Livres
504 865
Membres
512 177

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par lexoune 2020-05-09T11:08:40+02:00

Edward apparaît derrière moi et m'enlace par- derrière alors que je me tiens un peu à l'écart des discussions.

- A quoi tu penses, ma princesse ?

- A rien .... Edward ?

- Oui, bébé ?

- Tu m'aimes ?

Il me retourne, plonge son regard dans le mien et me répète cette phrase qu'il me dit depuis le début:

- Tu n'as pas idée à quel point !

Afficher en entier
Extrait ajouté par lexoune 2020-05-09T10:53:29+02:00

Au moment où je quitte le coin VIP et me dirige vers la porte, j'aperçois .... Leïla ! Elle est bel et bien là, à quelques mètres de moi, drapée dans une minijupe bleue et un débardeur serré noir bien trop décolleté à mon goût. Mon cœur menace d'exploser et je sens mes jambes flageoler.Elle rit et offre son plus beau sourire à un mec qui la tient par le bras. Mon sang ne fait qu'un tour.

Qui est ce connard ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par lexoune 2020-05-09T10:44:20+02:00

- Ah....

- Par contre, le fait que tu ne puisses par sortir est plus embêtant.

Mais je me contenterai de te voir dix minutes par jour si c'est tout ce que tu me proposes. C'est bien mieux que de ne pas te voir du tout.

Enfin, si tu acceptes de me revoir, évidemment. Je veux vraiment apprendre à te connaître, Leïla. Je ne sais pas ..... il y a quelque chose chez toi qui me ....

Il ne finit pas sa phrase, caresse ma joue. Son regard fait des allers-retours entre ma bouche et mes yeux plusieurs fois. Et subitement, il m'embrasse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lexoune 2020-05-09T10:37:19+02:00

Au moment où je passe la porte, je sens l'air s'évader peu à peu de mes poumons. Edward est là, seul, adossé au mur. On dirait qu'il attend quelqu'un et lorsqu'il me voit, il s'approche. Je me fige, tout comme lui.

Nous nous observons pendant quelques secondes. Il me fait la bise et je tremble quand il pose la main sur mon bras.

- Je pensais ne jamais te revoir, Leïla ...

Il souffle ces mots dans ma nuque.........

- Pourquoi tu as décidé de m'ignorer ? me demande-t-il sans s'embrasser de préliminaire.

Je soupire, baisse les yeux, mais Edward m'oblige à le regarder.

- Je .... je .... c'est compliqué.

- Je voudrais une explication, Leïla.

- OK, mais c'est une longue histoire ....

- J'ai tout mon temps, dit-il gentiment.

Je souris émue par sa détermination et l’intérêt qu'il me porte malgré les mois qui ont séparé notre rencontre.

- OK, je te raconte, mais pas ici, pas au milieu de la rue ....

- Viens !

Il me prend par la main et hèle un taxi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lexoune 2020-05-09T10:26:43+02:00

Je m'agenouille devant la bimbo pour l'aider à enfiler la première paire.

- Je pense que celles-ci vont vous plaire !

Au moment où je prononce ces mots, Edward lève les yeux, me regarde, puis se fige, visiblement surpris

Afficher en entier
Extrait ajouté par lexoune 2020-05-09T10:23:55+02:00

Mon téléphone vibre encore.

- [ Princesse, répond.

Tu dors encore ?

J'aimerais être à tes côtés, embrasser chaque parcelle de ta peau pour te réveiller.]

Je rougis, souris, soupire et pleure.J'ignore le message

Une heure plus tard.

- [Bon, il est 3h de l'aprèm, je pense que tu ne dors plus.....

Réponds !! ]

Quarante-cinq minutes plus tard.

- [:( ]

Trente minutes plus tard.

-[ OK, j'ai compris, tu m'ignores.... je pensais vraiment qu'il y avait un truc spécial entre nous, apparemment je me suis trompé.]

Quatre heures plus tard et après plusieurs appels en absence.

-[ Leila ! S'il te plaît, réponds ! Je mérite au moins une explication.]

Mon téléphone vibre à nouveau, et je décide de mettre fin à son tourment. Après tout, c'était injuste de ma part, il ne méritait pas ça.

- Allô ? Leila ?

Il semble étonné........ Il reste silencieux un instant.

- Heu.... ça va ? Pourquoi tu chuchotes ?

- Parce que ...... parce que ...... c'est ....compliqué.

- Pourquoi tu m'as ignoré ? Je croyais qu'hier soir ....

Je le coupe dans son élan avant qu'il ne dise trop.

- Ecoute, Edward, hier soir, c'était magique. Mais ça ne peut pas se reproduire !

- Quoi ? Mais pourquoi ? Je veux te revoir, Leila ! Tous les deux, on a un truc. Je sais que tu l'as ressenti comme moi.

Je soupire

- Oui, mais je ne peux pas! Je ne peux pas t'expliquer...c'est compliqué.

Je sens ma gorge se nouer et les larmes monter.

- Edward, s'il te plaît, oublie-moi, dis-je d'une voix étranglée avant d'éteindre mon téléphone, ne lui laissant pas l'occasion de répondre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lexoune 2020-05-09T10:02:52+02:00

Quelques minutes plus tard, je sens dans mon dos deux bras glisser autour de ma taille.

Des mains frôlent mes hanches et accompagnent mon mouvement.

L'odeur d'un parfum envahit mes narines, je crois dans un premier temps qu'il s'agit de Nicolas, mais au moment où j'entends une voix rauque murmurer à mon oreille, je me crispe.

- Comment tu t'appelles ?

Mon bel inconnu incline légèrement la tête, son souffle chaud caresse mon cou et me fait frissonner.

Comme je ne répond pas, il saisit mon coude pour me faire pivoter vers lui.

Ses yeux vert émeraude me transpercent.

Je n'ai jamais vu un regard aussi intense et aussi captivant.

Il est vraiment grand et encore plus beau de près, une peau lisse légèrement hâlée, une bouche parfaite, rose, charnue.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lexoune 2020-05-09T09:55:40+02:00

-Leïla, tu as vu cet apollon là-bas qui te bouffe des yeux ?

Je suis le regard de Nicolas et, sans surprise, tombe sur l'inconnu aux yeux verts qui m'observe toujours.

Il porte son verre à sa bouche, humidifie ses lèvres charnues et me fais un demi-sourire; laissant apparaître une adorable fossette sur sa joue.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lexoune 2020-05-09T09:51:51+02:00

Je scrute l'immense salle plongée dans l'obscurité lorsque tout à coup mes yeux se posent sur un mec assis à une table face à la notre, avec des amies.

Il est grand, des cheveux bouclés marron, des yeux d'un vert perçant et un sourire à tomber.

Nos regards se croisent pendant quelques secondes avant que je baisse les yeux.

Quand je les relève, je remarque que les siens sont encore posés sur moi.

Je détourne immédiatement le regard et me sens affreusement mal à l'aise.

Pourquoi me fixe-t-il ainsi ? ça me trouble.

Je na sais pas quoi faire de mon corps.

Je décide de me servir un verre pour me donner de la contenance.

A ce moment-là, Nicolas s'écrase à côté de moi et commence à me faire la conversation.

- Alors, chérie, tu t'amuses ?

Je souris et en profite pour observer discrètement mon bel inconnu qui continue de me dévisager intensément.

Il fronce les sourcils et me déshabille des yeux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par akashi 2018-11-25T19:41:19+01:00

- (...) ne jamais oublier de vivre à fond car le futur n'est pas garanti.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode