Livres
424 407
Membres
343 801

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Cité de l'oubli



Description ajoutée par Panda_chloe 2017-12-03T14:14:18+01:00

Résumé

Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent un phénomène mystérieux : ils perdent la mémoire et oublient qui ils sont. Ceux qui n'ont pas consigné leurs souvenirs dans leur journal perdent leur identité et deviennent des parias. Les autres se reconstruisent grâce aux informations qu'ils redécouvrent dans leur journal. Nadia, 16 ans, cache un lourd secret : il y a douze ans, elle n'a pas oublié. Elle se souvient du chaos qui a saisi la cité, tout comme elle se rappelle que son père a falsifié les journaux de sa mère et de ses sœurs pour les abandonner… À l'approche du nouvel Oubli, elle redoute que sa famille soit de nouveau éclatée. Pour éviter cela, elle doit percer le secret de ce phénomène, avant que tout le monde ait oublié.

Afficher en entier

Classement en biblio - 89 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Leliluce 2018-04-04T00:09:33+02:00

"Mais mon cœur bondit malgré tout dans ma poitrine. Parce que j'ai laissé mon livre. Parce que Gray a laissé le sien. Et parce que nous allons plonger dans le noir. Je pivote vers lui. Il me dévisage. Je crois qu'il sourit.

- un, deux, trois !

Nous nous élançons à toute allure jusqu'à ce que le sol se dérobe sous nos pieds. Nous volons presque. J'aperçois brièvement le canyon scintillant, le bassin naturel dans le brouillard en contrebas, les fines gouttelettes de la cascade, et les trois lunes pointant derrière le sommet de la montagne, dans ma chute. Puis tout disparaît. Le sifflement de l'air est bientôt couvert par le rugissement de l'eau qui pénètre dans mes oreilles."

Nadia, p 219

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AmandineMPL 2018-08-09T12:53:51+02:00
Argent

Imaginez un monde où tous les 12 ans, les habitants subissent un mystérieux phénomène : l'Oubli.

Une amnésie totale. Ils doivent alors repartir de zéro, et pour les aider ils ont en leur possession leur "livre", sorte de journal dans lequel ils écrivent jour après jour ce qui les constitue : leur identité. Sans leur livre les gens n'ont alors aucun moyen de connaître la vie qu'ils avaient avant l'Oubli, ils font alors partie du peuple des Perdus.

Maintenant, imaginez qu'une personne ne soit pas touché par ce phénomène. Cette personne c'est Nadia, notre héroïne. Elle n'oublie jamais. Et elle sait que son père a profité du dernier Oubli pour partir et refaire sa vie ailleurs dans la cité, pour cela il a falsifié les livres de sa famille. Nadia va donc partir à la recherche des réponses aux très nombreuses questions qui la hantent.

Tout d'abord, l'univers de l'autrice est très bien pensé, l'histoire est originale et innovante pour une dystopie, même si pour ma part j'ai trouvé que le début souffrait de quelques longueurs, heureusement l'intrigue donne tout de même l'envie de s'accrocher et de découvrir la suite. Et la suite est beaucoup plus rythmée et l'ont a hâte de percer les nombreux mystères de cette cité.

J'ai eu un peu plus de mal à m'attacher à Nadia, peut-être parce que le roman est écrit à la première personne, et il m'a manqué du sentiment sans doute.

En résumé, j'ai beaucoup apprécié ce roman, même si ce n'est pas un coup de cœur, cette dystopie en one-shot reste une découverte très agréable et une très bonne lecture, à découvrir !

Merci aux Editions Nathan de m'avoir fait découvrir ce roman et cette autrice.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/la-cite-de-l-oubli-sharon-cameron-a132710112

Afficher en entier
Commentaire ajouté par azilishr 2018-06-16T11:36:02+02:00
Diamant

J'adore ! Je n'avais encore jamais lu de dystopie, et j'ai adoré le concept. Nadia est très attachante ainsi que sa soeur ! L'histoire est passionnante, les suspens tient et le scénario ne se déroule pas trop lentement, ni trop vite. Une fois lancés dedans, on en ressort plus avant la dernière page. Et si jamais j'oublie l'histoire, je n'aurais qu'à relire ce livre ! Mais un scénario pareil, ça ne s'oubli pas ! Bonne Lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valentinebouquine56890 2018-06-09T11:09:10+02:00
Or

J'ai été, dans un premier temps, assez surprise par l'univers proposé par l'auteure. L'image que je garde en tête est celle d'une cité très blanche, calme et bien propre où tout, et tout le monde, a une place bien définie. le livre est divisé en 3 parties différents : le commencement / la découverte et le jugement final. J'avoue que la première partie est assez lente à lire (manque d'action) mais le reste rien à dire.

Dans une vie antérieure, Sharon Cameron a été professeur de piano, maman à plein temps, généalogiste, présidente d'une troupe de théâtre et coordinatrice de la Society of Children's Book Writers und Illustrators (Société des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse). Aujourd'hui, elle vit à Nashville (Tennessee) avec sa famille et se consacre pleinement à l'écriture. La Cité de l'Oubli est son quatrième roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nilale 2018-06-01T10:27:43+02:00
Argent

face à cette couverture et à ce résumé très mystérieux, je ne savais pas du tout si j'avais devant moi une dystopie comme on en a maintes fois vu en littérature YA ou au contraire s'il s'agissait d'une dystopie novatrice et passionnante. Et je dois dire que je n'ai toujours pas la réponse exacte, même après lecture.

Le fait que j'aie reçu ce livre en épreuves non corrigées n'a pas aidé : les fautes d’orthographe et les tournures de phrase marquées par la traduction de l'anglais ne m'ont pas servies pour m'imprégner du style de l'auteure, je n'ai donc aucune idée de quelle est la part de la traductrice et de l'auteure dans ce que j'ai lu. Ce que j'en retiens, c'est un style assez simpliste, qui ne m'a pas paru très travaillé et qui rend, du coup, des personnages parfois simplifiés.

De l'autre côté, on a une intrigue intéressante, mais complexe. Parfois mal expliquée, elle montre à d'autres moments un fort potentiel. Disons qu'il y a comme une impression de déjà-vu à travers ce roman, de tout ce qui fait une bonne dystopie : un couple attachant, du mystère qui ne se révèle que peu à peu, une situation injuste contre laquelle se battre. Ces procédés étaient parfois utilisés grossièrement et parfois donnaient un véritable souffle à l'histoire. J'ai trouvé le milieu du livre et une grande partie de la fin passionnants, notamment dans les moments de grandes révélations où on comprend mieux l'univers construit par Sharon Cameron.

Les personnages eux-mêmes m'ont paru assez cliché au début : Nadia l'asociale et Grey le beau garçon qui s'intéresse de près aux activités pas forcément légales de Nadia, me paraissaient fades. Cette impression a heureusement changé au cours de ma lecture car leurs sentiments, leurs inquiétudes et leurs actions se sont complexifiées et ont rendu ces personnages plus réels. La romance elle-même était plaisante à lire.

Le roman se tient donc d'après moi en équilibre entre lieux communs de la science-fiction et fort potentiel qui te fait t'accrocher à ton livre pour mieux suivre la suite. Mon avis a été fortement biaisé par le fait qu'il s'agisse d'épreuves non corrigées (et, surtout, que ça se voit) donc j'espère ne rebuter personne avec ce livre car la vision de ce qu'est un bon livre de dystopie, à l'heure où de nombreuses sont déjà sorties, dépend réellement de chaque personne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merryfantasy 2018-05-10T17:43:39+02:00

J'ai tout de suite été attirée par le résumé de cette dystopie. Imaginez une cité où les habitants oublient absolument tout, tous les douze ans. C'est quand même dingue, non ? Du coup, je voulais savoir, d'emblée, pourquoi ils oubliaient et comment ils vivaient au quotidien avec cette problématique. Eh bien, j'ai bien aimé le résultat final.

D'abord, l'héroïne. On ne va pas se mentir, j'ai eu des petites impressions de Katniss au début du texte. Nadia est renfermée sur elle-même, ne parle que peu et semble ne pas prendre de plaisir à discuter avec les gens. En plus, elle passe le mur de la cité régulièrement, ce qui est interdit, pour aller chercher à manger. La comparaison s'arrête toutefois ici. Car très vite, son personnage évolue de manière très positive, et son épanouissement est très visible.

L'histoire m'a quant à elle bien surprise. Si, au début, on découvre le monde et l'on fait connaissance avec les personnages, on réalise très vite qu'un énorme secret (et un beau complot) se cache derrière l'Oubli. J'avoue avoir été étonnée de lire que cela se passait si... loin. Vous verrez, c'est surprenant, et cela ajoute de la cohérence et de la crédibilité à ce texte.

Le style, enfin, est très agréable à lire. L'intrigue va crescendo, et cela se sent dans le rythme, qui s'accélère petit à petit pour nous offrir un final à la hauteur de ce que l'on pressentait. En plus, à chaque fin de chapitre, un extrait du Livre de Nadia nous est communiqué, qui se mariait très bien avec les événements en cours. En bref, je me suis bien régalée avec cette lecture !

https://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2018/05/la-cite-de-loubli.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par petitesouris6 2018-04-30T18:18:58+02:00
Bronze

Bon livre assez original je trouve avec ses personnes qui perdent la mémoire et ne se souvienne de rien tout les 12 ans. Nadia est pleine de courage mais surtout à très envie de découvrir pourquoi elle ne perd pas là mémoire et se qui s'est passé réellement depuis le début.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lou-du-76 2018-04-22T18:37:50+02:00
Diamant

Gros coup de coeur pour cette dystopie tout simplement incroyable !

Tous les douze ans, les habitants de la ville de Canaan perdent leurs souvenirs. Aucun ne se rappelle qui ils ont été, et avec qui ils ont partagé leur vie, c'est pourquoi ils écrivent tout dans un livre qu'ils gardent avec eux. Seulement, Nadia, fille de la teinturière, se rappelle de tout. Car elle n'a jamais subit l'Oubli.

La plume de Sharon Cameron est très agréable, elle décrit avec beaucoup de détails ses personnages et nous embarque dans cette société totalement mystérieuse.

Il ne se passe pas grand chose les deux-cents premières pages, l'auteure approfondissant la manière de vivre de cette société, son fonctionnement ; et le quotidien de Nadia.

Il y a beaucoup de suspense et après ces 200 pages sans véritable action, beaucoup d'événements chamboulent toute l'histoire. On va de découverte en découverte, on s'immerge dans ce récit incroyable. Ce roman est un véritable page-turner lorsqu'on arrive à la moitié.

Impossible de lâcher cette oeuvre, et c'est en partie grâce à Nadia, personnage très fort qui ose s'imposer. Elle a un véritable caractère et chacune de ses actions est avant tout menée pour les autres. J'ai beaucoup aimé ce personnage, et je l'ai trouvée très réaliste ; très authentique.

Gray est lui aussi un gros coup de coeur, même si au début de l'histoire je n'ai pas ressenti d'identification, c'est très vite arrivé et je n'ai pas été déçue.

Il y a une réelle évolution des personnages, et ça ne rend l'histoire que bien meilleure.

La fin est époustouflante et angoissante, on est jusqu'au bout en plein questionnement sur ce qu'il va se passer. Tout va très vite, mais Sharon Cameron nous conte une histoire tout aussi détaillée et travaillée.

Je n'ai pas été déçue du dénouement, et je me suis mise à aimer beaucoup d'autres personnages en apprenant plus sur eux.

Une belle découverte qui m'a laissée sans voix, j'espère vous convaincre de lire cette oeuvre !

Bonne lecture !

Lou

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leliluce 2018-04-20T21:59:05+02:00
Diamant

La Cité de l'Oubli est une dystopie comme il y en a peu. Ce livre est addictif avec une écriture fluide et une histoire originale. Je suis rassurée qu'après autant de dystopie il y ait encore des pépites comme celle-ci.

Je vous conseille fortement ce livre. Nadia est une héroïne comme on les aime, forte, courageuse, solitaire et attachante. Une fois que vous l'aurez commencé vous ne pourrez plus vous arrêter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marion001 2018-04-20T02:13:33+02:00
Bronze

" Nous sommes faits de nos souvenir. J'ai lu ces mots chaque jour de mon existance. Aujourd'hui, j'ai decidé qu'ils étaient vrais. Nous sommes ceux que nous avons été. Mes choix d'aujourd'hui seront ma mémoire de demain. Ce sont mes choix qui determineront celle que je deviendrai. Pas mes souvenirs. "

Je trouve que cette citation résumé parfaitement cette dytospie.

L'histoire était originale mais je n'ai pas été accroché plus que cela. J'ai eu du mal avec certains personnages mais aussi avec certaines descriptions de l'auteure... Cependant c'est un livre qui fait réfléchir sur l'important de nos souvenirs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khalee 2018-03-12T13:10:38+01:00
Diamant

La cité de l'oubli est une excellente dystopie! J'ai adoré l'originalité de la thématique, les personnages sont vraiment parfaits. J'apprécie beaucoup le style d'écriture qui permet une bonne représentation mentale des scènes (important à mon sens): j'ai eu pas mal de frissons! Bien souvent dans la littérature youg adult/jeunesse la romance est souvent niaise mais ici, ce n'est pas le cas. En bref, un récit très addictif. J'espère voir un tome 2 très rapidement pour suivre la suite des aventures de Gray et Nadia :)

Afficher en entier

Date de sortie

La Cité de l'oubli

  • France : 2017-10-05 (Français)

Activité récente

Mashi le place en liste or
2018-08-13T22:12:04+02:00
Yaerin l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-17T20:26:48+02:00
_book_ l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-01T18:07:08+02:00
AstraD l'ajoute dans sa biblio or
2018-06-18T07:50:36+02:00

Les chiffres

Lecteurs 89
Commentaires 19
Extraits 5
Evaluations 34
Note globale 8.45 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • The Forgetting, book 1 - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode