Livres
472 392
Membres
444 829

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Communauté du Sud, Tome 4 : Les Sorcières de Shreveport



Description ajoutée par Selenna 2010-10-25T17:22:29+02:00

Résumé

Alors que Sookie se remet de sa rupture avec Bill, parti quelques temps au Pérou pour son fameux programme (qu'il a finalement réussi à récupérer !), la jeune femme rencontre alors Eric nu, en plein milieu de la nuit, ne se souvenant plus de quoique que ce soit. D'après Pam et Show, forts embêtés par l'état de leur Shériff, il semblerait que ce soit les sorcières venus récemment à Shevreport qui soient responsables de son amnésie... Mais pourquoi donc Hallow, leur chef, en veut-elle tellement à Eric ?

Sookie, devenant alors la protectrice attitrée d'Eric, complètement perdu dans ce monde où il ne reconnait plus personne, aura bien du mal a tenir ses bonnes résolutions, à savoir : rester en vie.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 527 lecteurs

Extrait

Chapitre 6 Pages 164 à 169 :

[ ... ]

J'ai tournée les talons illico et filé dans ma chambre. A peine arrivée dans la salle de bains, j'ai enlevé mes vêtements et les ai jetés en tas dans un coin serrant les dents pour essayer de me calmer, assez du moins pour parvenir à rire de ma propre crise d'hystérie, avant de me glisser sous le jet d'eau bouillante.

Je sais, c'est plutôt la douche froide qu'on recommande, dans ces cas-là, mais la chaleur me détendait. La tête sous la cascade fumante, j'ai tendu la main pour attraper le savon.

- Je m'en charge, a déclaré Eric en tirant le rideau pour venir me rejoindre.

J'ai hoqueté et retenu de justesse un hurlement d'effroi. Il était nu comme un ver et... visiblement dans le même état d'esprit que moi. Avec Eric, c'était extrêmement... visible. Ses crocs étaient légèrement sortis. Pendant que, paralysée par toutes ces émotions contradictoires, je restais figée, Eric s'est savonné les mains. Il a reposé le savon dans sa niche et a commencé à me laver les bras, les soulevant l'un après l'autre pour caresser mes aisselles, redescendant le long de mes côtes sans jamais ne serait-ce qu'effleurer les seins - qui ne demandaient que ça.

- Avons-nous déjà fais l'amour ? a-t-il murmuré?

Je fis non de la tête en silence - j'étais absolument incapable d'articuler le moindre mot.

- Alors j'étais idiot, a-t-il constaté en faisant glisser sa main sur mon ventre dans un seul mouvement de rotation. Retourne-toi, ma belle amante.

J'ai obéi, et il a recommencé coté pile ce qu'il venait de terminer côté face. Ses gestes étaient sûr, habiles. Un vrai massage ! A la fin, j'avais les omoplates les plus propres et les plus décontractées de toute la Louisiane.

Mais c'était bien tout ce que j'avais de décontracté. Ma libido jouait les montagnes russes.

[ ... ]

J'avais conscience d'être a deux doigts de lâcher prise, de débrancher le moteur en pleine explosion qui me tenait lieu de cerveau et de laisser mon corps prendre les commandes... Je sentais une certaine partie du corps d'Eric qui se pressait contre moi - et pourtant il ne se tenait pas si près de moi... Argh. Youpi. Miam.

- Est-ce que parce que tu as peur de moi que tu trembles ? m'a-t-il demandé tout en lavant les cheveux.

J'ai réfléchi à la question. Oui et non. Mais je n'avais pas l'intention d'entamer une discussion sur le sujet. Oui, je sais, le moment n’aurait pu être mieux choisi pour avoir, avec Eric, une conversation sérieuse sur les rapports sexuels basés uniquement sur le désir physique et les dilemmes moraux qu’ils entrainent. Et peut-être n’y aurait-il pas d’autres occasions de fixer, une fois pour toutes, les règles du jeu entre nous, notamment en ce qui concernait les précautions avec lesquelles il fallait me traiter. Non pas qu’Eric soit une brute épaisse, ma sa… « virilité » (comme on dit dans les romans sentimentaux – dans ce cas précis, les adjectifs « palpitante » et « turgescente » s’imposaient) avait de quoi intimider une femme aussi peu expérimentée que moi. J’avais l’impression d’être une voiture qui n’a connu qu’un seul conducteur, et que son nouveau propriétaire voudrait emmener au Daytona 500.

Oh ! Et puis, zut ! Fini de réfléchir !

A mon tour, je me suis savonné les mains. Puis je me suis approché de lui, repliant plus ou moins Monsieur l’Impatient contre le ventre de son propriétaire, pour atteindre ce fessier hors concours dont j’avais eu un si bref et si bouleversant aperçu. Je ne pouvais pas voir ses yeux, mais il m’a fais comprendre qu’il était ravi de me voir répondre à ses avances. Il a docilement écarté les jambes et je l’ai savonné, soigneusement, très méticuleusement. Pour son plus grand plaisir, à en croire les petits cris inarticulés qui lui échappaient et l’imperceptible mouvement de balancier qui agitait ses riens. Encouragée par ces résultats, je me suis attaquée à la face nord et suis partie d’emblée à la conquête des mamelons jumeaux dont les cimes roses avaient tant attiré mes lèvres, tout à l’heure. Cette initiative a semblé ravir Eric, qui ma enserré la nuque à deux mains.

- Mords-moi, a-t-il murmuré. Juste un peu.

Il ne m’a repoussé que pour mieux me rendre la pareille. Pendant que sa bouche se refermait sur mon sein, sa main s’est immiscée entre mes cuisses. J’ai laissé échapper un profond soupir, en accompagnant instinctivement le mouvement de sa main. Il avait de très longs doigts…

Quand j’ai repris mes esprits, l’eau avait cessé de couler et Eric m’essuyait avec une serviette. Je lui ai retourné la politesse. Puis nous nous somme embrassés, encore et encore.

- Le lit, a-t-il soufflé d’une voix rauque.

J’ai hoché la tête, trop haletante pour parler. Il m’a prise dans ces bras pour retourner dans la chambre. Il y a eu un léger cafouillage lorsque j’ai essayé de tirer les couvertures, alors que trop pressé, Eric voulait juste m’allonger sur le couvre-lit. Mais j’ai fini par l’emporter – il faisait tout simplement trop froid pour ne pas glisser sous les draps. A peine couchés, nous avons repris les où nous les avions laissées, mais à un rythme légèrement accéléré.

J’avais le corps en feu. Il m’électrisait tellement que je m’étonnais de ne pas voir ma peau crépiter sous ses doigts. J’ai refermé ma main sur lui et j’ai commencé à le caresser. Il s’est alors brusquement dressé au-dessus de moi. Je l’ai guidé doucement, profitant du mouvement pour effleurer le bourgeon de mon désir avec le sien.

- Ma belle amante, a-t-il haleté d’une voix enrouée.

Et il nous a unis d’un puissant coup de reins. Je m’étais crue on ne peut plus prête – je mourais de désir pour lui-, mais j’ai hurlé sous la violence du choc.

- Ne ferme pas les yeux, a-t-il chuchoté. Regarde-moi, ma belle amante.

Il avait une façon de me dire « amante » qui changeait le mot en une caresse, comme s’il m’appelait par un nom secret, intime, qui n’appartenait qu’à nous, un nom qu’aucun autre homme n’avait utilisé avant lui et qu’aucun autre homme ne prononcerait après lui. Ses canines étaient complètement sorties, et je me suis cambrée pour le lécher. Je pensais qu’il allait me mordre dans le cou, comme Bill le faisait presque systématiquement.

- Regarde-moi, a-t-il répété à mon oreille, en se retirant brutalement.

J’ai poussé un cri et j’ai essayé de le retenir. Mais il a recommencé à promener ses lèvres sur mon corps, faisant en chemin des pauses stratégiques, et quand il est arrivé au bout du trajet je vacillais déjà au sommet de la vague. Sa bouche était experte, et ses doigts ont pris la place de son pénis. Puis, tout à coup, il a relevé la tête pour s’assurer que je le regardais- il n’a pas été déçu – et il a posé sa bouche à l’intérieur de ma cuisse, léchant, embrassant, aspirant. Ses doigts s’activaient de plus en plus vite, et soudain sans crier gare, il m’a mordue.

Ai-je laissé échapper un cri, un juron, un serment ? Je suis sûre que j’ai réagi, mais j’avais déjà basculé, emportée par la plus puissante lame de plaisir que j’aie jamais ressentie. Et, à la seconde où j’ai repris contact avec la réalité, grisée et éblouie, Eric a recommencé à m’embrasser, avec le goût de mon corps sur les lèvres. Puis il m’a de nouveau pénétré, et la terre s’est remise à trembler, la lave à bouillonner. Pour lui, l’éruption s’est produite alors que j’en étais déjà aux répliques. Il a hurlé quelque chose dans une langue inconnue et il s’est abattu sur moi. L’instant d’après, il relevait la tête, et je plongeais dans l’azur limpide de son regard.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Mon préféré, mon coup de cœur...Enfin, nous avons Sookie et Eric ensemble. Hummm!!!Que dire d'autre...Juste que j'ai envie de le relire pour le plaisirs, encore et encore...

Afficher en entier
Lu aussi

Franchement, ce tome est un coup de coeur ^^

Les moments Sookie et Eric augmente et cela ne peut que me plaire :D

Un très bon moment, j'espère vite me procurer le tome 5 ^^

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

J'ai bien aimé ce tome avec cette "nouvelle" facette d'Eric. Je sais pas encore si je suis satisfaite qu'il n'est pas de souvenir de sa perte de mémoire. Par contre que Jason soit plus "exploiter" est une bonne chose. Je suis curieuse de connaitre son évolution. Et j'adore Claudine elle ouvre le pan de tout un nouvel univers.

Afficher en entier
Bronze

De loin mon tome préféré!

L'écoute audio est un régal! Même mieux que ce que j'aurai pu faire dans ma tête.

J'adore Sookie et Erik dans ce tome! Spoiler(cliquez pour révéler)Mais avec sa mémoire retrouvée, ce ne sera plus pareil.

Afficher en entier
Diamant

De loin mon tome préféré depuis le début de la série !

J’ai été un peu déçue par le précédent. Toute cette histoire avec lorena et bill, et voilà qu’on revient enfin à Bon Temps !

Jason disparaît. J’avoue que la réaction si calme de sookie me surprend mais bon c’est sookie hein ^^

J’aime tellement l’écriture fluide. On a l’impression que quelqu’un nous raconte cette histoire tant c’est simple dans la construction des phrases. On accompagne sookie, toujours aussi drôle et innocent.

Le roman démarre par la fête du nouvel an au Merlott et puis sookie trouve Erik en pleine forêt, la mémoire effacée.

Il y a tout d’un bon roman dans ce livre, Loups garous, métamorphes, sorcières, panthères, humains, télépathes (fae). C’était vraiment un plaisir à lire.

Fan du couple Erik sookie et je me demande Ce que ça va donner dans le tome suivant.

Afficher en entier
Or

Alors là, wow !! Ce tome est vraiment exceptionnel et unique, j'ai encore du mal à m'en remettre !

Dans ce tome l'histoire débute par la soirée du Nouvel An que Sookie passe Chez Merlotte. Elle ne se doutait absolument pas de ce qu'elle trouverait le soir-même en rentrant chez elle : Eric, seul et torse-nu (et pas nu comme le vente le résumé) au milieu de la route, et complètement chamboulé ; et pour cause, notre beau vampire a entièrement perdu la mémoire, jusqu'à oublier son prénom.

Pour Sookie, la venue en ville d'un groupe de sorcières puissantes n'a rien d'une coïncidence, et elle va tenter de protéger Eric, tout en essayant de ne pas paniquer face à la disparition étrange de son frère Jason.

Ce tome est exceptionnel !! C'est mon préféré avec le tome 2, et pour cause, voici enfin 300 pages de pur bonheur aux côtés d'Eric ! Il est indéniablement mon personnage préféré et ce tome-ci se concentre sur le lien qui l'unit à Sookie.

Comme toujours, le récit est fluide et se lit très vite, je n'ai ressenti aucune longueur et j'ai tout aimé. C'était absolument parfait, j'avais des étoiles dans les yeux durant toute ma lecture. J'ai aussi retrouvé pleins de répliques qui m'ont fait rire, et je me suis sentie hyper investie dans les nouvelles aventures de Sookie.

Sans aucune surprise, je suis toujours aussi attachée aux personnages de cette histoire. Sookie, Bill, Jason, Pam, et Eric... surtout Eric !! (oui je ne m'en remets pas.)

Dans ce tome on retrouve aussi Lèn, personnage présent dans le tome 3 que j'avais adoré. Il est toujours aussi touchant et l'auteure a fait un excellent choix de l'inclure dans cette suite. Il rajoute vraiment un petit quelque chose à l'histoire !

La fin m'a :

...

...DETRUITE !! x) Je vais être honnête, je ne m'attendais absolument pas à ce retournement de situation, dans ma tête le scénario était déjà tout tracé. J'ai été totalement prise par surprise, et mon cœur a encore mal de cette fin. Je ne sais pas si je m'en remettrais un jours d'ailleurs. En tout cas, je peux vous dire que le tome 5 ne va pas faire long feu dans ma PAL !

En bref, ce tome est une vraie pépite que tout fan de la série aimera énormément ! Je ne peux pas attendre de lire la suite des aventures de Sookie.

Bonne lecture !

Sacha

Afficher en entier
Or

Je crois que c'est mon tome préféré de la série. L'histoire entre Eric et Sookie est plus qu'intéressante!!

Afficher en entier
Lu aussi

Un tome qui se laisse lire. Les petites manies de Sookie à se brosser les dents et détailler sa tenue sont loin à présent, l'on peut avancer un peu plus dans le vif du sujet. Les créatures surnaturelles, ou Cess comme ils se font appeler par ici, sont de plus en plus présentes et développées. Un réseau complexe semble alors se dessiner, entre les différentes natures qu'il peut exister et les relations que ces espèces entretiennent entre elles.

Dans un premier temps, voir Sookie prendre du poil de la bête, tant en assurance qu'en maîtrise et mise à profit de ses pouvoirs, est plaisant. Cela permet à de plus intéressantes péripéties de voir le jour, où elle n'aurait plus le rôle frustrant de princesse en détresse entourée de beaux gosses débordants de testostérone.

D'un autre côté, on voit poindre une structure en harem autour de Sookie se dessiner. Moult prétendants séduisants commencent à se bousculer devant sa porte, et elle n'a qu'à tendre la main et en attraper un (qu'elle pourra balancer à n'importe quelle occasion), sans que cela ait de répercussions notables sur les autres, ni même les précédents, ils restent tous fou amoureux d'elle. Bien que ce soit un doux rêve, ce n'est pas très réaliste, et ce petit côté, bien qu'on n'en aperçoive encore que les prémisses, a tendance à m'empêcher de rentrer réellement dans l'histoire, tant ce n'est pas crédible.

En conclusion, on voit apparaître des péripéties plus intéressantes, donnant un rôle bien plus gratifiant à Sookie que dans les précédents tomes. Mais cela reste une romance pour adolescentes, avec ses codes et ses harems, qui rendent l'histoire moins plausible, et faisant passer, des détails plus intéressants sur le fonctionnement de ce monde au second plan, voire encore derrière. Et c'est bien dommage, même si l'histoire commence à révéler son intérêt et sa profondeur qui n'étaient que soulignés dans les trois précédents tomes.

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup apprécié la tournure de ce livre, entre Éric qu'on retrouve nu en train de se balader sur l'autoroute et qui a peur de la petite Sookie, Jason, qui disparaît,... Il y a juste cette hésitation entre Eric, Len, et Bill qui risque de devenir lassante si elle dure trop longtemps...

Afficher en entier
Argent

Une bonne suite, même si j'ai beaucoup moins accroché que les autres Tomes.

J'accroche pas trop aux sorcières. A voir par la suite.

Afficher en entier
Or

J'aime vraiment de plus en plus cette série, je ne m'en lasse pas, j'aime quand Eric n'a plus de mémoire, il est vraiment adorable.

Afficher en entier
Or

Très bon tome. Tout d'abord le coté humoristique dans la relation Sookie/Spoiler(cliquez pour révéler)Eric.

Concernant les sorcières, Spoiler(cliquez pour révéler)accessoirement des loup garou shooté au sang de vampire, elle nous permette de découvrir l'ensemble des factions cher au genre Bit-Lit : Vampire, loup garou et sorcières. J'ai trouvé la fin un peu vite expédié, vu la crainte qu'exerçaient ces sorcières. Par contre, j'ai apprécié l'explication d'une action 'impossible' dans le tome précédent. (Spoiler(cliquez pour révéler)comment Bubba avait pu pénétrer dans l'appartement pour cacher un cadavre)

Un très bon cru.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Communauté du Sud, Tome 4 : Les Sorcières de Shreveport

  • France : 2009-09-14 - Poche (Français)
  • Canada : 2009-09-15 (Français)
  • USA : 2005-05-03 (English)

Activité récente

chl0 l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-12T23:15:21+02:00
anne58 l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-06T16:22:49+02:00
Renee-9 l'ajoute dans sa biblio or
2019-09-17T20:50:43+02:00

Titres alternatifs

  • Dead To The World - Anglais
  • Sookie Stackhouse, Book 4 : Dead to the World - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 4527
Commentaires 442
Extraits 51
Evaluations 841
Note globale 8.61 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode