Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Voici un joli roman où la dystopie et la magie côtoient les dialogues philosophiques façon « Alice aux Pays des Merveilles ».

Nous commençons donc cette fiction en rencontrant Émilie et le technomonde, une Terre gouvernée par la technologie où les émotions tendent à disparaitre. Pauline Deysson en dresse habilement le portrait grâce à du vocabulaire choisi avec soin et/ou inventé. Rapidement, Émilie, cette petite fille « à part » est appelée à remplacer la Bibliothécaire. La magie entre scènes à cet instant, se succèdent alors différentes histoires grâce aux livres qu’elle lit. Les premières narrent la naissance et la vie de la Bibliothèque, l’autre nous embarque dans l’aventure des Clandestins, réseau créé pour contrer le technomonde.

De fil en aiguille, Émilie grandit physiquement et spirituellement grâce à de nombreuses rencontres tantôt humaines, tantôt fantastiques. Les décors permettent une immersion totale dans les différents mondes magiques où les contes philosophiques trouvent leur place. Quelques passages en deviennent un peu longs, mais ce point-là reste tout à fait correct !

L’intrigue principale réside en l’éveil de l’espèce humaine et je dois dire que le suspense demeure entier pour les prochains tomes ! L’auteure à tisser une trame riche, voire impressionnante pour ce premier volet.

Grandir est ainsi une belle découverte, tout comme le style foisonnant de Pauline Deysson.

Read more at http://ma-boite-de-pandore.e-monsite.com/pages/chroniques/dystopie/la-bibliotheque/tome-1-grandir.html#R1s23FL76Y5UYkoW.99
Par le Editer
LeslivresdeNancy Argent
Note : 7/10
Je remercie tout d'abord l'autrice pour l'envoi de son roman. Le titre et le résumé assez mystérieux ne pouvaient qu'attiser ma curiosité.

Dans ce livre, nous faisons la connaissance d'Emilie, une petite fille de 10 ans, qui évolue dans le technomonde. Un monde où les livres n'existent pas et où tout est axé sur la technologie et les jeux-vidéos.
Bientôt, Emilie franchira une nouvelle étape de sa vie et passera le Test d'Aptitude qui lui permettra d'obtenir son Revery, un objet qui lui permet d'être connecté 24h/24h et de voir ses désirs devenir réalité.
Elle qui ne se sent pas à sa place dans le technomonde, à quoi peut-elle bien rêver ?
Un jour, elle voit son destin changer radicalement quand elle franchit les portes de la Bibliothèque...

Dès les premières pages, je me suis retrouvé plongé dans le technomonde aux côtés d'Emilie. Le technomonde est un univers futuriste un peu ressemblant au nôtre que j'ai beaucoup aimé découvrir et dans lequel je me suis très vite immergée.
Puis plusieurs pages plus loin, on se retrouve dans la bibliothèque et on découvre l'histoire des premiers bibliothécaires. A ce moment là, j'ai eu un peu de mal avec ma lecture. Je n'accrochais pas vraiment.
Mais heureusement, la découverte de la bibliothèque ne tient que sur une centaine de pages et après l'histoire est tout simplement géniale ! Cette deuxième partie de l'histoire, nous ramène dans le technomonde et nous lance à la découverte des créatures magiques invisibles aux yeux des hommes : les sirènes, les nymphes, les fées...

L'univers créé par l'autrice est très complexe et vraiment très bien travaillé. Les descriptions sont tout simplement magnifiques et nous permettent une immersion totale.
L'autrice propose également un lexique à la fin du livre pour expliquer les différentes abréviations utilisées dans le technomonde.

Niveau personnages, j'ai beaucoup aimé suivre Emilie tout au long de cette histoire. C'est une petite fille très mûre pour son âge et qui se pose énormément de questions. Au début du livre, elle est très solitaire et elle ne s'ouvre pas vraiment aux autres. Mais au fil des pages, elle évolue beaucoup et toute les aventures qu'elle va vivre ressemble beaucoup à un voyage initiatique pour elle.
J'ai beaucoup aimé découvrir les différents personnages que nous découvrons au fil de l'histoire. Même si beaucoup sont des personnages secondaires, je les ai trouvés travaillés.

Je découvre l'autrice Pauline Deysson avec ce premier tome de "La bibliothèque". Grandir est un mélange de fantasy, de dystopie et de conte philosophique. L'autrice nous amène à réfléchir sur notre société actuelle, la technologie, le lien que l'on a avec les autres, la liberté de choisir notre vie...
J'ai bien aimé la plume de l'autrice qui est poétique, plaisante à lire malgré certaines longueurs qui ont ralentit ma lecture.

En bref, une très bonne lecture malgré un début assez compliqué et long. L'univers proposé par l'autrice est assez complexe mais très bien travaillé. Si vous aimez la fantasy, les dystopies et que les histoires complexes ne vous font pas peur, je ne peux que vous proposez de découvrir cette superbe histoire.
Par contre, malgré le jeune âge de notre héroïne, je ne conseille pas du tout ce roman pour les jeunes lecteurs.

Lien de ma chronique sur le blog : http://les-livres-de-nancy.blogspot.fr/2017/09/la-bibliotheque-tome-1-grandir-pauline.html
Par le Editer
Un premier tome avec un univers captivant. Un mélange des genres très bien maitrisé par l'auteure, malgré quelques longueurs, j'ai beaucoup apprécié le monde d’Émilie.
http://alys-read.over-blog.fr/2017/09/la-bibliotheque-tome-1-grandir-par-pauline-deysson.html
Par le Editer
Manou60 Bronze
Note : 7/10
Une très jolie lecture où le lecteur est invité à se poser des questions quant à notre façon d'appréhender le monde. Des personnages attachants, une histoire prenante. Très sympathique.
Par le Editer
A travers ce livre, l'auteur nous fait voyager dans les rêves, entre réel et imaginaire, une sorte de conte pour enfant qui devient réalité. Plusieurs genres y sont parfaitement intégrés et forment un ensemble cohérent.

Il y a l'aspect philosophie parce qu'à chaque étape de cette grande aventure, il y a une analyse de ce qu'est l'être humain dans sa manière de fonctionner et de voir les choses. Les comportements des uns et des autres. On est amené à se poser des questions.

L'imaginaire avec le côté fantasy/science-fiction. Avec d'abord des petits passages qui ont plus trait au passé mais surtout une aventure dans un monde futuriste où tout est bien différent de ce que l'on connait. Un avenir très bien réalisé parce que le nôtre pourrait y ressembler dans de très nombreuses années. Le besoin que tous pensent et agissent dans le même sens et que chacun est lié à une sorte de programme informatique. Les jeux en ligne y sont devenus obligatoires pour évoluer, gagner des points qui permettent d'acquérir toujours plus. Un monde où chacun vit un peu dans sa bulle et où il devient quasiment impossible de véritablement se lier à qqn. Il n'y a plus réellement de libre arbitre, tous sont conditionnés. Une manière de vivre que tous sont loin d'accepter. C'est aux côtés de ces clandestins qu'avec Émilie, nous allons vivre cette épopée.

J'ai adoré qu'y soient inclus les mythes et légendes. Les humains les ont oubliés mais les personnages sont toujours là et eux aussi veulent voir ce monde changer pour retrouver leur statut d’antan. L'auteur a imaginé une foule de personnages divers et variés qui apportent une touche de féérie au texte. Un côté fantastique que j'ai adoré. Alors que certains seront plus froids car moins accessibles, d'autres nous seront immédiatement rendus attachants.

Une aventure qui mêle action, découverte et réflexion. On y vit de simples moments de vie, beaucoup de découvertes fabuleuses dans des contrées insoupçonnées, mais également des passages où le danger est bien présent et ou la tension donne une belle touche de piment au récit. De la peine aussi avec des passages touchants. La plume de l'auteur est très agréable mais je regrette tout de même la présence de longueurs qui ont parfois ralenti mon rythme.

J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur nous présente les livres, l'importance qui leur est donnée. Un très bel imaginaire qui m'a donné envie de découvrir les autres tomes.
Par le Editer
NightTeckLectures Argent
Note : 10/10
Je tiens d'abord à remercier Simplement.pro et Pauline Deysson pour l'envoi de son livre ainsi que pour sa confiance.

Nous suivons l'histoire d'Émilie qui grandit dans le technomonde, où règnent les technologies. Plus aucun livre n'existe puisque plus personne n'est capable de les écrire. Pourtant, Émilie ne se sent pas à sa place dans le technomonde. Au moment où elle se retrouve dans une situation délicate, une fleur lui apparaît et elle se retrouve dans une bibliothèque. Elle apprend alors qu'elle a été choisie pour être la prochaine bibliothécaire, en attendant, elle sera apprentie et devra apprendre le métier. 

J'ai beaucoup aimé cette histoire car elle comporte une morale. J'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire au début parce qu'il y a beaucoup d'abréviations mais avec le lexique présent à la fin, j'ai réussi au bout de quelques pages à être totalement dans l'histoire. L'auteure nous amène à réfléchir sur l'écriture, le langage, la lecture et le bonheur sous forme philosophique. Il y a beaucoup de métaphores pour que l'on puisse faire le parallèle avec l'histoire et notre monde, notre vie. On sent que l'auteure a dû beaucoup travailler sur l'aspect philosophique pour en arriver à ce résultat. Le récit est entrecoupé par des contes et des mythes revisités mais on ne perd jamais le fil conducteur de l'histoire. Émilie grandit au fil des pages et devient plus mature et l'on sent nous aussi notre vision des choses progresse. 

L'histoire est bien écrite, le mélange des genres littéraires est maîtrisé. La couverture du livre est douce. C'est un récit de 500 pages mais qui se lit assez vite puisque l'on veut toujours essayer de comprendre ce que vit Émilie et il y a aussi pas mal d'actions, bien que celles-ci soient espacées. L'auteure n'hésite pas à faire mourir ces personnages et à en créer d'autres, ce qui fait que nous avons beaucoup de noms de personnages, mais malgré tout, on ne se perd pas. J'ai également trouvé que parfois il y avait quelques longueurs cependant cela ne m'a pas vraiment gêné dans ma lecture. Je pense que pour comprendre la morale de cette histoire, il faut avoir un esprit ouvert ainsi qu'un certain bagage culturel.

Pour un premier tome, c'est très prometteur ! J'ai hâte de retrouver les aventures d'Émilie dans le second tome !
Par le Editer
MiAngeMiDemon Or
L’équipe du blog remercie l’auteure pour ce service presse dédicacé qui, désolée pour elle, va rester chez moi.

On ne peut pas réellement dire que c’est la couverture qui m’a attirée, bien au contraire, l’abstrait et moi ça fait deux…. Par contre le résumé étant très mystérieux et assez hétéroclite, il m’a plu de suite.

Au début, cela se passe dans un monde futuriste que j’ai beaucoup aimé et dans lequel je me suis vite immergée. Puis on arrive dans « l’entre monde », la bibliothèque et on découvre l’histoire des premiers bibliothécaires.

Là j’avoue que ce morceau à était un peu plus dur pour moi. Passer d’un monde futuriste super à « ça ». Puis au final on est revenu dans le futur pour y rester et j’ai vraiment beaucoup aimé malgré quelques petites déceptions sur lesquelles je reviendrais plus tard.

L’héroïne principale est une jeune fille Emilie qui est supposée avoir dix ans mais comme elle n’est pas née « normalement » mais à l’ancienne, c’est une information à mettre au conditionnel. Malgré son jeune âge, elle est très mature et repère facilement les irrégularités des programmes et de la vie et du coup se pose énormément de questions
Trop pour certains…

Si au début elle est seule, étant solitaire de nature, et non pas par obligation comme les autres, elle rencontrera rapidement un groupe d’amis de tout âge et de tout niveaux sur lesquels elle pourra compter. Expression à double sens pour dire qu’ils la protégeront et qu’elle est quelqu’un pour eux.


Ses amis, comme elle, ont décidé d’arrêter d’être des moutons et de se rebeller. Du coup on se retrouve dans une guerre contre l’autorité assez sympa qui nous emmènera voir les sirènes, les nymphes (elfes et autres créatures de la forêt) ainsi que les fées.

Nous arrivons maintenant à pourquoi cela à failli être un coup de cœur. La partie 2 des sirènes (la première partie étant la présentation du monde et de la bibliothèque) fait 186 pages, la partie trois en fait 132 pages et la dernière sur les fées n’en fait qu’une petite centaine.

Je trouve extrêmement dommage d’avoir eu beaucoup de longueurs dans les premières parties et du coup je reste sur ma faim pour la dernière partie qui pour moi mériterai d’être aussi approfondie que les premières.

Du coup, ce livre est vraiment très complet, c’est à la fois un monde futuriste pour la technologie, de la dystopie, du fantastique, du fantasy, de l’amitié, des contes, des légendes mais tellement plus encore. Je vous le recommande et ai hâte de lire le tome 2 en espérant qu’il soit aussi prenant que celui-ci.

https://labibliothequedemiangemidemon.blogspot.com/2017/08/la-bibliotheque-tome-1-grandir-de.html
Par le Editer
Maya54 Argent
Note : 9/10
Émilie vit dans un technomonde, un monde où tous les habitants sont assistés en permanence pour leur soi-disant bien-être. Mais elle va découvrir que les apparences sont trompeuses et que la liberté n'existe plus le jour où elle refusera toute cette technologie abrutissante.
La réalité volera en éclats et lui ouvrira les portes de la Bibliothèque. Un monde de savoir et de découvertes s'offrira à elle ainsi que son lot de surprises et de dangers.

Ce qui saute aux yeux dans un premier temps c'est l'univers très complexe. L'auteur prend le temps de nous expliquer les détails et les multiples abréviations. Les descriptions viennent enrichir l'imagination du lecteur. C'est grâce à elles que la magie se crée et j'ai été particulièrement sensible à ça.

Pauline Deysson nous livre ici un roman très riche et nous ouvre les portes d'un vaste royaume. Elle a su y mêler parfaitement les genres, en restant toujours cohérente, ce qui souligne un travail remarquable.
Même si j'ai été déroutée au tout début du livre, je suis entrée définitivement dans l'histoire au bout d'une vingtaine de pages.

En commençant la lecture on pourrait penser que ce livre s'adresse aussi à un public plus jeune mais au fil des pages la vie d'Émilie change et se transforme. Elle va côtoyer la violence et la haine et va même se retrouver face à l'horreur. J'ai apprécié ce point sombre qui ôte tout le côté enfantin lié à l'âge de notre héroïne.

La bibliothèque est riche en personnages tous aussi fascinants les uns que les autres. On y rencontre des humains et des êtres fantastiques tels que les sirènes, les fées et même le peuple de la nature. J'ai aimé suivre Émilie et ses compagnons au cours de leurs aventures. Pauline Deysson fait transparaître dans son récit les forces et les faiblesses de chacun. Emilie a une personnalité et une force hors du commun. Malgré ses doutes et ses peurs elle reste forte et déterminée. Un autre personnage a retenu mon attention, Cosme, sa force teintée de tristesse m'a beaucoup touchée.

Plusieurs histoires s'imbriquent les unes dans les autres. Émilie semble se perdre parmi toutes ces réalités, je me suis aussi perdue. Ça semble un peu tortueux au premier abord mais c’est ce qui fait son originalité.
On referme même ce premier tome avec un petit pincement.

Au travers son récit Pauline Deysson amène également le lecteur à faire le parallèle avec notre société et surtout à prendre conscience des dérives qui existent.

Pour sublimer tout ça, l'auteur possède une très belle plume, à la fois juste et poétique. On est transporté et émerveillé par ses mots.

Ce premier tome est une réussite, entre une histoire captivante, de l'aventure et de multiples rebondissements on ne s'ennuie pas une minute. L'auteur a su relever à merveille le défi du mélange des genres. J'ai hâte de retrouver Émilie pour la suite de sa quête.
Par le Editer
LaLivrothequeblog Or
Note : 8/10
Avant tout, je tiens à remercier Pauline Deysson pour l’envoi de son précieux roman (accompagné d’un magnifique marque-page) et aussi pour sa confiance. La Bibliothèque – Tome 1 : Grandir est un des romans les plus fascinants et originaux que j’ai lu ces deux dernières années, voici sa chronique.

Je ne sais pas exactement ce qui m’a attiré quand j’ai vu le roman pour la première fois. Le titre, la couverture, son résumé… je pense que c’est le mélange des trois qui a fait que je me sois arrêtée sur une publication faite par l’auteure sur les réseaux sociaux. J’hésitais à me proposer car j’avais encore de nombreux engagements pour le blog, mais les mots magie, Bibliothèque et aventure ont achevé de me convaincre. Dès les premières pages, la promesse est tenue. J’ai pu embarquer dans un monde surprenant et fantastique aux côtés de la petite Émilie.

L’intrigue :

D’un côté, le monde n’est plus, le technomonde l’a remplacé. La pauvreté et les guerres n’existent plus, et il en est de même pour les livres. Certains diront « oh, mais c’est un monde idéal », détrompez-vous. Les hommes se sont entièrement oubliés, et sont dirigés par une société qui contrôle leurs mouvements et leurs émotions.
D’un autre, la Bibliothèque. Un monde à part, où les humains viennent lire des livres pour rêver (avec leur âme).
Au centre de tout cela, une petite fille de 10 ans qui va, en quelque sorte, relier les deux mondes entre eux.

Les personnages principaux :

Émilie : Émilie est le personnage principal de ce roman. C’est une petite fille de 10 ans, qui vit sur la Terre, et qui, comme tous les humains, subit les règles du technomonde. Elle est très attachante et très intelligente. Elle m’a un peu rappelée Élie de Élie et l'Apocalypse (voir chronique ici). Une gamine d’une intelligence hors du commun, très curieuse, qui est obligée de se comporter en adulte pour pourvoir survivre dans son monde. C’est un personnage complexe, bien travaillé et exploité que j’ai beaucoup apprécié.

Antonie : la Bibliothécaire. Elle aide les humains à rêver et échapper au Voleur de Coeur. Elle va aussi former Émilie pour que celle-ci lui succède en lui apprenant à déchiffrer les signes des livres, interdits dans le technomonde d’où la petite s’est échappée. C’est grâce à Antonie qu’Émilie va lire son premier livre.

Jean : Un jeune garçon dont on ne sait, finalement, pas grand-chose si ce n’est qu’il se proclame comme un rebelle et qu’il apparaît de temps en temps auprès des Clandestins. Jean fait partie du technomonde, mais aussi de la Bibliothèque, je vous laisse découvrir de quelle façon il est impliqué.

Ps : je vous parle ici que des principaux, ceux qui vont construire l’histoire de la Bibliothèque, car il y a des dizaines, peut-être des centaines de personnages (je ne les ai pas comptés) donc je ne peux pas tous les mentionner.

L’univers :

L’univers est très développé. Il est riche en rebondissements, explications détaillées et descriptions. Je pense que tout est très bien expliqué même si au début j’étais un peu perdue avec tous les sigles et ce monde gouverné par des Fantômes, des Ombres… le Revery… mais ça a duré très peu de pages, après j’étais lancée.


La suite de la chronique ici → http://lalivrothequeblog.weebly.com/la-bibliothegraveque-ndash-tome-1--grandir-par-pauline-deysson.html
Par le Editer
Mwa-Audrey Bronze
Note : 7/10
J'avoue que j'ai eu énormément de mal à démarrer, et je ne sais pas pourquoi. Tout est bien expliqué, on apprend peu à peu à connaitre les personnage qui sont adorables, même si trop naïfs à mon gout, et surtout l'écriture de l'auteure nous permet de bien comprendre l'histoire.



Mais malheureusement, malgré le fait que l'univers de La Bibliothèque soit merveilleux, je n'ai vraiment pas accroché. J'ai pourtant passé une lecture agréable, mais sans savoir pourquoi, je n'avais pas envie de lire la suite à chaque fois que j'arrêtais de lire. Il m'a fallut un temps fou par rapport aux autres livres pour lire celui-ci. Je pense que c'est un manque de motivation et de gout, et j'en suis désolée.



J'ai bien aimé la fin, elle nous amène à une suite des plus mouvementée et surtout des plus merveilleuse. Si j'avais accroché à ce premier tome, j'aurais vraiment eu envie de lire le prochain tome. Malheureusement, ce n'est pas le cas...



La plume de l'auteure est magnifique : douce et enivrante avec un vocabulaire riche. De plus, les descriptions sont vraiment très bonnes.

Pour conclure, ce fut un très bon livre, mais qui ne m'a pas plus emballée que ça. Je pense que ce livre est surtout réservé aux plus jeunes, où à ceux qui ont gardé une réelle âme d'enfant !Malgré tout, je vous le conseille pour que vous puissiez juger par vous-même.

Pour plus de chronique :
http://mapassionlivresque.blogspot.fr/

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.