Livres
505 245
Membres
512 906

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Chambre des murmures



Description ajoutée par lehane 2019-01-24T10:11:21+01:00

Résumé

Jane Hawk face à la confrérie secrèteIl n'y a pas de temps à perdre. Fais ce pour quoi tu as été créée". Tels sont les mots qui résonnent dans l'esprit de Cora Gundersun, une enseignante douce et appréciée... juste avant qu'elle ne se suicide en commettant un attentat terroriste sanglant.L'épouvantable contenu de son journal intime corrobore l'hypothèse de la folie.Quand de nouveaux cas similaires surviennent, Jane Hawk, ancienne agente du FBI, sait qu'elle n'a plus une minute à perdre. Elle se met alors à traquer une confrérie secrète, dont les membres se pensent au-dessus des lois et ne craignent aucunes représailles.À jamais marquée par le suicide de son mari, et la peur de perdre son fils de cinq ans qu'elle a caché, elle ira jusqu'au bout de sa quête. Sa soif de vengeance n'a d'égale que sa quête de justice... même si elle doit employer des méthodes radicales. "

Afficher en entier

Classement en biblio - 12 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par DesLivresMonUnivers 2020-01-29T13:22:44+01:00

Vous n' entendez pas tous ces murmures qui s' échappent de la chambre secrète, Jane ? Rassurez vous ce sera bientôt le cas.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par JessSwann 2020-02-15T14:16:51+01:00
Bronze

Après un premier tome au scénario particulièrement inquiétant, les choses s'accélèrent dans ce second tome qui nous permet d'en apprendre plus sur le fonctionnement des implants nanotechnologiques et nous permet de nous rendre compte de l'ampleur de la machination élaborée par DJ. Nous découvrons également d'autres personnages ( comme Cora que j'ai beaucoup aimée, en plus elle permet à Jane de comprendre pas mal de choses). Comme toujours, le tout se lit sans le moindre temps mort et l'histoire avance rapidement. J'ai également aimé le personnage de Luther et sa pugnacité (il en sera d'ailleurs bien mal récompensé). Mais, le moment le plus marquant du roman est la découverte de Haut Fourneau ainsi que de la signification de La chambre des murmures. On peut comprendre que Jane devienne hautement parano ! Le tout reste très bien écrit et on a hâte de lire la suite

Ce que j'aime : le côté très "ça pourrait arriver" de l'histoire, les personnages secondaires croisés par Jane, le passage Haut Fourneau

Ce que j'aime moins : le destin de DJ que je n'ai pas compris,

Pour résumer

Un excellent second tome qui nous campe une machination aussi importante qu’inquiétante

Ma note

7,5/10

Afficher en entier
Diamant

Cora Gunderson, enseignante célibataire, ne sait pas résister aux injonctions de sa voix intérieure. Celle-ci lui a ordonné de remplir son 4X4 de quinze jerrycans d’essence fermés par un simple film de plastique, de rouler en direction du centre-ville, de les allumer et de précipiter son véhicule transformé en véritable bombe roulante contre la vitrine d’un restaurant…

Jane Hawk, qui a toutes les polices américaines aux trousses, s’introduit chez un célèbre journaliste d’investigation nommé Hannafin en espérant qu’il voudra bien dévoiler toutes ses découvertes dans son journal. Quand elle découvre que celui-ci veut jouer double jeu, Jane se rabat sur un de ses amis, Randall Larkin, avocat, qu’elle kidnappe après l’avoir copieusement chloroformé. Mais les proches de Larkin, inquiets de son absence, lance à sa recherche un certain Jason Drucklow, détective privé spécialisé dans les coups tordus…

On l’aura compris, ce second opus, suite de « Dark Web », repart sur les chapeaux de roue. L’intrigue de ce thriller remarquable prend même de l’ampleur, les évènements se précipitent, un pan après l’autre se découvre l’ampleur du mal. Le lecteur va de découvertes en découvertes, toutes aussi inquiétantes que surprenantes. Le suspens se maintient à un tel niveau qu’il est fort difficile au lecteur de poser un livre qui malgré ses 447 pages est dévoré en fort peu de temps. En plus de l’intérêt « récréatif » de cet ouvrage, il est possible d’y voir une sinistre projection sur notre avenir. On rêverait que tout ce cauchemar ne soit que pure science-fiction alors que ce n’est que de l’anticipation intelligente. Les nano-technologies sont déjà là. Ce qu’imagine Dean Koontz (qui s’est d’ailleurs inspiré de Raymond Shaw, il le dit lui-même) est à nos portes. Encore quelques années ou décennies et ce sera réalisable d’autant plus l’esprit niveleur et mondialisant qui le sous-tend est déjà bien présent. « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »… On attend la suite avec une grande impatience !

Afficher en entier
Bronze

J' ai lu la chambre des murmures qui reprend là où s' est arrêté Dark Web. Je conseille donc de lire Dark Web avant, ce qui vous permettra d' être conditionnés pour lire La suite , que j' ai trouvée bien meilleure que le premier opus.

Dans La Chambre des Murmures le suspense et l' action sont au RDV. Jane est toujours pourchassée par une société secrète qui complote contre l' humanité afin de créer un monde à leur image. Ici ne faites confiance à personne, vous ne pouvez pas vous le permettre sous peine de perdre toutes vos capacités. Absolument terrifiant, n'est-pas ? Vous avez raison d' avoir peur.

Auf Wiedersehen !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeMondeDeMarie 2020-01-28T12:36:54+01:00
Or

On reprend l’histoire là où on l’a arrêtée à la fin de Dark Web. Avec toujours ses chapitres courts qui donnent du rythme, l’auteur nous réserve encore bien des surprises.

Jane Hawk est plus forte que jamais. Une femme qui en a et que les épreuves ont endurcie. Elle poursuit son parcours à travers les Etats pour assouvir sa vengeance et vaincre les Arcadiens. Ces derniers se révélants bien plus puissants encore, et leur sombre entreprise bien plus avancée que ce qu’on aurait pu imaginer. Ils sont partout. De quoi vous horrifier et vous faire craindre plus encore l’évolution de la nanotechnologie.

Jane fera de nouvelles rencontres, des personnes bonnes et attachantes, d’autres qui ne sont pas de bonne famille mais qui lui seront d’une grande aide. Une femme qui sait se trouver les alliés qu’il faut.

Un récit que l’on dévore pour son héroïne, ses scènes d’action, son rythme et son intrigue. Prenante et palpitante, elle ne comporte aucun temps mort. Avec toujours ce sentiment de paranoïa, fondé ou non, qu’un danger menace et qu’il peut tomber sur Jane à chaque instant. Mais c’est sans compter sur son intelligence et son instinct qui sont pour elle, même lorsque l’étau se resserre, ses meilleures chances de survie.

Un second tome palpitant qui est synonyme d’avancée mais à la fin duquel tout est très loin d’être dit. Laissons le temps à Jane de se remettre. Vivement la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par polacrit 2019-12-22T11:21:11+01:00
Or

L'action se situe trois semaines après les événements survenus dans Dark Web. 

Jane se retrouve dans une situation très délicate: recherchée par toutes les polices du pays, elle continue son enquête malgré tout, mais elle ne peut agir seule. Elle prend contact avec un journaliste qu'elle estime fiable: son aide à faire éclater la conspiration contre les preuves qu'elle a réunies et qui lui permettront d'écrire le reportage du siècle.

Mais Hannafin, plus ambitieux qu'elle ne l'aurait cru, n'est pas celui qu'elle croyait. Pourtant, Jane doit tenir coûte que coûte et aller au bout de sa mission. Elle ne peut oublier son combat une seule seconde, "sachant que son petit garçon, Travis, avait une épée de Damoclès au-dessus de la tête".

Comme elle ne peut révéler le scandale dans la presse, la seule solution qui s'offre à elle est de s'attaquer directement à la source, autrement dit le milliardaire DJ Michael. C'est alors que se produit un terrible attentat contre l'hôtel Veblen dans le Minnesota, tuant le gouverneur et les nombreux invités venus célébrer la réouverture de l'établissement: Cora Gundersun, une femme sans histoire, percute la baie vitrée du Veblen avec son véhicule chargé de bidons d'essence.

L'enquête, confiée au FBI, est bâclée. Le shérif Thilman, un homme intelligent et observateur, qui connaissait bien Cora, ne peut comprendre son geste insensé, si peu en accord avec sa personnalité. Bien qu'il soit écarté des investigations, il veut comprendre pourquoi.

Cora était-elle l'une des nombreuses victimes de l’algorithme dont se servent les conspirateurs? Cette affaire a-t-elle un rapport avec l'enquête de Jane?

Complot: "Les implants cérébraux de Bertold Shenneck étaient un véritable Graal pour un grand nombre de salopards assoiffés de pouvoir, ce qui avait permis à Shenneck et DJ Michael de monter un complot à grande échelle impliquant aussi bien des acteurs du privé que des hauts fonctionnaires recrutés au FBI, à la Sécurité intérieure, au ministère de la Justice, et à la NSA. Et ce n'était qu'un début. Jane soupçonnait la CIA, le fisc et d'autres organismes gouvernementaux d'être également infiltrés par cette bande d'utopistes totalitaires, jusqu'au plus haut niveau de l'Etat." (Page 55).

Cette suite de Dark Web présente certaines qualités, notamment l'intensité dramatique, le suspense de certaines scènes et la composition des personnages. Bien sûr, le thème du complot international mis au point par des hommes riches avides de pouvoir est galvaudé dans les thrillers, surtout américains. Mais le grand mérite de La Chambre des Curiosités est de dénoncer, dans un récit qui reste captivant malgré ses faiblesses,  l'éternelle poursuite de l'argent et du pouvoir au détriment de valeurs humaines qui devraient être bien plus importantes.

Néanmoins, je me pose une question: comment est-il possible qu'une femme seule, recherchée par toutes les polices de son pays, poursuivie par des personnes sans scrupules prêtes à tout pour sauvegarder leur secret et leur mainmise sur des représentants d'organismes gouvernementaux puissants, comment est-il possible, dis-je, qu'elle parvienne à traverser le pays de long en large sans jamais se faire arrêter, à pénétrer chez ses ennemis sans laisser pratiquement aucune trace, à ne subir aucun blessure grave? Oui, comment ??...On se croirait dans un film américain de série B...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stephanie01 2019-06-27T01:20:32+02:00
Lu aussi

première lecture de cet auteur. en venant sur ce site, j'ai découvert que c'était la suite de dark web, mais ça ne changeait rien en tant que tel, à part peut être d'avoir une meilleure idée des personnages. au départ, j'ai eu de la difficulté à entrer dans l'histoire. après une vingtaine de page, enfin, j'embarquais. en général, l'écrivain écrit très bien et à une écriture fluide. l'idée était intéressante et il y avait beaucoup de rebondissement. mais il y avait aussi de long passage ou je perdais totalement intérêt. trop de paragraphe ou on suit les personnages dans leur recherche, mais sans action. personnellement, quand il y a trop de détail, comme; ce que la personne mange et à quoi elle pense, ça rend un roman lourd à mes yeux. donc, j'ai fini par perdre intérêt au milieu du livre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nymphee 2019-03-08T18:59:51+01:00

Il s'agit de la suite du roman Dark web, il serait donc préférable, à mon avis, de commencer par le premier opus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2019-02-20T15:51:33+01:00
Bronze

Je découvre le personnage récurrent de Jane Hawk avec ce deuxième opus de La chambre des murmures, il aurait été préférable de commencer par le premier afin d’être mieux immergé dans l’univers que nous propose Dean Kontz mais il est possible de lire celui-ci séparément. Une confrérie secrète a le pouvoir de prendre possession de l’esprit de personnes innocentes. Au vu de ce qui est arrivé avec le cas de Cora Gundersun, une enseignante bien sous tout rapport qui décide d’attenter à ses jours en commettant un attentat digne de certains terroristes. Et ce n‘est que le début, d’autres cas viendront qui engageront Jane Hawk, ex agent du FBI, sur des pistes dangereuses, au péril de sa vie, avant qu’il ne soit trop tard. S’en suit une course poursuite à travers tout le pays, mettant en scène de nombreux personnages plus ou moins utiles à l’avancement de l’intrigue.

La progression de l’histoire se fait sur un rythme trop lent à mon goût, avec le sentiment de faire du sur place et donc de traîner en longueur.

J’ai eu un peu de mal avec le côté futuriste, qui certainement plaira à d’autres lecteurs, le thème est somme toute porteur et a du potentiel. Je suis passé à côté peut être à cause du manque d’originalité de la trame, un sentiment de déjà vu, l’impression d’avoir passé quasiment tout le livre à courir, à échapper à des fusillades ou à interroger des gens avec Jane, ne m’a pas suffisamment passionnée. On est clairement dans une traque où l’action prime, dans laquelle on ne connaît pas vraiment les « méchants » et où les personnages sont très peu développés. Je retiens donc que les policiers uniquement centrés sur l’action, très peu pour moi, j’ai trop besoin de voir la psychologie des personnages en œuvre ainsi que la construction du monde dans lequel ils évoluent. Mon avis est mitigé car j’ai apprécié le premier quart du livre et beaucoup moins la suite. Comme je suis une curieuse née, il ne me reste plus qu’à souhaiter que le prochain opus ne me décevra pas et donnera à notre héroïne l’opportunité de poursuivre sa quête de justice avec brio car il faut reconnaître les qualités d’écritures de l’auteur.

Afficher en entier

Date de sortie

La Chambre des murmures

  • France : 2019-02-06 (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 12
Commentaires 8
Extraits 13
Evaluations 5
Note globale 7.75 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode