Livres
482 108
Membres
468 628

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Mariondlms 2015-06-10T23:01:06+02:00

Toska, dit-il en s'approchant aussi de moi. C'est un mot russe qui n'a pas de traduction exacte dans les autres langues. La traduction la plus proche est douleur. Une sorte de nostalgie. L'impression que quelque chose te manque et, même si tu ne sais pas ce que c'est, tu en souffres. Jusqu'au plus profond de ton âme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par nini84 2015-06-14T21:46:45+02:00

Il ouvre les yeux. Je m'attendais à y lire de l'exaspération. Pas du tout. Il y a quelque chose de sauvage dans son regard, quelque chose de désespéré, dans sa manière d'écarter les lèvres. Mais il n'est pas fâché. Clairement il n'est pas fâché.

Nos visages sont à quelques centimètres l'un de l'autre, immobiles mais vibrants, comme deux amants que l'on essaie vainement de séparer mais qui s'attirent toujours. Il est sur le point de dire quelque chose mais s'interrompt. En lisant le désir, la peur et la frustration dans ses yeux, l'aimant que je suis lutte inutilement contre l'attraction.

Puis l'un d'entre nous- peut-être les deux- se laisse aller.

Et nos bouche fusionnent.

lepetitmondedeceline.blogspot.fr

Afficher en entier
Extrait ajouté par weareallmadhereokay 2017-04-18T22:38:14+02:00

Je sais que tu as peur de tomber, mais parfois il faut savoir lâcher prise.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Indecise 2015-07-01T13:59:46+02:00

"- Stellan...

Il esquisse un petit sourire.

- Tout à fait, kuklachka. Spoiler(cliquez pour révéler) Félicitations à nous deux! On dirait bien que, toi et moi, on va se marier!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Becky07 2015-06-26T20:21:02+02:00

Dans la mythologie, les Pléiades étaient sept sœurs, les filles de Zeus. Orion était amoureux d'elles, mais Zeus, refusant qu'elles soient séduites par un simple chasseur, les transforma en étoiles. Orion était tellement fou d'elles qu'il décida de les suivre dans le ciel toutes les nuits. Et effectivement, dans le ciel nocturne, on voit que la constellation d'Orion se trouve non loin des Pléiades. Ici, les deux amas d'étoiles semblent plus bas dans le ciel que lorsque je les regarde chez moi, aux États-Unis, mais ils sont bel et bien là.

source : http://wandering-world.skyrock.com/3253685024-LA-CONSPIRATION-T-1-LA-CONSPIRATION.html

Afficher en entier
Extrait ajouté par nini84 2015-06-14T21:34:59+02:00

-Qui es-tu? me demande-t-il

Je cligne des yeux, abasourdie.

-Qui je suis, moi?

Il s'appuie contre le lavabo en tripotant nerveusement la plaquette de comprimés d'ibuprofène.

(...)

-De quoi tu parles? Qu'Est-ce que je suis censée savoir?

-Je parle du fait qu'on m'a envoyé dans un trou perdu aux Etats-Unis pour recueillir des informations sur toi, une cousine éloignée de la famille. C'est rare, mais ce n'est pas la première fois. Vu la situation, il n'est pas non plus complètement incongru que les dauphin envoient Stellan mener l'enquête. Et là, juste au moment où tout est réglé, où j'allais t'emmener auprès de ta famille, j'ai reçu cet étrange message de mon mentor qui m'a dit de tout faire pour te protéger, quitte à prendre des risques...

lepetitmondedeceline.blogspot.fr

Afficher en entier
Extrait ajouté par AnitaBlake 2015-06-08T06:29:54+02:00

Ce bout de papier, ça pourrait être n’importe quoi.

Les projecteurs derrière moi lancent du vert acide, puis du rose avant de s’éteindre. Le rose me brûle les rétines, donnant à la feuille pliée que je serre dans mon poing des reflets violacés.

Je l’étudie quelques secondes, puis la déplie à nouveau.

Ce carré de papier vient de tomber du sac de Jack Bishop.

Jack Bishop, le nouveau. Il est arrivé au lycée de Lakehaven au début de la semaine et s’est pointé à notre atelier d’éclairage, même si à première vue, je ne l’aurais pas imaginé aimer le théâtre.

Il a jeté un coup d’œil à son téléphone, s’est dépêché de descendre de la passerelle et traverse à présent la scène en contrebas, le bruit de ses pas résonnant dans tout le théâtre. Son T-shirt blanc devient orange dans la lumière du projecteur suivant, puis bleu, une tache claire dans l’obscurité.

Je m’assure que personne ne me regarde, puis lisse le papier avec la paume de ma main.

C’est une photo. La photo d’une fille aux longs cheveux bruns et aux yeux tout aussi sombres qui fixent un point hors cadre.

Cette fille, c’est moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SweetDream98 2018-05-29T20:28:34+02:00

… L’Élu, celui qui traverse le feu sans brûler… le nouvel Achille… le vrai guide.

Traverse le feu sans brûler… Mon esprit revient sans cesse à cette phrase. Si nous savions de quoi il parle, ça pourrait nous mettre sur la piste. Jack a dit qu’il s’agissait sans doute d’une « épreuve du feu », donc l’Élu serait quelqu’un qui sait réagir en cas de crise. Mais quelle crise ?

Je me penche en arrière sur la couchette. Feu. Épreuve du feu. Il vit, a écrit Napoléon, et il a dessiné des flammes. L’Élu est celui qui traverse le feu sans brûler… Brûler…

Quand j’ouvre les yeux, ils ne se posent plus sur Jack mais sur Stellan, penché contre le mur, le dos tourné et toujours plongé dans le journal. Il n’a pas remis son T-shirt. Cette fois, mon regard n’est pas attiré par ses bras musclés ni par son tatouage, mais par les cicatrices juste au-dessous.

Les cicatrices d’un incendie.

J’ai lu beaucoup de fantasy étant plus jeune et, dans certains romans, l’expression « épreuve du feu » n’est pas métaphorique. Pour choisir un nouveau dirigeant, on demande aux candidats de passer à travers des flammes. Celui qui ne meurt pas prouve ainsi qu’il est doté de pouvoirs. Dans ce cas, le héros a traversé le feu – au sens propre.

Je suis comme paralysée, dans une sorte de transe. Quand j’en sors, Jack me regarde. Et moi, je fixe Stellan.

— La nouvelle phrase du mandat, dis-je, tu peux la répéter ?

— L’Élu, le vrai guide, le nouvel Achille.

Achille…

Achille était invincible, hormis un point faible à l’arrière du talon. Touché à cet endroit, il pouvait être blessé, voire tué – d’où l’expression talon d’Achille.

Maintenant, en repensant à la lignée d’Alexandre le Grand, je me souviens d’avoir entendu une légende intéressante. Avant sa naissance, sa mère aurait fait un rêve dans lequel son bébé était consumé par les flammes mais en ressortait indemne. Traverse le feu sans brûler. Au cours de sa vie, Alexandre a échappé tant de fois à la mort que certains pensaient qu’il était invincible lui aussi. Voire qu’il descendait d’Achille. D’ailleurs, certains admirateurs l’appelaient justement Achille.

Le nouvel Achille. La lignée d’Alexandre. Ne brûle pas.

J’observe à nouveau les cicatrices de Stellan. Elles sont étranges, elles ne ressemblent pas aux cicatrices de brûlure que j’ai pu voir par le passé. Pas du tout.

Les centaines de voix qui hurlent dans ma tête se mettent à chanter à l’unisson. Mais les paroles n’ont aucun sens.

Il faut néanmoins que je vérifie mon hypothèse tirée par les cheveux – au moins pour pouvoir l’invalider.

— Stellan, retire tes chaussures. Et tes chaussettes. Vite !

Les deux garçons me regardent, bouche bée, comme si j’avais complètement perdu la tête.

— Si tu veux que je te fasse un strip-tease, il y a des techniques plus efficaces… et de meilleurs moments, ajoute-t-il en lançant un regard oblique en direction de Jack.

— S’il te plaît, tais-toi et enlève tes chaussures !

Je dois avoir un ton très sérieux, car il s’assied sur la couchette et se met à délacer ses chaussures.

D’un signe de la main, je lui demande de lever les pieds.

Non… Je rêve… C’est pas possible…

— C’est pas vrai !

Stellan a une brûlure. Pas une quasi-cicatrice translucide comme sur le dos, mais une marque rouge, boursouflée, semblable à toutes les cicatrices de brûlure que j’ai eu l’occasion de voir. Elle est située sur son talon droit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Thyda 2018-03-20T11:40:56+01:00

« C’est invraisemblable. Je suis avec Jack Bishop, le nouvel élève du lycée de Lakehaven, dans un magasin Prada à Paris. Et surtout, je viens d’échapper à une tentative d’assassinat. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par laulau97 2015-05-20T21:00:27+02:00

Le premier chapitre en VF ! http://fr.calameo.com/read/0009135446e11c5bde63d

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode