Livres
461 580
Membres
418 063

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Chloé en resta bouche bée. Elle était l’image même de l’indignation.

- Est ce que tu m’envoie au coin?

Khalil claqua des doigts.

-Ah oui, voilà, c'est ainsi que l’on dit. Allé au coin. Je ne m’en souviens jamais parce que cela ne veut rien dire. Comment peut on se mettre dans un coin? Un être humain n’à pas d’angles lui permettant de se caler dans un coin.

Afficher en entier

La bulle protectrice que Phaedra avait formé autour de la cabine de Sebastian éclata et, quelques minutes plus tard, Bailey tambourina deux fois à la porte.

- Ils sont enfin partis, dit-elle à travers la barrière. Quels enfoirés.

Sebastian éleva la voix, le timbre profond vibrant contre la joue d'Olivia

- C'est pas trop top, j'arrive.

[...]

Puis, avec résolution, il enveloppa sa nuque de l'une de ses mains, la tira vers lui et l'embrassa.

[...]

- Vous, heu, tu pourrais tout simplement verrouiller la porte, murmura-t-elle.

Bon sang, mais les trucs qu'elle sortait depuis le matin.

[...]

- Hé ! (Bailey tambourina de nouveau à la porte.) L'équipe commence à arriver.

Il dénuda les dents. Il avait l'air déchaîné.

- J'ai dit que j'arrivais !

- Prends ton temps, reprit Bailey d'un ton extrêmement joyeux. C'était juste pour te dire, hein.

Il siffla dans la direction de la porte.

- Tire-toi, bordel.

Olivia avait focalisé son attention sur le pouls rapide battant au niveau de sa carotide.

- Cela te gênerait si je te mordais ? marmonna-t-elle.

Une minute, qui venait de dire ça ?

Il lâcha l'un de ses poignets pour passer une main rageuse dans ses cheveux grisonnants.

- Dieu. Bordel. Oui. Je veux dire, non, ça ne me gênerait pas. Oui, tu devais me mordre. Autant de fois que tu veux. (Il tendis un doigt raidi sous son nez.) Nous allons continuer tout ça très bientôt. C'est compris, Olivia ?

Afficher en entier

She said to Phaedra, “You forgot my luggage, dimwit.”

Afficher en entier

Phaedra appeared to have no problem whatsoever in facing down her formidable father. She said in a cold voice, “The only reason to transport a human anywhere is to use it as a means to acquire a favor.”

Khalil said, “You have been away too long, either as a pariah with a bent spirit or resting in an incorporeal state. You are supposed to use this job as a means to reacquaint yourself with the world. Do not attempt to bargain with anyone on this trip. Listen to how people interact with each other, and learn from it. Do as Grace suggested. Make small talk. Don’t kill anyone who does not deserve it.”

Olivia raised her eyebrows. If ever there was an order based on too much subjectivity, that one was it.

Grace must have felt the same, because she murmured, “Khalil.”

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode