Livres
472 473
Membres
445 041

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Opossum rose



Description ajoutée par lelette1610 2016-11-01T16:05:47+01:00

Résumé

« L’Opossum rose est un jeu: prenez quelques ingrédients hitchcockiens, un peu de l’audace de Jules Verne, deux ou trois astuces du Mystère de la chambre jaune, quelques personnages façon Stephen King, l’atmosphère de Shutter Island, les scripts de Christopher Nolan, The Game, quelques épisodes de Lost, mélangez le tout, et vous ne pourrez plus lâcher le livre. »

Luis Benvenuty, La Vanguardia

Désespéré, Ted McKay est sur le point de se tirer une balle dans le crâne lorsque, le destin s’en mêlant, un inconnu sonne à sa porte. Et insiste. Ted s’apprête à aller ouvrir quand il aperçoit sur son bureau, et écrit de sa propre main, un mot on ne peut plus explicite : Ouvre. C’est ta dernière chance. Sauf qu’il ne se rappelle absolument pas avoir écrit ce mot. Intrigué, il ouvre à l’inconnu, un certain Justin Lynch. Et se voit proposer un marché séduisant qui permettrait d’épargner un peu sa femme et ses filles : on lui offre de maquiller son suicide en meurtre. Mais qui est vraiment ce Lynch ? Et quelles sont ses conditions ?

Mise en abîme impressionnante à la logique implacable, écriture d’une précision si envoûtante que le lecteur se trompe dans ses déductions, labyrinthe psychologique dans lequel se promène un étrange opossum… Federico Axat est un jeune auteur qui se hisse d’entrée de jeu dans la catégorie des John Irving et des Stephen King.

source : éditions Calmann-Lévy

Afficher en entier

Classement en biblio - 18 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Anna19 2016-12-10T16:06:47+01:00

Ted Mc Kay allait se tirer un balle dans le crâne lorsque la sonnette retentit. Avec insistance.

Il attendit. Impossible de presser la détente avec quelqu'un à la porte.

Qui que tu sois, va-t'en.

Mais le visiteur insistait.

- Ouvrez ! Je sais que vous m'entendez ! hurla-t-il.

La voix raisonna dans son bureau si clairement, curieusement, que Ted douta un court instant de sa réalité.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Isallya 2018-04-01T16:46:46+02:00
Or

Un très bon roman qui se démarque pas mal de tout ce que j’ai pu lire jusqu’à présent. Malgré son épaisseur, c’est quasiment impossible de le lâcher avant la fin tellement l’intrigue est complexe et bien trouvée. Comme le personnage principal, on nage dans la confusion la plus totale une bonne partie du livre, les réponses n’amenant en fait que d’autres questions.

Les « vraies » explications, quant à elles, sont très bien dosées et la fin est satisfaisante en soi même si je reste un peu perplexe, sans trop savoir pourquoi… Peut-être que je m’attendais à autre chose au vu de l’originalité du livre.

En bref, un excellent roman qui gagnerait à être plus connu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2018-03-12T19:23:01+01:00
Or

Un vrai coup de coeur ! Cette histoire aux multiples rebondissements est construite d'une façon si habile que le lecteur ne peut jamais rien tenir pour acquis. Phrases et chapitres sont courts, incisifs , distillant peu à peu des éléments mettant en abyme réponses et nouveaux questionnements. D'où un suspens qui ne cesse que dans les toutes dernières pages. Une fois tous les éléments du puzzle assemblés, toute l'intrigue parait d'une logique implacable, sans zone d'ombre. Bravo!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pendergast 2018-01-05T11:31:25+01:00
Or

Un excellent roman où il faut s'accrocher pour ne pas se perdre dans cette histoire labyrinthique à souhait ! Tout est tromperie et faux-semblants , jusqu'à la révélation finale qu'on ne voit venir qu'au dernier instant et qui nous éclaire enfin ! A lire d'une traite , ce qui n'est pas compliqué tant on a enfin envie de comprendre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stevique 2017-12-30T10:30:27+01:00
Lu aussi

Le résumé m’a beaucoup plus mais l’histoire est assez complexe. Si on ne le lit pas d’une traite, on est vite perdu et le livre fait quand même plus de 500 pages.

Il ne restera pas longtemps dans ma mémoire.

Pas trop pour moi ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dadotiste 2017-10-10T19:14:56+02:00
Or

En terminant la première partie du livre, j'étais certaine que la suite n'allait pas me plaire du tout. Un labyrinthe à la Tarantino s'ouvrait devant moi. (Non, je n'ai pas aimé les Anonyme.) La suite à venir semblait rocambolesque.

J'avais tort !

En effet, ce thriller est un réel labyrinthe mais il se dévoile peu à peu de manière sensé. Toutefois, il est très rare que je ne vois pas le dénouement venir. Ici, pourtant, je n'ai rien vu du tout. Et cela fait plaisir ! Enfin un thriller ou tout ne se dessine pas à l'avance, dès les premières pages.

Je me suis régalée à démêler les fils quand au bon vouloir de l'auteur.

Vous l'aurez donc compris, niveau intrigue, je n'ai rien à redire. Au niveau du personnage principal non plus puisque c'est lui qui détient la clé du suspense et que sa psychologie, bien travaillée, permet au personnage de se tenir, tout en restant mystérieux.

En conclusion, je recommande vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CamilleV51 2017-02-21T21:52:45+01:00
Or

Ce roman est une grosse claque

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2017-01-24T13:45:07+01:00
Diamant

L'opossum rose est un thriller psychologique où l'auteur nous emmène dans un labyrinthe semé de fausses pistes et de rebondissements.

Une intrigue originale bien ficelée, un rythme soutenu et une fin surprenante, tous les ingrédients pour faire de ce livre un petit bijou.

Un coup de coeur que je vous recommande vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joyeux-Drille 2017-01-21T23:46:53+01:00
Lu aussi

Un bouquin piégé qui vous emmène partout, sauf où on pense aller. On devient parano, on se méfie de tous les personnages, on remet en question chaque fait et on n'a pas d'autre choix que d'accepter que l'auteur nous guide jusqu'au dénouement. Et, là encore, il réussit à nous remettre le doute ! La mécanique est ultra-efficace et très surprenante, ce qui donne un thriller sortant de l'ordinaire.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2017/01/moi-je-crois-au-contraire-que-nous.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anna19 2016-12-10T16:04:32+01:00
Argent

Je dois dire que je suis bien contente d'avoir eu l'occasion de découvrir l'Opossum rose, un thriller psychologique assez fou qui m'a pas mal bluffée. J'ai même envie de qualifier ce récit de tour de force, tellement sa construction est labyrinthique, complexe et si bien ficelée. On est baladés de fausse piste en fausse piste, on se retrouve véritablement dans la tête du personnage et, pour le coup, le moins que l'on puisse dire, c'est que le chemin va être tortueux.

L'histoire, c'est celle de Ted McKay. Quand on le rencontre, il est sur le point de se suicider. Mais un homme frappe à sa porte et insiste jusqu'à ce qu'il réponde. L'homme est au courant de ce qu'il s'apprêtait à faire et lui propose un drôle de marché. C'est là que commence une histoire délirante. Ted se retrouve à tuer un homme, puis deux... avant de revenir en arrière pour s'apercevoir que les deux sont encore en vie ! Mais le sont-ils vraiment ? Laquelle de ces réalités est la bonne ? Qu'est-ce qui est vrai et qu'est-ce qui est faux ? Ted a-t-il commis un acte irréparable sur l'un de ses proches ? On va devoir suivre Ted dans ses "vues de l'esprit" alors qu'il cherche à dénouer les fils qui l'embrouillent et à se souvenir de qui il est réellement. Avec, régulièrement, l'apparition du fameux opossum, symbole généralement que Ted est en train de dériver sérieusement vers la folie.

Tout cela peut paraître complètement dingue (ça l'est, d'ailleurs), mais le roman se révèle vraiment passionnant. Comme Ted, on n'y comprend rien, au début en tout cas, on est plongé dans toute cette folie tête la première et on accède par étapes à plusieurs versions de la réalité. Un complot ? Un jeu tordu ? Une maladie mentale ? Une faille spatio-temporelle ? le récit nous retourne le cerveau et nous fait nous creuser les méninges pour tenter de donner du sens à ce que nous lisons.

Lorsque, vers le milieu du bouquin, les pièces du puzzle commencent à s'assembler, c'est le début d'un nouveau jeu de piste, pour comprendre l'origine des problèmes de Ted.

La vérité se dessine pas à pas, par cycles, comme ceux dans lesquels est coincé Ted. Chaque fois que l'on croit avoir compris, le récit change complètement de direction. L'intrigue est un peu construite comme une partie d'échecs, jouée contre un adversaire imprévisible, qui a chaque fois plusieurs coups d'avance sur nous et nous laisse totalement perplexe. Peu à peu, l'esprit tortueux et rempli de trompe-l'oeil de Ted se dévoile dans toute sa splendeur. On est tellement trimballés de piste en piste, l'auteur nous fait tellement tourner en bourrique, que quand les pièces du puzzle s'emboîtent finalement, on ne peut qu'être soufflé. Parce que tout s'aligne à la perfection, sans fausse note, comme un tour de magie spectaculaire.

La quatrième de couverture évoque des références cinématographiques (Shutter Island et The Game), j'en rajoute d'autres auxquelles j'ai pensé au fil de ma lecture : Memento, Vanilla Sky, Eternal Sunshine of the spotless mind. C'est le genre de livre où les références ne nous permettent pas de deviner l'intrigue, au contraire, on tente de les utiliser pour résoudre une énigme insoluble, sans jamais tomber juste.

Conclusion : j'ai adoré comment tout était ficelé, la manière dont les choses sont révélées, petit à petit, sans jamais nous perdre. La partie flash-back est très bien amenée et permet d'appréhender une nouvelle facette de Ted, jusqu'à le rendre plus ambigu. Jusqu'à la toute fin il est, je pense, impossible de deviner où le récit nous emmène, et la conclusion de toute l'histoire.

C'est un roman vraiment haletant, qu'on a du mal à lâcher avant d'avoir eu le fin mot de l'histoire. Petit ralentissement sur l'épilogue que j'ai trouvé plus long que nécessaire, mais sinon rien à redire, et je recommande chaudement cette lecture à quiconque aime les thriller en forme d'énigme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliesuitsonfil 2016-12-02T17:55:52+01:00
Or

« L’Opossum rose est un jeu : prenez quelques ingrédients hitchcockiens,un peu de l’audace de Jules Verne, deux ou trois astuces du Mystère de la chambre jaune, quelques personnages façon Stephen King, l’atmosphère de Shutter Island, les scripts de Christopher Nolan, The Game, quelques épisodes de Lost, mélangez le tout, et vous ne pourrez plus lâcher le livre. » Luis Benvenuty, La Vanguardia (journal Espagnol)

Avec toutes ces doses de ci et de cela, on ne peut que se jeter sur ce bouquin ! Enfin j’y suis quand même allée à tâtons ! Je me méfie des vitrines trop alléchantes ! Et bien c’est vrai ! N’en déplaise à ceux qui pensent qu’un seul livre ne peut avoir toutes ces influences, l’Opposum Rose possède cette grande diversité et les référence y sont.

Tout est construit pour aller à l’essentiel, des chapitres courts, des pistes complètement faussées, des retournements de situations qui nous perdent, tout est là pour rendre la trame surprenante ! Federico Axat est arrivé à me retourner le cerveau et plus je lisais et plus ça devenait complètement barge et complètement addictif !

L’auteur ne révolutionne pas le genre, mais son intrigue est très bien construite avec un suspense rondement bien mené, il nous entraine dans les tréfonds de la psychologie de son personnage et c’est limite jouissif ! Oui je vous vois bondir… J’ai vraiment aimé !

Tout le long je me suis demandée si le personnage principal était vraiment un malade au bord du suicide ou bien au centre d’un réseau terrifiant …

Federico Axat tend des perches, construit son jeu de cartes, pour ensuite tout faire s’écrouler ainsi que nos persuasions ! Tout n’est que faux-semblants, je n’ai jamais été sûre d’une piste !

Je me suis posée mille et une questions, j’ai suivi mille et une piste, j’ai été happée par un rythme effréné, j’ai eu peur avec le personnage, je me suis posée autant de question que le personnage, pour arriver à un final qui m’a collé un uppercut !!!

Jusqu’à la toute fin du livre, l’auteur m’a malmené, m’a entrainé dans sa toile pour me laisser complètement éreinté jusqu’à la dernière page ! Un dénouement qui m’a laissé bouche bée avec un épilogue qui m’a scotché.

Je pensais lire un livre assez classique et je me suis retrouvée dans une ambiance digne de Shutter Island. Je pensais passer un moment d’un classicisme bienfaisant, j’ai eu moment de grâce !

Je l’ai terminé depuis plusieurs jours et pourtant il me fallait le digérer avant de vous donner mon avis. Il me fallait redescendre après cette émotion encore toute vivace.

En conclusion, l’opossum rose est un livre totalement addictif : une fois que vous plongez dedans vous n’en sortez pas indemne !

https://julitlesmots.wordpress.com/2016/12/02/lopossum-rose-de-federico-axat/

Afficher en entier

Date de sortie

L'Opossum rose

  • France : 2016-10-12 - Poche (Français)

Activité récente

mrejone l'ajoute dans sa biblio or
2018-05-04T21:45:18+02:00
Jp2617 l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-18T18:21:15+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 18
Commentaires 10
Extraits 3
Evaluations 9
Note globale 8.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode