Livres
436 372
Membres
361 710

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Clé d'Oriane



Description ajoutée par Cyrielle-1 2017-09-13T09:57:23+02:00

Résumé

Oriane est une dessinatrice talentueuse. Elle tente de se remettre d'une rupture difficile en s'adonnant à sa passion, les jeux en ligne. Mais lorsqu’un joueur apparaît chez elle en lui demandant son aide, tout est bouleversé...

Bien malgré elle, l’héroïne se trouve entraîné dans une enquête haletante qui fait hurler de rire à chaque page !

Afficher en entier

Classement en biblio - 27 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par AnteikuUta 2017-11-26T17:58:26+01:00

« — Vous m’avez demandé pourquoi je vous aidais, pourquoi je prenais tant de risques… J’ai envie d’y croire. J’ai envie de vous renvoyer dans votre monde et de vous retrouver, pour de vrai, quand vous serez revenu ! Il y a quelque chose de magique ! Les petites filles rêvent au prince charmant sur son cheval ! Moi, je lisais des livres de vampires et j’imaginais être possédée par le diable… Quand j’ai découvert les jeux de rôles, ça a changé ma vie, du jour au lendemain. Je voulais sauver le monde, vivre des épopées magnifiques, rencontrer le grand amour ! Quand j’étais gamine, je griffonnais tout le temps. Dans mes premières bandes dessinées, j’avais inventé un héros, loin des stéréotypes des contes de fées ! Un aventurier au bon cœur, entier, fidèle, qui serait prêt à mourir ou à tuer pour sa dame ! Je voulais un roublard qui ait une perception ambiguë du bien et du mal. Les paladins me semblent si stupides avec leur obsession de la loi… »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par CatGitane 2018-09-17T06:29:15+02:00
Argent

*L’auteur m’a gentiment donné un service de presse en échange d’une chronique littéraire. Ceci est volontaire et il n’y a eu aucun paiement. Merci, Mademoiselle Héliade !*

Au premier abord, la couverture est vraiment jolie (quoique peu reliée à l’histoire…). Par contre, c’est vraiment le résumé qui m’a captivée. Je ne pouvais pas laisser passer un récit si différent qui a un rapport direct avec les jeux vidéo (que j’adore, d’ailleurs) !

Les points forts

Alors commençons, mesdames et messieurs ! Le vocabulaire est très bon ; il est joli et varié. Les descriptions des lieux et des personnages importants sont courtes, mais en disent long sur ces derniers. Elles sont précises et justes, alors pas besoin d’en rajouter.

Pour ce qui est de l’histoire, le concept est génial ! Les termes et blagues sont très fidèles au jeu de rôle (« RPG »), à la réalité virtuelle (« VR ») et aux jeux vidéo en général. En plus, les titres des chapitres sont soit rigolos, soit ils ont un lien direct avec les jeux vidéo ; j’ai adoré ! Les personnages, surtout Oriane avec son style gothique et Serrure, voleur typique des jeux vidéo, sont très distincts. D’ailleurs, à ce sujet, j’aime beaucoup l’utilisation d’un personnage principal à l’allure gothique (sans être déprimée ou suicidaire) ! Cela fait tellement changement.

Un autre aspect fantastique est l’humour et l’écriture de ce livre. En effet, la majorité des répliques et situations (même les titres de chapitres !) sont hilarantes. Les réactions d’Oriane sont trop marrantes et surprenantes. J’ai passé un temps fou à sourire ou rire, tout simplement. Eh oui, même à minuit le soir, bien emmitouflée dans mes couvertures en lisant avec ma liseuse. L’écriture est légère, mais très adaptée à cete histoire, surtout pour ce qui a trait à l’humour. Vraiment, ce côté humoristique était inattendu et gagnant !

De plus, idées de transition du personnage de Serrure du jeu vidéo Ultimaland 15 dans le monde réel sont bonnes et comiques. D’autant plus que les règles gouvernant cet aspect de l’histoire, telles que les limites physiques et sensorielles de Serrure, sont intéressantes. C’est bien qu’elles n’aient pas été oubliées… Il y avait un certain ordre et une logique qui m’ont plu. L’enquête (ou l’intrigue) était amusante et toujours fidèle à l’esprit de la technologie avec les hackers, les termes de jeux en ligne et autres.

J’aimerais terminer la rubrique des points forts avec la fin de l’histoire. J’ai adoré combien mignonne et humoristique elle était ! Sans oublier réaliste… et au goût du roman.

Les points faibles

Cependant, il y a des faux pas, notamment le nombre ridiculement élevé de points de suspension (ceux-ci « … ») qui rendent la lecture vraiment dérangeante et ennuyeuse. J’ai lu un peu du blogue de l’auteur (intéressant, d’ailleurs) et j’ai remarqué qu’elle devrait vraiment travailler ce point faible, car il est partout dans son écriture.

Le deuxième point sur trois est l’utilisation un peu saturée d’anglicismes, tels que « eyeliner », « cosy » et j’en passe. Un, ça passe. Plusieurs, alors là, je sais que l’anglais est partout, mais je lis bien un roman francophone, non ?

Pour finir ce topo, certains événements et actions de la part d’Oriane, le personnage principal, sont largement irréalistes. Par exemple, lorsqu’elle entre dans l’appartement du colocataire de Nicolas et explore l’endroit comme si Jonathan n’entendrait pas ses pas ou le bruit des portes qui s’ouvrent ! Il n’est pas sourd et il n’est pas mentionné que ça a été fait avec douceur. Elle se fait prendre, oui, mais pas à cause du bruit et je trouve ça très étrange. Il y a un autre événement beaucoup plus majeur, mais justement, je ne veux pas vous gâcher l’intrigue…

En conclusion

Malgré ses défauts ennuyeux, je lui donne facilement 4 étoiles. L’histoire est trop bien pensée et écrite de façon comique pour que je lui attribue une moins bonne note ! Elle m’a amusée de nombreuses soirées. Je lui dois bien ça, non ? Sans blague, lisez La Clé d’Oriane si vous voulez passer du bon temps ou vous aimez les jeux vidéos tout comme moi ou même les deux !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2018-03-25T20:32:18+02:00
Argent

L'avis de Lilie :

J’ai été séduite par le résumé de ce roman et surtout, il a attisé ma curiosité. Oriane est une dessinatrice de bande-dessinées qui vient de se faire plaquer. Pour ne pas souffrir, elle se réfugie dans un jeu vidéo, Ultimaland 15. Elle y rencontre un personnage sympathique nommé Serrure. Quelques jours plus tard, impossible de retrouver Serrure afin de jouer avec lui. Quand Oriane finit par enlever son casque, elle constate que Serrure est avec elle et qu’il n’existe plus dans le jeu. Comment est-ce possible ? Comment l’aider à retourner dans le jeu ? Et surtout, comment s’y prendre pour qu’on ne la prenne pas pour une folle ??

Oriane a tout de la jeune fille geek : elle adore les jeux-vidéos, elle porte une épingle à nourrice comme boucle d’oreille, elle participe à des jeux de rôle grandeur nature et elle partage cette passion avec son petit ami Xavier, qui est policier. Quand il la quitte, elle se réfugie chez son amie Chloé qui lui offre le dernier Ultimaland 15 avec un casque de réalité virtuelle. Oriane va tenter de noyer son chagrin dans l’univers d’Ultimaland….. et pourtant, c’est grâce à un personnage de ce jeu qu’Oriane va reprendre pied et retrouver l’inspiration.

Au départ, je me suis demandée si j’arriverai à m’attacher à Oriane car son univers n’est pas mon univers de prédilection. Pourtant, je dois avouer que j’ai beaucoup aimé Oriane, son dévouement envers Serrure et tous les efforts qu’elle a fait pour l’aider.

Parlons maintenant de Serrure. Il est très étrange de considérer qu’un personnage de jeu vidéo puisse être le héros d’une histoire. Et pourtant, il est plus vrai que nature et a une place primordiale dans le roman. Serrure m’a beaucoup plu. Sortant d’un jeu vidéo, il ne comprend pas tout ce qui se passe dans notre quotidien et il est intrigué par nos habitudes. L’auteure a fait le choix de lui donner beaucoup d’humour, ce qui le rend d’autant plus attachant. Il se montre également très bienveillant et protecteur avec Oriane même s’il n’est pas « réel ». J’ai apprécié les clins d’œil à des jeux existants (« je ne suis pas un sims », « a ressemble à Simcity ! J’ai beaucoup de culture, vous savez ! J’ai pas mal voyagé, dans des univers parallèles. Final Fantasy, Crash Bandicoot… »). Bref, je me suis attachée à cet avatar que l’auteure a su rendre plus vrai que nature.

Afin de ne pas vous spoiler, je n’en dirai pas plus sur l’intrigue car je dois dire que l’histoire a été une très belle surprise pour moi. Très bien ficelée, surprenante, Leslie Héliade a réussi à m’entrainer dans cette folle histoire dont j’ai eu du mal à me détacher. Son écriture est fluide et surprenante. Même si je ne suis pas une fan des jeux vidéos, je me suis laissée envouter par Serrure et ce roman est également l’occasion de se poser des questions sur les dérives possibles de « la vie virtuelle ». En effet, de nombreuses problématiques liées aux effets des casques de réalité virtuelle sont effleurées et j’ai trouvé cela très bien.

Pour conclure, ce roman a été une véritable bonne surprise pour moi. Ce roman est un mélange de fantastique, de fantasy avec une petite teinte légère de romance. Si vous cherchez une lecture originale, n’hésitez à plonger dans ce roman et à aider Oriane à trouver la clé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Poljack 2017-12-14T18:00:37+01:00
Lu aussi

Mon avis :

La clé d’Oriane est un petit roman moderne et léger. Ceux qui n’ont jamais touché un ordinateur et ignorent ce qu’est un jeu en ligne seront peut-être légèrement désorientés, mais pas tant que ça. Après tout, beaucoup de ces jeux, et celui dont il est question ici en particulier, ont une certaine ressemblance avec les contes d’autrefois.

La plupart des lecteurs trouveront cette lecture fluide, pour employer la formule consacrée… Ici, en effet, pas de longues phrases, peu de descriptions et encore moins de vocabulaire un peu recherché. Inutile de chercher la formule finement ciselée, l’envolée lyrique savamment maîtrisée, ou d’attendre un quelconque décalage verbal ou une audace stylistique. On est dans le langage de tous les jours, sans fioriture. Pas très stimulant, tout ça !

L’histoire sauve un peu la situation, par son ton décalé où le virtuel fait irruption dans le concret à la manière du fantastique… Exactement comme dans les contes dont je parlais plus haut et les jeux vidéo. Le duo de personnages Oriane/Serrure fonctionne bien et les tribulations dans lesquelles ils nous entraînent sont plaisantes. Je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai « hurlé de rire à chaque page », mais l’ensemble est plutôt joyeux et amusant.

Dommage que de nombreuses maladresses syntaxiques et quelques incohérences viennent ternir le tableau. La chronologie des événements paraît parfois avoir pris quelques libertés avec le cycle naturel qui rythme nos jours, particulièrement dans un chapitre où l’on ne sait plus s’il s’écoule quelques heures ou deux jours…

Pas de grand frisson, donc, pour ce roman de Leslie Héliade, mais une histoire bien sympathique qui satisfera ceux qui veulent juste passer un petit moment de détente sans prise de tête.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnteikuUta 2017-11-26T17:58:08+01:00
Or

https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2017/11/26/la-cle-doriane-service-press/

Déjà, je souhaite vivement remercier Leslie Héliade pour ce Service Press et pour sa confiance.

Oriane est une jeune femme qui, après que son copain est rompu avec elle, va vivre chez une amie à elle. C’est de cette manière qu’elle va plonger dans un nouvel univers vidéoludique qui lui faisait envie. Dans ce jeu elle va faire la rencontre de Serrure, un voleur qui fera partie de son équipe dès la première fois. Mais rapidement Serrure disparaît du jeu pour apparaître chez Oriane. Ce dernier ne souhaite qu’une chose : retourner dans son monde. Mais les choses ne sont pas toujours faciles…

Je ne le cache pas, si j’ai accepté ce service press c’est pour deux raisons. La première est évidente : le prénom de l’héroïne. J’ai un prénom peu commun, je ne connais personne qui porte le même. Et là, pourtant, je tombe sur une proposition de Service Press avec comme héroïne une fille qui s’appelle Oriane ? Le destin, je ne vois que ça. Enfin bon plus sérieusement il y a aussi le thème du jeu vidéo qui est assez rare dans mes lectures et qui m’a donc enchanté.

Le livre commence tout de suite sur la rupture entre Xavier et Oriane. Cette dernière ne supporte pas cette séparation et va aller vivre chez son amie Chloé. C’est à ce moment-là – même s’il en est déjà question avant – que les jeux vidéo entrent en scène. Déjà, j’ai beaucoup aimé comment c’était amené : c’était naturel et on sent que l’auteure s’y connaît quand même un minimum ce qui fait vraiment plaisir.

C’est dans le jeu Ultimaland 15 qu’elle va faire la rencontre de Serrure, avant que ce dernier ne débarque – littéralement – dans sa vie. Tout au fil des pages une question va subsister : est-ce qu’Oriane peut vraiment voir Serrure, qui est un personnage de jeu quand même. Ou ce dernier n’est-il que le produit de son imagination ? À vrai dire, au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture l’auteure à su me faire douter. Et ça, ça fait du bien. Car jusqu’à la fin je me suis dit qu’il pouvait y avoir un retournement de situation, que l’auteure ne prendrais pas le chemin de la facilité : et c’est le cas ! Alors tout n’est pas parfait – rien ne l’est jamais – mais l’auteure nous surprend et prends des chemins qui semble étonnant.

En plus de Serrure et d’Oriane, il y a plusieurs personnages qui sont importants. Xavier bien sûr, car s’il n’avait pas quitté Oriane l’histoire n’aurait pas eu lieu. Il y a bien sûr aussi Chloé, qui n’est pas trop présente au vu de son travail, mais qui a quand même son rôle à jouer. Il y a aussi Jonathan et Marcus, mais je n’en dirais pas trop sur eux. Enfin il y a Nicolas. C’est clairement mon personnage favori et j’aurais adoré que la fin soit différente pour lui.

Si je devais quand même trouver un petit problème à ce livre, et encore il n’enlève presque rien à son charme, c’est que parfois les situations sont un peu trop… énorme. Je ne donnerais pas d’exemple pour ne spoiler personne, mais il y a un ou deux moment où je me suis dit que ça allait peut-être un peu trop loin, mais au final c’est aussi ce qui fait rire. Je rajouterai aussi qu’une fin plus longue aurait pu être bien, pour dire d’avoir plus de détail, mais en même temps là nous avons toutes les clés en main pour imaginer une suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 327e 2017-11-08T09:57:32+01:00
Argent

L’histoire originale m’a tout de suite plus. J’ai été happée par le récit. Oriane sort d’une rupture et alors qu’elle essaie de se remettre de sa peine de cœur, un personnage de jeu video auquel elle joue va prendre vie dans la réalité. Alors qu’elle croit être victime d’hallucination, Oriane va peu à peu se rendre compte qu’il n’en est rien et tout faire pour aider Serrure (c’est un voleur vous comprenez) a retourné dans le jeu.

Oriane est une jeune femme terre à terre, elle va avoir du mal à accepter la situation. Serrure, arrive dans un monde qu’il ne connait pas, sa vision de notre monde apporte un côté humoristique à l’histoire.

Le pourquoi du comment ce personnage se matérialise dans la réalité n’est finalement pas aussi surprenante qu’on pourrait le croire.

L’écriture fluide de l’autrice et l’histoire prenante en fait une lecture rapide et agréable. J’ai passé un bon moment de détente.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FelicieLitAussi 2017-11-05T02:00:55+01:00
Argent

Amateurs de jeux de rôles sur pc, ce livre est fait pour vous ! Nous plongeons dans un univers cyber-romantique et c’est vraiment sympa.

Il y a Oriane, jeunette qui se retrouve larguée du jour au lendemain par monsieur son « désormais » ex. Elle doit faire face à ce deuil de relation et se retrouve hébergée chez Chloé, l’amie de toujours. Elles passent quelques soirées à jouer en ligne sur Ultimaland15..

Abus de médocs, abus de jeu, fatigue, rupture, réalité ? tout se mélange bien dans sa vie ; toujours est il que Serrure, un des personnages du jeu réussi à « sortir » du monde virtuel et se retrouve à hanter Oriane dans sa vie quotidienne, quitte à la faire passer pour une folle dingue auprès de ses proches et à l’embarquer dans une histoire rocambolesque pour essayer de faire revenir Serrure dans le jeu.

L’auteur a réussi à m’emporter dans le monde des joueurs vidéos ! sortie de mon Super Mario sur ma Nes, je suis larguée..

On suppose une connaissance pointue du domaine pour écrire un truc pareil : potions magiques, super pouvoir, mondes invisibles, points de forces et de vitalité, charisme etc.. tout le langage d’un parfait joueur est au rendez vous ! Le sujet est maitrisé.

L’intrigue s’installe et on suit Oriane dans toutes ses péripéties : la rencontre avec les proches du vrai « Serrure », des salariés de l’entreprise qui ont conçu le jeu, les heurts avec son ancien amoureux et sa meilleure amie qui la croient folle, .. Les aventures sont intrépides et loufoques, on a peur et aussi on rit, Leslie a su nous projeter dans cette folle histoire de geek en reconstruction de sentiments d’amour !

Je vous recommande carrément ce roman si vous aimez l’amour, les jeux vidéos et si par hasard, il vous arrive de faire la causette à Donkey Kong.. vous aurez peut être la solution pour le faire repartir dans ses montagnes quand vous en aurez assez !

Merci infiniment à l’auteur pour ce bon moment passé en compagnie d’Oriane et de Serrure !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leane-Belaqua 2017-10-29T14:35:04+01:00
Lu aussi

La clé d'Oriane raconte l'histoire extraordinaire que vit Oriane, une jeune femme passionnée de culture dite "geek". Alors qu'elle emménage chez sa meilleure amie après sa rupture, elle teste un jeu en réalité virtuelle. Après quelques jours, elle commence à voir un personnage avec qui elle n'a joué qu'une fois en dehors du jeu. Celui-ci lui demande de l'aider à retourner dans le jeu. Tout au long de l'histoire, Oriane se demande si ce personnage, Serrure, existe ou si elle a des hallucinations, causées ou non par les comprimés qu'elle prend pour dormir.

J'ai trouvé l'histoire plaisante sans qu'elle soit transcendante. Le style est agréable mais le déroulement manque de surprises, c'est-à-dire qu'on s'attend à ce qui arrive à chaque fois. Pour ma part, j'ai trouvé que le début de l'aventure était à la fois trop long et pas assez long. Je pense qu'il aurait fallu prendre le temps de jouer sur la personnalité originale d'Oriane avant qu'elle n'accepte vraiment la présence de Serrure. De même, Oriane enchaîne les signalements à la police, mais à aucun moment elle n'a peur ou ne ressent de véritable malaise en se rendant compte que personne ne voit Serrure à part elle ou qu'il ne peut être entré et sorti de chez elle sans qu'elle s'en soit rendu compte. Cela aurait donné plus de profondeur au récit selon moi. Il y a également d'autres situations qui sont rendues improbables et difficilement crédibles par des raccourcis trop rapides. Il manque des éléments pour qu'on n'ait pas l'impression de sauter de scènes en scènes. Malgré tout, c'est un moment agréable de lecture, et j'ai vraiment apprécié la fin de cette histoire. Elle n'est pas originale, mais elle est parfaite pour conclure cette aventure.

Oriane est un personnage plutôt intéressant. Bien qu'adulte, elle vit dans un monde plein d'imagination, peuplé de jeux de rôles et de vêtements qualifiés de gothiques. Elle est atypique. On ne peut pas la louper. Elle assume totalement cette particularité et n'entre pas dans les clichés. Cependant, elle ne fait pas les choses à moitié. Quand elle essaie d'aider Serrure, elle le fait de tout son coeur, quitte à finir au poste de police. Tout au long de l'histoire, on se questionne sur sa santé mentale. Le personnage de Serrure est touchant. Il paraît tellement perdu, tellement prêt à tout pour retrouver son monde qu'on a presque envie de lui prendre la main pour le ramener chez lui. Les autres personnages en revanche sont assez quelconques. Je regrette que Chloé n'ait été qu'un outil au service des besoins d'Oriane, et que Xavier n'ait pas été plus approfondi.

Je dois rajouter quelques détails qui ont leur importance. Tout d'abord sur la couverture. Comme j'ai dû déjà l'écrire, j'oublie très rapidement les résumés et quand je commence un livre, c'est comme si je n'avais jamais lu sa quatrième de couverture. Ici, la couverture est totalement trompeuse. Une fois le livre refermé, on y trouve un certain sens, mais elle est très éloignée du propos du livre. Une couverture comme celle-ci n'évoque absolument pas la science-fiction, ni même l'univers du jeu vidéo. J'ai été surprise de découvrir le texte compte tenu de la couverture. Dernier point enfin, Le résumé laisse entendre que le roman sera hilarant. Malheureusement pour moi, cela n'a pas du tout été le cas. C'était même le contraire, j'ai plus été triste pour Serrure qu'amusée par tout le reste. Je vous ai coupé dans le résumé la dernière phrase qui selon moi ne correspond pas du tout au livre. Je vous la copie ici : "un récit original dont le suspense est insoutenable, un page-turner très bien ficelé". Encore une fois, c'est raté pour moi. L'idée de départ est originale (un personnage qui apparaît à une joueuse, et l'hypothèse qui explique cela et que je ne vous dévoilerai pas), mais, hormis la santé mentale de l'héroïne, il n'y a pas véritablement de suspense. Et il ne s'agit pas non plus d'un page-turner (ces livres dont on tourne les pages sans pouvoir s'arrêter tant on est pris par l'histoire).

Conclusion : ♥♥♥ C'est une lecture agréable mais sans surprises. L'histoire aurait mérité d'être plus approfondie et surprenante, et les personnages secondaires auraient gagné à être mieux exploités.

http://sweetie-universe.over-blog.com/2017/10/roman-la-cle-d-oriane-l.heliade.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2017-10-21T21:00:58+02:00
Or

Je remercie Leslie, l'auteur, pour m'avoir proposé de découvrir son livre, par le biais du site simplement. Ce qui m'a d'abord attiré, c'est le résumé, puis la couverture que je trouve intrigante.

Nous suivons Oriane, jeune dessinatrice de BD qui, lors d'un repas avec son amoureux, se retrouve larguée, définitivement. Son compagnon Xavier, travaillant dans le police en a assez de la voir dans son monde et décide d'arrêter leur relation. Sans aucune possibilité de revenir en arrière. Perdue sans lui, elle devient la colocataire de son amie Chloé qui lui fait découvrir un jeu vidéo. tout est bon pour oublier Xavier ! Le seul hic ? Serrure, l'un des joueurs du jeu se retrouve chez elle, sous sa forme virtuel. Hallucinations dues à la fatigue et au stress ou tout simplement véridique ?

Une idée originale, même si cela s'est déjà vu de voir un joueur sortir de l'écran. Ici c'est un petit peu différent. Il est en dehors, mais pas tout à fait en dehors. Je peux dire que seule Oriane le voit.Le mode de fonctionnement du livre est un peu comme celui d'un jeu vidéo. L'héroïne devra découvrir qui se cache derrière cette vision. Elle devra également passer des niveaux pour obtenir des indices et ainsi passer au niveau suivant. L'immeuble m'a fait penser à cela, ainsi que tout un tas d'autres petites choses.

Concernant Oriane, elle a une vie de reclus. Dessinatrice, vivant dans ses personnages, , adorant les jeux vidéos, la découverte de "Ultimaland" est une révélation pour elle. Ce jeu lui apporte ce qui lui manque : conversation, contact avec d'autres. Ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas physiquement près d'elle que c'est un problème. J'ai bien aimé le sujet qui oblige les joueurs à se reposer, cela devrait exister dans tous les jeux pour enfants, car les parents ont du mal, sauf en cas de chantage, à les arrêter ! (Foi de maman !) Oriane est une belle jeune femme qui adore son métier et a des passions. Mais elle a un manque de confiance en elle évident. La rupture lui donne un coup supplémentaire au coeur et à l'esprit. Le jeu va l'aider à oublier durant un temps cet homme qui a été si sec avec elle.

Le jeu...

Ce jeu qui va lui faire vivre une sacrée aventure et entraîne le lecteur avec. Le personnage de serrure était déjà intrigant du départ. Il était capable de faire des mouvements que d'autres ne pouvaient pas. Était-ce une illusion ? Non, mais pourquoi ? C'est à découvrir dans la lecture. Le suspense est présent. A plusieurs reprises je me suis demandée si Oriane n'était tout simplement pas folle. Mais c'est plus complexe que cela. Comment peut-elle voir un personnage de jeu dans sa chambre sans que Chloé ne le voit ? Comment le faire retourner dans le jeu dans le cas où il est bien dans notre monde ? Une course contre la montre que va devoir effectuer Oriane. Une quête à assouvir. Cela devient un besoin inexplicable de l'aider.

Oriane...

Cette jeune femme qui ne semble pas se rendre compte de la façon dont les autres la voit. Elle est capable d'être un véritable caméléon, réussissant à se métamorphoser en quelques secondes. Certains pourrait dire qu'elle est folle d'entrer ainsi dans ce jeu réel.D'autres diraient qu'elle est courageuse. Rien n'est simple et pourtant elle a une capacité d'adaptation surprenante. Pour autant ce n'est pas une super héros, loin de là. Elle va connaître un tour en prison (non pas l'asile) et ne touchera pas 20 000 euros en passant par la case départ !

Quant à Serrure, celui-là c'est un personnage qui ne connaît que son monde virtuel. Il ne connaît pas les règles du monde dans lequel vit Oriane mais cela ne l’effraie pas pour autant. Au contraire, il s'accroche à la jeune femme pour plusieurs raisons dont la principale, il ne peut pas faire un pas si elle n'est pas présente dans la pièce. Il est trop parfait, mais il ne faut pas oublier qu'il sort d'un jeu vidéo et qu'il a aussi un peu du créateur de ce personnage.

J'ai beaucoup aimé le fait qu'il ne s'agisse pas que d'un jeu vidéo. Il y a aussi beaucoup d'humanité et de réalité virtuelle. Les dangers d'être trop longtemps sur une console sont abordés. J'ai apprécié les "visites" et découvrir les avancées de la technologie. Le passage du monde virtuel à la réalité est apprécié à sa juste valeur. Le bémol, c'est que j'ai trouvé trop long les recherches (Le pourquoi il est là était trop long pour ma part). La solution est un peu rapide aussi à mon gout et la fin prévisible, mais tout cela devient du détail.

En conclusion, une belle découverte d'un auteur dont je n'avais pas entendu parler. Un livre qui s'amuse avec les consoles entre autres et les joueurs, mais il permet aussi de mettre un pied dans les jeux vidéos. J'ai passé un très bon moment de lecture !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-cle-d-oriane-leslie-heliade-a132330350

Afficher en entier
Commentaire ajouté par atraverslesmots1 2017-10-20T19:54:05+02:00
Diamant

Dans ce roman nous retrouvons Oriane jeune dessinatrice de BD au look gothique.Suite à sa rupture avec Xavier son compagnon depuis plusieurs années elle s’installe chez son amie Chloé qui est hôtesse de l ‘air.

Celle ci lui offrira pour la consoler un jeu vidéo « ultimaland 15 » qui va complètement chambouler sa vie.En effet ,par ce jeu elle rencontrera Serrure un personnage du jeu ,à sa grande surprise elle retrouvera l’avatar de ce jeu dans sa chambre ,elle est la seule à le voir .

Est il réel ?

Est elle en train de rêver?

Comment expliquera t-elle aux autres la présence d’un personnage invisible aux yeux de tous auprès d’elle sans passer pour une folle ?

Pour qu’elles raisons ce personnage l’a t-il choisi ?

Alors j ai tout simplement adoré ,c’est un vrai coup de coeur ,j ai passé un agréable moment en compagnie d’Oriane et Serrure qui m’ont bien fait rire.

L’intrigue est bien menée,les personnages sont attachants.

La plume de l’auteur est fluide,agréable à lire et addictive ,elle nous emmène dans l’univers du jeu vidéo avec facilité ,on se prend au jeu avec les personnages.

En bref un mélange entre le réel et le virtuel que j’ai adoré ,rempli de rebondissement,suspense et d’humour.

On ne s’ennuie pas une seule seconde ce livre est très bien écrit ,il se lit facilement et rapidement c’est simple une fois commencer on est tellement pris dans l ‘histoire qu’on arrive plus à décrocher .

Alors n’hésitez pas ,procurez vous « la clé d’Oriane » en suivant ce lien ce livre mérite d’être connu et vous allez adorer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ririlovesreading 2017-10-18T23:12:16+02:00
Or

Il était une Clé…

Dans ce roman, on rentre très vite dans la vie personnelle de l’héroïne, Oriane. Une dessinatrice de BD, fan de jeux vidéos et un peu gothique sur les bords. Dès les premières, nous la suivons dans ses problèmes de coeur.

Donc après une rupture assez dure pour elle, Oriane décide de se réfugier dans les jeux vidéos. Notamment un nouveau jeu que lui offre Chloé , sa meilleure amie en signe de consolation.

Et c’est à partir de là que tout commence. Très vite, notre héroïne devient accro à ce jeu. Qui plus, est de la réalité virtuelle, donc elle a parfois l’impression d’y être réellement. Sans surprise en bonne fan, Oriane en oublie même de se reposer et délaisse son métier. En membre temps, jouer lui permet de ne pas ressasser sa rupture.

C’est donc comme ça, qu’un jour elle voit apparaître chez elle, un personnage du jeu. Il est tellement réel et ressemble en tout point au personnage, que Oriane pense qu’il est réel.

A ce point de la lecture, sachez que je ne souvenais plus du synopsis, j’ai donc été agréablement surprise. Ça me changeait de mes dernières lectures. Vous aurez donc compris que la vraie aventure commence à ce moment.

A savoir comment ce personnage pouvait être dans le monde réel, existait-il vraiment, comment le faire retourner dans le jeu ? Était-ce une hallucination ? Et j’en passe.

Oriane est donc celle qui va devoir l’aider dans ce sens.

…Et il y avait Oriane

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Oriane, assez différente des personnages féminins que je côtoie souvent dans mes lectures.

Elle est déterminée, assez sensible en même temps, drôle et inventive. Se retrouve souvent dans des situations cocasses. Si au début, elle est réticente à aider l’échappé du jeu, une fois qu’elle se fait à l’idée qu’elle n’est pas folle, elle s’investit totalement dans l’aventure.

Eh oui, au début Oriane pense halluciner et il y a de quoi. Parce que, surprise, elle est la seule à le voir, ce dont elle ne se rend pas compte tout de suite, vous imaginez donc comment elle parait ridicule en public. Et en plus, à la même période à cause de ses soucis, elle commence à prendre des anxiolytiques qui peuvent avoir des effets secondaires.

Par la suite, vous le découvrirez, elle se fait aider par d’autres personnages. En fait La clé d’Oriane c’est un roman à suspense (sur l’avenir du personnage du jeu), de l’aventure, un peu de romance et de fantastique. Un beau mélange en somme.

Et puis, ce livre est aussi une grande première pour moi, car on plonge totalement dans l’univers du jeu vidéo. Pour une personne nulle à cela, pas même capable de terminer le premier niveau de Mario Karts (désespoir), j’ai vraiment accroché.

J’ai adoré découvrir ce monde d’une nouvelle façon. Pas seulement à travers Oriane, mais aussi le personnage du jeu. Il est assez naïf sur certains cotés, en pensant être dans le jeu.

La Clé d’Oriane et de Leslie

Leslie, l’auteur réussie à nous faire plonger dans l’aventure avec les personnages très facilement. Et ça se voit lit qu’elle s’est renseignée au préalable sur le sujet, pour captiver à ce point le lecteur.

Je ne m’y attendais pas vraiment (rappelez-vous j’ai volontairement décidée de ne pas relire le synopsis) et j’en suis loin d’être déçue.

Parce qu’elle nous parle de jeu-vidéo mais aussi de réalité virtuelle, de technologies avancées et même de transhumanisme, je me suis vraiment rendue compte de son travail de recherche. Et sa façon d’aborder les choses dans le roman, est très naturelle. Rien ne donne l’impression de tomber comme un cheveu dans la soupe. Tout est logique.

Une autre chose que j’ai aussi apprécié, a été de découvrir le métier d’Oriane, dessinatrice de BD.

Jusqu’à la fin, Oriane et le lecteur se demandent si elle a halluciné cette expérience. Parce que ce n’est pas évident pour elle de mettre de côté ces médicaments pris, avec ce qui s’est passé d’autre. On ne sait vraiment pas,mais bon moi j’ai décidé d’y croire, après tout chacun fait ce qu’il veut de son imagination avec les livres n’est-ce-pas ?

http://1motalafois.com/la-cle-doriane-leslie-heliade/

Afficher en entier

Date de sortie

La Clé d'Oriane

  • France : 2017-05-21 - Poche (Français)

Activité récente

Virginy l'ajoute dans sa biblio or
2017-10-11T13:00:26+02:00

Les chiffres

Lecteurs 27
Commentaires 22
Extraits 6
Evaluations 15
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode