Livres
565 249
Membres
618 239

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Jessica-142 2020-10-15T01:41:07+02:00

– Putain, qu’est-ce que vous foutez là ? C’est mon chalet ! Et ne vous gênez pas, surtout, pour reluquer, hein !

– C’est plutôt à moi de vous demander ce que fait une exhibitionniste hystérique dans MON chalet, non ?

Exhibitionniste ? SON chalet ? Oh, non, non, non, mon coco !

Qui que soit cet abruti, il va retourner d’où il vient. Il vient de gâcher mon bain et la scène torride que j’étais en train de lire. Impardonnable.

Incrédule, je le vois ôter son bonnet, son épais manteau et les suspendre au crochet dans l’entrée. Il secoue ses cheveux noirs un peu en bataille pour en chasser l’humidité. Non mais, il se croit où, lui, exactement ?

Je prends mon courage à deux mains et fais mon possible pour empêcher ma voix de trembler. Il me fout un peu les jetons, le bûcheron. Vu comme il est taillé, je ne fais clairement pas le poids à côté.

– Je crois que vous faites erreur. Ici, c’est le chalet 24, que j’ai loué pour quinze jours.

– J’ai la clé numéro 24, me répond-il en brandissant triomphalement son trousseau. Et mes amis et moi avons payé ce logement jusqu’au 3 janvier.

Ses amis ?

C’est quoi, ce bordel ?

Je couine une réponse inintelligible en resserrant ma serviette autour de moi et en reculant prudemment vers la salle de bains avec la ferme intention de m’y enfermer.

Seulement mon plan n’est pas bien échafaudé. Je glisse sur l’eau savonneuse et me retrouve les quatre fers en l’air, ma serviette passée aux oubliettes, le tout devant un colosse en chemise à carreaux, complètement hilare.

– Jolie vue, commente-t-il avec un sourire narquois.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Accrocauxlivres 2020-12-29T17:43:45+01:00

– J’ai lu un article très sérieux, les girls, dans un magazine, fait Élodie d’une voix traînante. Un médecin disait qu’il était essentiel pour la santé que toutes les femmes possèdent un vibro. L’orgasme, c’est la vie…

– Ah bon ? s’étonne Kelly. Si c’est un docteur qui le dit, alors…

– Moi, ça m’étonne pas, déclare Amanda. Les orgasmes, c’est hyper important. Élo, ça fait combien de temps que t’as pas utilisé Pedro ?

C’est qui, Pedro ?

Une pointe de jalousie me traverse. Et qu’est-ce que c’est que cette conversation sans queue ni tête ?

– M’en parle pas… gémit Élo, la tête dans ses mains. Depuis qu’on est là…

– Ah, ça se voit trop que t’es en manque, ma chérie, diagnostique Kelly en prenant un air professoral. Ce soir, tu devrais en profiter pour te titiller la clochette, ça te ferait du bien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2020-10-26T10:29:33+01:00

Chapitre 4 :

Luc

«… Vu ma position digne d’un équilibriste du Cirque du Soleil, je ne peux même pas tourner la tête pour les voir, mais je suis quasi certain qu’il s’agit de deux femmes.

– C’est gentil de sa part de décorer les chalets pour Noël, fait la première voix, un tantinet trop aiguë.

– Je crois plutôt qu’Élo a encore eu raison de la patience d’un pauvre mec, lui répond une voix plus rauque, mais indéniablement féminine.

– Oh, tu crois ? En tout cas, il a de belles fesses.

– Kelly !… Ouais, t’as raison, en fait. Il a l’air grand !

Putain, c’est de moi qu’elles parlent, là ? On dirait deux commères qui font leurs courses et qui détaillent la marchandise.

Je grogne dans leur direction, mais ça ne les arrête pas pour autant.

– Tu crois que c’est vrai ce qu’on raconte sur les grands mecs ? reprend la voix aiguë.

– Quoi donc ?

– Bah, tu sais bien… Que plus ils sont grands, plus leur péniche est grande…

– Euh… Ça n’a pas plutôt un rapport avec la taille de leurs pieds ?

– Bah, c’est toi, la barmaid, tu devrais savoir ça, non ?

– Je vois vraiment pas le rapport !

Non mais, elles sont sérieuses, là ? Elles sont vraiment en train de parler de la taille éventuelle de ma queue ? C’est qui, ces deux allumées ? ... »  

Afficher en entier
Extrait ajouté par piki15 2020-12-13T10:03:32+01:00

- Elle a sans doute aussi honte de son niveau à ski que de ses talents de cuisinière.

Et voilà, je ne voulais surtout pas m'en mêler, mais il a fallu que j'ouvre quand même ma grande gueule. Cette fille produit un drôle d'effet sur mes neurones.

Afficher en entier
Extrait ajouté par natacha-eva 2020-12-09T17:44:36+01:00

Mon corps a un besoin vital du sien. Mon ceur est sûrement fait pour battre à l'unisson avec le sien. Quoi ? Je m'emballe ? Vous n'avez jamais été amoureuse ? Alors laissez-moi profiter de ce revirement de conte de fées... J'ai l'impression d'être dans un téléfilm de Noël. Ou une comédie romantique.

Afficher en entier
Extrait ajouté par natacha-eva 2020-12-09T17:43:30+01:00

Elle a défoncé mes murailles pour s'imposer à moi comme la seule évidence, avec la délicatesse d'un char d'assaut. Une tornade force 5... Et il aura fallu que je la perde pour me rendre compte à quel point elle m'est devenue précieuse, indispensable. Sans elle près de moi, les couleurs n'ont pas le même éclat, rien n'a la même saveur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par natacha-eva 2020-12-09T16:27:51+01:00

La vision de son corps enflamme mon désir, mais je sens bien qu'il n'y a pas que ça. Quelque chose se réveille au plus profond de moi. Un sentiment qui me remue les tripes, qui me vrille la tête. J'ai l'impression d'étouffer quand elle se détourne de moi. Elle m'est devenue aussi essentielle que l'oxygène qui me maintient en vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par natacha-eva 2020-12-09T16:24:05+01:00

- Vous allez oser faire dormir des filles par terre ?

- C'est bien vous qui demandez l'égalité, non ? ricané-je.

- Alors là, ça n'a rien à voir !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alienor-7 2020-11-22T08:35:31+01:00

« – Les animaux sont interdits sur les pistes, je crois, fait-elle, moqueuse. On devrait peut-être laisser notre ours de compagnie en laisse à la maison…

Mes traîtres de potes rigolent comme des baleines. Moi, je trouve sa blague archi-nulle et je ne me prive pas de le lui dire. Je crois qu’en fait, je prends un réel plaisir à voir son petit air renfrogné. Et la contrarier est le meilleur moyen d’amener cette expression sur son visage.

– Si miss Comique a fini son show, on pourrait peut-être y aller avant que les pistes ferment ! »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alienor-7 2020-11-22T08:35:04+01:00

« Quel ours mal léché, ce mec, vraiment !

En reculant de quelques pas, je peux enfin le regarder dans les yeux. Bordel, ce qu’il est grand ! Il détaille d’un air tout bonnement horrifié les décorations qui jonchent la table. Ses yeux s’attardent sur le bonhomme de neige au mur et reviennent se fixer sur moi, incrédules. Je sais bien qu’il m’a dit qu’il n’aimait pas Noël, mais il ne peut pas détester à ce point, si ? Oh, et après tout, je m’en fiche ! Si ce bûcheron a besoin d’un balai dans le cul pour se tenir droit, c’est son problème. Je ne le laisserai pas gâcher mes vacances. J’ai l’intention de m’amuser, de faire les choses à ma manière pour une fois, qu’il soit d’accord ou pas. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode