Livres
565 437
Membres
618 694

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Outsider



Description ajoutée par SeleneR 2018-12-30T16:52:40+01:00

Résumé

Le corps martyrisé d’un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City. Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l’un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l’équipe locale de baseball, professeur d’anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses ADN ne laissent aucune place au doute. Pourtant, malgré l’évidence, Terry Maitland affirme qu’il est innocent. Et si c’était vrai ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 467 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Busanblue 2020-04-12T11:08:58+02:00

Une fois que vous avez éliminé le naturel, ce qui reste est forcément surnaturel.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

Ça commençait bien, très bien même, avec cette enquête sordide accusant un citoyen parfait, au dessus de tout soupçon… Même si (oups) j’avais déjà quelques reproches à faire au roman.

Bon, comme vous vous en doutez, j’adore Stephen King, particulièrement dans ses romans fantastiques/horrifiques des années 80… Et ici, c’est un roman plus tourné vers le policier, et bien plus moderne.

Pour le côté policier, ce n’est pas très dérangeant, du moins jusqu’à la seconde moitié du roman (mais ça on en parle en dessous), par contre, pour ce qui est du moderne… Je n’y arrive pas.

Je n’aime vraiment pas lire King nous parler d’iPads, d’iPhones, d’Angry Birds, chanter les louanges de Kindle ou de Game of Thrones…

Autre petit point négatif : quand King écrit des personnages qui s’en prennent à des homosexuels dans « Ça », ou un autre qui tue un chien dans « Dead Zone », je ne l’ai jamais considéré comme un homophobe ou un tueur d’animaux pour autant, parce que j’ai toujours fait la différence entre l’auteur et ses personnages… Ici, quand il fait des petites piques à Donald Trump ou Kubrick par exemple, j’ai vraiment senti l’écrivain derrière les mots, et ça m’a sortie du roman. (Et n’allez pas croire que je défends ce gros con de Trump, je ne veux juste pas lire un auteur que j’adore régler ses comptes dans ses livres, pour moi il y a Twitter pour ça.)

Bon attendez, j’étais censée parler des points positifs là, on la refait !

Stephen King a toujours le don d’écrire de bons personnages, et il y en a une floppée dans ce roman… Mais ce n’est qu’à la famille Maitland que je me suis véritablement attachée. Terry Maitland est « quelqu’un de bien », sympa, intelligent, bon mari et père de famille, et alors qu’il lui arrive l’une des pires choses au monde (être accusé à tort du viol et du meurtre d’un enfant), on souhaite vraiment le voir sortir de ce merdier… Pareil pour sa femme, Marcy qui, forcément, vit aussi un cauchemar, mais se bat pour son mari. Ce sont vraiment les deux personnages que j’ai préféré, et rien que pour ça le roman restera difficilement oubliable !

L’enquête est vraiment prenante, en sachant que du surnaturel est impliqué, on se doute bien que Terry n’est pas coupable ; chaque preuve l’innocentant est une petite victoire et chaque preuve l’accusant fait monter la tension d’un cran… J’avoue que je souhaitais autant voir apparaître le surnaturel que voir Terry s’en sortir et reconstruire sa vie avec sa petite famille, heureux et loin de toute cette affaire… (Ha ha ha.)

Enfin, sans pouvoir trop en dire, King nous donne quelques retournements de situation qui jouent pas mal avec nos émotions, pour le meilleur comme pour le pire, et, une fois ouvert, le livre est difficile à lâcher !

Bref, (presque) tout allait bien au début…

Et puis est arrivée Holly Gibney.

Holly est un personnage de la trilogie « Bill Hodges », comprenant les livres « Mr. Mercedes », « Fin de ronde » et « Carnets noirs », une trilogie policière avec une touche de surnaturel écrite par King il y a quelques années. Une trilogie que je n’ai pas lue… Et que je n’ai plus besoin de lire, puisque Holly nous spoil allègrement les trois tomes au cours de ses (trop nombreuses) prises de paroles. Merci Holly, et merci King.

Le personnage apparaît environ à la moitié du roman, lorsque l’équipe cherchant à innocenter Terry Maitland lui demande de l’aide pour faire des recherches plus approfondies, alors que l’enquête se tourne vers quelque chose de plus… Incompréhensible pour les esprits fermés.

Et je n’aime pas, mais alors pas du tout Holly.

C’est un personnage faussement excentrique mais qui réussit seulement à me taper sur les nerfs, et elle est une sorte de « Mary-Sue » : elle réussit tout ce qu’elle entreprend, tout le monde l’aime, elle n’a presque pas de défauts… On dirait que King l’adore et veut nous forcer à l’aimer aussi. Mais moi, je n’aime pas Holly.

Et c’est dommage pour moi, parce que si je vous dit qu’elle arrive au milieu du roman, elle ne le quitte pas jusqu’à la fin, tout en prenant de plus en plus d’importance, BEAUCOUP TROP d’importance. En plus, elle apporte des tonnes d’informations à digérer sur l’antagoniste du roman, et, comme à chaque fois que le surnaturel est expliqué, il perd tout intérêt. Il ne présente plus autant de menace, et la seconde moitié du roman, bien moins mystérieuse, s’essouffle.

Pour moi, Holly est vraiment « l’outsider » de ce roman, au mieux elle aurait pu faire une petite apparition, un caméo littéraire, mais non, il a fallu qu’elle devienne un des personnages principaux.

Et moi je ne l’aime pas.

En bref, « L’Outsider » est pour moi un roman en demi-teinte, loin d’être le meilleur King, mais tout de même un très bon moment de lecture.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Hawthorne23 2021-09-05T03:46:22+02:00
Bronze

Je lis principalement mes romans en livre de poche. Non pas que je sois grippe-sous, mais bien parce qu'il s'agit d'un format que j'apprécie parce que je lis partout et je déteste les livres difficiles à trainer. Pourquoi celons préambule ? Pour vous dire qu'il m'aura fallu attendre trois longues années avant de pouvoir posséder ce roman que j'attendais tant... préférant d'ailleurs remettre à plus tard l'écoute de la série télé pour ne pas me priver du plaisir de la lecture de ce King dont on disait pas mal de bien.

La prémisse du livre est exceptionnelle et ne la répèterai pas. Cette histoire de faux coupable rappelle (un peu) les bons films d'Hitchcock et certains des personnages qu'on nous présente au début du récit sont très attachants. Bref, le tout est très réussi.

Que le roman bascule dans le paranormal, soit. Je ne suis pas contre que King revienne à ces anciennes amours, au contraire. Qu'il décide de réutiliser un personnage d'un autre roman, pas de problème non plus.

Là où ça m'ennuie, c'est quand ce personnage vend le punch d'une trilogie complète de romans (Mr.Mercedes) même si je lai lu et qu'il fout en l'air tout ce que livre avait réussi à être jusque là: un roman policier intelligent qui aurait pu devenir L'Exorciste de cet ère.

À cause de ce personnage qui arrive pile à la moitié du roman, c'est raté et je me félicite encore d'avoir complété la lecture jusqu'à la fin, en considérant qu'en plus, il est bourré de longueurs et de sous-chapitres qui n'apportent absolument rien au récit.

King semble aussi avoir oublié qu'il est capable d'écrire de très bonnes histoires en moins de 400 pages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NicolaK 2021-08-25T15:53:28+02:00
Diamant

L'Outsider est un mélange de polar et de surnaturel, domaines dans lesquels l'auteur est comme un poisson dans l'eau. Tous les éléments lui conviennent, me direz-vous.

Frank Peterson, 11 ans, est sauvagement assassiné. Le coupable tout trouvé, prof d'anglais et entraîneur de baseball, Terry Maitland. Et voilà une enquête rondement menée, les preuves s'accumulent, et le doute n'est pas permis. La police est sûre de son coup. Sauf que Terry clame son innocence. Et puis jusqu'ici, ce professeur était respecté, voire populaire.

J'ai apprécié retrouver le Stephen King de "ses débuts", même si j'ai tout adoré de lui, petit à petit, l'impression de changement m'envahissait et la nostalgie semait quelques bribes de regrets. Avec L'Outsider, je me suis revue dévorant ses toute premières oeuvres, et quel bonheur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bouboule 2021-07-30T01:24:04+02:00
Or

Un livre très plaisant à lire. Fidèle à lui-même, SK nous emmène à la frontière de deux mondes qui se côtoient (ou pas?) avec une écriture qui facilite la plongée dans l’histoire. J’ai beaucoup aimé l’originalité du scénario et les différents personnages qui sont pour certains très attachants. Toute cette histoire est bien ficelée, d’une main de maître par l’auteur qui est, il faut bien le dire, habitué à cet exercice.

Une belle découverte qui se lit avec envie et assiduité au fil des pages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pauline_lx38 2021-07-16T15:08:35+02:00
Or

Première lecture de Stephen King pour ma part. J'avais peur de me lancer dans de telles lectures moi qui ne suis pas réellement fan des livres Thrillers- Horreur. J'avais peur de ne pas réussir à trouver le sommeil ou de devoir arrêter ma lecture en plein milieu par peur de lire la suite. Et pourtant ! Je ne regrette pas de m'être lancée dans cette "aventure". L'histoire est palpitante, si bien que je n'arrivai pas à me sortir du livre. Je voulais continuer ma lecture à chaque fois pour pouvoir découvrir le fin mot de l'histoire.

C'est grâce à ce joli pavé de 800 pages qu'aujourd'hui je ne peux me passer des livres de Stephen King.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LolaCeryse 2021-07-04T10:09:02+02:00
Or

Histoire palpitante. Stephen King sait nous faire plonger dans son histoire et nous tenir en haleine dès les premières lignes de son roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CameronOBrien 2021-06-29T18:17:21+02:00
Lu aussi

Ce livre sera juste un Stephen King de plus dans ma bibliothèque et clairement pas un de ses chefs-d'œuvre.

La première moitié, plutôt enquête-thriller, est intéressante et bien menée, sans pour autant être extraordinaire. Puis le livre bascule davantage du côté fantastique-horreur et pour le coup, je n'ai pas du tout retrouvé le "maître de l'horreur". J'ai eu l'impression de lire un mix remâché de son œuvre, avec des éléments piochés dans certains de ses autres romans et aucune créativité pure.

De plus, le livre traîne en longueur avec des passages théoriques ennuyeux et très peu d'action. L'action finit par arrivée et j'ai retrouvé un peu d'intérêt mais le dénouement est prévisible et vite expédié. Pour ne pas arranger les choses, j'ai eu beaucoup de mal à accrocher aux personnages. Ils ne sont pas antipathiques mais ils m'ont laissée indifférente, sauf le personnage principal qui m'a beaucoup agacée avec son scepticisme.

Vu tout ce que l'auteur a écrit, c'est normal que l'inspiration s'essouffle un peu parfois et pour moi ce livre n'est pas loin du flop de Stephen King.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lunarsenic 2021-06-14T22:57:38+02:00
Or

Ce qui est génial avec ce roman, c'est qu'on se retrouve très vite plongés dans l'enquête, avec l'envie d'innocenter le personnage de Terry. Et que même en comprenant très vite qu'il est innocent, il n'empêche qu'on ne découvre la réalité que bien plus tard dans le roman.

Maintenant, il faut avouer que ce n'est pas mon roman de King préféré. La première partie du roman est géniale, on est tout de suite plongés dans l'ambiance, investis dans l'enquête et pris par les sentiments. La deuxième partie, plus penchée sur les différents indices qui se rassemblent, est prenante aussi. Mais une fois arrivés à la troisième partie, j'ai été un peu déçue, sans trop savoir comment l'expliquer. Il manquait un petit quelque chose.

Le roman reste génial à lire, ne vous méprenez pas : il est juste un peu regrettable que la fin ne soit pas aussi forte que le reste du livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Casca 2021-05-01T12:54:28+02:00
Bronze

Encore un livre de Stephen King fini ! Et je prends toujours autant plaisir à les lire.

Terry un coach sportif arrive au summum de sa carrière lorsqu'il est subitement arrêté par deux officiers pour meurtre d'un jeune garçon de onze ans nommé Frank Peterson. Tout porte à croire qu'il est coupable. En effet, son ADN et ses empreintes ont été retrouvés partout sur les lieux du crime et même des témoins assurent l'avoir vu juste avant le meurtre. Pourtant Terry affirme le contraire et a un alibi aussi solide que les preuves qui sont contre lui.Spoiler(cliquez pour révéler) Quelques heures avant et pendant le meurtre, Terry se trouvait a plus de 100km de la ville. Témoins et ADN sont là pour confirmer ses dires. Alors comment cela est-il possible ? King ramène subtilement la possibilité du surnaturel pour expliquer ce qu'il s'y passe et en faire un raisonnement convaincant pour les personnages.

L'intrigue est amenée rapidement, nous somme tout de suite au coeur de l'action de l'histoire, ce qui me faisait redouter par l'épaisseur du livre que la suite soit lente. Bien au contraire, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et nombreuses furent mes soirées couches tard pour ne pas avoir pu m'arrêter de lire.

Les personnages sont assez nombreux et très diversifiés. Stephen King est redoutablement le meilleur selon mon avis, à pouvoir développer de façon réaliste des personnages. Réalistes en tout point, dialogues et caractères. Il arrive avec brio à les rendre compréhensible et à nous faire ressentir leur émotions.

Spoiler(cliquez pour révéler)Point que j'ai trouvé intéressant est la venue de Holly. Quand Holly arrive nous sommes enfin au coeur du surnaturel. Il devient une source exploitable tandis que pendant tout le reste du bouquin lorsqu'il est mentionné, il est de suite mit de côté dans l'esprit des personnages sans pour en être autant banni. L'outsider survit grâce aux non croyances de son existence. Holly est l’élément déclencheur pour mettre fin à ce cauchemar, c'est grâce à elle que l'existence de l'outsider est évoqué, grâce à elle que cette enquête impossible verra une fin. Et pourtant c'est loin d'être un personnage parfait, elle a beaucoup de potentiel, c'est une enquêtrice hors pairs mais qui manque cruellement de confiance en elle. On l'aime tous cette Holly et je m'y retrouve en elle.

Parlons de la fin. Je sais que les fins de Stephen King ne sont pas une merveille lorsqu'il écrit de gros livres ( Rose Madder, Bazaar, Les yeux du dragon...), ils sont toujours trop précipités et manquent d'avantage d'explications mais en prenant en compte que son univers est complexe et que certains se rejoignent, je ne peux lui en vouloir. Mais c'est ce qui m'a laissé sur ma faim, j'en voulais plus, en savoir plus, car tout le reste de l'histoire pousse à continuer à lire pour en savoir d'avantage. L'outsider est un mal intriguant qui aurait mérité qu'on se concentre plus sur lui, Spoiler(cliquez pour révéler)pas qu'il soit abattu par une chaussette (phrase hors contexte).

L'outsider est un roman qui possède une intrigue loin d'être originale mais c'est ce qui en fait la force de King. Transformer cette intrigue banale en une chose qui vous tient en haleine jusqu'à la fin. Bien qu'avec une fin qui laisse plutôt à désirer, j'ai aimé l'histoire et les personnages. Les 500 pages ont coulés très vite et m'ont fait passé des agréables soirées de lectures.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dalli 2021-04-15T09:19:00+02:00
Bronze

C'était mon premier roman de Stephen King et je ne m'attendais pas vraiment à ça. Le livre n'était pas mal, mais je l'ai trouvé un peu long, surtout pendant la première moitié où j'ai trouvé que ça trainait un peu.

Je ne me suis pas spécialement attachée aux personnages à part à celui de Holly qui arrive au milieu de l'histoire, et qui donne un nouveau souffle à ce livre je trouve.

Cependant, j'ai quand même bien aimé l'apparition du surnaturel dans l'histoire, et comment il est amené.

Donc pour moi c'était un livre plutôt agréable mais pas extraordinaire non plus, je pense que j'attendrai avant d'en lire de nouveaux de cet auteur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blandine1 2021-03-28T19:26:04+02:00
Pas apprécié

Abandon à une centaine de pages. Plusieurs essais avec cet auteur à différents âges de ma vie. Je me résigne, ça ne passe pas... Un jeune garçon retrouvé sodomisé par un bâton, étranglé par des dents, des bouts de son corps comme bouffées. Différents interrogatoires à l’identique où les gens parlent de leurs quotidiens sans intérêt. Une écriture qui me met en retrait avec ses répétitions. J’arrive à saturation sur les longues pages qui parlent de vaisselle et ménage.

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Outsider

  • France : 2019-01-30 (Français)
  • France : 2020-02-19 - Poche (Français)
  • USA : 2018-05-22 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Outsider - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 467
Commentaires 92
extraits 27
Evaluations 178
Note globale 7.68 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode