Livres
411 329
Membres
320 304

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Compagnie noire, Tome 8 : Elle est les ténèbres (I)



Description ajoutée par x-Key 2011-03-31T19:14:03+02:00

Résumé

Sortie victorieuse du siège de Dejagore — mais à un cheveu — , la Compagnie noire panse ses blessures et poursuit son chemin vers le lieu mythique de ses origines, le Khatovar. Entre les mercenaires et leur destination toute proche ne se dresse plus qu'un seul obstacle, Belvédère, la citadelle où réside le dernier Maître d'Ombres et quelques anciens asservis, avec qui il va falloir en découdre. Murgen, l'actuel rédacteur des annales, sera d'une aide précieuse : son don d'ubiquité, qui lui permet d'espionner les ennemis de la Compagnie, est un atout majeur dans l'échiquier politique. Rien n'est encore joué...

Afficher en entier

Classement en biblio - 139 lecteurs

Or
44 lecteurs
PAL
30 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lupa 2013-09-08T19:27:41+02:00

Le vent gémit et hurle, exhalant son haleine amère. La foudre gronde et aboie. Une force vivante fait rage sur la plaine de pierre scintillante. Les ombres elles-mêmes ont peur.

Les cicatrices du cataclysme défigurent la plaine qui n'a connu qu'une seule ère de noire perfection.

Une faille déchiquetée balafre sa face comme un éclair coruscant.

Nulle part cette fissure n'est assez large pour qu'un enfant ne puisse la traverser d'un bond, mais elle paraît abyssale.

Des écharpes de brume se déploient. Certaines s'ourlent de touches de couleur. Toute couleur jure avec ces milliers de nuances de noir et de gris.

Au centre de la plaine se dresse une vaste forteresse grise inconnue, plus vieille que toute mémoire écrite. Une antique tour s'est effondrée en travers de la faille.

Depuis la place forte monte un long et profond battement, pareil à celui du coeur d'un monde assoupi, qui déchire le silence sans âge.

La mort est éternité. L'éternité est pierre. La pierre est silence.

La pierre ne peut parler, mais elle se souvient.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Laurien 2017-12-04T08:40:06+01:00
Bronze

C'est le tome où j'ai lâché la série... Si au début aller vers le Sud était une bonne idée pour renouveler l'intrigue, on ne voit plus ici où elle va, ce qui donne l'impression que l'histoire pourrait continuer sans direction, même avant la disparition des personnages principaux que l'on suivait depuis longtemps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lupa 2013-09-11T17:38:44+02:00
Argent

Murgen est décidément un homme très occupé ces derniers temps !

Il doit jongler avec ses multiples casquettes, et pas des moindres, à commencer par les deux officielles, à savoir celles d’annaliste ainsi que de porte étendard de la compagnie. Mais pas seulement…

Ce cher toubib attend également de lui de remplir le rôle d’espion dans le monde astral pour déjouer les machinations de leurs sinistres et multiples adversaires. Le pauvre ne sait plus où donner de la tête ! Et même pendant son sommeil il ne trouve pas la paix tant attendue. L’ombre malfaisante de Kina rôde, toujours précédée de son ineffable et répugnante odeur de putréfaction, et les lieux de mort qu’il traverse dans ses rêves ne peuvent lui permettre de trouver le repos salutaire et la paix de l’esprit.

Je suis bien obligée de me précipiter sur la deuxième partie car les complots fourmillent de toute part autour de cette compagnie, et les comploteurs ne se comptent plus...

Je parierais bien, sans prendre de risques inconsidérés, que la suite réserve encore de sacrés rebondissements ;-)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ComteHislec 2013-05-11T09:43:21+02:00
Or

L'écriture change pas mal des précédents tomes. On retrouve un ton familier (parfois trop), des tournures de phrases même étranges. Niveau traduction, cela pèche un brin, ce n'est pas le même ton ni humour que j'aimais tant dans les premiers tomes de cette saga, dommage.

La bataille contre Ombrelongue et Mogaba continue. Il y a quelques surprises de taille, mais effectivement on sent bien que ce n'est qu'une moitié du tome réel écrit par l'auteur. Encore un découpage pas génial par un éditeur plus préoccupé de faire du profit que de nous livrer quelque chose de cohérent. Ce qui n'est évidemment pas la faute de l'auteur...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tommyvercetti 2013-02-25T13:53:00+01:00
Or

Après les retournements de la fin du tome précédent, la Compagnie Noire se lance (enfin) en campagne (de contre-attaque) contre le Maître des Ombres !

A nouveau, Murgen annaliste nous livre sa vision d'un point de vue écarté des décideurs, mais proche tout de même du capitaine, avec qui il partage un secret dans lequel est Qu'un Oeil ; le sorcier Fumée, dans le coma, qui leur permet de se dématérialiser pour observer, voyage dans l'espace et le temps. Un bon outil d'espionnage qui va servir leur guerre.

Ne faites pas attention au résumé ci-dessus. Murgen n'a pas le don d'Ubiquité, le type qui a écrit ça n'a pas lu le livre.

Bref, le déroulement du livre est donc la looongue campagne de la Compagnie Noire, contre Mogaba, puis jusqu'à Kiaulune et Belvédère... toujours plus au sud... comme ils disent en riant, chaque année passée dans cette guerre : "Kathovar l'année prochaine !"

Un tome pas si prenant que ça donc, finalement. Les intrigues nous tiennent en haleine, et Murgen n'est pas en reste, il est aussi dans l’œil du cyclone. Ses rêves le hantent, et sa position d'espion va lui révéler des choses bouleversantes. Mais les personnages s'arrêtent là ; à la fin, on est toujours sur cette terre qui se couvre de neige au cœur de l'hiver, à mener batailles sur batailles contre un ennemi décidément trop débile pour avoir autant de pouvoir.

Bref, un tome qui nous fait penser : vivement la suite !

Sinon, l'écriture donne toujours autant satisfaction. On voit les personnages et leurs relations évoluer ; le capitaine qui change, sa distance avec Madame ; Murgen et Qu'un Oeil, liés dans le secret, et les Nyueng Bao toujours là, pour payer leur dette d'honneur de Dejagore, et dont la présence met certaines personnes mal à l'aise.

Afficher en entier

Activité récente

So_cat le place en liste or
2017-12-19T11:31:45+01:00
Frais l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-17T16:13:44+01:00
Viot-1 l'ajoute dans sa biblio or
2017-09-18T17:16:56+02:00
Diddune l'ajoute dans sa biblio or
2017-04-10T16:51:21+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 139
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 12
Note globale 8.08 / 10

Évaluations