Livres
595 413
Membres
673 404

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Benedict comprit qu'il désirait cette femme.

Il la désirait follement, ardemment, passionnément.

Afficher en entier

- Je reviens, dit-il abruptement tout en se dirigeant vers la porte.

- Où vas-tu? s'écria Pénélope en se levant d'un bond.

Il s'immobilisa, la main sur la poignée de la porte.

- Il faut que je réfléchisse.

- Et tu ne peux pas le faire ici, avec moi? demanda-t-elle dans un souffle.

L'expression de Colin se radoucit, et il revint vers elle. Chuchotant son prénom, il prit son visage entre ses mains d'un geste plein de tendresse.

- Je t'aime, dit-il avec ferveur. Je t'aime de toutes les fibres de celui que j'ai été hier, que je suis aujourd'hui, et que j'espère être demain.

- Colin...

- Je t'aime avec mon passé, et je t'aime pour l'avenir.

Il se pencha pour déposer un baiser plein de douceur sur ses lèvres.

- Je t'aime pour les enfants que nous aurons, et pour les années que nous allons passer ensemble. Je t'aime pour chacun de mes sourires, et plus encore pour chacun des tiens.

Pénélope s'appuya contre le dossier du fauteuil le plus proche.

- Je t'aime, répéta-t-il. Tu le sais, n'est-ce-pas?

Elle ferma les paupières et hocha la tête.

- J'ai des choses à faire, poursuivit-il, et je serai incapable de me concentrer si je pense à toi, si je m'inquiète parce que tu pleures et me demande si tu souffres.

- Je vais bien, murmura-t-elle. Maintenant que je t'ai tout dit, je vais mieux.

- Je trouverai une solution. Tout ce dont j'ai besoin, c'est que tu me fasses confiance.

Elle rouvrit les yeux.

- Sur ma vie.

Afficher en entier

Quand les gens sont persuadés d'avoir des problèmes, la dernière chose qu'ils souhaitent, c'est qu'on leur propose une solution simple et facile à mettre en œuvre.

(p.493)

Afficher en entier

« Colin n’avait jamais été opposé au mariage : il était simplement opposé à un mariage sans joie. Il n’était pas difficile; il voulait juste de la passion, de l’amitié, des conversations intelligentes et des fous rires de temps en temps. […] Et curieusement, c’était en Pénélope qu’il semblait l’avoir trouvée. »

Colin & Pénélope

Afficher en entier

« Bien des femmes étaient attirantes. Sophie, elle, était différente. Elle le faisait rire. Elle lui donnait envie de la faire rire. Et quand il était en sa compagnie… Eh bien, quand il était avec elle, il la désirait avec ardeur. Pourtant, même s’il devait se contenir, il était comblé. »

Benedict & Sophie

Afficher en entier

« Benedict comprit qu'il désirait cette femme.

Il la désirait follement, ardemment, passionnément. »

« Cela ne ressemblait à rien de ce qu'il avait vécu jusqu'à présent.

Cela s'appelait l'amour.

Et il avait bien l'intention de le protéger de toutes ses forces. »

Afficher en entier

Colin aurait pu citer des centaines de raisons pour lesquelles embrasser Pénélope Featherington était une très mauvaise idée… La première étant qu’il avait très envie de le faire.

Afficher en entier

[Tome 4]

L'amour avait enfin un nom. Il s'appelait Pénélope.

Afficher en entier

[Tome 4]

– Comment allez-vous, mère ? s'enquit-il en se tournant vers Violet.

– Tu inondes la ville de billets hermétiques, répliqua celle-ci, et tu me demandes comment je vais ?

Il lui décocha un sourire charmeur.

– Oui.

Violet commença à agiter le doigt sous le nez de Colin, geste qu'elle avait toujours formellement interdit à ses enfants en public.

Afficher en entier

- Je ne connais que les fins heureuses, avoua-t-elle dans un murmure. Je ne saurais écrire autre chose.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode