Livres
421 515
Membres
338 083

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Couleur du mensonge, Tome 1



Description ajoutée par Carole94P 2017-11-21T11:20:20+01:00

Résumé

À Demora, ce sont les entremetteuses qui font et défont les unions, et façonnent ainsi le paysage amoureux et politique du royaume. Sage Fowler, seize ans, n’a rien du parti idéal : indisciplinée et rebelle, c’est de surcroît une bâtarde. Pourtant, son oncle parvient à lui obtenir un rendez-vous chez l’une des marieuses les plus réputées du pays – sa seule chance de trouver sa place dans la bonne société. Mais une surprise de taille l’attend : son franc-parler et sa vivacité d’esprit ne lui obtiennent pas un beau mariage… mais au contraire un apprentissage auprès de l’entremetteuse.

Or la guerre menace. C’est donc escortée par une troupe de soldats aguerris que Sage devra traverser le pays en compagnie des plus beaux partis de la région pour rallier la capitale et assister à l’événement matrimonial le plus attendu de ces cinq dernières années. Mais en chemin, l’un des soldats lui propose d’aider l’armée en espionnant pour son compte...

Afficher en entier

Classement en biblio - 269 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Madamerrance 2018-02-18T16:59:10+01:00

- Je t'aime, Sage Fowler. Voilà la seule et unique vérité.

Bien mal lui en prit de se risquer à une telle déclaration.

La main gauche de Sage étant libre, elle s'en servit pour le gifler de toutes ses forces.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

La couleur du mensonge… sa magnifique couverture, son résumé un peu trop détaillé, mais particulièrement intrigant… Voilà un titre qu’il me tardait de recevoir, et une histoire que je me languissais de dévorer ! Je n’ai pas attendu : je me suis jetée dessus sans tarder et je l’ai terminé très rapidement. Ce premier tome s’est révélé être un page-turner bourré de surprises.

Sage vit à la charge de son oncle et sa tante. Pour une fille telle qu’elle, le seul choix dont elle dispose est celui du mariage. Pourtant, Sage ne l’envisage pas un instant. Son caractère impétueux et son don aigu pour analyser les autres font d’elle une personne difficile à contenter. Un jour, son oncle lui annonce qu’il a réussi à lui obtenir une entrevue avec la marieuse la plus cotée du pays. Même si elle n’en a pas la moindre envie, Sage se plie à sa décision et rencontre donc Maitresse Rodelle. Mais on ne se débarrasse pas aussi facilement de sa langue bien pendue, et Sage n’est pas une fille qui se plie aux règles élémentaires. Plutôt que de lui trouver un mari, Maitresse Rodelle la prend comme apprentie. Les voilà bientôt à sillonner les routes afin d’accompagner de jeunes célibataires vers la capitale où elles seront mariées aux plus beaux partis du royaume. Escortées par une troupe militaire aux intentions douteuses, Sage va se lancer dans une aventure des plus inattendues.

Ce qui m’a d’abord séduit dans La couleur du mensonge, c’est son cadre bien particulier. Un univers aux allures médiévales, tout en se retrouvant dans la peau d’une apprentie entremetteuse… ça me plaisait énormément ! Il m’est très vite apparu que ce titre ressemblait à certains ouvrages de fiction historique, tout en apportant un vent bienvenu de nouveauté et d’une certaine modernité.

On le remarque surtout à travers Sage, une héroïne qui ne s'en laisse pas compter, opiniâtre avec un caractère de feu. Fine observatrice, elle m’a impressionnée plus d’une façon. Elle m’a fait penser à un petit animal sauvage qui mord parfois la main qu'on lui tend.

On suit également Ash et Queen, deux hommes chargés d’escorter les jeunes filles jusqu’à la capitale. Il y avait quelque chose chez Ash qui me dérangeait, sans que je parvienne à mettre le doigt dessus. En revanche, j’ai eu un faible pour Queen (quand vous aurez lu le livre, vous comprendrez l’ironie de la situation).

Là où Sage s’avère trop prompte à passer aux conclusions, Queen, lui, se montre trop pressé dans chacun de ses actes. Les histoires de Queen et de Sage sont différentes en tout point, mais leur route finit par s'entrecroiser par la force des choses. Et ça donne quelque chose… d’intéressant, je dirais !  

La prise en main du roman n’a pas été sans quelques difficultés, en ce qui me concerne. Le début, avec sa légère surcharge de plans stratégiques, m'a paru un peu difficile à intégrer. Mais après une centaine de pages, toutes les pièces du puzzle se mettent en place et j'ai pris énormément de plaisir à découvrir cette histoire.

L'univers créé par Erin Beaty est fourni, la psychologie des personnages bien amenée et sans artifices. L'auteur nous les présente tels qu'ils sont et nous offre des dialogues particulièrement percutants.

Au niveau du style et du contexte, j’ai beaucoup pensé à The Curse qui est une saga que j'affectionne énormément. Ça bouge dans tous les sens, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Erin Beaty joue avec nos nerfs, les personnages rusent, mentent et se cachent de lourds secrets. La manipulation atteint un tel niveau qu'au bout du compte, on ne sait plus très bien qui manipule qui. 

Quand on parvient au point de rupture où les masques s'abaissent, c'est la confusion qui règne. J'ai commencé à revenir en arrière pour relire certains passages et faire la lumière sur des dialogues un peu nébuleux. Une chose est certaine : les personnages cachent sacrément bien leur jeu. Et c’est sans doute ce que j’ai le plus aimé dans ce premier opus !

En résumé, stratégies militaires et paranoïa sont de mise. La couleur du mensonge est un roman qui s’apprivoise, où la vérité se mérite. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, vous risqueriez de tomber dans le panneau, comme moi ! Ici, tout le monde cherche à en apprendre sur tout le monde. Les personnages rivalisent de ruses pour découvrir ce que cachent leurs interlocuteurs. Prêts pour une aventure où les mensonges sont au cœur de toutes les préoccupations ?

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/la-couleur-du-mensonge-erin-beaty

Afficher en entier
Diamant

Oh mon dieu, j'ai eu un énooooorme coup de coeur pour ce livre. Je n'ai même plus les mots pour en parler! Foncez, vous n'allez pas être déçus!

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Mayumi 2018-03-08T20:58:34+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Rosedelin 2018-07-14T18:04:01+02:00
Diamant

J'ai dévoré ce livre en 2 jours seulement. L'auteure nous fait entrer dans son univers dès les premières pages. J'ai beaucoup aimé tous les petits détails de l'histoire. L'auteur a su me surprendre par un revirement de situation difficilement décelable. Vivement la parution française du tome 2!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JuSE 2018-07-10T00:23:42+02:00
Or

Très bonne lecture ! L'histoire est prenante et dynamique, je l'ai lu presque d'une traite ! J'ai été un peu déstabilisée par la révélation au milieu du roman et j'ai presque envie de le relire sous un œil averti cette fois-ci !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heleniah 2018-07-07T19:40:20+02:00
Or

Dans la contrée de Demora, ce sont les entremetteuses qui font les unions, permettant d’allier la bonne entente des couples qu’elles forment avec la politique du royaume. Tous les 5 ans, a lieu le Concordium qui permet aux enfants des bonnes familles de faire les mariages les plus prestigieux.

Sage Fowler est quant à elle peu concernée par ces questions. Orpheline d’extraction modeste, elle a été adoptée par son oncle par alliance et fait la classe aux enfants de celui-ci. Mais celui-ci a décidé de la marier. Si la rencontre avec la marieuse se passe fort mal, celle-ci lui propose en revanche de devenir son apprenti. Le but de la manœuvre, en apprendre le plus possible sur les candidats du Concordium afin de pouvoir former les meilleures unions possibles. Pour cela, un long voyage les attend, escortés par des militaires sur le qui-vive à cause des agissements du pays voisin.

Comme la plupart des romans édités par Lumen, j’avais très envie de dévorer celui-ci ce que j’ai fait assez rapidement !

Le personnage principal est intéressant, à la fois instruite, intelligente, rusée et intrépide, mais également en apprentissage sur de nombreux points. Même si l’aspect borné du début est un peu caricatural, on s’attache facilement à cette héroïne. De même, lorsqu’on passe du côté des soldats, on entre dans leur univers et on s’attache à ces jeunes hommes en mission qui tentent de faire leurs preuves.

J’ai un peu regretté dans le début du roman que la phase d’apprentissage chez l’entremetteuse soit quasi inexistante. En effet, ça allège le roman qui est déjà pas mal long, mais d’un autre côté, on a l’impression de Sage apprend tout d’un claquement de doigt et sa relation avec l’entremetteuse est sous-exploitée. On sent qu’elles sont très proches dans la suite du roman, mais on ne peut pas comprendre pourquoi puisqu’on ne les voit pas faire connaissance, se faire confiance et l’apprentissage de Sage.

En revanche, le roman est très bien fait sur certains autres points, notamment la partie concernant les soldats et les stratégies militaires. La fin est également moins enfantine qu’elle aurait pu l’être, même si la toute fin est elle un peu rapide. Elle se suffit à elle-même, mais on comprend que ça sera plus sympa avec un second tome !

Pour conclure, une bonne lecture agréable, très sympa et divertissante !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par litteralementvotreblog 2018-06-12T20:24:03+02:00
Argent

l'histoire est pleine de rebondissement, de suspense et de révélation.

https://litteralementvotreblog.blogspot.com/2018/06/chronique-82-la-couleur-du-mensonge.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Colombensaphir 2018-06-09T22:55:31+02:00
Bronze

J'ai bien aimé ce roman qui m'a tout de suite intrigué par sa magnifique couverture.

Les personnages sont plutôt attachants. J'ai beaucoup apprécié le capitaine Quinn et son côté mystérieux en particulier. Toutefois Sage pouvait parfois se montrer agaçante et j'aurai aimé en savoir plus sur les autres prétendantes et sur les membres de l'armée.

L'histoire est assez intéressante et pleine de rebondissements plus ou moins prévisibles. On sent que l'autrice à vraiment fait un effort pour essayer de nous surprendre ce qui est appréciable.

En somme ce fut un roman intéressant même s'il manquait quelque chose pour qu'il soit vraiment innoubiable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marions 2018-06-07T11:51:51+02:00
Bronze

J'ai trouvé le début un peu long et un peu trop prévisible puis vers le milieu ça devenait intéressant pour ensuite à la fin retomber un peu.

Cependant, j'ai trouvé l'idée principale assez originale et bien pensée et la lecture en reste pas moins agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Madnone 2018-06-02T22:13:01+02:00
Argent

J'ai adoré l'histoire ! Un peu trop histoire à l'eau de rose mais ça va.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stara 2018-05-30T19:13:19+02:00
Pas apprécié

C'est la couverture du livre qui m'a attirée en premier lieu, et cette histoire de m'a parut intriguant. J'ai aimé Sage que j'ai trouvé attachante dés le début et j'ai aimé sa personnalité à fort caractère ...Mais j'ai eut du mal avec l'armée, j'avais du mal à reconnaitre les hommes et à savoir qui était qui, les détails de guerre m'on un peu ennuyer et j'ai lu très vite ces chapitres jusqu'a ce que Sage mette son grain de sel dans leur unité. J'étais persuadés qu'il aurait un brin de fantaisie et c'es ce qui m'a un peu déçu. Une intrigue qui tient en haleine jusqu'à la fin. C'est un roman qui peut être lu seul . Un peu dommage que l'auteur n'est pas plus développés les autre personnages femmes du Concordium .

https://aufildesmotsstara.blogspot.com/2018/05/chronique-la-couleur-du-mensonge-de.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nina-nani 2018-05-28T06:14:34+02:00
Argent

Un livre qui aurait pu me plaire du début à la fin...mais qui n'a pas su exploiter son potentiel, selon moi. J'ai décidé de me lancer dans cette lecture sur un coup de tête, j'avais une envie de lire un roman gorgé de trahisons, d'amours qui se développent, de combats et d'espionnage. J'ai en partie été servie sur ce plan : mais le petit problème qui se pose alors, c'est inexistence d'originalité. L'auteur crée un monde, certes intéressant qui m'a tout de suite permis de plonger dans l'univers, mais qui reste trop dans les normes de la "fantasy ". Le déroulement des événements e également très classique : presque rien ne m'as surprise. Et si au début du livre poussée par mon exaltation, j'arrivais à jouer le jeux...à la fin, moi qui m'attendais à un grand BOUM, je me retrouve avec Spoiler(cliquez pour révéler) un happy ending totalement mal placé qui gâche en partie toute l'histoire !. Mais malgré la mise en place d'une intrigue classique dans un monde classique ( touche de médiéval et d'ambiance à la regency ), dans la première moitié du roman, l'auteur a su parfaitement introduire ses éléments et ses personnages, vu que j'étais " à fond dedans ". C'était exaltant, et très addictif ! Malheureusement, tout part en confetti vers la seconde moitié du tome ou les retournements de situations et les " wahoujenemattendaispasàça "devaient fuser de toute part. Donc première déception. Seconde déception, beaucoup plus importante à mes yeux : les personnages ! Vraiment, je me retrouve toujours à dire que ce livre avait du potentiel ! Les personnages étaient sublimes ! Sage est une héroine de YA assez classique, mais vraiment comme on les aime ! Intelligente, entêtée, indépendante, sarcastique, envoûtante, rusée...et j'en passe. Son caractère de tête de mule l'a rendait tellement attachante. Et dès les premières pages, je me suis sentie en connexion avec elle. Mais, je le redis, vers le derniers quart du livre, tout est gâchée. Elle se transforme, en une personne agaçante et trop facilement influencée par ses sentiments. Bref, une vraie déception. La romance possède également le même défaut. Un début intense, lent, posé, et justifié ( ce n'est pas du " insta love " ), mais une fin, totalement prévisible, niaise, candide, et agaçante au plus haut point. Ce qui devait être donné au compte goutte pour apprécier la lecture, se voyait offert en grande quantité...ce qui m'a déplu !

Donc avec un début qui promettait, ce livre m'a transportée, exaltée et fait rêver...mais la fin, m'a brutalement fait atterrir au sol !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chika 2018-05-27T19:29:48+02:00
Diamant

J'avais soumis ma lecture à venir au vote du public et c'est la Curiosithèque Mira qui m'a très fortement recommandé de lire la Couleur du Mensonge. Et on peut dire que j'ai grandement bien fait de suivre ses conseils pour lesquels je la remercie!

Et oui, je suis loin de regretter cette lecture car qui comme moi, est fan d'intrigues complexes, sera servi dans ce roman où le maître mot est Énigmatique!

Car ici, tout n'est que mystères, espionnage, intrigues politiques, et comme le souligne si justement le titre, mensonges. Et l'auteure ne fait aucun cadeau pour aider un tant soit peu ses lecteurs!

Déjà, l'univers dans lequel évoluent nos héros, dont Sage, est ultra bien construit. Grâce à la carte du début, on a déjà une bonne connaissance des territoires traversés durant notre lecture, mais l'auteure et ses talents indiscutables de conteuse, nous trace définitivement un paysage sous les yeux grâce à ces descriptions. Mais en plus, en partant du point de vue des entremetteuses qui sont au centre de toutes les intrigues politiques de ce monde, on a encore plus cette sensation de totale immersion. Dans les premiers chapitres, j'ai trouvé quelques passages un peu flous mais cela mis à part, tout se fait avec une telle fluidité que ce livre addictif se dévore en une bouchée!

L'autre gros point fort de cette lecture, ce sont ses personnages forts. Et on peut dire que l'auteure a extrêmement bien travaillé ces derniers pour que l'on s'interroge en permanence, sur leur identité, sur leurs intentions, sur leurs sentiments. Sage en tout cas est une héroïne comme on les aime avec un caractère bien trempé, pas prête à se laisser conter fleurette facilement! Je ne préciserais pas le prénom du protagoniste masculin pour laisser un peu de mystères mais je l'ai également adoré!

En bref, voici un roman qu'il faut absolument découvrir! Pour les fans d'intrigues politiques, d'espionnage dans un contexte de fiction un peu médiévale, et de romance (car oui, c'est the cherry on the cake!), cette histoire très intelligemment contée ne pourra que vous combler! De plus, les personnages sont vraiment à découvrir - si vous parvenez à découvrir leur identité!

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La Couleur du mensonge, Tome 1" est sorti 2018-02-22T00:00:00+01:00
background Layer 1 22 Février

Dates de sortie

La Couleur du mensonge, Tome 1

  • France : 2018-02-22 (Français)
  • USA : 2017-05-09 (English)

Activité récente

S-Ler le place en liste or
2018-07-18T14:33:49+02:00
Elhana le place en liste or
2018-07-10T18:12:18+02:00

Les chiffres

Lecteurs 269
Commentaires 57
Extraits 21
Evaluations 136
Note globale 8.69 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • La Couleur du Mensonge - Français
  • La couleur du mensonge, Livre 1 - Français
  • The Traitor's Kiss (The Traitor's Cirle, #1) - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode