Livres
461 426
Membres
417 764

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Compagnie noire, Tome 4 : Jeux d'ombres



Description ajoutée par Fez 2010-01-02T20:29:23+01:00

Résumé

Il n'en reste plus que sept : Toubib, Gobelin, Qu'un-Œil, Otto, Hagop, Murgen et la Dame, rebaptisée Madame. Jamais dans l'histoire de la légendaire Compagnie noire les effectifs n'étaient tombés si bas. Toubib, archiviste aujourd'hui capitaine, entreprend un retour aux sources, à Kathovar, mythique berceau de la Compagnie. Mais des milliers de kilomètres de jungle et de régions inexplorées la séparent de cet endroit où elle n'a pas mis les pieds depuis des siècles. Pourtant, on ne l'a pas oubliée. Nombreux sont ceux qui l'y attendent...

Afficher en entier

Classement en biblio - 212 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lyanaa 2018-11-30T15:16:24+01:00

Une forme a traversé le chemin devant nous, si vivement que le cheval pourtant flegmatique de Shadid s’est cabré en hennissant. Dans sa langue natale, il a demandé : « Qu’est-ce que c’était ? » J’ai compris parce que j’en avais appris quelques mots quand j’étais gosse.

Je n’avais pu entrevoir qu’une silhouette : une espèce de loup monstrueux gris monté par une sorte de louveteau difforme cramponné à son dos. Le tout avait disparu avant que mon oeil puisse suivre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Quatrième tome de la série. Moins d'action et de grandes batailles, mais du voyage, de l'exotisme et de l'intrigue. Toujours la même efficacité et des personnages toujours aussi charismatiques.

Un peu moins addictif.

Afficher en entier
Or

Dans son rôle de capitaine, Toubib me convainc beaucoup plus que dans son rôle de médecin annaliste. Alors qu'il m'ennuyait dans les tomes précédents, je commence à le trouver beaucoup plus intéressant.

J'adore également La Dame, qui s'en sort à merveille dans son rôle de mortelle commune ^^

Afficher en entier
Diamant

J'avais fait une pause après avoir enchaîné les Livres du Nord et j'ai vraiment apprécié retrouver Toubib et le reste (les restes ?) de la Compagnie.

Au-delà des événements et de l'action en elle-même, j'ai beaucoup aimé tous les développements autour de la recherche des premiers tomes perdus des annales et les sous-entendus sur les causes de la crainte que suscite la Compagnie sur son passage. Je pense que je lirai le tome suivant assez rapidement puisque l'histoire de ce nouvel arc n'est pas terminée et ne fait que commencer vues les dernières révélations. Pourtant la fin de ce tome et le premier chapitre du suivant me font un peu froid dans le dos...

Afficher en entier
Bronze

Honnêtement, c'est le tome où j'ai commencé à décrocher. J'aimais beaucoup les livres du Nord, j'ai eu plus de mal à me plonger dans ce nouveau cadre, cette nouvelle intrigue.

Afficher en entier
Diamant

J’ai achevé le quatrième tome de la Compagnie Noire : Jeux d’Ombres qui ouvre le cycle des livres du Sud. On retrouve Toubib et sa clique, plus très nombreux, sept pour être exact, lessivés par la guerre contre l’Empire et la confrontation contre le Dominateur.

Un énorme tome, encore une fois, j’ai adoré le concept de la quête dont on ne sait rien, j’ai adoré les tournures d’aventure qu’on y retrouve (les confins de l’empire, les cités joyaux, les marais, la montagne, Gea-Xle, le Temple), c’est très dépaysant, on en revient un peu aux sources comme dans le premier tome lorsque la Compagnie guerroie au service de la Dame. Toubib est toujours Toubib, mais avec il est devenu capitaine et il doit en assumer les responsabilités. Personnellement je préférais avant, mais cela apporte une évolution au récit qui prend en compte de nombreux problèmes comme le fardeau du commandement impliquant une vision plus globale des intrigues (puisqu’on n’est plus cantonné au simple point de vue d’un homme qui essaie juste de s’en sortir, mais bien à celui d’un chef qui doit prendre en compte la bien de la Compagnie) qui n’étaient pas soulevés à l’époque où Toubib était juste officier. On passe véritablement d’un témoin/spectateur à un acteur de premier plan des évènements.

On rencontre une belle branche d’autres personnages, Mogaba et ses Nars qui ont perpétué la tradition de la Compagnie, Mather et Cygne vieux vétérans obligés de reprendre du service, les dirigeants de Taglios dont on ne sait absolument rien et surtoutSpoiler(cliquez pour révéler) le retour des Asservis (putain je le savais tellement, quel kiff de retrouver Transformeur rallié à la Compagnie mais poursuivant ses objectifs personnels, le Hurleur régent inopiné des Marais ou encore Tempête, un des quatre dirigeants des Terres d’Ombres… il ne manque plus que le retour de Corbeau et la boucle est bouclée). Les Maîtres d’ombres sont les nouveaux adversaires de la Compagnie, on ne sait pas vraiment ce qu’ils sont (ou plutôt on s’en doute sans jamais en être sûr), mais on sent qu’ils sont au courant de beaucoup d’éléments à venir (par exemple l’identité des compagnies franches)

Le style est toujours aussi bon, les introspections de Toubib sont toujours aussi intéressantes, Gobelin et Qu’un Œil vendent décidément toujours autant de rêve. Cette Compagnie Noire recherche son passé tout simplement parce que c’est la mission de l’annaliste, mais elle aura fort à faire en chemin, car certaines personnes redoutent le retour de la dernière Compagnie Franche de Khatovar… Place à de nombreux complots, chaque camp souhaitant préserver son intérêt sans pour autant prendre le tableau dans sa globalité. Retour aussi à la bonne fantasy militaire avec ses coups bas, ses feintes, ses affrontements de sorciers avec le siège de Couve-Tempête qui rappelle les assauts de Charme et de Génépi

Le rythme sans être lent, se déroule vraiment sans trop se presser avant les cent dernières pages, et putain quelle fin de tome intense ! Tout s’enchaîne, un peu à la manière du tome 3, des combats de géants, des révélations qui font leur travailSpoiler(cliquez pour révéler) (PUTAIN YES VOLESPRIT IS BACK MOTHERFUCKERS)

Ce qui m’a fait marrer durant la lecture de ce tome 4, c’est que je me suis dit, mouais il est super, mais pas au niveau des trois précédents qui -s’ils butaient sur certains aspects-, rattrapaient tout sur d’autres et jamais sur les mêmes. Mais au final, ce tome tient vraiment ses promesses et n’a absolument pas à rougir face aux autres, ce changement d’atmosphère et le dernier quart du volume sont justes énormes et renouvellent mon plaisir de lecture. Je suis vraiment admiratif du travail de Cook pour avoir pondu quatre tomes de très bonne qualité mais surtout de qualités différentes sans essouffler le lecteur et j’espère que ce constat se prolongera à l’entièreté de la saga mais on verra bien !

Afficher en entier
Diamant

Dans ce quatrième tome, on assiste à une nouvelle ère de cette compagnie légendaire !

J’ai trouvé dépaysant de découvrir en même temps qu’elle, des territoires mystérieux aux confins des contrées du sud, et d'en profiter pour prendre le temps de découvrir les personnages plus en profondeur, de les approcher d'un peu plus près pour ainsi dire..

Comme toujours Toubib est à la hauteur, et il prend conscience de l’énorme responsabilité de son nouveau statut de Capitaine et du poids qu’il va devoir porter sur ses épaules. Pas facile d’entraîner ses compagnons rescapés vers une destination aussi lointaine et presque chimérique.

Il nous prouve, qu’il a plus d’un tour dans son sac, qui pourtant au départ, n’était censé contenir que les précieuses annales de la Compagnie !

La réputation de la Compagnie est déterminante aussi, et les secrets qui l’entourent continuent de titiller la curiosité ! Quelle est la cause de cette notoriété qui flotte autour de son étendard ?

Autre élément palpitant de ce tome : la relation entre toubib et Madame ! Que de tergiversations, de rendez-vous manqués, d’attentes, de doutes,… de vrais adolescents ces deux-là ! Comme quoi il n’y a pas d’âge !

Ce qui est sûr, c’est que je n’ai pas vu les pages défiler, et que celui–ci encore, s’achève en plein milieu d’un suspense pas possible !

Afficher en entier
Diamant

Encore un très bon tome, le style d'écriture reste excellent, très humoristique, un excellent moment de plus avec la Compagnie Noire.

Afficher en entier
Or

Ce tome-ci démarre en effet une nouvelle intrigue ; celle autour des Maîtres d'Ombres. Mais, contrairement à ce que je pensais en faisant une pause après le tome 3 ; le découpage n'est pas absolu, en ça que les personnages dont il va être question, notamment la Dame, bien sûr, mais aussi d'autres, vont être des échos du passé de la compagnie dans le nord.

J'ai bien aimé ce tome-ci, où la compagnie change d'horizon en mettant toute voile au sud. On a hâte d'atteindre Kathovar, pour découvrir les racines historiques de la Compagnie Noire. Mais avant ça, forcément, il faudra affronter le passé de celle-ci, à travers le souvenir des gens qui ne l'ont pas oubliée, et une nouvelle menace qui s'est levée au sud du Grand Majeur.

Toubib est capitaine. Ma foi, il s'en sort bien. Comme à son habitude, Glen Cook sait faire ressortir l'humanité de chaque personnages, sans aller dans l'excès, sans en faire des héros. Juste des hommes. La relation entre Toubib et la Madame aussi est criante de réalisme, tellement elle se prête si peu aux stéréotypes et si bien à la réalité de leur situation.

Mis à part ça, pas beaucoup de changement par rapport aux autres tomes. Sauf qu'ici, comme le souligne Toubib, c'est la première fois que la Compagnie se bat pour elle-même. Enfin en partie. Bref, comme toujours, il s'agira de batailles, de location de force militaire, de magie et de ruses. La même recette qui marche, en attendant le tome suivant, qui nous dira j'espère, ce qu'il en est de Kathovar.

Afficher en entier

Activité récente

arold l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-10T00:20:27+02:00
Brocel l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-21T14:55:59+01:00
Aeldo le place en liste or
2018-11-04T00:45:27+01:00
Shalmy l'ajoute dans sa biblio or
2018-05-10T14:56:14+02:00

Les chiffres

Lecteurs 212
Commentaires 8
Extraits 8
Evaluations 23
Note globale 8.17 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Shadow Games - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode