Livres
558 496
Membres
606 935

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Ju827748 2021-03-21T23:36:05+01:00

Point de vue de Cassie

Je m'arrête à quelques pas de lui. Il s'arrête, lui aussi, et nous nous observons à travers une étendue plus large que l'univers, à l'intérieur d'un espace plus mince qu'une lame de rasoir.

-J'ai le nez brisé, je dis.

Au diable Dumbo. À cause de lui, j'ai toute conscience de mon image désastreuse.

-Je me suis cassé la cheville, répond-t-il.

- Dans ce cas, c'est moi qui vais venir jusqu'à toi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kayla-5 2020-07-21T06:23:50+02:00

Ils connaissent notre manière de penser.

Ils savent comment nous exterminer.

Ils nous ont enlever toute raison de vivre.

Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêt a mourir.

Afficher en entier

-Parce que l'amour est irrationnel, je dis à Vosch. Il ne suit aucune règle. Pas même ses propres règles. L'amour est le seul élément de l'univers que personne ne peut prédire.

Afficher en entier

- Sullivan... Cassie... Au cas où tu ne ... Je voulais te dire...

J'ai attendu, sans le presser.

- Ces connards ont fait une grosse bourde en omettant de te tuer, a-t-il bredouillé.

- Benjamin Thomas Parish, c'est le compliment le plus adorable et le plus bizarre qu'on m'ait jamais fait.

J'ai déposé un baiser sur sa joue. Il m'a embrassée sur la bouche.

- Tu sais, j'ai chuchoté après, il y a un an, j'aurais vendu mon âme au diable pour ça.

Afficher en entier

Et le temps est tout ce qui nous reste, n'est ce pas? Le temps - et les promesses.

Afficher en entier

— Que s'est-il passé dans ce cercle de prière ?

— Ah ! Tu vois ! Tu ne sais pas ce que c'est !

Quand il pose le coffret, ses fesses effleurent ma cuisse. J'écarte ma jambe. Subtilement, j'espère.

— Je vais te dire ce qui s'est passé. Le chien de ma grand-mère est tombé malade. C'était un de ces mini-chiens, tu sais, de ceux qu'on peut trimbaler dans un sac à main, qui mord tout le monde et vit au moins vingt-cinq ans – vingt-cinq ans à japper, grogner et mordre. Elle a demandé à Dieu de sauver ce con de chien afin qu'il puisse continuer à mordre. La moitié des vieilles dames de son groupe étaient d'accord avec elle, l'autre moitié non, j'ignore pourquoi, je veux dire un Dieu qui n'aimerait pas les clebs ne serait pas Dieu, mais de toute façon, il y a eu un grand débat sur les prières vaines, qui s'est transformé en dispute pour savoir s'il pouvait vraiment exister des prières vaines, et le tout s'est transformé en bagarre au sujet de l'Holocauste. Donc, si tu veux, en cinq minutes elles sont passées d'un crétin de chien à l'Holocauste.

— Et alors ? Elles ont prié pour le chien ?

— Non, elles ont prié pour les pauvres âmes qui avaient connu l'Holocauste. Et le lendemain, le chien est mort.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Phiphi73 2018-11-26T13:02:21+01:00

Le problème, ce n'est pas que les mensonges sont trop beaux pour y résister, mais que la vérité est trop piteuse pour l'affronter."

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)L'ombre lève les bras en l'air et je sais - je sais avant même d'entendre mon nom qu'il m'a retrouvée, tenant sa promesse intenable, celui que j'ai marqué de mon sang et qui m'a marquée de ses larmes, un Silencieux, OK, d'accord, mon Silencieux, qui trébuche vers moi dans la lumière pure d'un soleil hivernal, porteur de printemps. Je tends mon fusil à Dumbo et le plante là. La lumière dorée, les troncs d'arbres luisants de glace, et le parfum de l'air froid dans l'air matinal. Les choses que nous laissons derrière nous et celles qui ne nous laisse jamais. Le monde a déjà connu une fin.Il en connaîtra une autre. Le monde se termine et le monde renaît. Le monde renaît toujours. Je m'arrête à quelques pas de lui. Il s'arrête, lui aussi, et nous nous observons à travers une étendue plus large que l'univers, à l'intérieur d'un espace plus mince qu'une lame de rasoir.

-J'ai le nez brisé, je dis. Au diable Dumbo. A cause de lui, j'ai toute conscience de mon image - désastreuse. -Je me suis cassé la cheville, répond-il. -Dans ce cas, c'est moi qui vais venir jusqu'à toi.

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)Walker est une anomalie, une faille dans le système qui ne peut être tolérée. -Vraiment ? Et comment un seul pauvre petit pion humain pourrait-il poser le moindre danger ?

-Il est tombé amoureux, et l'amour est l'unique faiblesse.

-Pourquoi ?

-Parce que l'amour est irrationnel. Il ne suit aucune règle. Pas même ses propres règles. L'amour est le seul élément de l'univers que personne ne peut prédire.

Afficher en entier

Il n'y a pas que les résistants ou ceux dotés d'un coeur de pierre qui ont survécu à l'éradication de la race humaine. Un grand nombre d'enfoirés sadiques s'en sont sortis, eux aussi. C'est comme ça dans toutes les catastrophes humaines. Le connard est une race quasiment indestructible.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode