Livres
403 746
Membres
307 177

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La couleur du mensonge, tome 1



Description ajoutée par Carole94P 2017-11-21T11:20:20+01:00

Résumé

À Demora, ce sont les entremetteuses qui font et défont les unions, et façonnent ainsi le paysage amoureux et politique du royaume. Sage Fowler, seize ans, n’a rien du parti idéal : indisciplinée et rebelle, c’est de surcroît une bâtarde. Pourtant, son oncle parvient à lui obtenir un rendez-vous chez l’une des marieuses les plus réputées du pays – sa seule chance de trouver sa place dans la bonne société. Mais une surprise de taille l’attend : son franc-parler et sa vivacité d’esprit ne lui obtiennent pas un beau mariage… mais au contraire un apprentissage auprès de l’entremetteuse.

Or la guerre menace. C’est donc escortée par une troupe de soldats aguerris que Sage devra traverser le pays en compagnie des plus beaux partis de la région pour rallier la capitale et assister à l’événement matrimonial le plus attendu de ces cinq dernières années. Mais en chemin, l’un des soldats lui propose d’aider l’armée en espionnant pour son compte...

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

PAL
25 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Allyssahp 2018-02-18T18:30:14+01:00

Abasourdie par ce qu’elle venait d’entendre, Sage ne manqua pas de se sentir tout de même piquée au vif par cette remarque. De sa main tachée d’encre, l’aristoctrate Désigna les divers courriers placés devant lui.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par apriltheseven 2018-02-22T10:32:34+01:00
Argent

La couleur du mensonge… sa magnifique couverture, son résumé un peu trop détaillé, mais particulièrement intrigant… Voilà un titre qu’il me tardait de recevoir, et une histoire que je me languissais de dévorer ! Je n’ai pas attendu : je me suis jetée dessus sans tarder et je l’ai terminé très rapidement. Ce premier tome s’est révélé être un page-turner bourré de surprises.

Sage vit à la charge de son oncle et sa tante. Pour une fille telle qu’elle, le seul choix dont elle dispose est celui du mariage. Pourtant, Sage ne l’envisage pas un instant. Son caractère impétueux et son don aigu pour analyser les autres font d’elle une personne difficile à contenter. Un jour, son oncle lui annonce qu’il a réussi à lui obtenir une entrevue avec la marieuse la plus cotée du pays. Même si elle n’en a pas la moindre envie, Sage se plie à sa décision et rencontre donc Maitresse Rodelle. Mais on ne se débarrasse pas aussi facilement de sa langue bien pendue, et Sage n’est pas une fille qui se plie aux règles élémentaires. Plutôt que de lui trouver un mari, Maitresse Rodelle la prend comme apprentie. Les voilà bientôt à sillonner les routes afin d’accompagner de jeunes célibataires vers la capitale où elles seront mariées aux plus beaux partis du royaume. Escortées par une troupe militaire aux intentions douteuses, Sage va se lancer dans une aventure des plus inattendues.

Ce qui m’a d’abord séduit dans La couleur du mensonge, c’est son cadre bien particulier. Un univers aux allures médiévales, tout en se retrouvant dans la peau d’une apprentie entremetteuse… ça me plaisait énormément ! Il m’est très vite apparu que ce titre ressemblait à certains ouvrages de fiction historique, tout en apportant un vent bienvenu de nouveauté et d’une certaine modernité.

On le remarque surtout à travers Sage, une héroïne qui ne s'en laisse pas compter, opiniâtre avec un caractère de feu. Fine observatrice, elle m’a impressionnée plus d’une façon. Elle m’a fait penser à un petit animal sauvage qui mord parfois la main qu'on lui tend.

On suit également Ash et Queen, deux hommes chargés d’escorter les jeunes filles jusqu’à la capitale. Il y avait quelque chose chez Ash qui me dérangeait, sans que je parvienne à mettre le doigt dessus. En revanche, j’ai eu un faible pour Queen (quand vous aurez lu le livre, vous comprendrez l’ironie de la situation).

Là où Sage s’avère trop prompte à passer aux conclusions, Queen, lui, se montre trop pressé dans chacun de ses actes. Les histoires de Queen et de Sage sont différentes en tout point, mais leur route finit par s'entrecroiser par la force des choses. Et ça donne quelque chose… d’intéressant, je dirais !  

La prise en main du roman n’a pas été sans quelques difficultés, en ce qui me concerne. Le début, avec sa légère surcharge de plans stratégiques, m'a paru un peu difficile à intégrer. Mais après une centaine de pages, toutes les pièces du puzzle se mettent en place et j'ai pris énormément de plaisir à découvrir cette histoire.

L'univers créé par Erin Beaty est fourni, la psychologie des personnages bien amenée et sans artifices. L'auteur nous les présente tels qu'ils sont et nous offre des dialogues particulièrement percutants.

Au niveau du style et du contexte, j’ai beaucoup pensé à The Curse qui est une saga que j'affectionne énormément. Ça bouge dans tous les sens, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Erin Beaty joue avec nos nerfs, les personnages rusent, mentent et se cachent de lourds secrets. La manipulation atteint un tel niveau qu'au bout du compte, on ne sait plus très bien qui manipule qui. 

Quand on parvient au point de rupture où les masques s'abaissent, c'est la confusion qui règne. J'ai commencé à revenir en arrière pour relire certains passages et faire la lumière sur des dialogues un peu nébuleux. Une chose est certaine : les personnages cachent sacrément bien leur jeu. Et c’est sans doute ce que j’ai le plus aimé dans ce premier opus !

En résumé, stratégies militaires et paranoïa sont de mise. La couleur du mensonge est un roman qui s’apprivoise, où la vérité se mérite. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, vous risqueriez de tomber dans le panneau, comme moi ! Ici, tout le monde cherche à en apprendre sur tout le monde. Les personnages rivalisent de ruses pour découvrir ce que cachent leurs interlocuteurs. Prêts pour une aventure où les mensonges sont au cœur de toutes les préoccupations ?

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/la-couleur-du-mensonge-erin-beaty

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2018-02-19T08:08:55+01:00
Argent

http://www.unbrindelecture.com/2018/02/la-couleur-du-mensonge-1-de-erin-beaty.html

Le premier tome d'une trilogie prometteuse. Sage est une héroïne passionnante et attachante. On se retrouve dans une intrigue complexe, bien plus importante qu'on aurait pu le croire et qui étonne autant qu'elle fascine. Entre mensonges, trahisons et danger, on apprécie cette lecture même si le rythme du départ est un peu trop lent . Sage et ses compagnons nous offre une histoire géniale et riche avec une tension qui monte au fil des pages et qui laisse pantois à maintes reprises...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Madamerrance 2018-02-18T19:57:59+01:00
Or

Ambiance qui m'a beaucoup fait penser à The Curse, La couleur du mensonge est un livre prenant, mystérieux, addictif et puissant en émotions. J'ai absolument ADORE ma lecture, j'ai passé un incroyable moment et même si le début est un petit peu lent, FRANCHEMENT, ça vaut le coup x10000.

Dans ce livre incroyable, il faut faire attention à tous les détails car un secret en cache un autre et les mensonges se succèdent jusqu'à se perdre pour retrouver la vérité. Et franchement... C'était génial !!! Toute cette intrigue avec les complots, la menace de guerre, les stratégies militaires et l'espionnage dans un univers merveilleusement bien écrit, non mais FRANCHEMENT... J'en veux encore!! J'ai trop hâte d'avoir la suite même si je suis HYPER curieuse de savoir sur quoi va porter l'action.

Je recommande ce livre à 10000% !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LuCioLe79 2018-02-16T21:10:45+01:00
Diamant

http://antredeluciole.fr/2018/02/15/lecture-la-couleur-du-mensonge-un-enorme-coup-de-coeur/

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Lumen pour l’envoi de ce livre. J’ai eu beaucoup de coup de cœur dans les romans de ces éditions mais je dois dire que La Couleur du Mensonge se fut encore plus fort que les autres ! J’ai tout dévoré en quelques jours (et encore si j’avais pu j’aurais mis moins de temps !) car j’ai tout adoré dedans : le scénario est juste parfaitement ficelé, les personnages sont géniaux et le style très bon.

Tout d’abord le cas de Sage, notre héroïne qui a perdu ses parents jeune, élevée par son oncle et sa tante, celui-ci veut essayer de la marier, chose qu’elle ne veut pas du tout. Finalement, elle essaye de jouer le jeu et rencontre une marieuse qui finalement verra clair à son sujet et lui demandera d’être son apprentie. Elles partent alors sur les routes avec des prétendantes et Sage devra se faire passer par lui d’entre elles pour mener des enquêtes sur chacun des gardes et des personnes rencontrées. Il faut dire que cette dernière est très fort en espionnage et pour en apprendre plus sur les uns et les autres. D’ailleurs, grâce à cela le beau Ash l’approche. Lui est envoyé par le capitaine pour aussi se rapprocher de quelqu’un et ça tombe sur Sage pour en apprendre aussi plus et espionner.

Nos deux jeunes héros se mentent alors mutuellement sur les intentions de chacun. Même si au final, ils restent assez naturels ensembles et s’en apprennent plus l’un sur l’autre. Ils sont quand même dans le mensonge et la vérité tapera quand on ne s’y attendra pas ! On est totalement scotché au roman et début à la fin tellement l’intrigue est fine et bien menée. J’avoue avoir eu énormément de mal à décrocher toutes les fois où j’ai dû le faire et quand je le devais vraiment je n’arrêtais pas de penser au roman et au fait que j’avais juste envie de le dévorer !

En plus, tout n’est pas une simple histoire entre Sage et Ash c’est bien plus compliqué que cela puisqu’on se retrouve au milieu d’un conflit armé. Je me demande comment va évoluer les choses pour nos deux personnages. D’ailleurs les révélations de Ash sont stupéfiantes et je dois dire ne pas l’avoir vu venir. L’histoire est pleine de rebondissements et on ne s’ennuie pas une seule seconde dans notre lecture. Il se passe des choses graves, on se retrouve dans les complots, les mensonges, les combats mais aussi l’amitié et l’amour. Toutes les ingrédients sont là pour nous livrer un excellent roman.

En résumé, La Couleur du Mensonge est le premier tome d’une trilogie à se procurer de toute urgence ! Les personnages sont géniaux et les mensonges sont tellement nombreux qu’on se prend au jeu des intrigues. Il est extrêmement bien travaillé et vous ne pourrez qu’adorer ce roman tellement il est génial ! Je ne peux que vous encourager à aller l’acheter dès sa sortie le 22 février dans votre librairie préférée !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La couleur du mensonge, tome 1" est sorti 2018-02-22T00:00:00+01:00
background Layer 1 22 Février

Dates de sortie

La couleur du mensonge, tome 1

  • France : 2018-02-22 (Français)
  • USA : 2017-05-09 (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 8
Commentaires 4
Extraits 6
Evaluations 5
Note globale 9.6 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Traitor's Kiss (The Traitor's Cirle, #1) - Anglais