Livres
461 493
Membres
417 914

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Matoline 2019-02-06T11:11:19+01:00

LiliMatoline 05 février 2019

L'Infiltration - tome 1 de Fanely SCOTT

Extrait :

Chapitre 1 :

«…

À présent, je comprends pourquoi le visage de Sam me semblait familier la première fois que j’ai rencontré les anars. Sa photo avait fait la une des journaux pendant quelque temps. Sauf qu’il n’avait jamais été fait mention de viol.

— Et aujourd’hui, nous sommes trente-huit, avec toi Kris. Bienvenue dans le groupe. Ton épreuve a été un succès. Au fait, pourquoi la bijouterie de Karl Jacob ?

Prise au dépourvu, je tente de justifier mon choix sans bredouiller.

— Son propriétaire a suscité un véritable tollé dans la presse ces derniers temps, avant que tout soit balayé par un démenti officiel. Je trouve cette histoire suspecte. Et entre nous, cette bague, ce n’est qu’une goutte d’eau – ou plutôt de sang – dans son portefeuille.

— Belle initiative ! approuve KJ. Bien. Peut-être avons-nous déjà trouvé notre prochaine cible.

Je me raidis à ces mots. J’ai placé cet homme peu scrupuleux en tête de liste en visant sa bijouterie. KJ ne paraît pas s’apercevoir de mon inquiétude et poursuit sereinement.

...»

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2019-02-06T11:10:51+01:00

Chapitre 6 :

«… Je tourne les pages et comprends. Des passages du livre sont soulignée d’un trait net. Je les parcours un à un.

Page 179 :

«Je t’en prie. Cesse de me fuir. Tu me glisse entre le doigts chaque fois que nos destins se croisent.»

Je reconnais les parles de l’amant tourmenté et tourne les pages, empressée.

Page 182 :

«Je ne suis pas celui que l’on t’a dépeint. Je en suis ni mauvais ni bon. Je suis entier.»

Page 183 :

«Ne laisse personne juger à ta place l’homme que je suis.»

Page 207 :

« Les gens m’ont trop souvent dépeint comme un malfrat, si bien que je ne puis plus me défaire de cette image.»

Page 209 :

«Je perçois cette peur dans ton regard et pourtant, malgré tout, tu m’offrais tes sourires. Ta douceur. Tes caresses.»

Page 219 :

«Tes colères sot devenues si puissantes à mon égard. T’ont-ils déjà mis en garde?»

Page 228 :

«S’il te plaît, offre-moi le bénéfice du doute.»

Les pages suivantes sont restés intactes...»

Afficher en entier
Extrait ajouté par Mihai_Diana 2019-01-27T17:33:11+01:00

PROLOGUE

— Elle ne fera pas l’affaire.

— Qu’est-ce que tu en sais ?

— Il est temps de se rendre à l’évidence. Les semaines passent et toujours rien.

— Peut-on seulement lui faire confiance ?

— C’est trop tôt pour le dire.

— Tu vas nous mettre en danger, KJ. Je t’avais prévenu.

Des voix s’entremêlent de l’autre côté de la porte. Les anars. J’inspecte les couloirs pour m’assurer que personne ne me surprenne en train d’épier cette conversation très houleuse. Je sais qu’ils parlent de moi. Et ça n’a rien de rassurant.

— Bon, je propose qu’on se débarrasse du problème cette nuit. On prétexte une fugue et au moins on en finit avec cette histoire. Terminé. Plus de risque.

— Très bien. Tu as un plan ?

— Non ! On ne peut pas faire ça.

Une voix rugit, plus forte que les autres.

— Qu’est-ce qu’il y a, Hugo ? Tu n’es pas d’accord ?

— Non. Elle est là depuis quoi ? Trois semaines ? Il lui faut un peu plus de temps.

— Nous n’en avons pas, Hugo.

— KJ, je sais ce que je fais.

— Hugo, tu veux tout foutre en l’air ou quoi ?

Des hommes contestent avec véhémence les propos d’Hugo. Je suis sous le choc. Qu’est-ce que je dois faire ? Fuir ? J’essaie de me concentrer à nouveau sur l’objet de la discussion.

— Un jour de plus. Rien d’autre. Elle doit faire ses preuves.

J’entends des soupirs et le plancher grincer. Je m’éloigne très vite sur la pointe des pieds, sans un bruit, avant d’être surprise à les espionner.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode