Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de La-bibliophilie-dAlaine : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Going Wild, Tome 3 : Bon chien chasse de race Going Wild, Tome 3 : Bon chien chasse de race
Candice Ulrik   
J'adore cette saga en général. J'ai fais partis de ceux qui avait lu Going Wild sous forme de Nouvelle.

Malgré ça j'ai trouvé ce tome décevant. L'auteurs fait entrer trop de personnage dans ce tome, ce qui du coup nous éloigne complétement de la romance et du personnage de Stephen qui est extra.

Je lirais la suite parce que j'adore l'univers et Stephen mais trop de point de vue change la magie des débuts. J'espère que le prochain sera plus centré.
Just don't care, Tome 2 : Bad liar Just don't care, Tome 2 : Bad liar
Hélène Caruso   
un second tome genial on decouvre l'histoire de byron et daniel emouvant et poignant ptite mention speciale pour "rose bonbon" la ptite soeur de daniel qui est topissime mais je reste fidele a KING alias maman ourse un surnom qui lui va a merveille
just don't care une serie qui va crescendo ..............
merci helene caruso de partager tes beaux gosses avec nous

par titegwen
Agents et associés, Tome 4 : Double objectif Agents et associés, Tome 4 : Double objectif
Layla Reyne   
http://www.virtuellementvotre.fr/2020/01/agents-et-associes-4-double-objectif-layla-reyne/

Complètement sous le charme d’Aidan et Jamie, je ne pouvais pas passer à côté de l’histoire de Mel et Danny. C’est donc très enthousiaste que j’aie commencé cette lecture, perdant de ma superbe au fur et à mesure des chapitres.

Vous allez vous dire que je suis dure et c’est peut-être le cas. Seulement voilà, ce couple méritait un vrai tome, un complet, un qui nous permettrait de comprendre le fonctionnement de leur duo et pas un opus concentré sur une situation risquée bien qu’elle soit justifiée. En fait je suis déçue, car je m’attendais réellement à plus, je voulais sincèrement que l’on apprenne à les connaître et qu’on se perde avec délice dans leur relation, ce qui ne fut pas le cas.

Pourtant Mel et Danny sont absolument parfaits. Ils sont drôles, ils sont combatifs, altruistes et éprouvent l’un pour l’autre des sentiments profonds et sincères. L’ancien agent du FBI m’a totalement captivée par sa force et sa détermination tandis que le plus jeune frère Talley m’a enchanté par sa façon de gérer les événements et par sa débrouillardise. Je n’ai strictement rien à redire sur ce couple si ce n’est que je souhaitais les voir s’aimer en dehors de ce genre de contexte identique aux précédents romans de la saga.

Car oui, si j’ai apprécié l’ambiance générale du livre, il n’en reste pas moins qu’il faut reconnaître qu’une fois encore le piège se referme et que l’on a l’impression de revivre certaines situations. C’est ce qui m’avait plu d’ailleurs en me lançant dans la série, mais il faut à un moment donné rebondir et ne pas se laisser aller à la facilité. De plus les flashbacks incessants entre passé et présent m’ont donné le tournis et ont alourdi ma lecture. Il y a des souvenirs très sympathiques, il est vrai, mais la plupart n’apportent pas grand-chose à l’histoire malheureusement.

« Double objectif » aurait pu à mon sens nous offrir une magnifique histoire d’amour habilement rehaussée d’une dose de suspens comme Layla Reyne sait si bien le faire. Dommage qu’il me laisse avec un sentiment de trop peu et cette tenace impression que c’est le tome de trop. Espérons tout de même que le reste de la saga sera à la hauteur et surtout qu’elle soit traduite un jour chez nous, car je pense que Nic et Cam ont pas mal de choses à nous raconter. Croisons les doigts.
Petite annonce, téléfilms & toi Petite annonce, téléfilms & toi
Fanny André   
C’est une lecture vraiment sympathique qui donnera un coup de nostalgie à tous les fans comme moi de films de noël, de noël sous la neige... j’adore parce qu’il y a énormément de références à mes films préférés !

Tout ça en fond d’une belle romance induite par un peu de magie des fêtes. Ou Ivy, le prétendu tombeur du campus, fera tout pour faire céder Red, le geek réservé. Leurs joutes verbales sont succulentes !
La scène avec les Oreos m’a fait mourir de rire !!!

Ce n’est pas un coup de cœur, mais il est vraiment très bien et je n’ai pas vu les pages défiler...
Armez vous d’un plaid et d’un chocolat chaud et laissez vous porter par cette tendre romance de noël !

par mounsch
Rien de spécial Rien de spécial
Jay Northcote   
Quel plaisir de retrouver la plume de l'auteur. C'est un véritable livre doudou que nous offre Jay. Certes pas de grands drame mais de la douceur, de la tendresse et de l'amour surtout. Et cela fait du bien. Les personnages sont touchants de par leur sensibilité et leur psychologie. Un livre que je vous conseille vivement.
Pray for me, Intégrale Pray for me, Intégrale
Marie H-J.   
Tout d’abord, je voudrais remercier Marie HJ pour sa confiance en son superbe roman en service-presse.

Que dire de ce roman, à part qu’on en ressort pas indemne ? Je ne parlerais pas ici de mon avis sur la religion, chacun a ses propres croyances. Alors j’aborderais de manière neutre ce sujet dans ma chronique.

Jude vit dans la petite ville de LittleWood, une communauté religieuse où tous les habitants, ou presque, sont de fervent pratiquants. Suite à un drame dans sa famille, ses parents se réfugient encore plus dans la religion, aidés par leur pasteur. Sa vie se résume à l’école, le culte, les activités mises en place par le pasteur et ses amis. Une routine bien installée jusqu’à l’arrivée de Saul dans la maison d’à côté. À partir de là, sa vie va basculer.

Saul est obligé de suivre sa mère qui a décidé de quitter Boston avec son nouvel amour et de racheter un bars de motards en périphérie de LittleWood. Il ne pratique pas le culte, autant dire qu’il se retrouve bien dépaysé. Il est plutôt du genre à utiliser un langage familier et se moque de ce que les autres pensent, faisant le choix de garder son libre arbitre au lieu d’être un petit mouton.

Au début du roman, Saul et Jude sont au début de l’adolescence. Malgré leurs différences, un lien très fort se noue déjà entre eux. J’ai apprécié de pouvoir les suivre dès le début de leur relation. Un malentendu fait que Saul retourne chez son père. À partir de là, les années suivantes seront faites de réconciliations et de séparations, tout cela par le biais de leur messagerie sur Playstation. Au retour de Saul à LittleWood, leur relation amicale évolue radicalement. Chacun ayant compris qu’ils ne pouvaient pas vivre l’un sans l’autre et surtout l’un éloigné de l’autre, c’est viscéral.

Mais comment faire pour deux jeunes hommes de s’aimer dans une communauté religieuse aussi fervente ? Avec des parents comme ceux de Jude ? Saul et sa mère sont déjà victimes de jugements depuis leurs arrivée dans cette ville , alors s’il faut en plus de cela rajouter son homosexualité ? Ils savent que rien de bon ne pourrait en sortir s’ils sont découverts, malgré leur amour inconditionnel.

Et ce qui devait arriver, arriva. Si dans la première partie du livre était bercée par la découverte, la tendresse, l’amitié, le questionnement ou alors encore même la jalousie par moment ; cette deuxième partie est tout autre. Je vous conseillerais juste de préparer votre paquet de mouchoirs parce que certains passages sont littéralement difficiles. Si dans un premier temps Jude accepte de renoncer à Saul, mais au premier écart le pire lui est réservé. Le pire pour une personne à la sexualité « anormale » (que je déteste ce mot…) On ne peut pas imaginer le calvaire ou se mettre à la place de Jude, c’est impossible sauf pour les personnes ayant subi cette horreur. Je n’arrive tout simplement pas à me dire que ce genre de choses sont toujours autorisées, légalement ou pas, en 2020. Que des personnes censées aimer leurs enfants, les protéger, les guider dans la vie même si leurs choix diffèrent des leurs, puissent à ce point être capables d’autoriser des sois-disant professionnels briser leur propres enfants, leur supprimer leur libre-arbitre, leur faire croire qu’ils ne sont que des abominations, des erreurs de la nature. Leur faire subir toutes sortes de souffrances physique ou morales tout ça pour quoi ? Pour les faire revenir dans le « droit chemin ». Sauf que ça n’existe pas ! À part dans la tête de ces gens ignobles aux esprits étriqués, tellement enfermé dans leurs croyances qu’ils en oublient la réalité, persuadé d’avoir raison.

Mais à côté de ça, ce roman, cette pépite, montre aussi l’espoir. Montre aussi la valeur de l’amour, que l’on est prêt à tout pour ce sentiment si beau. Que tout le monde n’est pas mauvais et qu’il existe des gens qui tiennent vraiment à eux, qu’ils les acceptent comme ils sont, qu’ils n’ont rien « d’anormal ». Qu’ils sont libres d’aimer qui ils veulent et que ce soit quelqu’un du même sexe ou pas, l’amour est tout aussi beau.

Jude va le découvrir, certes avec difficulté et méfiance, mais il réapprendra à vivre aux côtés de Saul. Grâce aussi à la famille de Saul, sa mère et sa grand-mère qui vont lui apporter toute la tendresse qu’il aurait dû avoir de sa famille ainsi que le soutien. Un groupe de bikers qui n’hésite pas à employer certaines méthodes pour le sauver de son enfer. Ses deux amies qui, même si elles ont été élevées de la même manière que lui, lui montrent leur soutien et leur amitié indéfectible. Ça ne sera pas facile pour lui, surtout envers Saul mais l’amour est plus fort que tout.

Je n’ai qu’une chose à dire pour conclure ma chronique. L’amour n’a pas de frontières, l’amour n’a pas de sexe. Nous sommes libre d’aimer qui l’on veut. L’amour ne se définit pas par une normalité. Oui deux hommes ou deux femmes peuvent s’aimer au même titre qu’un homme et une femme. Mais il serait malheureusement utopique d’espérer qu’en 2020, cela rentre dans la tête de tous ces étriqués d’esprit.

Ce livre est une merveille, dans son ensemble. Les personnages sont touchants, même les secondaires. Les émotions sont fortes, les liens indéfectibles. Qu’importe ce que la vie nous fait subir, qu’importe les horreurs, si l’on est pas seul, il y a toujours un espoir. Mais la personne la plus forte reste Jude, malgré tout cela, il a la capacité de pardonner et ça c’est une véritable victoire. J’aurai pu me montrer plus vindicative mais ce n’est pas le but d’une chronique et j’aurai pu en écrire des pages. Cela me parait tellement évident que ce roman est pour moi un énorme coup de cœur.

Merci encore Marie pour ta confiance en ce service-presse. Pour cette lecture aussi merveilleuse que douloureuse.
Agents et Associés, Tome 4.5 : Alliance éternelle Agents et Associés, Tome 4.5 : Alliance éternelle
Layla Reyne   
Une dernier tome indispensable pour clôturer cette série, la fin pour nous, mais l'avenir pour Aidan et Jaimie. Je veux (et j'exige ...) le spin off sur Cam et Nic!!! D'ailleurs le chapitre du point de vue de Nic était tout à fait inattendu...

par yunper
Faith, Love, & Devotion, Tome 2 : Amour & Loyauté Faith, Love, & Devotion, Tome 2 : Amour & Loyauté
Tere Michaels   
Je me suis régalée !

Je craignais un peu que Matt & Evan me manquent dans ce tome, mais non en fait j'ai été complètement happée par les personnages de Jim et Griffin et me suis plongée dans leur histoire propre !

Le personnage d'Ed Kelly m'a beaucoup émue tout au long de l'histoire, quelle force tout de même !

En ce qui concerne Griff & Jim je pensais à tort que Jim allait être celui qui allait mener la danse (le dominant en quelque sorte...) du coup ça m'a fait drôle de le voir timide avec Griff (c'était très attendrissant d'ailleurs), et d'avoir un Griff entreprenant (c'était super déstabiblisant mais j'aime être surprise alors passée ma surprise ils m'ont conquise tout de même !).

Il y a beaucoup d'humour en fait dans les romans de Tere Michaels je trouve, malgré les sujets de fond qui sont traités, les personnages (principaux ou secondaires) apportent une fraîcheur et légèreté très plaisante et facile à lire je trouve !

Sans surprise je lirai bientôt le T3 !

















par Attila9
Fight for Love, Tome 7 : Racer Fight for Love, Tome 7 : Racer
Katy Evans   
RACER FUCKING TATE

WOW, serait un excellent mot pour décrire ce livre. Pour ma part Racer fut un coup de coeur absolu, dès les premières pages j'ai été embarquer dans l'histoire. Dès la rencontre entre Racer et Lana j'ai eu le sourire accrocher aux lèvres, j'ai eu le coup de foudre et j'ai sue que ce livre finirait dans ma Pal d'Or. Ce Racer Tate est tout simplement génial. Il est intense, cocky, sexy, beau, persévèrent, intense, confiant et j'en passe. Et chose certaine il sait conduire. Son personnage est extraordinaire et je suis tomber littéralement en amour avec lui. Katy Evans a fait un travail fabuleux avec le fils de Brook & Remy sans aucun doute. Il rend ce livre captivant, il rend ce livre addictif, sexy et ce livre fait bien de porter son nom. L'auteure ne nous laisse pas en reste avec le personnage de Lana. J'ai adoré Racer mais Racer ne serait pas aussi formidable sans Lana. Elle est adorable, douce, gentille et prend soin des siens. J'ai bien aimer son personnage mais la magie opère vraiment quand ces deux-là se retrouve ensemble, je veux dire wouahhh la chimie, le désir, l'attirance qu'ils partagent pourrait mettre le feu aux rideaux. C'était chaud, c'était sexy, c'était parfait et bien doser et que dire des répliques de Tate, non mais cette bouches mesdames sait dire des cochonneries pioufff. Un gros gros coup de cœur pour ce merveilleux couple qui m'a fait sourire.

''I'm yours, Racer. I'm yours and you're mine.''

En plus de la romance agréable et des personnages excessivement bien construits et sublimes, Katy Evans offre une histoire captivante dans l'univers des courses. Elle a créer un contexte parfait avec un sujet touchant qui rend Racer encore plus vrai. Elle manie sa plume a la perfection et sait rendre un livre addictif, captivant, tout en étant touchant. Tout dans ce livre du début à la fin a été manier avec brillance et j'ai dévoré, adoré chaque page, chaque mot que Katy Evans a écrit pour Racer.

'' Can you love someone so hard that every part of your being feels it? Yes, my heart whispers. ''

Fight for love fut une série plaisante et chaque couple, chaque personnage fut un plaisir à découvrir mais je dois dire que finir cette série avec le fils de Brooke & Remy fut parfait et c'était du pur bonbon. Je le classe dans ma Pal d'Or sans hésitation. Racer Tate fait définitivement parti de mes chouchous. Et un grand Bravo à Katy Evans pour ce petit bijou qu'elle a pondu. Je n'aurais pas rêver meilleur Racer que celui qu'elle a créer !

par Marieno89
L'homme idéal est une licorne comme les autres L'homme idéal est une licorne comme les autres
Erin Graham   
Quel livre !! Une auteure en pleine auto dérision , qui nous fait une Laly en mode chasse à la licorne! Entendons nous bien , je parle de Licorne pas le petit animal fantastique imaginaire non non je vous parle de beaux mecs ceux que nous croissons dans nos romances et qui nous font chavirer! Mademoiselle Poussin en a assez de sa vie de célibataire, elle veut connaitre, le grand amour avec les frissons et tout et tout !! Courageuse et téméraire, elle va se créer sa liste de " Licornes" et s'y tenir .... entre rencontres, quiproquos, rire .. Une romance totalement addictive.. On suit avec bonheur les pérégrinations amoureuses de notre Piou-Piou épaulée par ses deux meilleurs amis, elle va se créer des objectives incroyables! Un moment de lecture génial. A vous de le découvrir