Livres
392 544
Comms
1 376 842
Membres
284 421

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de La 5ᵉ Vague, Tome 2 : La Mer infinie ajouté par Adèle 2014-10-30T17:32:52+01:00

- Sullivan... Cassie... Au cas où tu ne ... Je voulais te dire...

J'ai attendu, sans le presser.

- Ces connards ont fait une grosse bourde en omettant de te tuer, a-t-il bredouillé.

- Benjamin Thomas Parish, c'est le compliment le plus adorable et le plus bizarre qu'on m'ait jamais fait.

J'ai déposé un baiser sur sa joue. Il m'a embrassée sur la bouche.

- Tu sais, j'ai chuchoté après, il y a un an, j'aurais vendu mon âme au diable pour ça.

Il a secoué la tête.

- Ça n'en aurait pas valu la peine.

source site "dans notre petite bulle"

Afficher en entier

"Je suis l'humanité" avait elle écrit. Égocentrique, têtue, sentimentale, puérile,vaniteuse. " Je suis l'humanité". Cynique, naïve, gentille, cruelle, douce comme la soie, dur comme l'acier.

(...)

Il roula sur le côté. Aussitôt les spasmes le saisirent. Du sang lui coula dans la bouche. Il le recracha.

A plat ventre. Sur les genoux, puis sur les mains. Ses coudes qui tremblent, ses poignets qui menacent de lâcher sous son propre poids. Égocentrique, têtue, sentimentale, puérile,vaniteuse. " Je suis l'humanité". Cynique, naïve, gentille, cruelle, douce comme la soie, dur comme l'acier.

"Je suis l'humanité"

Il rampa.

"Je suis l'humanité"

Il tomba.

"Je suis l'humanité"

Il se leva.

Afficher en entier

Il se penche vers moi et plaque un baiser sur mes lèvres.

- Ne recommence jamais ça ! je lui dis.

- Pourquoi ? Parce que tu as aimé, ou pas du tout ?

- Les deux.

Afficher en entier
Extrait de La 5ᵉ Vague, Tome 2 : La Mer infinie ajouté par Noemiie 2014-12-15T00:01:34+01:00

"Quand vous avez regardé la mort dans les yeux et que la mort a cillé la première, rien ne semble impossible"

Afficher en entier

La première chose que j'avais prévu de faire l'lorsqu'il se réveillerait, c'était de le tuer.

Afficher en entier

" Il défend son père même au-delà de la mort. Les gens meurent, l'amour perdure. "

Afficher en entier
Extrait de La 5ᵉ Vague, Tome 2 : La Mer infinie ajouté par Mary-P 2015-03-08T01:03:09+01:00

Point de vue de Cassie

-Zombie a dit que ton petit copain est un Ranger de l'Univers.

-Ce n'est pas un Ranger de l'Univers -et pourquoi vous dites tous que c'est mon petit copain?

Le sourire de Ben s'est élargi.

-Ce n'est pas ton petit copain? Pourtant il t'as embrassée...

-Pour de bon? s'est enquit Dumbo

-Oh, oui. Et deux fois. Je les ai vus.

-Avec la langue?

-Beeeerk! a fait Sammy

-J'ai une arme, les mecs, vous savez! j'ai lâché plaisantant à moitié.

-Je n'ai vu aucune langue, a répliqué Ben.

-Tu veux en voir une?

Je sui ai tiré la langue. Dumbo a éclaté de rire, même Poundcake a souri.

Afficher en entier

-A qui tu as fait une promesse ?

-A un stéréotype de sportif, naïf, borné, persuadé d'être un dieu sur Terre, quand il ne pense pas que le monde est un cadeau de Dieu pour lui.

-Oh. OK.

Il ne dit rien durant quelques pas, puis :

-Alors, depuis combien de temps M. Le stéréotype de Sportif naïf et borné est ton petit ami ?

Je m'arrête. Me retourne. J'attrape son visage à deux mains et plaque un baiser sur ses lèvres. Il écarquille les yeux -une lueur qui ressemble à de la peur passe dans son regard.

-C'est pour quoi ça ?

Je l'embrasse de nouveau. Nos corps se serrent l'un contre l'autre. Mes mains gelées tiennent tendrement son visage tout aussi froid. Son souffle embaume le chewing-gum. Je m'occupe de la planète. Nous sommes deux piliers qui se lèvent d'une mer ondoyante d'un blanc éblouissant. Sans limites. Sans bordures, sans frontières.

Il m'a sorti de la tombe. M'a aidée à échapper à la mort. Il a risqué sa vie pour que je puisse poursuivre la mienne. Il lui aurait été plus facile de se détourner. De me laisser partir. De croire les magnifiques mensonges plutôt que l'horrible vérité. Après le décès de mon père, j'ai construit autour de moi une forteresse pour me protéger au moins mille ans. Un bastion imposant s'écroule par la grâce d'un baiser.

-A présent, nous sommes à égalité, je chuchote.

-Pas exactement, répond-il d'une voix rauque. Je ne t'ai embrassée qu'une fois.

Afficher en entier

" - Un de ces quatre, soldat Ringer, tu souriras enfin à une de mes vannes, et le monde se brisera en deux.

- Je ne suis pas prête à assumer une telle responsabilité. "

Afficher en entier
Extrait de La 5ᵉ Vague, Tome 2 : La Mer infinie ajouté par Kats@ 2014-09-27T21:15:19+02:00

« Je vous jure, le premier qui corrige encore une fois ma grammaire se retrouvera avec mon poing dans la figure. »

Afficher en entier