Livres
547 466
Membres
584 597

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

La bande de salopards comptait un sale grincheux dans ses rangs.

— Eh bien, eh bien, eh bien, commenta Butch. Voilà la bonne humeur incarnée.

— Qu’est-ce que tu veux ?

— Là tout de suite ? Des Ray-Ban pour me protéger de l’éclat de ta joie.

Afficher en entier

— Merci, chuchota-t-elle.

— De quoi ? Je n’ai vraiment pas fait grand-chose.

Tendant la main, elle caressa du bout des doigts les traits qu’elle aimait tant.

— De m’avoir donné un foyer. Un vrai foyer.

— Eh bien, cette demeure n’est pas à moi…

— Je ne parle pas du bâtiment où nous nous trouvons. (Elle repensa à son enfance solitaire, à son impression d’être perdue dans le monde, même quand elle vivait en compagnie d’autres gens.) J’étais plus intéressée de savoir si je trouverais un jour un foyer que de connaître enfin qui je suis vraiment. C’est toi, mon foyer. C’est toi et toi seul mon refuge et mon réconfort.

Afficher en entier

Il allait rejoindre Marissa. Même s’il devait pour ça rester assis dans une voiture garée devant son travail pendant quatre ou six heures avant qu’elle sorte, ce serait suffisant.

Il se sentait comme un navire en perdition. Et elle était son port d’ancrage. Donc l’équation était évidente.

Afficher en entier

Tout d'abord, Devina ne put comprendre ce qui lui bouchait la vue du plus haut gratte-ciel dans le quartier financier.

Mais quelqu'un se tenait également sur l'autre pont.

Les pieds bien crampés et le corps prêt à bondir.

Devina plissa les yeux. C'était un mâle. Vêtu de... Était-ce bien des collants zèbrés rose fuschia qu'elle distinguait ? Et qu'est-ce que c'était que ce dessin sur son tee-shirt? Est-ce que c'était... Barney le dinosaure qui était représenté dessus?

-Jésus ! cracha-t-elle.

Tout à coup, derrière les larges épaules, une paire d'ailes très fines se déploya, et des cheveux noir et blond cascadèrent, libérés d'une sorte de lien.

Non, ce n'était pas J.-C.

Mais Lassiter, l'ange déchu.

Tandis qu'elle plissait les yeux et sentait sa colère monter, il lui sourit. Il ouvrit la paume à plat et fit mine de lui souffler un baiser, sauf que, lorsqu'il retourna la main... il lui fit un doigt d'honneur.

Et c'est ainsi que naquit une nouvelle génération de conflit.

Afficher en entier

Il n’aimait pas la façon dont elle le dévisageait, comme si elle avait soulevé le rideau de son apparente quiétude et découvert le tas d’ordures qu’il dissimulait.

— Tu ne dors pas et tes yeux ne se concentrent sur rien.

— Faux. (Il esquissa un petit sourire.) Je n’ai pas réussi à les détacher de toi depuis que tu es entrée, et je n’ai pas envie de regarder ailleurs.

Afficher en entier

Sans amour, même le mal était malheureux.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode