Livres
421 719
Membres
338 612

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'importun



Description ajoutée par x-Key 2015-04-10T20:07:31+02:00

Résumé

Une nouvelle maison, pleine de charme, qui se révèle inquiétante.

L’ancien propriétaire ombrageux qui s’impose. Lorsque la narratrice emménage avec son mari et ses enfants, elle n’imagine pas que sa vie va étrangement basculer. Quels souvenirs hantent le vieil homme ? Quelle réparation cherchet- il auprès d’elle ? De quelle mémoire les murs de la maison sont-ils les gardiens ?

Aude Le Corff livre un second roman subtil, qui sonde les fragilités de l’âme humaine et s’interroge sur les stigmates de l’Histoire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs

Commentaire le plus apprécié

Or

Parce que leur vieux père a un peu perdu la tête, deux sœurs décident de son sort, elles le placent dans une maison médicalisée et mettent en vente sa maison.

La narratrice ne supportant plus de vivre à Paris, tombe immédiatement sous le charme de cette maison ancienne et s'y installe, à la fin de l'automne, avec son mari et leurs deux enfants. Elle se consacre à l'écriture de son quatrième thriller dans ce lieu idéal où trouver le calme et l'inspiration nécessaires.

Les mois passent, l'automne tout doucement se fane, le printemps peu à peu s'éveille... le vieil homme rentre enfin chez lui...

Quel joli livre, quelle belle plume, que d'émotion, de silence et de bruit, que de souffle et de retenue, que de chemin parcouru...

S'il semble facile et logique d'imaginer la réaction des deux protagonistes le jour de leur rencontre, c'est au fil des pages et des semaines que le lecteur découvrira la lente évolution de leur relation.

« L'importun » c'est bien sûr ce vieil homme qui tout naturellement ayant conservé une clé de chez lui, retrouve sa maison et son jardin. Orgueilleux, rustre, indifférent, brusque, versatile, solitaire, tourmenté, un tantinet misogyne, le regard froid, le ton autoritaire, l'assurance de celui qui n'est pas disposé au dialogue, encore moins aux concessions, il impose sa présence à la nouvelle propriétaire des lieux.

D'abord apeurée, presque paralysée, la jeune femme ne pourra se résoudre à chasser le vieil homme qui exerce une certaine fascination chez elle et qui lui rappelle son grand-père.

A partir de là, le lecteur sera chaque jour convié à partager un café, un thé ou un jus de raisin, debout ou assis, en présence des deux étrangers qui vont apprendre peu à peu à se découvrir, s'écouter, se comprendre.

D'inconnu, d'importun, de visiteur clandestin, le vieil homme deviendra Guy tout simplement.

D'inconnue, d'étrangère, d'écrivaine, comme il aime à l'appeler, la narratrice deviendra une confidente intime.

J'ai été touchée par l'attitude de ce vieil homme qu'on a déraciné de chez lui et qui reste attaché à cette maison qui renferme tant de mystères, à cette cave qui est la gardienne de tant de souvenirs. J'ai été touchée par cette jeune femme qui s'attache à sa présence, à sa personne.

J'ai aimé l'évolution de leur relation. Cet homme la ramène à ses souvenirs, son pays natal, accepte peu à peu le dialogue et les confidences. Cet homme se ramène lui aussi à ses regrets, ses souvenirs destructeurs et déchirants, son expérience qui l'a marqué à tout jamais et qu'il accepte de raconter peut-être pour mieux extérioriser les démons du passé...

J'ai aimé la sobriété dans la narration, la puissance des mots et l'intensité des rapports humains.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Maryel 2018-02-06T17:08:48+01:00
Lu aussi

Une histoire un peu insolite mais qui se lit bien; il m'a cependant manqué quelque chose, peut-être une incapacité à m'identifier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SuperNova 2015-09-17T15:01:44+02:00
Or

Parce que leur vieux père a un peu perdu la tête, deux sœurs décident de son sort, elles le placent dans une maison médicalisée et mettent en vente sa maison.

La narratrice ne supportant plus de vivre à Paris, tombe immédiatement sous le charme de cette maison ancienne et s'y installe, à la fin de l'automne, avec son mari et leurs deux enfants. Elle se consacre à l'écriture de son quatrième thriller dans ce lieu idéal où trouver le calme et l'inspiration nécessaires.

Les mois passent, l'automne tout doucement se fane, le printemps peu à peu s'éveille... le vieil homme rentre enfin chez lui...

Quel joli livre, quelle belle plume, que d'émotion, de silence et de bruit, que de souffle et de retenue, que de chemin parcouru...

S'il semble facile et logique d'imaginer la réaction des deux protagonistes le jour de leur rencontre, c'est au fil des pages et des semaines que le lecteur découvrira la lente évolution de leur relation.

« L'importun » c'est bien sûr ce vieil homme qui tout naturellement ayant conservé une clé de chez lui, retrouve sa maison et son jardin. Orgueilleux, rustre, indifférent, brusque, versatile, solitaire, tourmenté, un tantinet misogyne, le regard froid, le ton autoritaire, l'assurance de celui qui n'est pas disposé au dialogue, encore moins aux concessions, il impose sa présence à la nouvelle propriétaire des lieux.

D'abord apeurée, presque paralysée, la jeune femme ne pourra se résoudre à chasser le vieil homme qui exerce une certaine fascination chez elle et qui lui rappelle son grand-père.

A partir de là, le lecteur sera chaque jour convié à partager un café, un thé ou un jus de raisin, debout ou assis, en présence des deux étrangers qui vont apprendre peu à peu à se découvrir, s'écouter, se comprendre.

D'inconnu, d'importun, de visiteur clandestin, le vieil homme deviendra Guy tout simplement.

D'inconnue, d'étrangère, d'écrivaine, comme il aime à l'appeler, la narratrice deviendra une confidente intime.

J'ai été touchée par l'attitude de ce vieil homme qu'on a déraciné de chez lui et qui reste attaché à cette maison qui renferme tant de mystères, à cette cave qui est la gardienne de tant de souvenirs. J'ai été touchée par cette jeune femme qui s'attache à sa présence, à sa personne.

J'ai aimé l'évolution de leur relation. Cet homme la ramène à ses souvenirs, son pays natal, accepte peu à peu le dialogue et les confidences. Cet homme se ramène lui aussi à ses regrets, ses souvenirs destructeurs et déchirants, son expérience qui l'a marqué à tout jamais et qu'il accepte de raconter peut-être pour mieux extérioriser les démons du passé...

J'ai aimé la sobriété dans la narration, la puissance des mots et l'intensité des rapports humains.

Afficher en entier

Date de sortie

L'importun

  • France : 2015-04-29 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 2
Extraits 0
Evaluations 3
Note globale 6 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode