Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 805
Membres
1 068 546

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Belle et la bête, Tome 1 : Bend Her



Description ajoutée par sofililou 2024-01-13T16:41:26+01:00

Résumé

Bend Her : La Belle et la Bête (une sombre romance fantastique) raconte l’histoire de Rhaim la Bête, un cruel mage métamorphe dont le destin est de mourir de la main d’une femme qu’il doit protéger à tout prix ; et de Lisane, la Princesse des Larmes qui n’avait jamais quitté son château avant de se retrouver à sa merci. Pour se libérer, elle doit apprendre la magie en devenant son élève… quitte à apprendre d’abord la douleur.

L'introduction suit :

Lisane :

Je me réveillai dans les ténèbres.

Cela n’avait rien d’inhabituel : les chambres des femmes du palais étaient souterraines, pour protéger nos quartiers d’une éventuelle intrusion de mages ennemis. Toute ma vie, j’avais été une créature habituée à vivre à la lueur des bougies.

Ce qui était inhabituel, en revanche, c’était de sentir la chaleur de mon propre souffle contre mon visage, la texture rugueuse du tissu sur ma joue, et de réaliser que mes poignets étaient attachés derrière mon dos, et les liens assez serrés pour me faire mal.

Je clignai furieusement des yeux, en essayant de me réveiller et de me rappeler ce qui m’était arrivé, et pourquoi j’étais piégée ainsi.

La dernière chose dont je me souvenais, c’était que j’étais dans une voiture, avec Castillion La Pointe assis en face de moi. Nous étions en train de fuir les Immortels.

Et maintenant, j’étais là.

Où au juste, je n’en savais rien.

Attachée, dans le noir, à même le sol, un sac sur la tête.

Dans la situation même que mon père avait crainte toute ma vie, raison pour laquelle il me forçait à évoluer dans une cage dorée, en ne quittant le palais que lorsque j’avais à mes côtés des mages assermentés par le trône.

J’avais été enlevée.

Rhaim :

Chaque mage obtenait une vision claire à la veille de son Ascension dans ses pleins pouvoirs, juste avant de recevoir la marque : on y apercevait la cause de notre disparition.

Nous savions tous que nous aurions d’autres occasions de faire l’expérience de la mort au cours de notre vie : la magie prolongeait notre existence, mais même les mages n’étaient pas à l’abri de mourir à cause d’une idiotie. Cependant, même le sorcier le plus puissant avait conscience qu’il finirait par disparaître véritablement, qu’il le veuille ou non, quoi qu’il tente pour retarder l’échéance.

Certains hommes apercevaient des pics enneigés ou des chutes d’eau, d’autres des chevaux, et quelques-uns, les chanceux, se voyaient avec de vieilles mains ridées, disparaissant paisiblement dans leur sommeil.

Dans tous les cas, nous disait-on, le raisonnement derrière les visions devait être le même : si l’on était assez fort pour se voir confier des pouvoirs, alors on devait apprendre à accepter la main du destin, aussi sûrement que l’on avait mérité notre marque de mage.

Nous devions comprendre, au plus profond de nous, que même s’il y avait des choses dans le monde que nous pensions pouvoir changer avec nos pouvoirs, la mort viendrait pour nous tous.

Aucun sortilège n’était assez puissant pour nous y soustraire.

Voilà pourquoi, lorsqu’un groupe de soldats avait amené une femme ligotée et droguée à ma porte, et que je l’avais aperçue, elle, la femme de la vision de mon Ascension, celle qui avait hanté tous mes rêves depuis lors… j’avais compris que c’était le début de ma fin.

Elle ne savait pas qui j’étais, ni ce que nous étions l’un pour l’autre. Elle n’avait aucunement conscience de mon destin, ou de mon avenir avec elle, ni de la manière dont elle était destinée à me tuer.

Ce qui voulait dire que pour le moment… elle était à moi, et je pouvais en faire ce que je voulais.

Et ce que je voulais, c’était la voir ramper.

Afficher en entier

Classement en biblio - 65 lecteurs

extrait

Lisane :

Je me réveillai dans les ténèbres.

Cela n’avait rien d’inhabituel : les chambres des femmes du palais étaient souterraines, pour protéger nos quartiers d’une éventuelle intrusion de mages ennemis. Toute ma vie, j’avais été une créature habituée à vivre à la lueur des bougies.

Ce qui était inhabituel, en revanche, c’était de sentir la chaleur de mon propre souffle contre mon visage, la texture rugueuse du tissu sur ma joue, et de réaliser que mes poignets étaient attachés derrière mon dos, et les liens assez serrés pour me faire mal.

Je clignai furieusement des yeux, en essayant de me réveiller et de me rappeler ce qui m’était arrivé, et pourquoi j’étais piégée ainsi.

La dernière chose dont je me souvenais, c’était que j’étais dans une voiture, avec Castillion La Pointe assis en face de moi. Nous étions en train de fuir les Immortels.

Et maintenant, j’étais là.

Où au juste, je n’en savais rien.

Attachée, dans le noir, à même le sol, un sac sur la tête.

Dans la situation même que mon père avait crainte toute ma vie, raison pour laquelle il me forçait à évoluer dans une cage dorée, en ne quittant le palais que lorsque j’avais à mes côtés des mages assermentés par le trône.

J’avais été enlevée.

Rhaim :

Chaque mage obtenait une vision claire à la veille de son Ascension dans ses pleins pouvoirs, juste avant de recevoir la marque : on y apercevait la cause de notre disparition.

Nous savions tous que nous aurions d’autres occasions de faire l’expérience de la mort au cours de notre vie : la magie prolongeait notre existence, mais même les mages n’étaient pas à l’abri de mourir à cause d’une idiotie. Cependant, même le sorcier le plus puissant avait conscience qu’il finirait par disparaître véritablement, qu’il le veuille ou non, quoi qu’il tente pour retarder l’échéance.

Certains hommes apercevaient des pics enneigés ou des chutes d’eau, d’autres des chevaux, et quelques-uns, les chanceux, se voyaient avec de vieilles mains ridées, disparaissant paisiblement dans leur sommeil.

Dans tous les cas, nous disait-on, le raisonnement derrière les visions devait être le même : si l’on était assez fort pour se voir confier des pouvoirs, alors on devait apprendre à accepter la main du destin, aussi sûrement que l’on avait mérité notre marque de mage.

Nous devions comprendre, au plus profond de nous, que même s’il y avait des choses dans le monde que nous pensions pouvoir changer avec nos pouvoirs, la mort viendrait pour nous tous.

Aucun sortilège n’était assez puissant pour nous y soustraire.

Voilà pourquoi, lorsqu’un groupe de soldats avait amené une femme ligotée et droguée à ma porte, et que je l’avais aperçue, elle, la femme de la vision de mon Ascension, celle qui avait hanté tous mes rêves depuis lors… j’avais compris que c’était le début de ma fin.

Elle ne savait pas qui j’étais, ni ce que nous étions l’un pour l’autre. Elle n’avait aucunement conscience de mon destin, ou de mon avenir avec elle, ni de la manière dont elle était destinée à me tuer.

Ce qui voulait dire que pour le moment… elle était à moi, et je pouvais en faire ce que je voulais.

Et ce que je voulais, c’était la voir ramper.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Une revisite vraiment surprenante, mais qui a su me charmer par ses parti-pris. Si vous chercher à retrouver la romance de ce conte, passez votre chemin… ici tout est brute et violent !

Les non dits sont légions et le héros n'a rien d'attrayant à priori

Mais l'univers est plutôt bien construit même si la traduction laisse un peu à désirer

Afficher en entier
Diamant

je pensais lire une énieme ré-écriture de la belle et la bete mais ce n est pas si simple un VRAI univers, une VRAI bête et ...un conseil lisez le

Afficher en entier
Pas apprécié

Une réécriture de la belle et la bête que je n'ai pas vraiment appréciée

Une princesse qui n'est jamais sortie de son château au part avant, va se retrouver "prisonnière" de la bête qui est un mage assez puissant, sa faiblesse est qu'il va être tué par la femme qu'il a sous son toit.

Il y a aucune romance dans ce livre déjà, sachez le.

La princesse va vouloir apprendre la magie pour avoir la possibilité de sens sortir. Mais la méthode pour y arriver est assez douloureuse. Je dois avouer que j'ai éclaté de rire quand j'ai vu cet apprentissage, je n'ai pas compris le délire.

Je n'ai pas du tout apprécier la relation qu'entretiennent les personnages.

Les seuls moments où j'ai été embarqué, c'est quand la bête va à l'extérieur, voir un peu l'univers et ce qui si passe

Afficher en entier
Argent

J’ai été tenté de voir ce que pouvait donner avec un conte d’enfance revisité. Une écriture sympa. Ce conte revisité a été complétement remanié.

Par curiosité je vais lire la suite.

Afficher en entier
Argent

A éviter si vous voulez des schémas amoureux sains. Les personnages sont bien construits, je me réjouis de lire la suite pour mieux comprendre où va l'intrigue

Afficher en entier
Argent

Version revisitée de la belle et la bête. On est loin de la version de Disney. On retrouve dans ce roman un scénario plus sombre, avec des mages, une guerre.

J'ai trouvé que le livre manquait de rebondissement.

En fait tout au long l'histoire développe l'évolution des sentiments des deux personnages principaux. Avec en prime une quête pour Lisane afin de devenir à son tour mage.

Afficher en entier
Bronze

Vu la couverture et les indications, je m'attendais à de la Dark Fantasy.

Je tiens donc à signaler une erreur: ce livre ne borde pas du tout l'érotisme.

Nous sommes dans une Fantasy à la Belle et la Bête autour de mages, d'une guerre entre les hommes et les Immortels et surtout d'une quête individuelle pour notre héroïne.

La seule scène spicy apparaît dans les dernières pages et il s'agit juste de préliminaires. Donc là dessus, je tiens à remettre les choses en ordre.

L'histoire était un peu longue à se mettre en place et je n'ai pas vu tant que ça le lien entre les deux personnages. Elle est plus intéressée pour son évolution personnelle que la romance.

Je ne suis pas sûre de continuer sur le tome 2. Je suis trop en décalage entre la promesse et le rendu (pourtant très bien pour ceux qui affectionnent la fantasy sans fioritures).

Afficher en entier
Or

Je l'ai dévoré en une nuit le livre ❤️

L'évolution de leur relation, le développement de Lisane pour sa formation, la découverte d'entrée de jeu d'un Rhaim au grand coeur qu'on aime de plus en plus au fil des pages.

Brefff je valide ce premier tome qui n'est clairement pas de la dark romance mais bien une pure romance 🥰

Afficher en entier

Date de sortie

La Belle et la bête, Tome 1 : Bend Her

  • France : 2023-04-25 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Bend Her : La Belle et la Bête - Français

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 65
Commentaires 8
extraits 1
Evaluations 18
Note globale 7.67 / 10