Livres
451 425
Membres
396 837

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Matoline 2017-09-04T15:43:55+02:00

Chapitre 3 :

" - Attends ! cria-t-elle d'un ton précipité. Si tu veux... Enfin si tu veux qu'on... Détache-moi d'abord !

Elle tenta d'arborer un sourire enjôleur, mais y parvint très mal.

- Ça sera plus marrant si tu me détaches, je te jure...

Sam resta un instant interdit, puis ferma brièvement les yeux en comprenant ce qu'elle voulait lui dire.

Bon sang... Il fallait qu'il mette les choses au clair.

- Arrête, Aleksandra, l'interrompit-il d'une voix douce. Je ne vais pas te violer sur ce canapé...

À ce mot, il la vit tressaillir.

- Par contre, continua-t-il de la même voix, je dois m'assurer que tu ne portes rien sur toi qui pourrait te faire du mal... ou me faire du mal. Et donc, je vais te fouiller.

Il laissa à Aleksandra le temps d'assimiler ses paroles avant de poser les mains sur sa cheville gauche. il recula juste à temps pour parer le coup de pied qu'elle lança.

Il réprima un sourire. Un peu plus et elle lui brisait la mâchoire. Elle avait de la suite dans les idées. Et il la préférait largement comme ça, combative et courageuse, plutôt que vaincue et terrorisée. Mais cela, il n'allait pas le lui dire. En tout cas pas maintenant.

- Bien essayé... Je vois que j'ai bien fait de t'attacher... Mais s'il le faut, j'ai aussi de quoi attacher tes pieds... Tu veux tente le coup ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2017-09-04T15:43:38+02:00

Prologue :

" Cela prit plus de temps qu'elle l'avait imaginé. Les minutes s'égrenèrent, interminables.

Mais elle la vit apparaître sur l'écran central, le plus grand. La femme été seule et, une seconde avant qu'elle mette le mains dans les poches de sa veste, Aleksandra vit le liquide rouge et poisseux qui les recouvrait.

La réalité la frappa en plein visage, plus puissante que les coups qu'elle avait pu recevoir, plus intense que les épreuves qu'elle avait pu vivre, plus extrême que les sacrifices auxquels elle avait dû consentir.

Elle était libre.

Une liberté fragile, vacillante comme la flamme d'une bougie sous la tempête, prête à s'éteindre au moindre coup de vent. Mais cette flamme était réelle, telle une lumière au fond du puits noir dans lequel elle vivait depuis si longtemps, une lueur qui la guiderait pour accomplir son but.

Elle était libre.

Et pour le reste, elle devait fuir..."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode