Livres
482 040
Membres
468 487

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Confrérie des mages, Tome 2 : Les Manuscrits d'Ewenlod



Description ajoutée par Jhilian 2018-11-26T13:25:33+01:00

Résumé

Trois années se sont écoulées depuis la bataille de Kenorrin. Pour autant, le royaume de Tanera n’est pas en paix. Morleod, le puissant Mage à l’origine de cette guerre, a reconstitué une armée dans le but de faire tomber les terres du royaume voisin.

Lera, maintenant Mage confirmée, se lance à la recherche des manuscrits d’Ewenlod. Mais la jeune fille ne sait plus sur qui compter depuis qu’Alistair, son instructeur, a disparu. Aidée de ses dons de perception, elle part en quête de réponses. Commence alors une véritable chasse au trésor…

Elle devra faire appel à tout son courage et son abnégation pour faire face aux mystères qui l’entourent et aux forces obscures qui ne cessent de croître.

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs

Extrait

Chacun des deux camps jaugeait l'autre, aucun ne semblait décidé à reprendre le combat. Les deux Mages en profitèrent pour filer. Ils se rendirent compte trop tard qu'ils avaient baissé leur garde. Les ennemis les avaient encerclés et cherchaient à les séparer. Tout à coup, Lera se sentit tirée en arrière. Le contact dur et froid d'une lame sur sa gorge l'immobilisa instantanément.

- Arrêtez ! s'écria-t-on près d'eux. Ces Mages viennent de vous sauver la vie ! C'est de cette manière que vous comptez les remercier ?

Un cavalier en armure se posta au milieu des combattants. Lera aperçut de longs cheveux noirs et lisses qui s'échappaient de son heaume. La lame posée sur son cou se souleva lentement, comme à regret.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Je remercie la maison d'éditions Amalthée, ainsi que l'auteur Emmanuelle pour ce second tome que j'ai adoré ! J'ai eu l'occasion de le lire fin aout, juste avant de reprendre le travail et comme certains ont peut-être pu le voir, je n'ai pas écrit énormément de chroniques depuis que j'ai débuté ce nouveau job. Le livre est le même format que le premier et si j'ai beaucoup aimé la couverture du 1, je dois avouer que je suis tombée amoureuse de celle-ci.

Nous retrouvons Lera et ses compagnons trois ans après les faits du final du premier tome. Autant le dire, nous nous rongeons les ongles en imaginant ces trois années. L'auteur laisse l'imagination travailler jusqu'à ce qu'elle nous dévoile tout ce que les survivants ont subi. La guerre est toujours dans l'ombre, le méchant de l'histoire est toujours en vie et plus puissant encore. Bien que nous sommes toujours en attente de voir s'il va tomber, Lera cherche également son passé. Qu'elle le veuille ou non, elle est la digne héritière d'un mage dont les souvenirs ont disparu en même temps que le sort qu'elle a reçu plus jeune. Juste avant d'être retrouvé par ses parents adoptifs, qui ne le lui ont jamais caché et l'on accueilli comme l'un de leurs propres enfants.

Je peux déjà lâcher un spoiler et se sera le seule et l'unique : Lera change de couleur de cape ! ça en bouche un coin, pas vrai ? Trêve de plaisanterie, Lera apprend tous les jours depuis ces trois années et veut faire partie des grands. Ses pouvoirs sont importants, c'est un peu comme si une part d'elle-même pouvait voir les liens, la magie, l'aura des autres mages. Autour d'elle gravite d'autres personnages qui sont plus ou moins heureux d'être à ses côtés. Graham est tel un père protecteur, il a du mal à lâcher prise, à la laisser partir pour sa première expédition. L'histoire avance, avec les traces du passé, les souvenirs qui reviennent et les convictions que les événements à venir seront nombreux. Des disparus reviennent, des ennemis augmentent en nombre, des hommes et femmes trahissent, la jalousie est bien présente également. Il y a tellement de choses à dire que j'ai peur d'en oublier.

Questions sentiments et émotions, l'auteur nous en offre encore plus que précédemment. L'amour, l'amitié, être un père, une sœur, un fils, les liens familiaux sont importants tout comme les liens entre les membres de la Confrérie. Il y a bien entendu de la médisance, je pense à Jock et je me demande ce qu'il va devenir dans la suite des événements. La jalousie n'est pas un vain mot, il y a quelque chose qui dérange dans ce personnage sans avoir encore creusé au maximum. Lera est un personnage qui aime profondément les autres, elle ne voit pas le mal partout, au contraire elle voit le bien qui existe en chacun d'eux. C'est donc tout à fait normal qu'elle attire les regards les bons comme les moins bons. Au lieu de partir dans la facilité et de devenir une suprême méchante avec de gros pouvoirs, elle reste humble et fait ce qu'elle peut pour aider les plus faibles. Sa joie de vivre, son esprit rebelle et son coeur énorme comme les plaines de sa contrée font d'elle un précieux mage.

Les descriptions des domaines, des batailles, des personnages.... d'une manière générale les descriptions sont juste assez pour imaginer les lieux, les actes et les protagonistes. Les regards sont importants, ils reflètent la capacité de l'être humain à montrer ses ressentis. Lorsque celui de Murdag laisse une étincelle passer le barrage de ses pupilles, le coeur se serre. C'est un homme qui cache énormément ses émotions et montre un visage froid, austère, pourtant l'un de ses actes démontre sa capacité à aimer, tout au moins à de la reconnaissance. J'ai adoré voyager dans les diverses contrées, par moment je ressentais le froid du vent sur mon visage lors des déplacements. Les combats sont nombreux, détaillés. L'auteur n'hésite pas à faire tomber ses hommes et femmes quitte à faire serrer les dents tant que l'issue des batailles ne sont pas terminées.

Il y a de nombreux personnages qui débutent dans ce tome. Si certaines cachent bien leur jeu, d'autres ont réellement le visage qu'ils montrent. La guerre n'est pas un jeu et quelques uns devraient bien s'en rappeler. Si au début nous en suivons certains, ils disparaissent peu à peu pour revenir à la fin. Cela laisse des questions en suspends. Il est vrai que le final de ce tome pourrait être la fin de l'histoire au vu de certains éléments, mais non. Il y a encore des événements à découvrir. Le passé de Lera est plus clair, comme celui d'Alistair et de sa famille, sa soeur, Yvanne a encore des choses à démontrer. J'ai beaucoup aimé la suivre et voir son évolution au travers du regards des autres. C'est un personnage qui prend de l'ampleur et de nombreuses responsabilités. Entre elle et Lera il s'agit d'une très forte amitié depuis le début de leur rencontre et cela ne s'arrête pas. Ces fameux liens, nous en revenons toujours à ses émotions et la capacité aux personnages de s'adapter, de s'entraider également.

En parlant d'évolution, celle de Lera n'est peut-être pas aussi "impressionnante" que celle de son amie Yvanne, mais pas loin. Elle prend de plus en plus de responsabilités. J'aime beaucoup sa logique et son raisonnement. L'histoire est gérée d'une main de maître. Les scènes se suivent logiquement. Les personnages ne sont pas des héros qui réussissent tout en un claquement de doigts. L'union fait la force pourrait être un de leur slogan entre autre. Les fameux manuscrits d'Ewenlod sont une véritable source d'informations. Grâce à eux nous découvrons le passé d'une autre manière. La fin nous laisse dans un questionnement tranquille. Nous ne pouvons que nous demander ce qui va se passer par la suite. Est-ce que les "résidus" de la bataille finale vont être si dangereux que je le pense ? Je frémis d'impatience de découvrir la finalité de cette trilogie.

En conclusion, j'ai adoré ce tome. il est très complet avec de nombreux personnages, combats, implication dans l'histoire et des surprises. Le passé ressort par endroit et la fin plus joyeuse que le précédent mais cela reste logique au vu de tout ce qu'ils prennent durant les pages. Il reste quelques zones d'ombres et j'ai hâte de connaitre le fin mot de l'histoire !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-confrerie-des-mages-tome-2-les-manuscrits-d-ewenlod-emmanuelle-ferr-a171105634

Afficher en entier
Diamant

Une merveille de fantasy qui apporte de nombreux éclaircissements sur les éléments distillés dans le premier tome.

J'ai adoré retrouver Lera et en apprendre plus sur elle, sur ses extraordinaires capacités et sur son histoire personnelle.

Elle n'est bien sûr pas seule et les personnages rencontrés dans le premier tome sont toujours bien présents. De nouveau font leur apparition tandis que d'autres, disparus, font leur (très) attendu retour !

En bref, une histoire magique, avec une touche de romance mais qui n'éclipse pas l'histoire principale et des rebondissements à venir dans la suite !

Afficher en entier
Or

Cette trilogie fantasy est très développée, l’intrigue est complexe et solidement construite. La pluralité des personnages n’entache en rien la compréhension du récit car chacun est mis en lumière dans ses interactions avec les autres. J’ai beaucoup aimé l’évolution du personnage de Léra qui se révèle être une véritable héroïne, forte et fragile à la fois. J’aime ce côté indépendant de son caractère et pourtant jamais elle ne se montre imbue d’elle-même. Au contraire elle se distingue par son altruisme et ses actes désintéressés. J’étais contente également de pouvoir découvrir davantage d’autres personnages, j’ai eu un coup de cœur pour Edme et sa fille Yvanne. Cette famille est vraiment intéressante et pleine de surprises à plus d’un titre et j’ai hâte de connaître le fin mot de l’histoire!

De même, l’évolution du personnage de Morleod est bien ficelée, le suspens est présent sans en abuser sur la longueur de manière à garder une progression dans le récit. Les manuscrits d’Ewenlod apportent leur lot de révélation. J’étais parfois un peu confuse sur la question de l’équilibre des éléments dans le développement des pouvoirs et le maniement des forces occultes par les mages mais les explications bien que parfois répétitives sont bien amenées avec d’un côté la théorie et de l’autre le cas pratique. A l’instar des personnages on passe tour à tour de la confusion à la compréhension puis à l’avidité d’en savoir toujours plus.

Le point positif supplémentaire de ce deuxième tome c’est l’apport de nouveaux personnages avec notamment une autre « confrérie » de mage, qui pratique la magie d’une manière peu conventionnelle à l’image de sa dirigeante Karin. Ce personnage haut en couleur dynamise le récit et apporte une touche de renouveau à l’intrigue. Petit coup de cœur pour le côté « girl power » lors du passage à l’action du trio Léra/Helen/Karin! Les personnages féminins n’ont rien à envier à leurs homologues masculins dans cet univers. Même le personnage d’Yvanne connaît une belle évolution en passant du statut de princesse chétive et fragile à celui d’une mage déterminée et une héritière portant fièrement les valeurs de sa famille. D’autre part, l’écriture est fluide, riche. La narration est parfois un peu complexe par rapport au sujet de ce fameux équilibre mais les différentes explications permettent de mieux comprendre les tenants et les aboutissants du récit.

En résumé, ce roman comme le premier possède tous les atouts d’une belle saga fantasy, on s’attache aux personnages et à leurs histoires si bien qu’une fois entrés dans le récit on ne veut plus en sortir! Hâte de découvrir la suite et fin (?) des aventures de Léra et Alistair dans le 3e tome!

Afficher en entier
Diamant

Ce second opus va voir la consécration de l’héroïne nommée Lera au travers de son intégration au sein de « La confrérie des Mages », mais loin d’être un aboutissement l’aventure va connaitre de multiples rebondissements à la fois intimistes et mystérieux. L’intrigue et le style de l’auteur sont toujours aussi exaltants, vivement le tome 3 !

Afficher en entier

Aprés avoir dévoré le tome 1, je me suis plongé dans la suite avec un immense bonheur et quel plaisir de retrouver tous ces personnages et ces lieux qui font rêver ! Une suite brillante et addictive ! Je ne peux que vous recommander cette lecture ! Vivement la suite

Afficher en entier

C'est un plaisir de retrouver Lera, avec plus de maturité! J'adore toujours autant la façon d'écrire de l'auteure et le rythme entre les scènes d'action et la progression du récit. Je n'ai pas encore terminé le livre mais je vous le conseille!!!

Afficher en entier

Dans la continuité du 1 Lera a grandit et garde sa soif de liberté. Aussi bien que le tome 1 on retrouve avec plaisir les personnages et leur aventure.

Afficher en entier
Diamant

Ayant dévoré le premier roman, j’avais beaucoup d’attente par rapport à cette suite et franchement, je n’ai pas été déçue. Un peu plus sombre, le roman n’en perd pour autant pas sa positivité et on se replonge avec plaisir dans cette trilogie médiévale magique.

Entre le tome 1 et le tome 2, il s’est passé 3 ans, Léra a désormais 15 ans et est devenue une mage confirmée. Pourtant, peu de choses ont changé depuis, une guerre se prépare, Morloed rode toujours et Alistair est toujours porté disparu. Ce qui promet un petit paquet d’intrigues.

Du côté des personnages, on en découvre 3 nouveaux (enfin, il y en a beaucoup plus, mais ce sont les principaux) : Karin, Helen et Darius. Ce dernier étant une tête à claques, je vais me contenter de parler des deux filles (avec un coup de cœur pour Karin). Quel bonheur de voir des femmes (en plus de Léra) au cœur de l’intrigue et des combats ; des femmes capables de se défendre et de se battre d’égal à égal avec des hommes, ça fait vraiment plaisir. Sans oublier la princesse Yvanne, qui tient une place beaucoup plus importante dans ce roman et qui est une véritable bouffée de fraicheur.

Cette fois-ci, l’histoire se déroulera en partie dans le royaume de Ceralba et cela nous permet de découvrir de nouveaux paysages, différents de ce qu’on avait connu dans le tome 1, un peu plus “pauvre”, mais toujours aussi bien décrit. L’auteure nous fait aussi découvrir la vie de “camp” (je n’en dis pas plus pour ne pas vous spoiler) avec ses bons comme ses mauvais côtés.

Le récit nous permet d’en apprendre plus sur les origines de Léra, sur sa famille et surtout, sur ses pouvoirs hors du commun. On découvre également la véritable identité de Morloed (là, j’avoue que je ne m’y attendais pas du tout, Emmanuelle a bien su le cacher, même si certains indices étaient “présents” dans le tome 1).

En bref, un roman plus sombre que le premier, mais tout aussi addictif, et si je ne devais en choisir qu’un, ce serait celui-là. À l’inverse du premier livre, l’auteure ne laisse que peu d’indices sur le tome 3 (juste le titre et une “promesse”) et, à la fin, on se pose beaucoup de questions sur ce qu’il va arriver à Léra et ses amis.

Afficher en entier

J'aime beaucoup l'aventure de La Confrérie des Mages. Moi qui ne suis pas fan au départ de l'univers médiéval, ces romans ont su m'accrocher avec la personnalité des personnages, l'univers, les rebondissements et surtout l'histoire et la philosophie des pouvoirs des mages. J'ai lu les tomes 1 et 2 ...et j'ai hâte de lire un jour le 3 ! :-)

Afficher en entier

J ai litteralement dévoré le 1er tome, et le 2eme idem.... maintenant j attends le 3eme. Un histoire innovante où se mêlent le fantastique et l amour....

Afficher en entier

Date de sortie

La Confrérie des mages, Tome 2 : Les Manuscrits d'Ewenlod

  • France : 2018-08-08 (Français)

Activité récente

Fayen l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-26T22:30:43+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 10
Commentaires 11
Extraits 2
Evaluations 11
Note globale 9.36 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode