêmes un personnage de l'histoire.

Un roman original et très intéressant qui nous entraîne avec lui dans un voyage étonnant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leane-Belaqua 2017-10-04T22:32:23+02:00
Diamant

L'imagerie raconte l'histoire d'Alix, un être humain accro à la souffrance, à travers plusieurs points de vue. La tragédie que vit cet homme est insoutenable. Sa femme et son fils meurent brutalement lors d'une explosion. Alix vit alors dans le déni, avant de sombrer dans une profonde dépression. Dans l'ombre, Dolorius, une Souffrance, s'assure de le faire souffrir assez pour qu'il ne se laisse pas mourir. Lorsque Dolorius fait appel à sa cousine chargée du sommeil pour l'aider à sauver Alix, les choses ne se passent pas comme prévu et Alix prend conscience de l'existence de ce monde parallèle et de l'Imagerie, l'endroit où vont les âmes des défunts. Il décide alors d'aller ramener sa famille d'entre les morts, au péril de beaucoup de choses.

Le monde inventé par Adrien Lioure est inédit. Pourtant, la littérature ayant pour thème la mort et la vie après celle-ci est plus qu'abondante. C'est un tour de maître que réalise cet auteur avec L'imagerie en parvenant à adopter un point de vue original sur le deuil. Personnifier ainsi des éléments est astucieux, surtout pour ce qui est de la souffrance. Le plus intéressant est le côté totalement atypique de la souffrance. Pour une fois, elle n'est pas vue comme mauvaise. Elle est un mal nécessaire, et son seul objectif est de protéger ceux qui sont dans son secteur. Et pour cela, Dolorius est prêt à tout, même à trahir son frère, qui est une Faucheuse.

Le déroulement de l'histoire est vraiment très bien pensé. Il n'y a pas de place pour l'ennui. Tout est rythmé. Les changements de points de vue sont habiles et permettent de saisir la totalité des enjeux de ce drame. De même, ils sont une façon originale de faire découvrir cet univers complexe sans assommer le lecteur de détails parasites. Le roman est tout en émotion. Chaque chapitre est truffé de sentiments sans qu'on tombe pour autant donc la mièvrerie. Les passages avec Alix sont très émouvants. Ceux de Dolorius, du groom ou encore du portier sont moins intenses mais tout aussi importants. Ils permettent tous de comprendre la décision finale d'Alix. D'ailleurs, je l'ai vraiment appréciée, notamment parce qu'elle me paraît la plus cohérente par rapport au personnage et surtout parce qu'elle n'est pas celle qu'on attendait au tout début. Enfin, la chute, les toutes dernières phrases, m'ont surprise et offrent une fin ouverte, de celles qui tracassent de longues heures ensuite, et qui me plaisent énormément.

Conclusion : ♥♥♥♥♥ C'est un gros coup de cœur pour moi. J'ai adoré chaque phrase de ce roman, du début, à la fin. C'est une façon très intéressante de voir la vie et la mort. A lire de toute urgence !

http://sweetie-universe.over-blog.com/2017/09/roman-l-imagerie-a.lioure.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par atraverslesmots1 2017-09-27T21:41:08+02:00
Argent

Dans ce roman nous retrouvons Alix au moment où il perd sa femme Sophie et son fils Max dans un terrible accident ,celui ci refuse leur mort et tombe dans la dépression,viens ensuite Dolorious qui est une souffrance qui envoie de sa dolormat aux humains pour les faire souffrir et leur montrer le danger,invisible pour l’homme, Alix arrivera malgré tout à le voir et lui demandera de l’aide pour retrouver Sophie et Max.

On retrouvera aussi Soméphine qui est le sommeil et Morice qui lui est la mort,ces personnages ont tous un rôle bien à eux tout au long de l’histoire.

Le sujet de L’imagerie est la mort et la souffrance qu’Adrien Lioure nous raconte avec une touche d’humour ce que j’ai apprécié.

La plume de l’auteur est très agréable à lire et très prenante,l’imagination de l’auteur est débordante et rend l’histoire très intéressante,faire de l’imagerie un paradis avec ses employés,son directeur ….chacun à son rôle ,le détail est bien présent on ne se perd pas dans l’histoire ce qui est plus qu ‘appréciable .

Adrien Lioure a fait un travail remarquable avec son roman.Chaque chapitre est raconté par un personnage différent,ce qui nous permet de mieux les connaître.

On passe par diverses émotions tout au long de notre lecture.

En bref un excellent roman plein d’émotion avec une façon très originale de parler de la mort,une lecture passionnante que je vous conseille alors n’hésitez pas et suivez ce lien pour connaître vous aussi l’histoire pleine de rebondissement d’Alix.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Codan 2017-08-20T21:46:35+02:00
Diamant

En réinventant le Purgatoire, Adrien Lioure fait preuve d'une imagination débordante pour parler de sujets sérieux avec humour et douceur. Un monde dans lequel on plonge, une action qui nous fait haleter, des personnages drôles et touchants, tout ce qu'il faut pour ne pas décrocher de ces 242 pages !

http://lesmondesdeco.blogspot.fr/2017/08/limagerie-adrien-lioure.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2017-04-07T10:41:46+02:00
Argent

L'imagerie est une plongée dans l'imaginaire de manière originale, nous y suivons des "ressentis" et autres émotions diverses. La douleur, le sommeil, la faucheuse.

Notre personnage principal, Alix va se voir obligé d'apprivoiser tout ce petit monde afin de retrouver ses proches, nous allons pour essayer d'y parvenir, suivre une aventure émotionnelle qui ne sera pas de tout repos.

L'univers dépeint est la chose qui m'a le plus marqué, L'imagerie, ce lieu mystérieux peuplé de scientifiques, de groom services pilotant des ascenseurs sur rails, de gens étranges, de personnages clés, d'illusions aussi, un endroit qui ne peut pas laisser le lecteur indifférent.

On pourrait penser à Bernard Werber et son "Bienvenue au paradis" sauf que le paradis ici a plutôt des airs de purgatoire de luxe, ou un "Charlie et la chocolaterie" ou l'usine de chocolat serait remplacée par ce fameux purgatoire, la féerie au service des âmes en peine où les émotions peuvent parfois bouleverser l'intégrité physique du lieu en lui même.

Adrien Lioure nous présente un roman entre SF et fantastique mais qui une fois la surface creusée s'avère un récit sur la perte de l'être cher, sur le deuil, bien imagé et intelligent.

En conclusion je dirais que j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, le temps de comprendre le concept et de situer les personnages et les lieux, après cela la lecture s'avère très intéressante et dynamique.

Voir la chronique sur mon blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/04/l-adrien-lioure.html

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 6
Extraits 0
Evaluations 5
Note globale 9 / 10

Évaluations