Livres
436 680
Membres
362 360

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'impératrice Némésis



Description ajoutée par Tsukihime 2013-06-03T23:00:33+02:00

Résumé

Les vampires sont des monstres suceurs de sang. Leur société est pleine de certitudes, d’arrogance et de stupidité archaïques. Et j’en fais partie.

Mais qu’importe d’appartenir à leur race, tant que cela me permet de détruire celui qui m’a rendue immortelle – celui qui a tué mon enfant, mon amant et pris ma liberté.

Mais mon objectif n’est pas du goût des Anciens. Ma tête est mise à prix. Paria, chassée et morte-vivante, je dois assouvir ma Némésis afin de vivre pleinement une dernière fois…

Afficher en entier

Classement en biblio - 17 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2014-10-26T11:43:13+01:00

« - Tu crois que Bastien va accepter ?

- Marie, je ne suis pas une illusion.

Le temps que l’information vienne à mon esprit, je suis rouge de confusion. Je souhaite me détacher de lui mais il se rapproche de moi. Je suis désormais contre son corps, mon souffle parcourant son visage, nos regards fixés l’un dans l’autre : mes lèvres brûlent d’être embrassées. Il le sait, il le sent. Quand son nez frôle le mien, je ferme les yeux, mon coeur battant à tout rompre dans ma poitrine. Délicatement, il pose un baiser sur chacune de mes paupières avant de s’écarter. Confuse et revenue à la réalité, je le regarde, des milliers de questions en bouche mais il les fait taire en posant son index sur mes lèvres.

- Laisse-moi au moins te faire la cour.

Certes, personne ne m’a vraiment fait la cour avec la sincérité que je lis dans ses yeux. Néanmoins, je ne veux plus attendre ce que, chaque seconde passée loin de lui, je me suis imaginée. Alors, je me colle contre lui avant de sceller nos lèvres.

Dès lors, il prend le contrôle de nos envies respectives. Il frôle d’abord ma lèvre inférieure de sa langue puis mordille doucement ma lèvre supérieure. Enfin, alors que je gémis doucement, il décide que nos langues doivent se rencontrer. Son contact est froid, doux, tentateur et délicieux. Désormais, je sais que je pourrai me damner pour l’un de ses baisers. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Artemyss 2017-05-08T07:36:45+02:00
Or

Habituellement, je n'apprécie pas les histoires de vengeance mais ce livre n'étant pas trop mal écrit, je me suis prise au jeu et j'ai finalement apprécié ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocomilady 2015-11-09T16:37:32+01:00
Bronze

Un roman pas mal mais qui aurait pu être bien meilleur encore.

Marie est une jeune femme qui ne connaît rien à la vie quand elle se marie pour atteindre un statut plus élevé. Mais son chemin croise malheureusement celui d'un apothicaire qui l'attire comme un aimant et, en tant que vampire, va la marquer et devenir son maître. Le jour où il décime une partie des habitants du château et tue son mari et son fils sous ses yeux, elle se fait la promesse de le tuer un jour. Et sa vie ne va alors plus tourner qu'autour de ce but ultime...

L'intrigue est donc intéressante, le monde des vampires et la citadelle où ils vivent et que Marie va découvrir, sont super bien développés. C'est d'ailleurs le meilleur passage du roman.

Cependant, ma lecture a été laborieuse pour plusieurs raisons. C'est vraiment dommage car il a du potentiel écrit autrement. Tout d'abord, ce roman est écrit sous forme de mémoires. Le tout est écrit à la première personne, n'a que peu de dialogues, c'est son principal défaut. En effet, ce type d'écriture est en général beaucoup plus fade, car laisse peu de possibilités pour étendre le roman à d'autres points de vue. C'est bien le cas ici. En plus, les blablas et les turpitudes de l'héroïne sont plus que lassants et je me suis donc ennuyée.

Les sentiments ne sont pas développés, aucune émotion n'est créée, bien que des faits durs ou une romance soient développés. C'est vraiment dommage...

Par contre, les alternances entre présent et passé sont bien faites, même si les passages que j'ai aimés sont bien évidemment dans le passé. La plume de l'auteure pourrait être très jolie si le roman avait été écrit sous une autre forme. La fin, par contre, m'a déçue. Je me suis dit : "Tout ça pour ça ?"

Alors un roman pas mal mais dont j'attendais beaucoup plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jimmy72 2015-02-20T15:40:01+01:00

Je n'ai pas aimé. Pourtant on m'avait présenté cela comme "intéressant" lors de mon passage aux Haliennales 2014 . Franchement : non! L'écriture est "jolie" mais hésitante. L'histoire ne m'a pas emporté et j'ai trouvé certains scènes trop violentes dérangeantes. Honnêtement je n'aurais pas édité ce livre en l'état. plus abouti et retravaillé, oui. mais pas à ce stade. Un deuxième tome 2 est sorti avec une couverture style "Art nouveau" ...Pas compris. On dirait deux livres totalement indépendant l'un de l'autre.... A revoir le parcours de l'auteure dans quelques années....si elle est toujours présente dans ce secteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2014-10-26T11:42:46+01:00
Argent

Lorsque Coralie Martin m’a proposé de lire son livre, dans le cadre de notre partenariat, je n’ai pas refusé, bien au contraire, la quatrième de couverture m’attirait comme un papillon vers une flamme. Les vampires sont des monstres suceurs de sang. Leur société est pleine de certitudes, d’arrogance et de stupidité archaïques. Et j’en fais partie. Je me suis dit : Chouette de vilains vampires, enfin ! Il est vrai que nous sommes assaillis de vampires bons en tout genre, voire quelques uns de mauvais, mais tous des monstres ? C’était l’idée que je me suis faite de ce qu’elle allait nous proposer. Dans tous les cas, un grand merci à l'auteure pour cette belle découverte!

Oubliez tout ce que vous avez pu lire jusqu’à présents sur les vampires et je sais de quoi je parle au vu du nombre de livre que j’ai pu lire dans ma vie. L’impératrice Némésis est différent, de part l’écriture très soutenu, par la vision des choses de l’héroïne, mais également par le fait que les vampires sont des êtres noirs, des démons sans cœur, cruels, n’assouvissant que leurs propres désirs. Il faut s’accrocher par moment, parce que certaines scènes sont insoutenables, tandis que d’autres, totalement paraissent plus légères, mais au final, ce n’est qu’un leurre.

Nous débutons avec une jeune femme, Marie, qui nous raconte des brides de sa vie, tout en avançant vers son destin. Sachez que nous sommes à l’époque où les rois vivaient encore en souveraineté totale, le moyen-âge pour être plus précise. Son passé n’est pas forcément triste, malgré les aléas de la vie que tous peuvent connaitre. Elle vivait avec son père, un roi qui décide que sa fille est en âge de se faire présenter devant un grand seigneur et ainsi la donner en mariage. Devenue ainsi la femme du seigneur de Bauchefort, sa vie va devenir pas ennuyeuse, mais elle va avoir besoin de distraction. Marie est une jeune femme qui à soif de connaissances et cette soif est connue de part le monde, arrivant jusqu’aux oreilles d’un certain Apothicaire. A partir de ce moment où cet homme va entrer dans le royaume de son mari, les ennuis vont commencer pour elle et leur entourage.

Je dois dire que la scène avec l’enfant dans les débuts et difficilement digérables. Mais il va y avoir pire. C’est à partir de ce moment que je me suis dit que le voyage de Marie ne serait pas de tout repos. La vie ne l’est pas, mais elle va devenir féroce et sanguinaire et le peu de douceur ou de tendresse qui pourraient exister ne le reste pas longtemps. Imaginez-vous l’attirance qu’une femme peut avoir pour un homme qui n’est pas le sien et qui pourtant va tout faire pour s’en défaire, jusqu’à ce que l’inéluctable arrive. La vérité est forte, les sentiments ne sont pas des mots vains, il n’y à que la souffrance qui perdure dans la vie de Marie et sa détermination d’avoir une chance de pouvoir se venger de ce qu’elle à subit durant cette vie… C’est ce qui la maintient en vie, enfin presque.

L’auteure à sut décrire les émotions comme si elles nous appartenaient, nous emportant sur une montagne russe dont nous ne voyons pas la fin. Du sang, la peur, la colère, l’incompréhension, les combats incessants contre elle-même, mais également contre les autres. La soif de connaissance est un but en soi que Marie cherchera tout au long de sa vie. La vengeance étant le moteur lui permettant de tenir bon, de s’approcher de son but, de le toucher du doigt ! Attention, lorsque je parle de combats incessants, cela ne se considère pas comme de l’action sans cesse, mais suffisamment pour titiller le lecteur d’avancer avec l’héroïne. De plus le vocabulaire de l’auteure est recherché, fourni en métaphores. Un récit riche en psychologie humaine et non-humaine, l’époque est prenante et les années passent sans que nous nous en apercevions.

Le mental d’acier de Marie est impressionnant, à peine effondrée, elle se relève déjà, n’oubliant pas qu’elle doit apprendre à se servir de ce qu’elle est et continuer. Rien ni personne ne lui fera obstacle, seule la Mort pourrait l’arrêter. Pourtant, rien ne la prédisposait à devenir ce qu’elle est devenue. Cette femme se voit comme peu sensuelle, peu attirante, pensant ne pas avoir d’atouts et pourtant, elle saura attirer les regards, sans le vouloir. Elle ne fait pas ce qu’une dame de son rang devrait, rebelle en soi, surtout qu’à cette époque, les femmes se devaient de rester en retrait et de faire potiche. Le « Soit belle et tais-toi » ne s’applique pas à cette femme qui à déjà vécue tant de choses depuis sa naissance.

La suite ici : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/l-imperatrice-nemesis-coralie-martin-a107618768

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amberia 2014-06-21T18:01:52+02:00
Lu aussi

Un livre intéressant sans plus. Pas de quoi soulevé de grandes passions

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vampilou98 2014-02-25T15:06:43+01:00

Je suis assez d'accord avec Tsukihime, même si l'emploi du présent donne une certaine dynamique au roman. Ce qui est vrai c'est, qu'effectivement, la différence entre l'utilisation du présent et du passé n'est pas marquante et fini par engluer le lecteur . Cela étant écrit il y a un talent à guider et ce n'est pas chez Baudelaire que cela se fera....Dommage

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tsukihime 2013-07-21T14:22:42+02:00
Lu aussi

Que dire de ce roman ? Démarché par l'auteur, je me suis laissé prêter au jeu de la lecture avec engouement. Une histoire de vampire un peu plus classique qui rompt le cercle de la bit-lit, il y a de quoi titiller ma curiosité. Mais voilà qu'en dire ?

L'histoire est classique, ça pour sur ; rien de bien folichon dans la vengeance de Marie, ego lésé qui demande réparation on connaît. L'écriture, toujours coupé en deux par chapitre est un parti pris qui ne fait pas mouche chez moi, pourtant on perçoit bien la recherche du style et les effort de narration, un peu trop peut-être ? De plus, tout se déroule au présent, le passé, les souvenirs dans le passé, le présent tout est sur le même plan et rien n'en ressort au final. On se perd un peu à chaque fois, même si on s'y retrouve ensuite assez vite l'envolée de l'imaginaire se retrouve brisée et le soufflé est retombé. L'intrigue donc ne surprend pas, à la limite de l'ennui.

Quel dommage d'avoir voulu trop en faire au niveau du style ! En tout cas, c'est vraiment le sentiment que j'en ai, à trop vouloir sortir du cercle du moment, la flamme de la créativité a été étouffé et donnant au final une histoire trop simplette.

Heureusement, la fin du roman surprend un peu, très abrupte et qui nous laisse à nos interprétations, redresse le tout. On ne peut donc qu'encourager cette toute jeune auteur de persévérer, la liberté (et la confiance) viendra surement avec l'expérience et le temps.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 17
Commentaires 7
Extraits 3
Evaluations 8
Note globale 4.86 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode