Livres
439 145
Membres
368 375

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Ballade de l'impossible



Description ajoutée par Hillja 2017-06-16T22:34:20+02:00

Résumé

Dans un avion, une chanson ramène Watanabe à ses souvenirs. Son amour de lycée pour Naoko, hantée comme lui par le suicide de leur ami Kizuki. Puis sa rencontre avec une jeune fille, Midori, qui combat ses démons en affrontant la vie. Hommage aux amours enfuies, le premier roman culte d'Haruki Murakami fait resurgir la violence et la poésie de l'adolescence.

Afficher en entier

Classement en biblio - 400 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-06T19:22:15+01:00

Une fois mis en mots, cela paraît banal, mais à ce moment-là, ce nétait pas sous forme de mots, mais d'une masse d'air que je le ressentais à l'intérieur de mon corps. La mort existait aussi à l'intérieur du presse-papiers, comme dans les quatre boules rouges et blanches alignées sur le billard. Et nous vivions en en inhalant les fines particules à l'intérieur de nos poumons.

Jusqu'alors, j'avais toujours considéré la mort comme une existence indépendante, complètement séparée de la vie. En d'autres termes : "Il arrive un jour où la mort nous prend forcément dans ses bras. Mais en revanche, elle ne nous prend jamais avant le jour où elle le fait." Je trouvais que mon raisonnement était d'une logique à toute épreuve. La vie était de ce côté, la mort de l'autre côté.

Mais à partir de la nuit de la mort de Kikuzi, il ne me fut plus possible désormais de penser à la mort (et à la vie) de façon aussi simple. La mort n'est pas une existence située tout au bout de la vie. La mort faisait déjà partie de ma vie dès le départ,c'est un fait qu'il m'était impossible d'ignorer, que je le veuille ou non.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Murakamienne un jour, Murakamienne toujours ! Tel pourrait être ma devise ;-)

Cette ballade de l’impossible est mon 8ème roman de l’auteur, et sans doute mon préféré jusqu’à ce jour.

Impossible à décrire ou à comparer..., impossible à exprimer ou à faire partager à sa juste valeur..., impossible à oublier tout simplement…

Plus je me pose la question de savoir pourquoi je l’ai tant aimé ? Moins je trouve de réponses concrètes.

Peut-être ai-je tout simplement peur de mal formuler ma pensée ou les sentiments suscités en moi ?

Mais je me dois tout de même d’essayer, ne serait-ce que pour vous donner envie de le lire à votre tour :)

Quand on parle d’immersion totale, je peux dire que c’est l’effet que j’ai ressenti puisque je suis sortie de là un peu désorientée, comme si je quittais une bulle.

Une bulle dans laquelle j’étais blottie durant toute ma lecture, et même quasiment en apnée durant certains passages, notamment celui du premier séjour de Watanabe à la « Maison des amis » pour rendre visite à Naoko.

J’avais parfois l’impression que les bruits extérieurs me parvenaient de loin, et que la réalité s’était effacée pour laisser place à ce Japon des années 70.

Alors je vous laisse imaginer le vide que j’ai ressenti lorsque cette bulle a subitement éclaté en refermant le livre

J’ai retrouvé des thèmes récurrents de l’œuvre de Murakami, comme par exemple : la distorsion des êtres et leur perception du monde, la recherche et le droit au bonheur, et cette solitude comme éternelle toile de fond.…

Et pourtant, il ne se répète jamais puisqu’il les aborde toujours sous un angle différent.

Un des grands atouts de ses personnages, c’est qu’ils ne sont pas envahissants. Comment dire… ?

Ils laissent la place aux lecteurs de s’immiscer à leur côté, au cœur de l’histoire.

D’aucuns diront peut-être qu’ils sont trop fades, mais pas du tout !

Leurs traits ne sont pas forcés mais esquissés tout en finesse justement pour permettre à chacun d’entre nous d’y trouver ses propres repères, de s’identifier afin de ressentir les émotions encore plus intensément.

La musique nous accompagne de chapitre en chapitre, telle une brume magique et apaisante, pour mieux nous rappeler le pouvoir qu’elle peut avoir sur les blessures de l’âme.

Le rythme est lent, et même idéalement allongé pour nous happer et nous faire complètement perdre la notion du temps.

Si toute la littérature japonaise est comme ça, alors je signe tout de suite !

Afficher en entier
Argent

Ce livre est paradoxal.

C'est mon premier roman de Haruki Murakami, j'ai un avis mitigé sur ce roman, de 500 pages, que j'ai pourtant lu très rapidement, je me suis attachée aux personnages tout en les trouvant lassant à la fois... Ce roman est un paradoxe pour moi. J'ai aimé l'écriture mais parfois j'étais perturbée par les dialogues, il y a toujours un des personnages qui parlent avec un débit impressionnant, sans aucune pause, et l'autre qui ne répond que des petits "Oui." ou autre. Un contraste étrange parfois...

On est dans le Japon des années 70, j'ai eu l'impression d'être dans un autre monde. J'ai aimé le passage à la "Maison des amis", moi aussi j'aimerais être dans un endroit à l'abri bien éloigné du monde comme cela...

Ce roman offre une atmosphère poétique tout en y glissant des scènes de sexes un peu rudes par moment.

J'ai eu du mal à m'y retrouver.

Enfin, j'avais l'impression de comprendre ce que ressentait Watanabe tout en me demandant ce qu'il avait dans la tête... Au final, son personnage me parait énigmatique.

Malgré tout, ce livre m'a donné envie de lire d'autres romans de cet auteur, et je ne saurais pas dire pourquoi.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par NoemieYume 2018-01-06T09:45:14+01:00
Lu aussi

Bof... J'ai commencé à apprécié le livre seulement vers la fin...

Afficher en entier
Or

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2017/12/la-ballade-de-limpossible-de-haruki.html

Voici le grand classique de murakami! Qu'est-ce que j'ai pu en entendre parler lorsque je me suis intéressée au Japon. C'est le premier livre japonais que j'ai lu hors manga. C'était il y a 10 ans environ. J'étais déjà longue pour en lire un à ce moment-là. Je le suis toujours mais il y a une nette différence par rapport à avant. Maintenant, j'ai ce qu'on appelle la maturité nécessaire pour l'apprécier. Pourquoi?

Murakami a une écriture unique, un style pas si simple qu'on ne le pense. Certes, les phrases sont simples mais la construction du roman fait qu'au final, on a l'impression de passer à côté de certaines choses ou de ne pas comprendre d'autre. Ceci, c'est seulement lorsqu'on manque de maturité notamment littéraire (ce n'est que mon point de vue). Aujourd'hui, je peux dire que j'ai compris ce roman et que je comprends que les critiques soient si élogieuses à son sujet tant les thèmes abordés sont difficiles pour certains et d'autres complexes à amener avec autant de pudeur.

Cela peut paraître surprenant ce que je dis pour ceux qui l'ont lu. J'ai trouvé ça incroyable la capacité de Murakami a rendre beau ce qui devrait choquer. Pour dire, un passage du roman est consacré à Reiko, une femme fragile au passé compliqué. Je l'ai tout de suite apprécié. Pourtant, sur un épisode de sa vie, sur le coup je n'ai pas été choqué. Ce n'est qu'après que je me suis dit "ce n'est pas normal". Il a également une autre force, c'est justement de mettre en avant les paradoxes de la société japonaise à la fois si pudique sur les sentiments et si obsédé sur d'autres. C'est fait avec justesse.

Concernant les personnages, on suit Watanabe, un jeune homme qui vient de perdre son ami Kizuki. Il est assez solitaire, plutôt taiseux et a une manière de parler considérer comme unique. Par moment j'étais d'accord mais à d'autres non. Peu importe. Le fait est que c'est quelqu'un que l'on pense comprendre mais qui, au final, n'a fait que suivre les autres et n'a pas vraiment vécu pour lui. Naoko est une jeune fille fragile qui va essayer de s'en sortir. Elle est douce et tendre. Elle semble magnifique. Watanabe va tout faire pour la soutenir même à distance. Tout se fait avec pudeur et tendresse. Watanabe va croiser également la route de Midorie, une jeune femme tout à fait surprenante, d'une franchise incroyable à la limite de la provocation. Il faudra être patient pour comprendre ce que ça cache.

Chaque personnage de ce roman possède ses secrets. Ils ont tous des qualités et défauts qu'on ne peut pas leur reprocher tant ils sont humains. Ils ont hontes de certaines choses et vont évoluer au cours de l'histoire en étant en contact les uns avec les autres. Pour certains ce sera plus durs que pour d'autres. On aborde dans ce roman le thème universel de l'amour sous toutes ses formes (ou presque), la sexualité, le suicide, le mal être, la solitude, l'impact de la société sur tous, le travail, les études et les relations peu importe leur forme.

En bref, je me suis plus que surprise en relisant ce roman qui m'avait échappé il y a 10 ans. Cette fois-ci, je peux vous le dire : j'ai apprécié ma lecture bien plus subtile qu'il n'y paraît. J'essaierais de voir le film si je le trouve.

Bonus : J'ai pu enfin voir le film. Il respecte parfaitement le film (ou en tout cas l'essentiel). Cependant, je recommande la lecture du livre avant de voir le film. Certaines subtilités pourraient vous échapper. Ce n'est que recommandation, pas une obligation. Je l'ai beaucoup aimé et je peux vous dire que de me retrouver emporté par un film sur un ordinateur et ne pas vouloir que ça se termine, c'est dire que je l'ai apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par wopla 2017-12-15T08:51:31+01:00
Or

Un très bon livre, bonne découverte !

Bien que d'une grande mélancolie, l'histoire est très bien écrite, l'auteur sais bien choisir les bons mots pour qu'on puisse ressentir au mieux le tourbillon d'émotions dans lequel nous entraîne le livre ! Une fois commencé, impossible de s'arrêter, et à la fin on veut une suite !

Il y a tout de même certaines scènes auxquelles je n'adhère pas vraiment telle que la scène finale avec Reiko par exemple. Je ne la comprend pas vraiment, elle n'a pour moi pas de sens.

Enfin, tout ce qu'on souhaite à Watanabe à la fin est d'avoir une vie heureuse par la suite !

Je note aussi que j'aurai préféré de la part des éditeurs qu'ils conservent le titre original "Norwegian woods" qui me semble plus approprié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dan-1 2017-10-19T21:15:09+02:00
Bronze

Je découvre une autre facette de Haruki Murakami, un roman basé sur l'amour sans espoir et tout l'érotisme que l'on ressent lorsqu'on aime réellement. Un superbe livre, cet auteur me fascine de plus en plus

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sarahlys 2017-08-13T18:30:56+02:00
Argent

Je me souviens que je lisais ce roman chaque matin dans la voiture avant d'aller au travail, c'était par des matinées sombres, froides et pluvieuses de Decembre, correspondant exactement à l'atmosphére du roman. Sa lecture m'a marqué par la tristesse que dégageait le récit, notemment son approche du scuicide des êtres chèrs, l'incomprehension de la mort et la quête de l'amour, tant de combats emotionnels ayant boulversé les personnages, que l'auteur a su construire avec un talent indéniable

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mirajp 2017-07-25T14:48:58+02:00
Or

"La ballade de l'impossible", c'est Murakami dans toute sa splendeur ! Il a trouvé un accord parfait entre amour et désespoir où il nous montre son vrai talent érotique. J'adore !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Brooklyn 2017-04-26T14:19:40+02:00
Diamant

Mon premier roman de Murakami. Précédemment lu par mon frère, il s'est retrouvé indéniablement dans ma pile à lire. Je dois dire que je ne suis pas surprise. Je m'attendais à un très bon livre, et ça a été le cas. Néanmoins, je ne pensais pas qu'un livre aussi descriptif et aussi simpliste me plaise autant. J'ai trouvé assez étrange cet échange entre le sexe et la mort comme si les deux ne faisait qu'un : la mort entraîne le sexe et inversement. Je dois dire que le tout dernier paragraphe de la fin m'a assez déçu. Je m'attendais à beaucoup mieux. Mais ce livre reste tout de même excellent. Il est tellement addictif, qu'on ne sent même pas ces 446 pages. Je le conseille à tous. (Petit warning pour ceux qui ne sont pas habitués à la présence de scènes assez érotiques)

Afficher en entier
Or

Un bon toman de Murakami. Une histoire d'amitié et d'amies qui se suicident. Beaucoup de tristesse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alice0508 2017-01-20T16:59:48+01:00
Bronze

Avec Murakami, je me suis à chaque fois retrouvée mitigée à la fin de la lecture. Celui-là n'échappe pas à la règle. Cependant, j'ai trouvé les personnages attachants et je m'y suis rapidement plongée.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai lu ce livre, et mon avis, contrairement à beaucoup d'autre, est très mitigé.

C'est étrange parce que j'ai aimé sans pour autant accrocher à l'histoire. J'ai aimé le personnage de Naoko et la façon dont il a évolué. J'ai également apprécié le personnage de Midori, étrange et farfelue, qui m'a faite sourire plus d'une fois. j'ai également aimé certaine description comme celle de la résidence d'étudiant dans laquelle il habite lorsqu'il est à l'Université. L'aspect réaliste de ce roman, atténué par la poésie de l'écriture; c'est quelque chose qui ma réellement plu et que j'ai réellement trouvé incroyable. Cela, plus que les personnages et l'histoire, m'a vraiment émue. L'idée de s'attarder sur un détail sans que moi (lectrice) ne soit ennuyée une seule seconde comme cela peut parfois être le cas avec d'autre; cela m'a ébahie.

En revanche, j'ai eu beaucoup de mal à m'identifier au personnage de Watanabe, et l'apprécié, même si au fil du roman je m'y suis habituée, mais par moment j'avais un peu de mal à le comprendre, même en replaçant l'histoire dans son contexte.

Enfin, ce qui m'a vraiment permis de lire ce roman c'est le fait de se dire qu'on à lu toute ces pages ( 300) pour abandonner la lecture à ce point du roman me dégoûtais vraiment et me paraissait vraiment ridicule ...

En conclusion, je suis mitigée, mais j'ai quand même envie de lire d'autres romans de cet auteur, parce qu'ici, la plume de Haruki Murakami m'a vraiment touché !

Afficher en entier

Date de sortie

La Ballade de l'impossible

  • France : 2009-04-02 (Français)

Activité récente

Rarti l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-02T21:45:51+01:00
CecileM l'ajoute dans sa biblio or
2018-08-28T15:43:01+02:00

Les chiffres

Lecteurs 400
Commentaires 54
Extraits 37
Evaluations 77
Note globale 7.96 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Norwegian wood - Anglais
  • Noruwei no mori - Japonais
  • ルウェイの森 - Japonais

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode