Livres
549 409
Membres
589 021

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 3 : La Princesse mécanique



Résumé

Tessa devrait être heureuse. N'est-elle pas sur le point de se marier ? Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se reserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intiment lié au Magistère, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu'un seul élément pour parfaire son armée d'automates sans pitié : Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l'élue de leur cœur...

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 650 lecteurs

extrait

Jem repris son arc et laissa la flèche s’envoler; elle atteignit la créature sur le flanc. Le géant ver démoniaque se tordit de douleur, ondoyant alors que son énorme tête se penchait d’un côté et de l’autre, déracinant les massifs d’arbustes. Les feuilles remplirent l’air et les garçons se jetèrent dans la poussière, Gidéon reculant avec son épée Seraph à la main, essayant d’y voir grâce à sa lumière.

« Il vient vers nous », dit-il à voix basse.

Et effectivement, c’était le cas, la flèche toujours dépassant de sa peau grisâtre et mouillée, se déplaçant à une vitesse incroyable. Un sursaut de sa queue cogna le coin d’une statue, l’envoyant valser dans la piscine décorative à sec, où elle se brisa en mille morceaux.

« Par l’ange, il vient juste d’écraser Sophocles », dit Will. « Est-ce que personne n’a plus de respect pour les classiques de nos jours ? »

Source: Dans notre petite bulle

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Geez, best book ever !!!

Je regrette qu'on ne puisse pas mettre une note de onze aux personnages, parce que c'est le grand point fort du bouquin.

J'adore la façon dont il est si intensément relié aux Mortal Instruments, et au présent de Jace et Clary, par des allusions aux allures de private jokes, tantôt drôles, tantôt émouvantes, et juste surexcitantes pour les fans comme moi. Les noms de famille, la couleur de leurs cheveux, aussi, qui se répercute de génération en génération, de façon suffisamment marquante pour faire sourire tous les aficionados, les détails, tels que le pendentif rouge, dont je me demandais justement d'où il venait, et puis, bien sûr, LE lien entre les deux séries, qui était déjà annoncé en quelque sorte dans City of Lost Souls, que tout le monde avait déjà plus ou moins deviné, mais qui pose un nouveau mystère dans l'épilogue de Clockwork Princess, un mystère qui fait monter mon impatience de trois crans.

Spoiler(cliquez pour révéler)Tout le monde se doutait déjà que Brother Zachariah était Jem, mais QUI a découvert le remède, et COMMENT ? J'aurais parié sur Jace et son feu divin, mais Clary et ses runes ont une chance aussi… ou quelque chose de plus général ? Toujours est-il que quand on relit les passages où le Frère Zachariah a la parole dans City of Lost Souls, tout s'éclaire

Néanmoins, là où beaucoup ont critiqué l'auteur pour avoir fait un "remake" des Mortal Instruments, je dois les détromper. J'étais de cet avis au tout début, mais en lisant le tome 3, il devient évident que… les personnages ne pourraient pas être plus différents. Relire City of Lost Souls m'a d'ailleurs filé un mal de crâne lorsque j'essayais de relier les deux entre eux.

Dans les Mortal Instruments, les personnages sont plus indépendants, et l'amour entre eux, plus égoïste. Dans les Infernal Devices, tout est dans l'altruisme, le sentiment familial, la profondeur de leur (res)sentiments, de leur douleur, de leur amitié… bien sûr, c'est quelque part aux dépends du Big méchant, mais on pardonne, parce que ça sonne tellement vrai… Et la fin est d'une beauté ! (enfin, quand je parle de la fin, je parle de l'épilogue en entier, avec ce qu'elle nous apprend sur ce qui s'est passé, sur ce qui se passera dans City of Heavenly Fire…)

Vraiment, la profondeur des personnages est impressionnante. Ils ont un véritable relief. Revoir le personnage de Magnus lui rajoute vraiment de la consistance dans les Mortal Instruments, ce qui rejaillit sur les autres personnages. D'autant que maintenant, on connaît une partie de son histoire. On sait ce qu'il ressent lorsque Alec lui parle de Will, la boîte de Woolsey Scott prend une autre dimension…

Je sais que je déborde sur le commentaire de la Cité des Ténèbres, mais il est impossible de commenter l'un sans l'autre. Ils sont aussi différents qu'ils sont complémentaires.

De la romance, de l'humour comme s'il en pleuvait, et beaucoup, beaucoup de serrements de cœur (jamais je n'avais éprouvé autant de compassion, d'affection, de compréhension envers des personnages)… Et toujours l'univers sombre, gracieux et incroyable des Shadowhunters.

Je suppose que si vous êtes là c'est parce que vous êtes déjà au courant que ce livre est une pure merveille, un véritable trésor. Sinon, eh bien reprenez au départ. Tome 1, City of Bones. Si si. On l'apprécie d'autant plus que l'on se sent impliqué dans l'univers, qu'on le connaît dans ses détails, que l'on comprend les allusions.

Afficher en entier
Diamant

Mais quel livre, bon sang de bonsoir de flûte, quel livre ! J'en sors secouée comme rarement. Je trouve l'évaluation un peu dure pour le suspens, étant donné que je n'aurai JAMAIS soupçonné la fin que nous as choisi Cassandra Clare. Et le pire, c'est que je suis sous le charme !

Clockwork Angel était très bon. Clockwork Prince était excellent. Et Clockwork Princess est l’apothéose de ces deux livres géniaux. J’ai pleuré durant toute la moitié du livre.Alors, je suis peut-être hypersensible, je me suis peut-être trop attachée à ces personnages, j’ai peut-être oublié pendant un instant que tout cela n’était pas vrai… Mais je peux quand même vous assurer que Cassandra Clare, avec ce livre, est entrée dans la cour des très grands. Ou si ce n’est pas l’avis de tout le monde, eh bien tant pis, elle est alors entrée dans MA cour des Trèèèèès Grands.

Maintenant je vais relire la série complète des Mortal Instruments, même si je l’ai déjà fait récemment. Parce qu’il y a tellement, tellement de choses qui vont prendre un nouveau sens, une nouvelle tournure après ce livre, que je ne sais pas comment je vais faire pour attendre la sortie du dernier des Mortal Instruments.

Sur ce… « At last, the wheel comes full circle ».

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Shaileine 2019-06-12T13:30:37+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

C’est vraiment rare les triangles amoureux dans lesquels tu ne sais pas quel garçons tu préfères...

Afficher en entier
Diamant

La Princesse Mécanique c'est l'histoire de la jeune fille la plus chanceuse que la littérature ait jamais connu: elle est amoureuse de deux garçons qui non seulement l'aiment en retour, mais ne sont pas jaloux et Spoiler(cliquez pour révéler) elle a l'opportunité de passer une vie entière avec chacun d'entre eux l'un après l'autre car - comble du bonheur - elle est immortelle et reste figée pour l'éternité dans la beauté de sa jeunesse.

Cependant, La Princesse Mécanique est plus que cela: c'est un récit bouleversant à propos d'amitié, d'amour, de la perte d'êtres aimés et de la beauté des émotions et des sentiments.

Puissant.

PS: ce livre m'a donné envie de lire Un Conte de deux villes.

Afficher en entier
Diamant

Splendide à la suite du deuxième tome qui m'avait bouleversée, celui là a achevé de me tuer. J'ai été entièrement et définitivement conquise. Dire que j'ai adoré serait un bel euphémisme. Mais je ne connais pas d'autres façon de le dire, alors je vais garder le terme.

Ainsi, j'ai adoré du début à la toute fin, même l'épilogue qu'on pourrait croire léger, mais pas du tout. On est submergé d'émotions jusqu'au dernier mot, la dernière phrase.

J'ai trouvé dans ces deux derniers tomes une beauté, une finesse d'écriture, des personnages dont il n'y avait même pas le dixième dans les 6 tomes de la cité des ténèbres réunis.

Les tournures de phrases et les expressions, les mots et les descriptions sont toutes plus belles les unes que les autres. Le style est tout bonnement fabuleux. Un ravissement sans fin m'envahit à chaque ligne.

Les personnages ont tout aussi bien réussi à me séduire sans limite. Je me suis immanquablement attachée à chacun d'entre eux. J'ai pleuré comme pas possible et j'ai rigolé aussi souvent.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai pleuré à la mort de Jem, choquée de son retour sous l'aspect d'un frère silencieux, choquée encore plus de savoir que c'est frère Zachariah. Je suis allé relire des passages des 3 derniers tomes de la cité des ténèbres ou il était évoqué, et j'ai pleuré de nouveau. Voir James comme ça, il n'était plus que l'ombre de lui même, sans sourire, sans musique, sans Will. Mais le retrouver à la fin avec Tessa m'a vraiment fait chaud au cœur. Il a enfin trouvé son bonheur.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai pleuré à la mort de Will, et encore plus en réalisant que la vie continuait sans lui. Que Tessa lui survivrai, et que Jem lui survivrai aussi pendant un moment. J'ai eu le sentiment que Will avait été abandonné par les personnes qui comptaient le plus pour lui, même si bien évidemment Tessa et Jem auraient voulu qu'il en soit autrement. C'est un personnage qui m'a beaucoup touchée, de par ses actes et ses mots.

On retrouve de nouveau cette puissance du lien entre Will et Jem, le véritable sens d'un lien parabatai j'aimerai dire, que Jace et Alec n'avaient pas par exemple. On voit à quel point ils comptent l'un pour l'autre, et rien que ce fait est émouvant.

Ensuite, il y'a l'amour pur que les deux garçons portent à Tessa. Et là, la façon dont il est exprimé est saisissant. Je ne sais pas si je crois de nouveau pleinement à l'amour véritable et inconditionnel après ce livre et le précédant mais je sais que j'en suis plus proche qu'avant. Et je n'ai pas de mot à mettre sur ce que j'ai ressenti à chaque fois que Jem ou Will s'adressait à Tessa.

Et bien qu'étant une ennemie numéro 1 des triangles amoureux, j'ai trouvé que celui ci était tellement bien géré que ça ne m'a finalement posé aucun problème. Les deux sont si adorables et attentionnés que je n'ai pas pu avoir de préférence, aucune de leurs paroles ou gestes n'était vide de sens ou là juste pour faire tourner en rond l'histoire d'amour.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai accepté à un moment que Tessa puisse finir avec Jem. J'ai aimé cette idée même, Jem est charmant et ne manque pas de qualités. Mais j'ai aussi apprécié l'idée qu'elle finisse avec Will, sa sensibilité et sa maitrise des mots est follement attendrissante.

Enfin dans ce tome ci, contrairement au précédent, j'ai également été très absorbée par l'intrigue. J'ai suivi avec beaucoup d'intérêt le déroulement des évènements, les révélations, l'action.

Spoiler(cliquez pour révéler)L'ange mécanique qui renferme l'âme d'un véritable ange, sa provenance, l'histoire de Tessa et de sa mère, le mystère de sa nature et du sang qui coule dans ses veines.

Au final, ce livre a tout, un bon scénario et des personnages merveilleusement attachants, en plus d'un style accrocheur. Pas déçue du tout de ma lecture, bien au contraire je me ferai une joie de lire les 4 tomes de la renaissance. Ces deux livres ont restauré mon amour pour cette auteure et ont ravivé mon adoration pour l'univers des Chasseurs d'ombres.

Mon seul regret est que ce soit déjà terminé, j'aurai aimé prolonger un peu plus longtemps l'aventure. J'aurais aimé vivre dans le Londres de Tessa, et rencontrer les personnages. Au lieu de ça, j'ai juste envie de pleurer...

Afficher en entier
Argent

http://lire-une-passion.weebly.com/fantastiquelow-fantasy/the-mortal-instruments-les-origines-cassandra-clare

"​En résumé, un dernier tome plein de révélations, avec une Tessa motivée et déterminée à voir tous ces problèmes s'arrêter. The mortal instruments est vraiment un univers de dingue, qui ne cesse de surprendre et qui ne nous a pas encore révélé tous ses secrets..."

Afficher en entier
Diamant

http://lesjolieslecturesdepapier.com/2021/03/the-mortal-instruments-les-origines-trilogie-complete-cassandra-clare.html

Note globale : 4,5/5

Pour celles et ceux qui sont des mordus de lecture et qui passent énormément de temps à éplucher les blogs littéraires, il serait étonnant, voire quasiment impossible, que la saga The Mortal Instruments vous soit inconnue. Et pour cause, The Mortal Instruments est encore aujourd’hui l’une des sagas les plus vendues dans le monde. Pour l’avoir découverte dans ma jeunesse, j’en garde un très bon souvenir et à l’occasion de la sortie du nouveau cycle, je n’ai pas pu résister à l’appel de relire la saga dans son intégralité.

La particularité de cette saga, c’est qu’elle est segmentée en plusieurs cycles. Chacun de ces cycles mettent en évidence différents personnages, à différentes époques et chacun d’eux apporte son lot d’épreuves et de péripéties. Pour pouvoir pleinement apprécier la saga et ne rater aucun détail, il est important, je pense, de lire tous les cycles. Bien sûr, on est d’accord, ça fait pas mal de livres à lire et pourtant, la saga ne serait pas complète si ces autres cycles n’existaient pas. C’est pourquoi, avant de vous parler des tout premiers tomes de la saga, j’ai préféré aborder avec vous la trilogie de The Mortal Instruments - Les Origines.

Lorsque j’ai découvert cette série, j’avais, comme de nombreuses personnes, commencé à lire les six premiers tomes de la saga. Je ne trouvais pas trop d’intérêt à lire Les Origines et je ne voyais pas ce que ça apporterait de plus… Comme je me suis trompée ! Encore aujourd’hui, je me rends compte combien Les Origines est primordial à la compréhension du reste de la saga. Comme son nom l’indique Les Origines se passe des années en arrière et se concentre sur une autre génération de Chasseur d’Ombres. Nous ne sommes plus en 2012 avec Clary, Jace, Alec, Isabelle et Simon à New-York, mais en 1878 à Londres. Ainsi, l’histoire se concentre sur de nouveaux personnages, à savoir Will Herondale, James Carstairs et Tessa Gray. Plus qu’un simple spin-off, Les Origines nous permet de découvrir la raison pour laquelle les familles Herondale, Lightwood et Fairchild sont aussi liées.

Si certains se posaient la question : non, Les Origines ne ressemble en rien aux cinq premiers tomes de la saga. Bien que l’on baigne encore dans le même univers et que l’on retrouve loups-garous, vampires, fées et autres créatures obscures, l’intrigue est différente et n’évolue en aucun cas comme la saga originale. Les deux écrits sont différents sans pour autant être totalement éloignés. Chacun possède sa propre intrigue, ses propres spécificités, ses propres codes sans que ça dénature l’univers originel.

La trilogie Les Origines est tout simplement complémentaire à la saga initiale. Elle nous permet de découvrir plus en détail certaines choses qui avaient été abordées dans The Mortal Instruments et qui sur le moment semblaient n’avoir ni queue ni tête. De même, certains personnages y étaient cités, mais nous ne les connaissions pas forcément. En lisant Les Origines on se rend finalement compte que tout semble enfin trouver sa place et certaines de nos questions trouvent enfin leurs réponses.

À l’instar de TMI, les personnages de TMI - Les Origines sont tout aussi intéressants et attachants. Cassandra Clare a parfaitement su développer un magnifique panel de personnalités hors du commun. Par quelques aspects, on retrouve un peu des personnages de TMI dans les caractères de ceux de TMI - Les Origines sans pour autant que ces derniers soient copiés-collés avec les premiers. Dans l’ensemble, j’ai vraiment adoré l’intégralité des personnages, mais il y en a tout de même un qui sortait du lot et qui faisait battre mon coeur davantage, je veux parler de Jem. C’est une personne douce, extrêmement gentille et sa personnalité, de même que son histoire, m’a beaucoup touchée. Je peux facilement dire que le personnage de Jem restera mon plus beau souvenir de cette trilogie.

En ce qui concerne la romance, car The Mortal Instruments ne serait pas complet sans une belle et déchirante histoire d’amour, là encore c’est très différent de TMI, mais toujours aussi bien travaillé et développé. Les émotions sont bien retranscrites, c’est une romance dans laquelle on plonge avec ferveur et délice. Je dois dire que Cassandra Clare a presque failli me donner des cheveux blancs avec cette idylle, à une centaine de pages de la fin du troisième tome on ne sait toujours pas comment celle-ci va se finir ! C’est à vous rendre fou !

Après, il y a tout de même une chose que vous devez savoir concernant cette romance, c’est la présence d’un triangle amoureux. Seulement, à proprement parler, ce n’est pas vraiment un triangle amoureux. Enfin, pour ma part, je ne l’ai pas ressenti comme ça. Le lien qui unit Will, Jem et Tessa va au-delà d’une simple histoire d’amour et d’amitié. Il n’y a que de la bienveillance, de la tendresse et aucune jalousie entre eux. Sur le moment, ça peut paraître étonnant, mais c’est justement ça qui fait la force de cette histoire. Je n’avais jamais rien vu de similaire jusqu’à présent et j’ai été très agréablement surprise. De plus, à la fin, tout le monde trouve son compte et ça c’est vraiment chouette. Je me suis tellement attachée aux personnages que je n’aurais pas supporté que l’un d’entre eux n’ait pas droit au bonheur.

En conclusion, je pourrais encore vous en parler pendant des heures, mais le meilleur moyen de découvrir cette fabuleuse saga est encore de la lire. Pour ceux qui ont aimé l’univers de The Mortal Instruments et qui hésiteraient encore à se lancer dans Les Origines, je ne peux que vous conseiller de le faire sans plus tarder ! Cette trilogie permet de lever le voile sur un bon nombre de choses, elle est désormais pour moi indissociable de la saga. Quoi qu’il en soit, une fois que vous aurez succombé, il vous sera difficile de quitter le monde des Chasseurs d’Ombres...

Afficher en entier
Argent

La fin était tout simplement magnifique on n'aurait pas pu imaginer mieux !

Je suis encore bouversé par cette lecture le dernier chapitre et surtout l'épilogue sont pour moi les meilleures et les plus fortes en émotions.

Afficher en entier
Argent

J'ai déjà donné mon avis quand à l'évolution de la saga, donc je ne vais pas m'attarder dessus, mais ce troisième tome reste dans la continuité.

Je l'ai trouvé très centré sur les relations amoureuses entre Will, Tessa et Jem, ce qui fait que la trame globale m'a parue un peu délaissée, mais le dénouement final reste logique.

En toute franchise, je trouve que l'intrigue autour du méchant n'était là que pour faire jolie, c'est grâce à ce fameux vilain que Tessa rencontre Will, et à mes yeux il n'a été utile qu'à ça. On n'en parle pratiquement plus dans ce dernier tome et même si ça se termine comme on peut s'y attendre, c'est très rapide, trop rapide. Il n'y a finalement pas vraiment de méchant, bien que les automates soient un éléments important à l'histoire, ils ne sont que secondaires, et assez inutiles.

Pour ce qui en est des histoires d'amour, on savait déjà comment ça se terminerait, mais j'ai trouvé l'intrigue bien faite et bien emmenée, elle conclue la saga.

Je n'ai pas grand chose à dire sur ce dernier tome, il n'y a rien de vraiment surprenant ou d'inattendu qui se soit produit, et hormis la transformation de Tessa, aucuns événements marquants ne vient s'ajouter au livre, donc je pourrais terminer en disant que c'est une trilogie intéressante et agréable à lire, mais pas franchement utile. On comprends certes un peu mieux l'histoire de Tessa et Jem qui paraissait peut-être un peu floue dans les The Mortals Instruments Renaissance, mais il n'y a aucunes véritables révélations.

Un bon moment, mais je suis contente d'en avoir finit avec cette saga.

Afficher en entier
Diamant

Si la série Renaissance est pour moi en deçà de la série principale, les Origines sont FOOOLLES ! Impossible de les départager ! Je suis amoureuse de Will, la fin est parfaite, le suspens insoutenable... Bref, si j'ai été triste de quitter Clary Jace & co dans The Mortal Instruments, quel supplice au moment de dire au revoir à Tessa, Will et Jem... J'ai hâte de lire Chains of Gold !

Afficher en entier
Diamant

Vraiment au top, on en apprend énormément sur le passé de la série principale ! J'adore

Afficher en entier
Diamant

En une phrase : Le meilleur livre que j'ai lu. C'est un sans faute ce livre ma fait rire comme pleuré. Je suis tellement triste que ce soit le dernier mais une fois encore Cassandra Clare sait s'arreter quand il faut . ;)

Afficher en entier

Dates de sortie

La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 3 : La Princesse mécanique

  • France : 2015-03-19 (Français)
  • Canada : 2015-08-15 (Français)
  • USA : 2013-03-19 (English)

Activité récente

Eraciel l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-23T10:24:40+02:00
Missie le place en liste or
2021-04-19T11:29:33+02:00

Titres alternatifs

  • The Mortal Instruments, Les Origines, Tome 3 : Clockwork Princess - Français
  • The Infernal Devices, Book 3 : Clockwork Princess - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2650
Commentaires 285
extraits 111
Evaluations 673
Note globale 9.2 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode