Livres
378 276
Comms
1 318 215
Membres
261 336

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« - On ne devrait pas, protesta Isabelle. L'Enclave a un plan.

- L'Enclave a l'intelligence collective d'un ananas, dit Jace.

Alec les regarda.

- Jace a raison.

Isabelle se tourna vers son frère.

- Qu'est ce que tu en sais? Tu ne faisais même pas attention.

- Si, Alec dit, insulté. J'ai dit que Jace a raison.

-Ouais, mais il y a 90% de chances que j'aie raison presque à chaque fois, donc ce n'est pas une preuve que tu étais en train d'écouter, dit Jace. C'est juste une bonne supposition. »

Afficher en entier

« Alec regarda les morceux éparpillés, ébahis.

- Tu as cassé mon téléphone.

Jace haussa les épaules :

- Les gars ne laissent pas les autres mecs insister pour appeler d'autres gars... Ok, c'était bizarre. Les amis ne laissent pas leurs amis appeler sans arrêt leur ex et raccrocher. Sérieusement. Tu dois arrêter.

Alec sembla furieux.

- Donc tu as cassé mon nouveau portable ? Merci Beaucoup.

Jace afficha un sourire décontracté et se rallongea dans l'herbe.

- Il y'a pas de quoi.»

Afficher en entier

Alec remonta ses genoux sur sa poitrine et regarda pensivement Jace.

"Je sais," dit-il. "Je ne suis pas jaloux. J’ai toujours su, depuis le début, que tout le monde pensait que tu étais mieux que moi. Mon père le pensait. L'’Enclave le pensait. Izzy et Max te regardaient comme le grand guerrier qu’ils voulaient devenir. Mais le jour où tu m’as demandé d’être ton parabatai, j’ai su que tu voulais dire que tu me faisais suffisamment confiance pour recevoir mon aide. Tu me disais que tu n’étais pas ce guerrier solitaire et autonome capable de tout faire tout seul. Tu avais besoin de moi. Donc, j’ai réalisé qu’il y avait au moins une personne qui ne pensait pas que tu étais meilleur que moi. Et cette personne c’est toi."

Afficher en entier

« - Pas de morts, dit Jordan. On essaie de te faire sentir en paix, de façon à ce que tu ne t'enflammes pas. Le sang, tuer, la guerre, tout ça sont des choses anti-paix. Y a pas autre chose que tu aimes? Les forêts tropicales? Le chant des oiseaux ?

- Les armes, dit Jace. J'aime les armes.

- Je commence à croire que nous avons une question problématique de philosophie personnelle ici.

Jace se pencha en avant, la paume de ses mains à plat par terre.

- Je suis un guerrier, dit-il. J'ai été élevé comme un guerrier. Je n'ai pas eu de jouets, j'ai eu des armes. J'ai dormi avec une épée en bois jusqu'à mes 5 ans. Mes premiers livres étaient des démonologies médiévales avec des pages illustrées. Les premières chansons que j'ai apprises étaient des chants pour banir les démons. Je sais ce qui m'apporte la tranquilité, et ce ne sont pas des plages de sable ou des chants d'oiseaux dans des forêts tropicales. Je veux une arme dans la main et une stratégie pour gagner.

Jordan le regarda dans les yeux.

- Donc, tu es en train de me dire que ce qui t'apporte la paix... c'est la guerre."

- Maintenant tu comprends. »

Afficher en entier

"Okayyyy" s'exclama Isabelle, "Depuis quand Frère Zachariah est-il devenu beau à tomber par terre?"

http://www.lacitedestenebres.com

Afficher en entier

Magnus roula sur le dos et leva ses pieds sur le bras du sofa. "Qu'est-ce que ça peut te faire si Alec est malheureux ?" "Qu'est-ce que ça peut me faire ?" reprit Jace, si fort que Chairman Miaou roula du canapé et atterrit sur le plancher. "Bien sûr que je me soucie d'Alec; il est mon meilleur ami, mon parabatai. Et il est malheureux. Et toi aussi d'ailleurs, de toute évidence. Regarde, il y a des emballages de plats à emporter partout, tu ne fais plus rien pour arranger la pièce, et ton chat à l'air mort".

www.lacitedestenebres.com

Afficher en entier

« Je ne veux pas du monde. Je te veux, toi. »

Afficher en entier

« Les héros ne sont pas toujours ceux qui gagnent. Ils sont ceux qui perdent, parfois. Mais ils continuent de se battre, ils continuent de revenir. Ils n'abandonnent pas. C'est ce qui fait d'eux des héros. »

Afficher en entier

« Tu n'arrêtes pas de dire que le passé est le passé, mais c'est ce passé qui a fait de toi ce que tu es aujourd'hui. Je veux connaître ta vie. Et si tu n'es pas prêt à m'en parler, et bien je ne devrais pas être avec toi. Parce que je me connais, et je ne serais jamais d'accord avec ça. Donc je ne devrais pas nous faire traverser ça une nouvelle fois. »

Afficher en entier

"Il ne se sent pas bien" dit Clary en saisissant le poignet de Simon.

"On s’en va.""Non" répliqua Simon. "Non, Je… Je dois lui parler. À l’inquisiteur.

"Robert chercha dans sa poche et dessina un Crucifix. Clary l’observa médusée alors qu’il le brandissait entre lui et Simon. "Je parle aux enfants de la nuit qui sont représentés dans le conseil, ou bien au chef du clan de New York," s’exclama-t-il. "Pas à n’importe quel vampire qui viendrait frapper à ma porte…"Simon tendit la main et arracha la croix de la main de Robert.

"Mauvaise religion," dit-il.

Afficher en entier