Livres
565 421
Membres
618 680

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

-Quoi?

-Tu dors nu n'est-ce pas?

-Oui, en général.

-Écoute, tu peux enlever tous ces vêtements. Ça ne vas pas me gêner.

-Je ne voulais pas te mettre... mal à l'aise.

-Ce qui me met mal à l'aise, c'est que tu te retournes dans tous les sens. J'ai l'impression d'être secouée comme une salade.

Afficher en entier

Tournant le dos à Mary, il se leva et se déshabilla. Il arriva à se glisser adroitement sous les draps sans dévoiler son érection. Ce n'était pas la peine de lui laisser voir le spectacle de son excitation.

Il se coucha sur le côté, lui tournant le dos.

-Je peux le toucher? demanda-t-elle.

Son membre fut saisi d'un choc électrique.

-Toucher quoi?

-Le tatouage. J'aimerais... le toucher.

Afficher en entier

" — La femelle m’a viré de chez elle ce matin après avoir massacré mon égo

— Quel genre d’arme elle avait ?

— Une comparaison humiliante entre moi et un sous-produit de la race canine

— Oups. Du coup bien entendu tu ne rêves que de retourner la voir

— Absolument

— C’est consternant

— Je sais."

Afficher en entier

_ Dis-moi encore une fois que cela te rend fou que nous ne couchions pas ensemble, énonça-t-elle avec calme.

_ Ça me rend complètement fou. J'ai mal partout. Je bande tout le temps. Je n'arrive pas à me concentrer et je suis en permanence de mauvais poil.

_ Tant mieux. (Elle rit doucement.) Diable, je ne suis pas charitable, n'est-ce pas?

_ En aucune manière.

Afficher en entier

-Alors dites-le.

-Quoi?

-Rien du tout. Dites rien du tout. Encore, et encore, et encore. Dites-le.

Elle tressaillit, l'odeur de la peau fut remplacée par l'odeur d'une épice, une odeur de jardin, de menthe fraîche, poivrée. Elle était énervée, désormais.

-Dites-le, ordonna-t-il.

Il avait besoin des sensations qu'éveillait sa voix en lui.

-OK. Rien du tout. Rien du tout. (Elle se mit tout à coup à rire, et le son le transperça, l'enflamma.) Rien du tout, rien du tout. Ri-en-du-tout. Ri-en-du-tout. Riiiiiiiiiiiiiiien duuuuuuu tout. Voilà, ça vous va? Vous allez me lâcher maintenant?

-Non.

Afficher en entier

- Est-ce que mon corps vous plaît ?

Elle serra les lèvres. Bon, s'il prenait son pied en entendant les femmes répéter qu'il était splendide. Il allait rentrer chez lui déçu ce soir.

- Et que feriez-vous si je vous répondais non ? rétorqua-t-elle sèchement.

- Je remettrai mon manteau.

Afficher en entier

-Je suis désolée.

-prouve-le alors.

-Comment? demanda-t-elle d'un ton étranglé.

-Mets-toi à quatre pattes. Je veux t'entendre le dire dans cette position.

Afficher en entier

Il tourna la tête et posa les yeux sur son corps. Et se rendit compte qu'il tuerait tout membre de son propre sexe qui essaierait de la toucher, d'être avec elle, de l'aimer.

Afficher en entier

-tu met tout cela pour dormir,normalement?demanda-t-elle

-absolument,oui

-alors pourquoi est ce que l'étiquette est toujours sur le peignoir?

-pour en retrouver un autre exactement parei,pour avoir les références.

il se tourna sur le coté,puis se retourna encore[...]

-rhage?

-quoi?

-tu dors nu,n'est pas?

oui,en général.

-écoute tu peux enlever tous ces vetements.ca ne me gene pas

-je ne voulais pas te mettre mal à l'aise

-ce qui me met mal à l'aise c'est le fait que tu te retournes dans tou les sens.j'ai l'impressions d'etre secouée comme une salade.

Afficher en entier

Un moment plus tard, elle sentit son corps tressauter légèrement. La bête la poussait doucement du museau.

Elle se mit sur le dos et plongea son regard dans les yeux blancs [de la bête].

-Je vais bien, mais il va falloir que l'on t'apprenne à mieux te tenir à table.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode