Livres
473 037
Membres
446 424

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Conjuration des imbéciles



Description ajoutée par Hillja 2017-03-30T22:06:42+02:00

Résumé

À trente ans passés, Ignatus vit encore cloîtré chez sa mère, à La Nouvelle-Orléans. Harassée par ses frasques, celle-ci le somme de trouver du travail. C'est sans compter avec sa silhouette éléphantesque et son arrogance bizarre... Chef-d'œuvre de la littérature américaine, « La Conjuration des imbéciles » offre le génial portrait d'un Don Quichotte yankee inclassable, et culte.

Afficher en entier

Classement en biblio - 302 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Golune 2011-12-28T18:39:01+01:00

Décidé à ne fréquenter que mes égaux, je ne fréquente bien évidemment personne puisque je suis sans égal.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par CandyV 2018-10-27T09:10:04+02:00
Bronze

Conseillé par des critiques et des amis, je m'y suis plongée. Bon c'est assez lourd. J'ai du m'accrocher pour aller jusqu'au bout...

Pars vraiment inintéressant mais trop appuyé ! La conjuration des imbéciles, c'est l'histoire d'un gentil fou, ou plutôt d'un garçon normal dans une société en perte de tout. On rêve d'être Ignatius, d'avoir son culot, de dire tout haut ce que l'on pense.

Des livres comme celui-ci nous ouvre des perspectives mais ont indigestes hélàs !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pujols 2018-05-21T13:05:08+02:00
Bronze

Avec Ignatus, chaque jour est un jour nouveau possédant son lot d'aventures épiques, le lecteur ne s’ennuie pas ! Ses expériences professionnelles donnent lieu à des passages hilarants : ah la lettre qu’il rédige au principal client des Pantalons Lévy, un régal !. Et sa manif ? Tordant ! Quant à ses aventures de marchand de hot-dog, je ne vous dis pas... Les autres personnages sont également hauts en couleurs. Sa mère, Jones le noir, Myrna, ou le couple Lévy sont des représentants de catégories sociales différentes mais tous, finalement, sont des pauvres gens, englués dans leurs problèmes quotidiens.

Enfin, on ne peut pas faire une critique de ce livre sans aborder le style d’écriture qui varie selon les personnages et les situations. Je n'en dirai pas plus pour laisser l’effet de surprise mais c'est digne des très grands. Comment les éditeurs de l’époque n'ont-ils pas remarqué le don de ce jeune auteur ? Merci donc à la mère de John Kennedy Toole qui s'est battue pendant dix ans après la mort de son fils pour que son roman soit édité.

Afficher en entier
Argent

J'ai été attirée par ce livre, non pas par l'histoire qu'il raconte, mais parce que l'histoire du suicide de l'auteur m'a touchée et que j'étais curieuse de voir ce que donnait le livre. Et aussi parce que le titre est rigolo.

En fait, l'histoire racontée dans le roman n'a pas grand chose à voir avec ça. Si dès les premières lignes je pensais que lire ce livre allait être relou parce que l'humour ne m'atteignait pas beaucoup, par la suite, c'est devenu plus intéressant, plus subtil, plus grinçant.

Il fallait d'abord découvrir les personnages, et ceux-ci sont vraiment assez chouettes, originaux, pas stéréotypés, mais vraiment bornés. S'ils sont originaux, c'est que la plupart s'en fiche un peu de la "décadence" dans laquelle ils sont. Et ça, on ne le voit pas tous les jours.

Et donc on voit assez rapidement que ce roman, c'est quand même un peu plus qu'une grosse blague. Ça parle de pas mal de trucs et de machins intéressants, par exemple le fait de de contenter de gagner sa vie et d'avoir un écran de télévision chez soi. Et parfois une touche d'amertume qui passe comme ça, furtivement, sans prévenir et qui fait plaisir.

Effectivement, l'auteur a du talent. Déjà l'écriture, les mises en scène sont naturelles et réfléchies. Et puis ce qu'il y a de chouette, c'est que les personnages ne peuvent pas nous laisser indifférents, même s'ils sont pour certains très agaçants, c'est vraiment voulu par l'auteur.

L'histoire se déroule tout de même sur quatre cents pages et c'est parfois un peu long sur certaines scènes, mais il y a un réel avancement de l'intrigue. Intrigue avec une fin très cool qui m'a arraché un sourire, même si je n'adhérais pas trop à l'humour. Mais la plupart du temps, les trucs censés être drôles ne m'affectaient pas beaucoup, et c'est dommage. A part que je me disais "Mais ils sont fous". Il y avait parfois des répétitions qui paraissaient un peu de trop pour moi.

Au final, je ne m'attendais pas à lire un livre aussi centré sur l'humour, je pensais à quelque chose de beaucoup plus acerbe. Mais c'était vraiment chouette de découvrir tous ces personnages hauts en couleur et de suivre leurs aventures bizarres.

Afficher en entier
Pas apprécié

Second degré ou dixième degré, rien à faire j'adhère pas du tout, impossible de lire plus de trente pages, fait partie des livres ou rien ne m'attire ou m'incite à continuer ni l'histoire, ni l'humour, ni les personnages, creux et plat sans intérêt !

Afficher en entier

Ce livre vous fera rire et grincer des dents... Terriblement vrai et subtil. A lire !

Afficher en entier
Pas apprécié

En cours, mais franchement c'est tarte, les dialogues sonnent terriblement faux. Je soupçonne la traduction.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai malheureusement pas réussi à rentrer dans cet univers que beaucoup ont l'air de trouver incroyablement drôlet et intelligent, au contraire je me suis très vite ennuyé et les personnages, surtout le personnage principal, m'ont rapidement agacé. C'est un peu frustrant, mais c'est comme ça.

Afficher en entier
Or

Infiniment drôle, c'est le fond critique et finalement sans gaieté de ce livre qui en fait un chef d'oeuvre.

Je pense que décrire ce livre comme humoristique serait une grossière erreur, car malgré les nombreux fou rires qu'il provoque, ce bouquin dénote une grande détresse de la part du "héros" qui ne trouve pas sa place dans la société américaine, et ne souhaite pas la trouver.

C'est un livre sur lequel je crois sincèrement qu'il faut s'attarder. L'humour est subtil, la critique toujours omniprésente mais si bien amenée... L'auteur était un grand, cela ne fait aucun doute.

Afficher en entier
Lu aussi

Initialement le sujet du livre m'intéressait fortement mais malheureusement je n'ai pas réussi à le terminer. En effet, les passages censés être drôles m'ont mis mal à l'aise ou ennuyé, le personnage principal m'a insupporté et la trame narrative m'a vite lassé.

Bref, je suis passée à côté, dommage.

Afficher en entier
Diamant

Malgré la tristesse en filigrane, j'ai rarement autant ri en lisant un livre.

Afficher en entier

Date de sortie

La Conjuration des imbéciles

  • France : 1998-03-02 - Poche (Français)

Activité récente

kyra78 le place en liste or
2019-07-22T13:26:31+02:00
iniin l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-01T19:22:33+02:00
Cbadi l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-12T10:59:59+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 302
Commentaires 35
Extraits 96
Evaluations 49
Note globale 7.34 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode