Livres
436 903
Membres
363 233

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La caresse de la mort



Description ajoutée par cdv25 2016-07-06T19:21:54+02:00

Résumé

Depuis sa confrontation avec le tueur en série qui se faisait appeler le Prétendant, le lieutenant Taylor Jackson est en état de choc. Atteinte d’une balle en pleine tête, elle s’en est sortie de peu mais reste depuis privée de l’usage de la parole. Recluse dans son silence, hantée par l’horreur qu’elle a vécue, elle est assaillie de cauchemars toujours plus terrifiants.

Aussi, lorsque son ami Memphis Highsmythe lui propose de venir se reposer quelque temps dans son château en Ecosse, Taylor accepte, même si son fiancé Baldwin ne voit pas cette invitation d’un très bon œil. Alors que la beauté romantique de la demeure et les attentions de Memphis lui font presque oublier ses malheurs, une tempête de neige isole soudain le domaine du reste du monde, faisant à nouveau resurgir ses troubles anxieux. Très vite, le château se révèle une prison menaçante où les hallucinations prennent le pas sur la réalité. Taylor a alors la dérangeante impression qu’on lui en veut. Reste à savoir de qui, ou de quoi, il s’agit…

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2017-01-21T18:51:57+01:00

Elle arracha la feuille et la lui tendit. Elle vit son visage passer par quatre teintes successives de rouge avant qu’il ne lâche un profond soupir. Puis il sourit et leva la tête vers elle. — Je ne peux pas te reprocher de vouloir te rapprocher de Memphis, dit-il. Je reconnais que je n’ai pas été d’un accès très facile, ces derniers temps. Il lui prit brusquement la main, renversant au passage le moulin à poivre. — Pardonne-moi, ma chérie, poursuivit-il. Je suis vraiment désolé, dans tous les sens du terme. Je ne sais pas trop ce que je dois faire pour me qu’on arrête de se faire la gueule. Mais je te supplie de me pardonner… Taylor sentit son cœur se décrisper un peu. C’était bien cela qu’elle désirait, non ? Qu’il s’excuse platement. Qu’il exprime son envie de réconciliation. Leur complicité leur était bénéfique, à tous les deux. Ensemble, rien ne leur était impossible. Séparément, ils étaient comme deux icebergs isolés, dérivant tristement, chacun de son côté, vers une inéluctable désagrégation. Elle chassa alors Memphis de son esprit...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LunaZione 2017-04-01T10:25:06+02:00
Lu aussi

La caresse de la mort est plutôt une bonne surprise par rapport au roman d'Andrea Ellison que j'avais précédemment découvert. Ce n'est clairement pas la surprise de l'année mais j'ai beaucoup aimé l'ambiance écossaise et ses fantômes qui m'ont rappelés mes quelques mois passés de l'autre côté de la Manche.

Mon avis complet :

Spoiler(cliquez pour révéler)http://lunazione.over-blog.com:2017/04/la-caresse-de-la-mort-andrea-ellison.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2017-01-21T18:55:25+01:00
Or

Dans le cadre du partenariat avec Netgalley, j'ai eu la chance de pouvoir lire un autre roman de cet auteur : Andrea Ellison. J'avais déjà eu cette chance il y a quelques temps et j'avais apprécié ma lecture.

Comme indiqué au-dessus, il s'agit du septième roman où nous pouvons retrouver Taylor Jackson, lieutenant de surcroit. Mais chacun peut être lu sans avoir lu les autres car l'auteur donne assez de détails pour que nous comprenions ce qui a bien pu se passer.

Le résumé m'a attiré, mais c'est la couverture qui m'a donné cette envie de lire cette histoire. Je la trouve mystérieuse, sombre mais pas trop. Les lieux servent à l'histoire et donnent des frissons.

Place au récit. Taylor a survécu des suites de sa confrontation avec un tueur en série. Une balle en pleine tête lui a fait perdre l'usage de la parole. Mais il n'y a pas que ce côté qui bloque, son mental en a pris un très grand coup. Elle n'est plus aussi courageuse et téméraire qu'avant. La peur, les doutes, la colère aussi l'enveloppe totalement. Elle va être obligée de se confronter à un psy afin de débloquer sa parole. Mais elle en a assez de tout cela. Elle va faire une séance malgré tout ce qui va l'aider un peu. Elle se sent coupable de ce qui est arrivé à son amie et ne sait pas comment faire. Elle a besoin de ne plus voir ses proches. Grâce à Memphis, elle va pouvoir s'évaporer et vivre quelques jours en Écosse, chez lui. Sauf que c'est un château, qui dit château dit hanté. Sans compter que Memphis ne lui cache pas ses sentiments depuis qu'il l'a connaît. Est-ce que son esprit ne va pas lui jouer des tours ?

Le début est un petit peu long. Le temps de mettre en place les éléments, de lancer Taylor dans la gueule du loup. J'ai beaucoup aimé les descriptions des lieux, mais aussi les pensées et les tourments de notre héroïne. Se retrouver une fois de plus face à un tueur en série, de voir ce qu'il a fait avant d'entrer dans les lieux, le tenir en joue et le tuer, ramasser une balle au passage. Cela laisse forcément des traces physiques et mentales. Ce début est important car il nous permet de cerner pourquoi Taylor s'enfuit, car c'est carrément une fuite en avant pour ne plus subir les regards de ses collègues, de son petit ami.

"La seconde partie" amène le côté mystérieux. L'esprit de Taylor est mis en charpie par elle-même. Elle s'en veut et ne sait pas comment faire pour ne plus s'en vouloir. Mais le veut-elle vraiment ? Plus nous avançons dans le récit et plus nous la voyons se poser des questions. Memphis est adorable, un brin suspect par moment, ayant des gestes et des actes qui nous font nous poser des questions. tout comme certains personnages, je pense à Trixie par exemple qui est montré comme une "gouvernante" exemplaire mais qui semble être dépeinte au final de manière contradictoire. Je trouve juste dommage c'est la façon dont certains autres personnages sont montrés et un peu trop justement ce qui fait que je savais déjà qui était derrière tout ce qui arrive à Taylor dans ce château. Surtout le pourquoi. Par contre il y avait tout de même un protagoniste dont je n'arrivais pas à déterminer de quel côté il se trouvait.

J'ai adoré - c'est mon côté glauque je dirais - lorsque nous assistons à des séances de légistes. tout n'est pas détaillé, mais cela donne le côté humain à certains personnages qui au final sont des flics, mais ont des émotions. Sans oublier Baldwin qui a des faces cachées et qui met du piment.

En conclusion, un thriller, plus qu'un policier qui donne de bons frissons. Une histoire qui tient la route. Des fantômes qui restent en suspend - je me dis qu'il y a tout de même quelque chose que Memphis a bien fait et qu'il a menti pour aider le mental de Taylor - des indices mis un peu partout. Une fin qui était évidente mais le chemin parcouru est intéressant. Il est à découvrir !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-caresse-de-la-mort-andrea-ellison-a128150584

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalon 2016-10-12T16:28:42+02:00
Lu aussi

Énorme déception.

"La caresse de la mort" est le septième roman où nous suivons le lieutenant Taylor Jackson.

Dans ce nouvel opus, nous retrouvons la jeune femme plusieurs mois après sa confrontation avec le tueur en série "le Prétendant". Cette rencontre a laissé des marques. Gravement blessée par une balle reçue dans la tête, Taylor a depuis perdu l'usage de la parole.

C'est une femme brisée, tant psychologiquement, que physiquement, que nous retrouvons dans ce septième tome.

Comme je l'ai dit plus haut, cette lecture est pour moi une amère déception. Elle est même l'une des pires que j'ai eu, en matière de littérature, cette année. Et je n'exagère même pas, je vous assure.

Ce qui m'a d'abord attiré dans ce roman, c'est la couverture. Elle magnifique. Mystérieuse, sombre et inquiétante : j'ai tout de suite flashé dessus.

Et le synopsis carrément alléchant où il est question de fantôme et de château hanté, m'a définitivement convaincue que ce roman était LE roman à lire.

Mais une fois les premiers chapitres entamés, mon envie de lire cette histoire est retombée comme un soufflé trop cuit.

Pourquoi ? Pour plusieurs raisons.

La première étant, les descriptions interminables et les passages inutiles et sans aucun intérêt dont regorge l'histoire, ainsi que la longueur du début.

Dans la première partie de ce roman, l'auteure consacre entièrement son histoire a nous décrirent dans les moindres détails tous ses personnages présents depuis le début de la saga, ainsi que leurs passé et tout ce qu'ils ont vécu au cours des tomes précédents.

Même si je comprends qu'il soit nécessaire de rappeler au lecteur ce qui s'est passé précédemment, trop c'est trop. Là c'est interminable. J'ai cru que cela n'allait jamais en finir.

De plus, cette partie permet aussi de nous expliquer ce qui poussera, par la suite, Taylor a se réfugier en Ecosse, seule et loin de son fiancé et de ses amis.

Il faut au bât mot, 150 pages voire plus, pour venir à bout de cette introduction et qu'enfin Taylor arrive dans les Highlands.

Mais juste au moment où l'on pense que l'intrigue va démarrer, c'est repartie pour les descriptions (cette fois de l'Ecosse) et par la présentation des nouveaux personnages.

Le problème dans ce roman, c'est que l'auteure en dit trop. Et c'est justement, ce qui joue en sa défaveur.

Car non seulement cela rend la lecture ennuyeuse et lourde mais en plus, elle permet au lecteur de comprendre toute l'intrigue dès l'arrivée de Taylor au domaine des Highlands.

C'est ce qui m'est arrivée, en tout cas.

Dès la présentation des personnages, j'avais deviné toute l'intrigue, ainsi que les tenants et les aboutissants de l'histoire !

Autant dire que cette lecture fut pour moi, très fade.

Je n'ai ressenti aucun frisson, aucune appréhension.

Dernier point sur lequel j'aimerai revenir et promis ce sera le dernier : où sont les soit disant fantômes mis en avant dans le synopsis ?!

J'aimerai bien savoir si la personne qui a rédigeait ce résumé, à seulement lu ce roman, car il n'y a aucun fantôme dans cette histoire.

C'est surtout ce point qui m'a frustré au cours de ma lecture car si j'avais acheté ce roman, c'était avant tout pour le surnaturel de l'intrigue. Hors il n'y en a pas.

Vous l'aurez compris ce thriller (car je ne pense pas qu'on puisse qualifier ce livre de roman policier) ne m'a pas convaincue.

L'histoire traîne en longueur à cause de scènes parfaitement inutiles et de descriptions à n'en plus finir, pour finalement une intrigue qui n'est pas à la hauteur du résumé.

Pas de fantôme à l'horizon et un dénouement tellement prévisible, que cela en est affligeant.

Ce n'est pas un roman que je recommande.

Afficher en entier

Date de sortie

La caresse de la mort

  • France : 2016-09-01 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 10
Commentaires 3
Extraits 11
Evaluations 3
Note globale 6.33 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode