Livres
469 633
Membres
437 218

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Se souvenant qu'il lui avait recommandé de ne pas fatiguer Jem, elle se leva.

-Vous partez ? demanda-t-il, l'air visiblement déçu. J'espérais que vous resteriez à mon chevet pour veiller sur moi. Mais si vous devez vous en aller...

-Moi je reste, annonça Will d'un ton peu amène en se vautrant dans le siège qu'occupait Tessa un instant plus tôt. Je peux veiller sur toi.

-Tu n'es guère convaincant. Et tu n'es pas aussi agréable à regarder que Tessa, lâcha Jem en fermant les yeux.

-Quelle grossièreté ! D'aucuns disent que poser les yeux sur moi revient à contempler le soleil.

Jem garda les paupières closes.

-Si par là ils entendent que tu donnes mal à la tête, ils n'ont pas tort.

Afficher en entier

- Eh bien, elle ne répond pas à mes avances, observa-t-il d'un ton faussement enjoué, donc elle doit être morte.

- Ou c'est une femme pleine de goût et de bon sens.

Afficher en entier

— Tu penses sincèrement que nous t'aurions abandonné alors que toute la maison flambait ?

— Et cette idiote de Tessa qui était censée fuir avec Magnus, et qui a refusé de partir...

— Son frère était menotte à une chaise, objecta Jem. Moi non plus, je ne serais pas parti.

— Je vois que tu es décidé à réfuter tous mes arguments.

— Si ton argument, c'est qu'il y avait une jolie demoiselle dans la pièce et que cela t'a distrait, tu t'es bien fait comprendre.

— Tu la trouves jolie ? demanda Will, surpris.

Jem émettait rarement ce genre d'avis.

— Oui, et toi aussi.

— Je n'avais pas remarqué.

— Oh que si, et j'ai remarqué que tu avais remarqué, répliqua Jem en souriant.

Afficher en entier

- Bien joué, Herondale. C'était une bonne idée d'incendier la maison, lança-t-il. Heureusement que nous étions là pour nettoyer derrière toi ou notre plan aurait capoté avec ce qu'il te reste de réputation.

- Quoi, il m'en reste encore ? S'exclama Will d'un air faussement horrifié. J'ai dû fauter à un moment. Ou plutôt rater une occasion de le faire. (Il donna un coup de poing dans le flanc de la voiture.) Thomas ! Il faut nous rendre immédiatement dans le bordel le plus proche ! J'ai besoin de scandale et de mauvaises fréquentations !

Thomas ricana. Will crut l'entendre marmonner « Foutaises ! » mais il préféra ignorer sa remarque. Le visage de Gabriel s'assombrit.

- Est-ce qu'il t'arrive d'être sérieux ?

- Non, du moins je n'en ai pas souvenir.

- Tu sais, il fut un temps où je croyais que nous pourrions être amis, Will.

- Il fut un temps où je me prenais pour un furet, mais c'était à cause des vapeurs d'opium. Tu savais que cela faisait cet effet-là ? Moi non.

Afficher en entier

Tessa se mordit la lèvre et grimaça de douleur. Les crocs de Camille -les siens, donc- semblaient gouvernés par un instinct qu'elle ne comprenait pas. Ils sortaient et ne l'alertaient de leur présence que lorsqu'ils transperçaient la peau fragile de sa lèvre inférieure. Sentant le goût du sang sur sa langue, elle porta les doigts à sa bouche; quand elle les retira, ils étaient tachés de rouge.

-Ne vous en faites pas, dit Will en se levant. Vous cicatriserez très vite.

[...]

-Je ne comprends pas ce qui les fait sortir comme ça !

-La faim, répondit Jem. Vous pensiez au sang ?

-Non.

-Vous pensiez à me mordre ? demanda Will.

-Non !

-Personne ne vous en blâmerait, lâcha Jem. Il est très agaçant.

Afficher en entier

"Il faut toujours être prudent avec les livres et leur contenu, renchérit Tessa, car les mots ont le pouvoir de nous changer."

Afficher en entier

La cuisinière eut un sourire indulgent en voyant Will prendre plusieurs tartelettes au chocolat qui refroidissaient dans un plat. Il en offrit une à Tessa. Elle frissonna.

- Oh non. Je déteste le chocolat.

Will parut horrifié.

- Quel genre de monstre peut détester le chocolat ?

- En fait, il mange de tout, dit Agatha avec un sourire placide. Et depuis l'âge de douze ans. Je suppose que c'est à cause de tout cet entraînement qu'il ne grossit pas.

Tessa, amusée par la vision d'un Will obèse, complimenta la fumeuse de pipe [...]

Afficher en entier

-Pardonnez-moi, murmura Tessa.

-Ne vous excusez pas. C'est à Will de le faire. (Le regard de Jem s'assombrit.) Nous le jetterons dehors dès demain matin, proclama-t-il, j'en fais le serment.

Tessa sursauta.

-Oh...non, vous n'êtes pas sérieux...

Il sourit.

-Eh non...N'empêche que, l'espace d'un instant, vous vous êtes sentie mieux, non ?

-J'ai cru que je faisais un beau rêve, déclara-t-elle d'un ton grave.

Elle ne put s'empêcher de sourire, à son propre étonnement.

Afficher en entier

- Nous avons déjà enquêté sur eux et nous n'avons jamais réussi à prouver qu'ils se livraient à des activités douteuses, déclara Henry. Ce n'est pas illégal d'être idiot.

- Heureusement pour toi, marmonna Jessamine.

Afficher en entier

-Quel bel esprit d'initiative ! commenta Will, qui semblait presque impressionné.

Nate sourit. Tessa le foudroya du regard.

- Il n'y a pas de quoi être fier ! Quand Will parle d'esprit d'initiative, il sous-entend que c'était moralement abject.

- Non, je parlais d'esprit d'initiative, protesta Will. Lorsqu'il est question d'entrave à la morale, je dis: "C'est exactement ce que j'aurais fait!"

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode