Livres
558 281
Membres
606 587

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Ils se marieraient.

Le mariage !

C'était l'unique rêve qu'il ne s'était jamais autorisé à envisager.

Afficher en entier

... Je l'aime à la folie. A la folie ! Vraiment, je mourrais sans lui...

Afficher en entier

A bout de forces, il donna un ultime coup de reins et répandit sa semence en elle.

Elle était à lui pour l'éternité.

Afficher en entier

Puis il se tourna vers elle. C'est alors qu'Eloïse comprit. Cette expression perdue, ce regard dévasté...

Ce n'était pas contre ses enfants qu'il était furieux.

C'était contre lui-même.

Afficher en entier

[Tome 5]

- Une petite faim ? s'enquit Colin en s'asseyant près de Philip. J'ai pris la liberté de demander qu'on nous apporte une collation.

Philip jeta un coup d'œil au valet de pied. Le malheureux semblait à deux doigts de s'effondrer sous le poids du plateau.

- Comment vas-tu ce matin, Éloïse ? demanda Anthony en se laissant tomber sur le banc capitonné à coté de sa sœur.

- Bien.

- As-tu faim ?

- Non.

- C'est tout ce que tu as à me dire ?

- Oui.

Afficher en entier

[Tome 5]

- Benedict ! s'exclama Éloïse.

L'air penaud, il laissa retomber ses mains.

- Pardon, marmonna-t-il.

- Tu es marié, lui rappela-t-elle.

- Mais pas aveugle, commenta Colin en riant.

- Et toi aussi, Colin.

- Mais pas aveugle, répéta ce dernier.

Afficher en entier

[Tome 5]

-[...] Si Philip à l'air d'être un homme honorable.

-Ah oui ? Et tu as fait cette habile déduction pendant que tu l'étranglais ? lança-t-elle.

Il la gratifia d'un regard espiègle.

-Tu serais surprise de ce qu'un homme peut en apprendre sur un autre au cours d'un combat.

-Parce que tu appelles ça un combat ? À quatre contre un ?

-Je n'ai jamais dit qu'il s'agissait d'un combat équitable.

Afficher en entier

Le lit était recouvert de fleurs. Des centaines de fleurs, donc certaines, qui n'étaient pas de saison, devaient provenir de la collection qu'il abritait dans sa serre. En pétales rouges sur fond de pétales roses et blancs, il avait écrit :

JE VOUS AIME

Afficher en entier

- La prochaine fois qu'il te prendra l'envie de t'enfuir, ricana Colin, tu auras intérêt à te montrer plus prudente.

- Je m'en souviendrai, rétorqua Éloïse, qui semblait toutefois avoir perdu un peu de sa combativité.

- Puis-je me lever ? demanda Phillip sans s'adresser à quelqu'un en particulier.

- Non ! rétorquèrent quatre voix à l'unisson.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode