Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 803
Membres
1 068 482

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La chanson blanche



Description ajoutée par BooksFan-ny 2023-02-20T14:28:08+01:00

Résumé

Décembre 2015. Le vol AN 333 reliant Boston à Paris sombre en mer avec tous ses passagers. Il n'y a aucun survivant, pas d'explication, les boîtes noires restent introuvables.

Quatre ans plus tard, de nouveaux indices émergent, dont une mystérieuse chanson. Et si ce crash n'était pas un accident ?

Alors que les recherches reprennent, le puzzle qui lie les passagers entre eux s'assemble peu à peu...

Mêlant l'enquête en cours et les dernières heures du vol AN 333, l'auteur fait apparaître subtilement les secrets des passagers et leur part d'ombre. Un thriller maîtrisé qui tient toutes ses promesses.

[Source : Éditions du Gros Caillou 2023]

Afficher en entier

Classement en biblio - 11 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par BooksFan-ny 2023-02-20T10:20:14+01:00

Il éclata de rire, la repoussa dans la pièce, lui saisit le visage en coupe et l'embrassa. Son cerveau s'était mis en pause. Il avait fait cela sans réfléchir, sans rien calculer. Il avait écouté son cœur. Le cœur ne trompe pas, il est brut, animé par la vie alors que le cerveau, lui, est en retrait, réfléchi. Il prend du recul, analyse, enjolive, trompe, plus sournois, intelligent. Le cœur a cette justesse qui ne ment pas, il est direct, percutant, palpitant. Le cerveau manie, façonne, construit. Souvent, il prend plus de temps.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par FerialeRavenclaw 2024-04-25T16:55:56+02:00
Diamant

Après « La Ligne d’Icare », Grégoire Godinaud m’a subjuguée encore une fois.

Il m’a happé du début à la fin, les personnages sont riches, leurs histoires sont intéressantes et jusqu’au bout, je n’ai pas réussi à lâcher le livre.

Petit bonus pour les multiples références que j’ai adoré, surtout celles d’Harry Potter (la Potterhead était contente).

On sent vraiment que l’auteur a fait toutes les recherches possibles et imaginables afin que tout concorde, que tout soit cohérent et logique. J’ai eu la chance de le rencontrer, de lui parler et il a été d’une gentillesse folle, en plus d’une intelligence sans égale.

Je ne sais quoi dire de plus, l’intrigue est enivrante, les personnages sont attachants et jusqu’à la fin, il nous tient par son talent, le suspens qu’il met et l’équilibre qu’il a instauré dans ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lovebooks200 2024-01-08T11:26:57+01:00
Or

Je termine une pépite parue aux éditions du Gros Caillou. Un roman qui m'a captivé de la première à la dernière page ! "La Chanson Blanche" de Grégoire Godinaud est un thriller palpitant, avec une intrigue complexe et des personnages fascinants.

L'auteur nous entraîne dans une course contre la montre, à la recherche de la vérité sur la tragédie qui a frappé le vol AN 333. Les chapitres courts et les portraits détaillés des personnages nous plongent immédiatement dans l'histoire. On ne peut s'empêcher de s'attacher à Tom, le personnage principal, et à sa détermination à découvrir la vérité sur la disparition de son frère Raphaël.

L'intrigue est brillamment construite, alternant entre les dernières heures des passagers dans l'avion en 2015 et l'enquête de Tom en 2019. Chaque personnage a quelque chose à cacher, et les relations entre eux sont pleines de mystères et de rebondissements. On est constamment en train de formuler des hypothèses, de rassembler les indices et de tenter de démêler le vrai du faux.

Grégoire Godinaud sait parfaitement entretenir le suspense, nous tenant en haleine jusqu'à la dernière page. Chaque révélation est une surprise. On ne peut pas lâcher ce livre avant d'avoir découvert la vérité.

"La Chanson Blanche" est un roman extrêmement bien écrit, avec des indices intelligemment disséminés tout au long de l'histoire. C'est un vrai plaisir de lecture, et je le recommande vivement à tous les amateurs de thrillers. Vous ne serez pas déçus !

Afficher en entier
Argent

Livre passionnant, basé sur la théorie selon laquelle toute personne serait reliée à une autre sur terre.

Un crash d’avion il y a 4 ans, tous les passagers du Paris/ Boston vol AN233 ont disparu, pas de trace de l’avion, ni des boites noires. Rien pas d’explication….

Tom essaie de faire le deuil de son frère jumeau Raphaël, autiste et tout bascule avec la découverte du sac à dos de son frère.

Et je n’ai plus lâché le roman, quel lien unit tous ces personnages, quel est leur histoire, leur secret à chacun ? Tous tellement attachants, tellement vulnérables.

Le roman prenait forme sous mes yeux comme un puzzle et il fallait que toutes les pièces s’emboitent et elles se sont emboitées petit à petit jusqu’ à la fin avec un final que je n’avais pas prévu.

Quel suspens !

Ce livre donne envie de lire son premier roman !!!!

Afficher en entier
Or

« Selon la théorie des 6 degrés de séparation, toute personne sur Terre serait reliée à n’importe quelle autre par une chaîne de relations individuelles comprenant au maximum cinq maillons »

Autant dire qu’avec une aussi belle accroche, la lecture ne pouvait être qu’addictive ! Heureuse d’avoir pu rencontrer et découvrir Grégoire Godinaud au salon du polar à Sens. Un jeune auteur très sympathique avec une plume très mystérieuse, c’est ce que je vous invite à découvrir au détour de cette « Chanson Blanche » ! 😉

L’intrigue est simple : un avion reliant Boston/Paris sombre en mer, les boites noires restent introuvables, l’épave de l’avion et ses passagers avec. Aucune explication ne vient élucider ce mystère, et ce durant 4 ans, jusqu’au moment où de nouveaux éléments viennent agrémenter un début de piste. Tom, le frère d’une des victimes, accompagné de son amie Ariane, vont prendre l’enquête à bras-le-corps pour découvrir ce qu’il s’est réellement passé, et reconstituer petit à petit le puzzle. Et c’est là que tout devient intéressant 😉

J’ai adoré l’alternance de chapitres qui oscille entre l’enquête, 4 ans plus tard, et le focus sur les passagers quelques jours/heures avant le vol. Les personnages sont très bien développés, chacun à sa place dans cette histoire. Avec du recul, je conseillerai néanmoins de prendre des notes sur les différents personnages, « pour garder le fil ». D’ailleurs, l’auteur joue avec nous jusqu’aux dernières pages de son roman, signalant qu’il a glissé quelques indices sur des interconnexions entre ses personnages. J’ai adoré cette note au lecteur qui explique pourquoi il a choisi tel siège pour ce personnage, tel nom, etc.

Je salue le très beau travail de recherche sur tout l’aspect technique aérien avec des explications en bas de page.

L’intrigue est hyper bien pensée, cohérente et se dévoile au fil des pages. C’est une belle découverte ! 😊

Afficher en entier
Diamant

Il était depuis un petit moment dans ma PAL mais je voulais avoir le temps de le savourer car je me doutais qu'il me fallait être disponible pour le lire. Et je ne savais pas à quel point....

Il est terriblement addictif, quand vous le commencez vous n'aurez qu'un but : ne plus le lâcher pour comprendre.

J'ai commencé innocemment en me disant que ça serait un ou deux chapitres car il était tard.... J'en ai enchaîné 6 à la suite...

La construction est parfaite, la tension palpable. Nous alternons entre passé (moment du crash voire un peu avant) et présent, lorsque l'enquête prend une nouvelle tournure. Les chapitres courts nous incitent au fameux un chapitre de plus car vous voudrez toujours comprendre plus, savoir ce qu'il en est, cette lecture est une drogue....

Et cette fin... mais cette fin.... j'ai été dans ma bulle sur les 50 dernières pages avec les révélations, les éléments transmis.... Je n'étais plus disponible pour le monde réel. Vous aurez les réponses mais vous serez sans doute comme moi, sous le choc. J'avais compris, seule, quelques éléments mais à peine un dixième de l'ensemble.

Un thriller à ne surtout pas louper. Grégoire Godinaud a un talent fou pour nous entraîner dans son univers où rien n'est laissé au hasard !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coetseslivres 2023-03-16T13:27:19+01:00
Diamant

Un excellent thriller

Vous connaissez comme moi ces livres qu’on voudrait à la fois terminer pour connaitre le dénouement et qu’en même temps on aimerait faire durer. La chanson blanche en fait partie.

Vous comprendrez rapidement le pourquoi de ce titre. D’ailleurs je vous conseille de ne pas zapper la toute dernière page du livre et de retenir la date du 31 mars. Pourquoi ? A vous de le découvrir…

J’ai été intriguée, curieuse, prise dans les filets de cette affaire mystérieuse à souhait.

Je me suis posé les mêmes questions que Tom, un des personnages principaux. Il n’a jamais compris pourquoi son jumeau Raphaël, autiste, était à bord de cet avion. Alors quand il apprend que son frère serait soupçonné d’avoir contribué au crash, je vous laisse imaginer ce qu’il a ressenti…

Grégoire a su me scotcher à son intrigue et pourtant ce n’était pas gagné. Le roman se déroule sur deux temporalités. Le présent avec tom et l’enquête qu’il mène avec sa voisine et amie Ariane ; le passé avec l’histoire de ce vol et de quelques passagers.

En principe, je n’aime pas trop lorsque ça se déroule ainsi. Pourtant, cette fois, ça a vraiment matché. Ça a même très bien fonctionné. (d’ailleurs Grégoire vous me devez quelques heures de sommeil).

C’est tout simplement machiavélique. Des fins de chapitre qui vous laissent presque en apnée, des personnages vivants et réalistes qui ne laissent pas indifférents et qui petit à petit se connectent entre eux. Un mystère qui plane tout au long du roman ; une tension et une curiosité qui grandissent au fil des pages…

Pas de place pour l’ennui ou les longueurs : l’intrigue est bien menée et captivante, pas de temps mort. Mais au contraire du rythme, des découvertes, des pistes (vraies ou fausses) Mais le pire (enfin le meilleur !) ce sont ces infos distillées au compte-gouttes qui mettent notre patience à rude épreuve et qui nous font imaginer presque malgré nous différentes issues...

Bref, un auteur quelque peu sadique avec ses lecteurs, mais qu’est-ce qu’on aime ça !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Antiigone 2023-03-08T08:39:34+01:00
Or

Derrière ce titre énigmatique et musical se cache une affaire non résolue, et pas des moindres ! Un Boeing 777 disparu, dont on n’a retrouvé ni la carcasse ni les passagers. Le frère de l’un d’eux ne jette pas l’éponge et cherche à savoir ce qu’il s’est passé. L’enquête est reprise par une brigade dédiée à ce genre d’incidents d’aviation et, peu à peu, les mystères se démêlent. Mais notre héros est-il prêt à découvrir cette vérité tant attendue ? Surtout lorsque son destin et celui de sa famille se retrouvent mêlés à celui de sa meilleure amie, d’une journaliste et de chacun des passagers de cet avion ?

L’intrigue est très bien ficelée et les rebondissements s’enchaînent avec fluidité. Impossible pour moi de savoir ce qu’il va se passer, je me suis à chaque fois laissée surprendre par les tours et les détours de ce mystère et ces disparitions. L’auteur sème les indices au gré des pages, sans que l’on s’en aperçoive, pour que tout s’imbrique à la fin seulement, mais sans générer pour autant de frustration ou d’incompréhension. Bravo !

Les personnages sont très attachants et ont une psychologie approfondie, cohérente et bien définie, ce qui les rend d’autant plus humains, proches de nous et attachants. On a différents points de vue, ceux de quelques passagers de l’avion, triés sur le volet pour des raisons bien particulières. Ma préférence va à cette chère Barbara, et je vous laisse découvrir pourquoi. 😉

La plume de l’auteur est fluide, agréable à lire et adaptée au genre. Il dépeint avec brio le caractère de chacun de ses protagonistes et dose savamment la narration et les dialogues. Avec cela, je n’ai eu aucune peine à me plonger dans cette enquête palpitante qui se laisse dévorer du premier au dernier mot.

Pour conclure, j’ai eu un gros coup de cœur pour cette enquête dans le milieu de l’aviation, pour ses personnages attachants et pour la plume de l’auteur. Grégoire Godinaud est un auteur à suivre, digne des plus grands, croyez-moi ! J’espère qu’il nous réserve de prochaines belles surprises !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BooksFan-ny 2023-02-20T14:19:04+01:00
Diamant

« Selon la théorie des 6 degrés de séparation, toute personne sur Terre serait reliée à n'importe quelle autre par une chaîne de relations individuelles comprenant au maximum cinq [six ?] maillons. »

Théorie de Frigyes Karinthy

C'est avec cette épigraphe que débute "La chanson blanche" dont on aura tôt fait de comprendre qu'elle en est le fil conducteur. Tout commence par un crash d'avion qui s'est produit en 2015, dont on ne retrouvera pas ni les débris, ni même la boîte noire, ni les passagers. Parmi eux, il y avait Raphaël, jeune homme atteint de troubles du spectre autistique, casanier, ne supportant pas la foule, pris de panique dès qu'il y a un peu trop de monde ou trop de bruit autour de lui. Alors qu'est-ce qui a bien pu le pousser à se rendre aux États-Unis, seul et sans prévenir personne ? Tom, son frère jumeau, avait abandonné tout espoir de le savoir, jusqu'à ce qu'il soit contacté par le B.E.A (Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile) quatre ans après : un sac à dos (imperméable) a été remonté par un filet de pêche avec à l'intérieur le portefeuille de Raphaël et les mystérieuses paroles d'une chanson qui laissent à penser que le crash ne serait pas dû à un accident... Il apprend ce même jour que Raphaël avait également pris un aller-retour pour lui, et si sa place était vide à l'aller, c'est une dénommée Rose Kellerman qui a pris sa place au retour... Tom, qui refuse d'admettre que son frère était un potentiel terroriste, va reprendre l'enquête. Accompagné de sa meilleure amie et voisine Ariane, Tom va d'abord se pencher sur cette mystérieuse Rose qu'il ne connaît pas mais dont le nom de famille ne lui est pourtant pas inconnu. Et pour cause, ce nom était dans tous les médias américains un mois avant le crash... De fil en aiguille, Tom découvrira qu'un lien invisible reliait bon nombre de passagers...

Et bien, par quoi et comment commencer ? Telle est la question que je me pose depuis que j'ai fermé ce livre, que j'ai eu du mal à poser jusqu'à ce que j'en atteigne la toute dernière page. Je me suis retrouvée face à un puzzle dans lequel l'auteur assemble ses pièces, petites et grandes, au compte-gouttes, nous faisant mariner du début à la fin. C'est judicieusement et sacrément bien mené car chaque élément, chaque petit détail, chaque personnage a sa place, son rôle à jouer. Rien n'est négligé, ni laissé au hasard, tout est scrupuleusement interconnecté.

Grégoire Godinaud nous embarque dans une intrigue étoffée et dynamique, dans laquelle révélations sidérantes et rebondissements ne manquent pas à l'appel. Nous suivons cette dernière sur deux périodes : en 2019 auprès de Tom qui mène son enquête grâce aux nouveaux indices qu'il récolte ici et là ; en 2015, quelques heures avant jusqu'au moment du crash, auprès de certains passagers, nous permettant d'apprendre et comprendre certains éléments avant Tom. D'ailleurs, c'est ainsi tout au long de l'histoire : le lecteur en saura toujours un peu plus que Tom (mais jamais suffisamment !).

L'enquête, menée à la fois tambour battant mais bien trop doucement pour satisfaire notre curiosité jamais rassasiée, maintient un niveau de suspense intolérable (ne vous méprenez pas, c'est un compliment), tout en abordant des sujets qui n'ont aucun lien en apparence mais qui finissent par se recouper à un moment ou à un autre. C'est ainsi qu'au milieu d'une enquête qui cherche à découvrir la vérité sur la disparition d'un avion, il y est fait mention tantôt de terrorisme, tantôt du trouble dissociatif de l'identité ou du syndrome d'Asperger, tantôt de kidnapping d'enfant, tantôt d'inceste ou d'enfance difficile et/ou douloureuse, ou encore de violoncelle.

Voilà qui peut bien vous paraître confus avec tous ces éléments, d'autant que le nombre de personnages n'est pas léger. Mais que nenni ! Aucunement, on ne se perd dans cette intrigue foisonnante. Au contraire, d'apparence complexe, l'auteur nous offre en fait une intrigue bien ordonnée, comme si chaque pièce de son puzzle était numérotée et attendait sagement son tour avant d'être placée.

Je n'ai pas encore parlé du contexte et des décors bien implantés, ni même de la psychologie des personnages non négligeable. Grégoire Godinaud met un point d'honneur à toujours bien argumenter, sans jamais tomber dans la lourdeur, la lenteur ou l'exagération. Tout est justement dosé. Les protagonistes à la personnalité complexe et/ou soutenue sont campés dans des décors facilement visibles pour les yeux du lecteur, tout en laissant place à une intrigue frénétique qui ne nous laisse peu souvent l'occasion de souffler.

Ce thriller, véritable page-turner, remplit sa mission avec brio. Chapeau l'artiste !

Reçu et lu dans le cadre d'une masse critique privilégiée, je remercie bien évidemment Babelio pour la sélection, Grégoire Godinaud pour cet excellent moment de lecture (je découvrirai votre premier et vos prochains romans à coup sûr), mais aussi les éditions du Gros Caillou pour l'envoi, et tout particulièrement Déborah pour le petit mot écrit à mon intention (c'est assez rare pour que je le souligne) et le marque-page (la collectionneuse que je suis est ravie) glissés à l'intérieur du livre.

Afficher en entier

Date de sortie

La chanson blanche

  • France : 2023-03-07 (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 11
Commentaires 8
extraits 2
Evaluations 7
Note globale 9.86 / 10