Livres
392 457
Comms
1 376 070
Membres
284 070

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Couleur de la peur



Description ajoutée par Bbey 2010-10-11T14:35:09+02:00

Résumé

Comment avais-je fait ça ? Comment avais-je pu arrêter d'être moi pour me glisser dans la vie de Steve ? Comment était-ce possible ? J'ai regardé mes mains.

Elles tremblaient. C'était dingue ! Le rêve de Steve était si réel. Car ce ne pouvait être que ça : un rêve. Mais d'où venait-il ? J'avais mes propres cauchemars. Mais aucun ne ressemblait à ça. Aucun n'était si intense et aucun ne m'avait fait pénétrer dans la tête de quelqu'un d'autre. Chacun de nous a son cauchemar. Une histoire de créatures monstrueuses, de poursuites infernales ou d'effroyables tortures, qui revient inlassablement, dans nos nuits les plus noires...

Un seul cauchemar, toujours le même, qui n'appartient qu'à nous. Lors d'un accident de train, Kyle, lui, se découvre l'étrange pouvoir de vivre les cauchemars des autres. De l'intérieur. Comme s'il y était. En attendant les secours, tandis que, la mort rôde parmi les victimes inconscientes, Kyle plonge ainsi au cœur de l'horreur...

Afficher en entier

Classement en biblio - 253 lecteurs

Or
54 lecteurs
PAL
34 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Zinthia 2012-03-12T22:04:16+01:00

J'ai jeté un oeil vers le bout du wagon. La Mort était toujours là, de moins en moins éthérée, de plus en plus concrète. Mais tout ça était étrange. Pourquoi la Mort avait-elle cette forme ? Pourquoi lui fallait-il tant de temps pour se matérialiser ? La Mort ne pouvait pas travailler de cette manière. A moins qu'elle n'aime jouer, tuer ses victimes, nanoseconde par nanoseconde, les rendre folles de terreur.

Eh bien, je ne voulais plus jouer.

J'allais prouver à tout le monde, et à moi-même pour commencer, que j'en était capable. Plus de fuite, plus de cache-cache. A pas lents, je me suis dirigé vers la Mort.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par x-Key
Argent

J'ai été très étonnée par ce livre. Je ne m'attendais pas à ça et ne suis vraiment pas déçue. Chaque chapitre ressemble à une sorte de nouvelle qui au final se rattache à la vraie histoire du livre. J'adore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vally
Bronze

Chacun de nous avons nos cauchemars, certains plus récurrents que d'autres, ou encore plus effrayants aussi. Lors d'un accident de train Kyle va découvrir qu'il a un don, celui de pouvoir entrer dan la tête des gens et de vivre avec eux leur cauchemars. Comme s'il le vivait à leur place. C'est ainsi qu'il va apprendre beaucoup de choses sur ses camarades de classe ainsi que sur certaines personnes les accompagnant dans ce train de la mort.

Livre que je n'arrive pas à classer, est-ce du fantastique ou de la science fiction?

Mais bien qu'au départ chaque cauchemar n'était que des nouvelles écrites par l'auteur, elle a réussi à en faire un magnifique livre qui tient la route.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par fragments 2017-11-03T15:10:19+01:00
Diamant

Lorsque j'ai fini ce livre, je me suis tout simplement dite : waouh. C'était juste époustouflant,horriblement oppressant, en un mot, magnifique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BillyMay 2017-10-21T08:33:26+02:00
Argent

Lors d'une sortie scolaire, le train qui emmène Kyle et ses camarades de classe déraille. Alors que tous sont blessés ou inconscients, notre jeune héros découvre qu'il possède l'étrange capacité d'entrer dans l'esprit de ceux qui l'entourent. Il devient alors le témoin de leurs pires cauchemars.

C'est ce fil conducteur qui permet de relier les chapitres du récit, ces derniers pouvant être lus indépendamment. L'auteur précise à la fin de son ouvrage que pour sa réalisation, elle a repris certaines nouvelles déjà publiées dans des anthologies. Si cette "double" construction a gêné certains lecteurs, cela n'a pas été le cas pour moi. Je trouve que la transition fonctionne plutôt bien malgré l'alternance de style entre les nouvelles (fantastique, horreur, thriller, science-fiction). J'ai tout particulièrement apprécié deux "visions". Celle d'un jeune soldat démobilisé qui téléphone à son père pour lui relater qu'il a été sauvé par un de ses camarades (la suite du récit est aussi inattendue que dramatique) et celle d'un monde dévasté par les armes chimiques et les pluies acides où les individus doivent se battre pour survivre. À noter qu'il y en a pour tous les goûts : histoires de monstres et de créatures mythiques, récits de guerres et d'esclavage, histoires de meurtres, etc.

Je dois avouer que j'ai rapidement eu en tête une ébauche du dénouement, qui s'est confirmée par la suite, mais cela n'a pas vraiment gâché ma lecture car son importance n'a été que secondaire à mes yeux. J'ai d'ailleurs rapidement accroché au style de l'auteur qui parvient à retranscrire les sentiments de son héros, mais aussi les émotions des personnages secondaires, notamment les plus torturées : souffrances psychologiques et physiques, peurs enfantines, désillusions, mais aussi amour et espoir. Elle est parvenue à développer une psychologie propre à chaque histoire ce qui les rend indépendantes et rythme le récit. Cette notion de cauchemar a ici une double signification : elle est à la fois liée à nos peurs profondes, qui se retranscrivent dans nos rêves, mais aussi à l'horreur de notre réalité. Comme le dit l'un des personnages au cours du roman : "C'est à ça que ça sert. Tes rêves servent à révéler qui tu es". Et si ces derniers ne sont pas tous prophétiques, ils en révèlent beaucoup sur les protagonistes ainsi que sur notre monde. Grâce à ces histoires dramatiques, l'auteur peut ainsi traiter du suicide, du racisme, du meurtre, de la guerre, du viol... Ce parallèle avec nos propres comportements d'humains revient dans les propos mêmes du héros : "À chaque fois que j'ai pensé qu'une chose monstrueuse ne pouvait se produire dans la réalité, les infos m'ont invariablement prouvé le contraire". On en oublie presque que ce roman est destiné à un jeune lectorat (11 ans et + d'après la quatrième de couverture, ce qui semble un peu jeune par rapport à certains thèmes abordés).

Malgré le lectorat visé, l'auteur n'hésite donc pas à aborder des sujets sensibles et contemporains tout en évoquant le double monstrueux qui se cache en chaque individu. "La couleur de la peur" est un roman/recueil sombre porteur d'un message d'espoir et Marjorie Blackman démontre que la littérature jeunesse peut être à la fois éprouvante et poignante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissChase 2017-05-06T19:45:04+02:00
Argent

J'avais découvert Mallorie Blackman avec son livre "Entre chiens et loups" qui m'avait fait pleurer des torrents de larmes. J'ai voulu retenter l'expérience quand je suis tombée sur ce livre à la médiathèque. J'ai mis du temps à le lire, mais je l'ai savouré. Certains cauchemars sont plus intéressants que d'autres. Le livre est étrange mais assez prenant.

Un bon livre sans être un coup de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cassandre27 2016-07-29T22:05:21+02:00
Argent

Interessant par le fait qu'i, y est plusieurs petites histoires en une seule certaines mieux que d'autres par leur interet et leur suspense

Bref un livre bizarre et fabuleux. A la foix

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FLTulipe 2016-04-16T23:26:23+02:00
Bronze

Ce livre a été plutôt agréable à lire, mais quelque chose m'a dérangé : certaines "nouvelles"/certains cauchemars me paraissaient bien plus intéressants que l'histoire de base, et je voulais lire celles-ci !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gargouille 2016-01-22T01:58:05+01:00
Bronze

Je ne savais pas à quoi m'attendre en ouvrant ce livre. J'ai donc été surprise de trouver un découpage en forme de nouvelles. Mais elles font toutes parties de la même histoire et cet arrangement prend donc tout son sens. Au final ce livre est captivant. Chaque nouvelle expose une manière de vivre la peur : fascinant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manue14 2015-12-22T20:18:51+01:00
Or

J’ai beaucoup aimé ce roman.

Il y a des nouvelles assez courtes mais ce que j’ai vraiment apprécié c’est qu’elles se rejoignent et qu’elles ont toutes un point commun : nos cauchemars.

En effet Kyle va devoir affronter les peurs et les cauchemars des autres avant d’être confronté à ses propres peurs.

J’ai trouvé l’idée intéressante et les cauchemars assez réalistes.

On arrive très facilement à passer d’un cauchemar à l’autre et j’ai parfois été un peu frustrée de ne pas en savoir plus ou qu’ils se terminent trop brusquement. Je pense que cela pourrait être le vrai bémol de l’histoire. Ce sont des nouvelles j’en suis consciente mais elles ne durent vraiment que peu de temps parfois deux ou trois pages seulement et je trouve cela vraiment trop court.

Certaines auraient pu être facilement plus approfondies. Je pense que le roman aurait pu être un coup de cœur si vraiment les cauchemars avaient été plus détaillés.

Selon moi j’ai trouvé que certaines manquaient de descriptions que ce soit par rapport aux physiques des personnages mais aussi et surtout par rapport à ce qu’ils pouvaient ressentir.

Ce qui est un peu dommage c’est que le voyage n’ait pas plus de place dans le roman. J’aurais peut-être apprécié que Malorie Blackman nous fasse partager le quotidien et les relations que pouvaient avoir les élèves entre eux. J’ai trouvé ces derniers peu évoqués et pas assez approfondis.

J’ai par contre beaucoup aimé les souvenirs du personnage principal concernant sa famille. Le petit bémol serait que l’auteur ne les développe pas suffisamment. J’ai eu l’impression que les souvenirs restaient trop en surface et étaient seulement évoqués. Je ne suis donc pas totalement arrivée à entrer dans la vie quotidienne de Kyle.

De plus je trouve que l’accident de train est un peu irréaliste ou du moins il n’y a pas assez de détails de ce côté-là pour que l’on s’imagine vraiment ce qui a pu arriver.

La fin est intéressante, j’aurais peut-être apprécié une fin dans la lignée des cauchemars plutôt qu’une fin plus réaliste comme on peut en voir dans les informations de la vie quotidienne.

En résumé, un très bon roman, qui a cause des nouvelles trop courtes, n’a pas été un coup de cœur pour moi.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2015/12/affaire-n116-la-couleur-de-la-peur-de.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kkittymelo 2015-07-18T23:23:50+02:00
Lu aussi

Ce livre est construit par différentes nouvelles perçues par la même personne.

Je ne me suis pas rendue compte de cet aspect là du livre tout de suite. Mais au fur et à mesure, j'ai essayer de trouver un lien entre tous ces récits et ce qui arrive au protagoniste. Ce qui en découle est assez décevant.

Ce livre à donc été les montagnes russes car si le début m'a beaucoup plu, le reste redescend un peu. La fin est bien mais sans plus.

Un bon livre étonnant mais où la peur n'est pas vraiment au rendez-vous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par somerholic 2015-07-08T13:49:05+02:00
Argent

J'ai moins aimé ce livre que tous les autres livres de Malorie Blackman mais il reste quand même très bien écrit. Je ne suis pas déçue même si ce n'est pas ce genre de livre que je pensais lire en l'achetant il est quand même très bien fait. En même temps Malorie Blackman est un génie de l'écriture donc je ne pouvais pas douté de la beauté de l'écriture de ce livre. Cette histoire est innovante et elle donne des frissons, elle nous plonge dans une ambiance assez glauque et a un grand suspend. Ce livre n'a rien à voir avec entre chien et loup mais c'est quand même un livre bien écrit et bien construit, le scénario est génial. Et les cauchemars décrit dans le livres peuvent nous donner également des cauchemars.

L'histoire principal est un peu confuse mais les nouvelles sur les cauchemars sont géniales. Surtout celle de Steve.

Spoiler(cliquez pour révéler)
On ne s'attend pas à la fin de cette nouvelle et elle est vraiment triste

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EGVGOG 2015-04-18T21:18:33+02:00
Bronze

Un livre que j'ai lu il y a pas mal de temps, mais j'en garde un bon souvenir. J'ai adoré les différents cauchemars des personnages.

A lire pour les amateurs de livres un peu sombres!

Afficher en entier

Date de sortie

La Couleur de la peur

  • France : 2013-09-18 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 253
Commentaires 65
Extraits 9
Evaluations 67
Note globale 7.4 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • The Stuff of nightmares - Anglais