Livres
534 471
Membres
559 899

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Compagnie noire, Tome 1



Description ajoutée par joe 2010-04-29T12:24:43+02:00

Résumé

Depuis des siècles, les traditions et souvenirs de la compagnie noire sont consignés dans les présentes annales. Depuis des siècles, la troupe se loue au plus offrant et les batailles qu'elle a livrées on déjà rempli maints volumes. Jamais pourtant elle n'aura traversé de période aussi trouble. Entrée au service de la dame et de ses sorciers maléfiques, la compagnie participe à l'une des plus sanglantes campagnes de son histoire. Les combats incessants, la magie noire qui empuantit l'air, bientôt les hommes tombent comme des mouches, et ceux qui restent debout commencent à se demander s'ils ont choisi le bon camp. Ce sont des mercenaires, ils sont dépravés, violents et ignares, sans foi ni loi, mais même eux peuvent avoir peur, très peur...

Afficher en entier

Classement en biblio - 450 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Karun 2011-10-25T13:44:11+02:00

"Le Mal est relatif, annaliste. On ne peut pas lui mettre d'étiquette. On ne peut ni le toucher, ni le goûter, ni l'entailler avec une épée. Le Mal dépend de quel côté on se trouve, de quel côté on pointe son doigt accusateur."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

L'univers qui sert de toile de fond aux aventures de la Compagnie Noire est, globalement, assez "low-fantasy", mais de par leur métier, et leurs employeurs, ces mercenaires retrouvent dans leurs rangs, et à leurs côtés ou face à eux, bien plus de magie qu'ils n'auraient sans doute signé de bon cœur pour en affronter, maniée par des individus face auxquels ils font presque figure de petits joueurs...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par PetraMTQ 2020-12-28T20:08:04+01:00
Bronze

Un premier tome particulier qui demande du temps pour se faire au style de l'auteur et pour appréhender l'univers dans lequel évoluent les personnages.

Une fois franchie cette étape d'une 100aine de pages, la lecture est beaucoup plus agréable.

Même si l'action n'était pas délirante, j'étais curieux de découvrir les aventures des personnages. Je m'attendais néanmoins à quelque chose de beaucoup plus sombre. Le style du narrateur permet probablement d'alléger la noirceur ambiante. Vivement le tome suivant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vance 2020-05-30T09:00:58+02:00
Bronze

Ce premier tome ménage le chaud et le froid. D'abord, il intrigue, entrant dans le vif du sujet sans préparation ni présentation : pas de carte, pas de glossaire, on essaie de s'accrocher aux noms et aux situations pour tenter de comprendre le contexte géopolitique dans lequel se débat Toubib, le narrateur, et ses compagnons mercenaires. Le style direct, parfois narquois, ne ménage pas ses ellipses, s'étendant sur des détails et en occultant d'autres. C'est parfois rageant tant on manque de support pour se plonger dans ce monde violent, rongé par une guerre entre des empires mal définis et baigné d'une magie puissante quoique très difficile à maîtriser. Nul doute que l'auteur s'appuie sur notre connaissance intrinsèque d'un univers basique d'heroic fantasy tant il choisit de ne pas s'étendre sur les descriptions.

Du coup, la première mission de la Compagnie avortée, la fuite d'une ville mise à sac par des rebelles, leur nouvelle assignation au service d'un individu mystérieux lui-même travaillant pour la Dame dont on ne sait pas grand chose, tout cela passe sans qu'on parvienne à vraiment se passionner pour les tribulations de ces guerriers roulant leur bosse parfois depuis des décennies.

Puis vient un moment où l'on finit par s'y faire : suffisamment de détails semés ici et là nous permettent de nous habituer à ces personnages francs du collier, héritiers d'une histoire souvent sanglante ou tragique, et on commence même à s'amuse avec le narrateur des perpétuelles blagues qu'ils se font entre eux afin de tromper leur ennui et d'oublier qu'ils risquent leur vie pour des causes qui leur échappent. La description des duels de mages demeure cependant souvent trop floue - sans doute volontairement - et on s'accroche aux relations complexes qui se nouent entre quelques personnages se détachant du lot.

Puis vient le dernier tiers : la tension accumulée jusque lors est à son paroxysme, et on sait que la Compagnie se dirige vers une bataille finale aussi désespérée que décisive. Le narrateur cette fois est de plus en plus intégré à l'histoire, au point d'en devenir bien plus qu'un témoin privilégié : n'est-il pas invité au palais où règne cette Dame qui hante ses pensées ? Mais le sort du monde dépend de la manière dont lui et quelques-uns de ses pairs parviendront à gérer les stratégies mises en place pour empêcher une défaite annoncée, alors que les hordes de rebelles affluent pour ce qui s'annonce être une bataille homérique où les cadavres vont s'amonceler. Le style se modifie et le narrateur se permet de s'étendre, de s'épancher afin de nous faire vivre de l'intérieur tout en conservant un peu de recul les différentes phases de cette confrontation titanesque. Plus possible de s'arrêter dans la lecture alors que le destin d'un monde se joue et que l'écheveau de nombreux mystères se dénoue : les alliances et mésalliances se font et défont et l'ennemi d'hier pourrait bien être l'allié de demain.

Un roman assez déroutant mais qui finit par emporter l'adhésion par sa fougue et les nombreuses pistes à développer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par z_anis 2020-05-05T22:11:12+02:00
Or

Accrochez-vous. Oui, il vous faudra lutter pendant les cent premières pages. Pleins de personnages, de lieux... Ne retenez rien, n'essayez pas de comprendre plus qu'il ne faut, accrochez-vous et continuez. Ensuite, le bonheur total. Rafraichissant, bien écrit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par theyoubot 2020-02-26T02:46:22+01:00
Pas apprécié

J'ai abandonné au bout de 100 pages

- le personnage principal ne ressent presque pas d'émotion. Les rares fois où il en ressent une, elle est dite (expédiée en deux mots !) et non montrée. L'auteur ne sait pas écrire une intrigue émotionnelle. Je ne parle pas ici de personnages avec une vie émotionnelle réduite (Clive Cussler, Lee Child, Carolyn Cherryh, Kim S. Robinson). Ici, le defaut est poussé à son extrême : le héros est juste une caméra sur pattes qui se balade dans l'action et nous permet d'y assister par ses yeux.. Cook est totalement incapable de créer une empathie entre le lecteur et le personnage.

.

- idem pour les persos secondaires. Par exemple, Corbeau, portant porté par un désir de vengeance.

On dirait que le roman est écrit par un ordinateur froid incapable de comprendre ce qu'est une émotion.

.

- l'auteur ne sait pas non plus animer une scène d'action. Une émeute, la traque d'un monstre, une escarmouche, l'auteur est incapable de décrire ça de façon prenante. Zéro suspense et il y manque le minimum de détails clé permettant l'immersion. Le lecteur est aveugle. Je n'ai jamais lu des scènes d'action aussi insipides de ma vie. On dirait que ce sont des résumés succincts qu'il comptait reprendre plus tard pour écrire les scènes

.

Cette écriture médiocre m'a fait douter. Peut être que ça s'améliore ensuite ? Non. J''ai lu une dizaine de pages vers la fin : mêmes défauts.

.

Qualités

- l'univers sombre, dépaysant et tragique, les horreurs de la guerre.

.

- le début du récit est clair, linéaire et bien rythmé, contrairement à un reproche fréquent des fans du cycle. Je trouve qu'on repère vite les deux camps, les noms des camarades, alliés et employeurs de Toubib ainsi que les tenants et aboutissants du contrat de la Compagnie. L'immersion est aisée et immédiate. C'est réussi. C'est probablement le mieux qu'un auteur puisse faire sans personnage digne de ce nom ni personnage qui fonctionne.

.

.

PS : aux 90 booknoteurs qui ont mis entre 7 et 10 à ce roman, je dis "nous ne vivons pas sur la même planète littéraire, vous et moi !"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fnitter 2020-02-08T19:51:16+01:00
Bronze

n premier sentiment mitigé.

Premier tome d'une série de dark fantasy devenue mythique et qui à ce jour compte 13 volumes en français.

En propos liminaire, je tiens à dire que je fais ici la critique de ce premier tome et non de la série entière dont je compte lire encore quelques tomes avant de me faire une opinion.

La compagnie noire, une bande de mercenaires de plusieurs siècles d'existence, ayant compté jusqu'à 6000 membres et moins de 1000 pour ce premier opus. Elle se bat pour l'argent et une vague fierté. La politique, l'éthique ou la morale n'ont rien à voir dans l'affaire. Cette troupe a une histoire : Les annales, tenues en ce moment par Toubib, dont le nom révèle la fonction.

Pour ce premier tome, la compagnie se met au service de la Dame, l'éternelle Canaille, l'Ombre vivante, la veuve noire au coeur de la toile d'araignée, une demi-déesse du mal. Et oui, car peu importe pour qui la compagnie travaille; D'ailleurs le Mal est relatif et dépend de quel côté l'on se trouve, de quel côté on pointe son doigt accusateur. La Dame et ses asservis ou les Blanc et leur Cercle qui compte quelques belles enflures aussi...

Dans cet univers, la magie, ou plutôt la sorcellerie, est omniprésente et occupe une part importante du roman. Parmi les personnages principaux, en dehors de la dame et ses asservis, on retrouve les sorciers de la compagnie, Gobelin, Qu'un-Oeil et Silence, dont les truculentes rivalités égaillent un peu le quotidien de la troupe.

la compagnie est noire, crasseuse et sent la sueur, l'atmosphère est sombre et glauque, mais même si des exactions sont commises, l'auteur glisse gentiment dessus, il ne faudrait pas non plus qu'on en vienne à les détester. Parce qu'au final on les aime bien ces crapules, qui ont d'ailleurs pour certaines un grand coeur, (hein Corbeau ?).

Pourquoi ce sentiment mitigé alors ? Après toutes ces critiques dithyrambiques, je m'attendais à quelque chose d'énorme, genre (Gagner la guerre), mais durant les 150 première pages je me suis ennuyé. le roman a du mal à démarrer, le fil est décousu et le style lapidaire (sujet verbe complément) de l'auteur n'a pas arrangé les choses; Je recherchais quelque chose de plus complexe.

Puis petit à petit, l'histoire a trouvé son rythme de croisière et j'ai fini par m'intéresser au devenir de cette compagnie et à son combat pour la dame, au devenir de ses personnages principaux, peut-être parce qu'on rentrait dans la phase combat ? (qui d'ailleurs restent eux-aussi assez soft en regard de ce qui s'est déjà fait en fantasy comme en sf).

4/10 pour la première partie, 7 pour la seconde. Attendons le second tome : le Château noir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gryfondor 2019-10-31T11:10:17+01:00
Lu aussi

Quel style ! Il faut s'y faire et une fois passées les quatre-vingt premières pages, l'on se situe un peu mieux et l'ensemble des éléments se met doucement en place.

Pas évident tout de même, et je comprends que quelques uns puissent lâcher.

Ceci dit cela reste assez original et plutôt agréable à lire, sans toutefois être ultra enthousiasmant non plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julian-5 2019-07-20T03:43:43+02:00
Diamant

La compagnie noire. le roman qui m'a fait renouer avec la Fantasy. Un vrai coup de cœur ! Ici point de fantasy "classique" mais de la dark comme on l'aime. Je me suis pris d'amour pour cette troupe de mercenaire. de vauriens au grand cœur pour certains. Malgré que le roman soit sombre. Il n'en est pas pour autant dénué d'humour. Je me suis même surpris à rire de bon coeur aux conneries de Qu'un Œil et Gobelin (deux des magiciens de la compagnie).

Les personnages sont nombreux et très attachant sous leurs airs de gros badasses barbus.

L'écriture est efficace, l'univers géniale et l'histoire très prenante.

Si vous en avez marre de la fantasy manichéenne je vous le recommande très fortement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stalingrade 2019-06-08T00:40:34+02:00
Diamant

J'ai eu un peu de mal a entrer dans l'histoire, du fait d'y être pratiquement catapulté. Mais une fois qu'on prend nos marques, l'histoire est vraiment bien construite et j'adore l'humour noir du personnage principal.

Très bonne lecture :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-Sophie 2018-11-27T22:50:49+01:00
Argent

J'ai adoré l'univers et l'histoire mais j'ai eu plusieurs fois du mal avec la façon de Toubib de les raconter. On arrive en plein milieu de son écrit, il n'explique que très rarement ce qu'il voit ou fait (ce qui est normal, puisque il écrit pour les générations futures de son propre univers, dont nous ne faisons pas partie), mais cela reste fascinant. J'ai également eu du mal avec les "séparations" entre les différents paragraphes et chapitres. Je m'explique, il y a parfois des trous de plusieurs semaines, parfois de quelques heures seulement mais cela n'est jamais explicitement dit. Il faut aussi arriver à s'y retrouver non seulement avec tous les personnages mais également avec tous les lieux. Tout cela m'a quelque fois empêché de bien comprendre ce qu'il se passait, et les implications.

Cette technique d'écriture mise à part, le récit est incroyable. On entre dans un univers assez dark, avec des personnages pas toujours sympas mais on s'attache à la Compagnie très rapidement. On essaye de deviner nous aussi de quel côté est le "bien" et le "mal", pour ne jamais arriver à une conclusion en tout cas pour ma part.

J'ai accroché dès les premières pages et je vais essayer de me procurer le 2è tome !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnemoneA 2018-11-02T18:34:30+01:00
Or

Suivez les aventures du médecin de campagne de la Compagnie noire qu'est Toubib dans des paysages de désolation, une époque sombre et torturée, ravagée par des guerres et des forces magiques terrifiantes. Des mercenaires sans pitié, une magie d'abord offensive, des manipulations, traîtrises et autres caractéristiques de la nature humaine où le bien ne l'est pas à 100% ni le mal d'ailleurs. Le tout raconté par le toubib de la compagnie qui est le seul personnage à l'esprit ouvert... pourvu que vous soyez dans son camp !

De la fantasy noire trop rare pour être évitée. est efficace. On ne s'ennuie jamais.

Afficher en entier

Activité récente

stcl l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-28T21:58:11+01:00
Gropeps l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-20T22:05:33+02:00
mohic l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-02T14:42:55+02:00
Sanada le place en liste or
2020-07-29T19:38:18+02:00
Nemain l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-19T15:00:13+02:00

Titres alternatifs

  • Les Annales de la Compagnie noire, tome 1 : La Compagnie noire - Français
  • The Black Company - Anglais

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 450
Commentaires 38
extraits 23
Evaluations 98
Note globale 7.69 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode