Livres
546 446
Membres
582 606

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Couleur du mensonge



Description ajoutée par Carole94P 2017-11-21T11:20:20+01:00

Résumé

À Demora, ce sont les entremetteuses qui font et défont les unions, et façonnent ainsi le paysage amoureux et politique du royaume. Sage Fowler, seize ans, n’a rien du parti idéal : indisciplinée et rebelle, c’est de surcroît une bâtarde. Pourtant, son oncle parvient à lui obtenir un rendez-vous chez l’une des marieuses les plus réputées du pays – sa seule chance de trouver sa place dans la bonne société. Mais une surprise de taille l’attend : son franc-parler et sa vivacité d’esprit ne lui obtiennent pas un beau mariage… mais au contraire un apprentissage auprès de l’entremetteuse.

Or la guerre menace. C’est donc escortée par une troupe de soldats aguerris que Sage devra traverser le pays en compagnie des plus beaux partis de la région pour rallier la capitale et assister à l’événement matrimonial le plus attendu de ces cinq dernières années. Mais en chemin, l’un des soldats lui propose d’aider l’armée en espionnant pour son compte...

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 140 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Madamerrance 2018-02-18T16:59:10+01:00

- Je t'aime, Sage Fowler. Voilà la seule et unique vérité.

Bien mal lui en prit de se risquer à une telle déclaration.

La main gauche de Sage étant libre, elle s'en servit pour le gifler de toutes ses forces.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

La couleur du mensonge… sa magnifique couverture, son résumé un peu trop détaillé, mais particulièrement intrigant… Voilà un titre qu’il me tardait de recevoir, et une histoire que je me languissais de dévorer ! Je n’ai pas attendu : je me suis jetée dessus sans tarder et je l’ai terminé très rapidement. Ce premier tome s’est révélé être un page-turner bourré de surprises.

Sage vit à la charge de son oncle et sa tante. Pour une fille telle qu’elle, le seul choix dont elle dispose est celui du mariage. Pourtant, Sage ne l’envisage pas un instant. Son caractère impétueux et son don aigu pour analyser les autres font d’elle une personne difficile à contenter. Un jour, son oncle lui annonce qu’il a réussi à lui obtenir une entrevue avec la marieuse la plus cotée du pays. Même si elle n’en a pas la moindre envie, Sage se plie à sa décision et rencontre donc Maitresse Rodelle. Mais on ne se débarrasse pas aussi facilement de sa langue bien pendue, et Sage n’est pas une fille qui se plie aux règles élémentaires. Plutôt que de lui trouver un mari, Maitresse Rodelle la prend comme apprentie. Les voilà bientôt à sillonner les routes afin d’accompagner de jeunes célibataires vers la capitale où elles seront mariées aux plus beaux partis du royaume. Escortées par une troupe militaire aux intentions douteuses, Sage va se lancer dans une aventure des plus inattendues.

Ce qui m’a d’abord séduit dans La couleur du mensonge, c’est son cadre bien particulier. Un univers aux allures médiévales, tout en se retrouvant dans la peau d’une apprentie entremetteuse… ça me plaisait énormément ! Il m’est très vite apparu que ce titre ressemblait à certains ouvrages de fiction historique, tout en apportant un vent bienvenu de nouveauté et d’une certaine modernité.

On le remarque surtout à travers Sage, une héroïne qui ne s'en laisse pas compter, opiniâtre avec un caractère de feu. Fine observatrice, elle m’a impressionnée plus d’une façon. Elle m’a fait penser à un petit animal sauvage qui mord parfois la main qu'on lui tend.

On suit également Ash et Queen, deux hommes chargés d’escorter les jeunes filles jusqu’à la capitale. Il y avait quelque chose chez Ash qui me dérangeait, sans que je parvienne à mettre le doigt dessus. En revanche, j’ai eu un faible pour Queen (quand vous aurez lu le livre, vous comprendrez l’ironie de la situation).

Là où Sage s’avère trop prompte à passer aux conclusions, Queen, lui, se montre trop pressé dans chacun de ses actes. Les histoires de Queen et de Sage sont différentes en tout point, mais leur route finit par s'entrecroiser par la force des choses. Et ça donne quelque chose… d’intéressant, je dirais !  

La prise en main du roman n’a pas été sans quelques difficultés, en ce qui me concerne. Le début, avec sa légère surcharge de plans stratégiques, m'a paru un peu difficile à intégrer. Mais après une centaine de pages, toutes les pièces du puzzle se mettent en place et j'ai pris énormément de plaisir à découvrir cette histoire.

L'univers créé par Erin Beaty est fourni, la psychologie des personnages bien amenée et sans artifices. L'auteur nous les présente tels qu'ils sont et nous offre des dialogues particulièrement percutants.

Au niveau du style et du contexte, j’ai beaucoup pensé à The Curse qui est une saga que j'affectionne énormément. Ça bouge dans tous les sens, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Erin Beaty joue avec nos nerfs, les personnages rusent, mentent et se cachent de lourds secrets. La manipulation atteint un tel niveau qu'au bout du compte, on ne sait plus très bien qui manipule qui. 

Quand on parvient au point de rupture où les masques s'abaissent, c'est la confusion qui règne. J'ai commencé à revenir en arrière pour relire certains passages et faire la lumière sur des dialogues un peu nébuleux. Une chose est certaine : les personnages cachent sacrément bien leur jeu. Et c’est sans doute ce que j’ai le plus aimé dans ce premier opus !

En résumé, stratégies militaires et paranoïa sont de mise. La couleur du mensonge est un roman qui s’apprivoise, où la vérité se mérite. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, vous risqueriez de tomber dans le panneau, comme moi ! Ici, tout le monde cherche à en apprendre sur tout le monde. Les personnages rivalisent de ruses pour découvrir ce que cachent leurs interlocuteurs. Prêts pour une aventure où les mensonges sont au cœur de toutes les préoccupations ?

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/la-couleur-du-mensonge-erin-beaty

Afficher en entier
Diamant

Oh mon dieu, j'ai eu un énooooorme coup de coeur pour ce livre. Je n'ai même plus les mots pour en parler! Foncez, vous n'allez pas être déçus!

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Mayumi 2018-03-08T20:58:34+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Entournantlespages 2021-04-12T16:55:14+02:00
Or

https://entournantlespages.wordpress.com/2019/01/15/la-couleur-du-mensonge-tome-1-erin-beaty/

La première partie du récit a été particulièrement longue. Le rythme souffre d’une introduction un peu plate alors que l’apprentie et le soldat apprennent à se connaître au fil de l’avancée du cortège. Chacun cache son vrai visage, tout le monde joue au jeu des apparences jusqu’à nous laisser sur les fesses lors de la grosse révélation de ce premier tome.

⭐⭐⭐⭐⭐

Note : 4.5 sur 5.

Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Épouser un beau parti. Elle se présente donc chez une entremetteuse. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, la jeune fille échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse lui propose toutefois de devenir apprentie. Sage s’embarque donc dans un périple vers la capitale pour assister au Concordium – là où, tous les cinq ans, se décident les unions les plus importantes – avec un groupe de jeunes filles triées sur le volet. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d’élite qui ne tarde pas à réaliser qu’ils sont tous sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin prépare une invasion et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l’un des membres de la troupe sollicite alors l’aide de Sage. Mais plus elle avance dans ses recherches plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu… à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle…

– Eh bien, c’est complètement faux. Que dit-on d’autre à mon sujet ?

– Que je me rabaisse en vous fréquentant, répondit Clare.

Sage esquissa un sourire.

– Et comment se sent-on, en bas, avec la plèbe ?

– Merveilleusement bien ! s’exclama sa nouvelle amie.

Il m’a fallu du temps avant que je me décide à lire ce premier tome. Intriguée depuis sa sortie chez Lumen, j’ai préféré attendre que l’engouement autour de cette nouvelle trilogie se calme un peu avant de me faire mon propre avis. Verdict ? La Couleur du mensonge est très bien orchestré. L’idée de mettre en place une institution maritale qui possède une ascendance certaines sur le royaume me paraissait être une très bonne idée. Et même si finalement, le travail de la marieuse est très secondaire, il est le prétexte à un voyage jusqu’à la capitale des plus dangereux.

Sage est une jeune femme de seize ans intrépide et impertinente. Logée chez son oncle et sa tante depuis la mort de ses parents, elle apprend le désir de son oncle de la marier. Mais suite à son entretien avec l’entremetteuse stricte et respectée Darnessa Rodelle, il est clair pour les deux femmes que Sage ne pourra pas trouver un parti appréciable face à son mauvais caractère. La marieuse lui propose alors de devenir son apprentie et de l’aider dans sa tâche pour le Concordium de cette année qui vise à marier l’élite du royaume.

Exécrant le système des mariages arrangés, Sage voit tout de même en ce périple une bonne occasion de découvrir les terres de Demora et de trouver une profession dans l’enseignement. Là voilà alors partie avec le cortège de jeunes filles à marier dans lequel il faudra qu’elle se fonde pour sa sécurité. La prolétaire Sage Fowler devient alors la bourgeoise Sagerra Broadmoor prête à marier qui est chargée de collecter des informations sur tous les gens qu’elle rencontrera. En particulièrement sur les soldats chargés de leur escorte qui semblent se soucier d’un plus gros problème que la santé des prochaines mariées.

Nous jouons tous plusieurs rôles au cours de notre vie, ce qui ne signifie pas que nous mentons pour autant.

Sage s’interroge alors sur Ash Carter, ce cocher aux allures de sergent qui passe de plus en plus de temps avec elle tout en lui cachant la vérité, et sur le capitaine Alexander Quinn, toujours en retrait et qui préfère déléguer les tâches à ses divers officiers. Si elle se doute que quelque chose se trame, Sage ne sait pas, contrairement au lecteur, ce que surveille les soldats du capitaine Quinn. Les dissensions entre Kimisara et Demora deviennent de plus en plus insoutenables. Avec l’aide du duc d’Amiran prêt à trahir la couronne, les soldats kimisars comptent envahir les terres de Demora et enlever le prince héritier Robert Devlin qui fait partie de l’escouade de Quinn. Le voyage est donc plus tendu que jamais alors que chacun tente de sauver les apparences. Sage se révèle être une excellente espionne alors qu’Ash Carter doute de sa loyauté au royaume.

La première partie du récit a été particulièrement longue. Le rythme souffre d’une introduction un peu plate alors que l’apprentie et le soldat apprennent à se connaître au fil de l’avancée du cortège. Chacun cache son vrai visage, tout le monde joue au jeu des apparences jusqu’à nous laisser sur les fesses lors de la grosse révélation de ce premier tome. Quelques indices n’ont pu que m’interloquer mais j’ai été vraiment surprise par ce retournement réussi. À l’arrivée au château de Morrow d’Amiran, l’intrigue s’intensifie et nous mène dans un genre de huis clos haletant où les deux parties adverses essayent de placer leurs pions à leurs avantages.

Les personnages sont très plaisants avec en tête une héroïne prête à se retrousser les manches et qui déteste qu’on lui dicte sa conduite. Les personnages masculins, les soldats d’élite, sont également tous sympathiques à suivre, particulièrement Ash, Alexander et Casseck. Ils apportent une ambiance souvent particulièrement joyeuse grâce à leur fraternité qui est appréciable au milieu de tous ces dangers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hyorea 2021-04-11T14:33:54+02:00
Diamant

Je ne sais pas par où commencer tellement que ce livre a été un réel coup de cœur pour moi.

Déjà, ce livre se lit très facilement, nous rentrons de suite dans l'histoire, et l'auteure a une écriture fluide, il n'y a aucun passage inutile, nous allons toujours directement aux actions importantes.

Sage est de suite une personnage que j'ai adoré, elle est mature, courageuse, intrépide et curieuse, pour une fois j'ai de suite aimé un personnage féminin, c'est rare de moi.

J'ai aimé tous les autres personnages aussi, Quinn, Ash, tous sont utiles et attachants !

J'ai été surprise par des mensonges, alors qu'en y repensant l'auteure avait intelligemment laissé pleins d'indices pour qu'on les découvre. Et l'espionnage, les secrets, le suspense de leurs stratégies m'ont vraiment tenus en haleine.

J'ai aussi un gros gros coup de cœur pour le couple de ce livre, c'est une romance comme je les aime. De plus ça faisait longtemps que j'avais pas tant pleuré sur un livre Spoiler(cliquez pour révéler)la mort de Charlie a brisé mon cœur......

J'ai très hâte de lire la suite pour retrouver ce rythme, cette ambiance, les personnages, mais j'ai aussi un peu peur que la suite me déçoive étant donné que j'ai tant aimé ce 1er tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Raphaelledvx 2021-04-09T18:15:27+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé ce livre. Le début m'a paru un peu long mais ça vaut vraiment le coup de continuer car j'ai adoré la suite. Le métier de la marieuse est passionnant. Sage a un caractère bien trempé et est un personnage attachant. Les mensonges et ruses qui sont mis en place dans l'histoire sont vraiment passionnants. Je vous recommande ce livre : )

J'en parle aussi sur mon compte Instagram consacré à mes lectures : https://www.instagram.com/les_lectures_d_ella/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Louufoca 2021-04-07T17:08:55+02:00
Bronze

Une découverte assez originale où l'on suit le personnage de Sage qui doit traverser le pays. Entre aventures rocambolesque et l'amour, l'auteur a su nous englober dans un petit cocon tout doux grâce a son écriture fluide et addictive. J'ai aimé découvrir les différents personnages même si je ne suis pas encore tout a fait conquise par l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KarineLaine 2021-04-07T15:55:24+02:00
Argent

Erin Beaty nous livre là une histoire très prenante, dans un univers un peu fantasy et médiéval, mais qui met surtout en scène un personnage principal féminin fort, butée et maligne. D'aucun pourrait trouver le personnage un peu trop beau ou cliché, mais son évolution au cours de la lecture est très appréciable et rafraîchissante, changeant la donne fasse à d'autres héroïnes qui pourraient se laisser dicter leur vie. Ce n'est toutefois pas un roman léger à souhait : on y aborde la mort, les complots, les trahisons. Mais l'intrigue est bien ficelée et cohérente, la narration dynamique et souvent, je me surprenais à feuilleter quelques chapitres précédents pour tenter de retrouver des indices sur le déroulement de la suite, pour étayer ou non mes hypothèses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kouet 2021-04-03T16:05:40+02:00
Bronze

J'ai attaqué ce livre grâce aux super commentaires mais je suis passée à côté ... je me suis ennuyée la première moitié de livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaikaSarah 2021-03-28T15:41:22+02:00
Argent

Une bonne lecture, mais sans plus. Une grosse déception, car j'en avais énormément entendue parler autour de moi... Les personnages sont pas franchement très recherchés, des soldats aguerris, une petite rebelle de 16 ans et quelques pimbêches et salauds pour couronner le tout... Le scénario est assez nul, on sait déjà Spoiler(cliquez pour révéler)que Sage vas finir avec Quinn et que Ash et Quinn sont la même personne. Les personnages me semblaient vrmt trop jeunes pour vivre ce genre d'aventures, trop matures pour un si jeune âge. Une couvertures superbe, quand même. Sage ne m'a pas parût si intelligente et rusée que ça, les ruses en question pas très fines et plûtot faciles à trouver. Bref, une déception et je n'ai pas l'impression qu'il soit nécessaire de lire la suite. Une bonne lecture, mais du déjà vu, une écriture (trop) simple et un scénario peu recherché...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissAlibamba 2021-02-27T19:13:18+01:00
Argent

Une très bonne lecture. Le scénario et les personnages sont bien construits, le rythme n'est ni trop lent ni trop rapide. Je vais de ce pas lire la suite!

Afficher en entier
Lu aussi

Ce livre est particulier à mes yeux. Alors, avant de vous en donner mon avis, je voudrais vous expliquer pourquoi. Pour cela, il faut que je vous avoue être une lectrice (un peu) obsessionnelle. C'est à dire que le résumé de ce livre m'est tombé dessus. J'ai eu envie de l'acheter mais malheureusement le 1er tome de la série n'est plus éditée. Me voilà donc en quête de mon Graal. Celle-ci n'a pas été aisé. De maison d'édition en site de livre d'occasion, je finis par tomber sur un exemplaire de seconde main qui ne soit pas à un prix exorbitant.

Je commence donc ma lecture en ayant le sentiment d'avoir ma (bonne) dose de came littéraire. Le début ne me plaît pas outre mesure mais j'ai l'habitude des démarrages tardifs et les avis sont tellement enthousiastes que je sais que tout se mérite. La preuve en a été faite plus haut...

Sauf qu'au milieu du livre, une grand doute m'étreint et une nouvelle angoisse de lecteur que je pourrais traduire par : « tout ça pour ça ? »

Malheureusement c'est un peu sur ce sentiment que j'ai refermé mon livre. Alors qu'on se comprenne : le livre est très bien écrit et l'histoire est des plus originale sauf qu'il n'y avait pas tous les ingrédients pour que la recette me plaise vraiment. La couleur du mensonge appartient a un genre que j'aime beaucoup. Certes, on est sur du young adult mais cela ne me dérange pas même si ce n'est plus ma tranche d'âge. Sauf que là c'est du très très très young et pas très adult.

Ainsi Alex et toute sa troupe de soldat aguerris ont à peine la vingtaine. Que dire de l'héroïne qui a 16 ans. Pourquoi pas ? ...mais non ! Je n'ai pas cru une seule minute à cette armée aguerrie de teenagers !

C'est un peu la limite des genres très rigides. Ainsi l'auteure écrit pour un public très jeune. Elle fait vivre à ses héros qui ont l'age de ses lecteurs des aventures d'adultes qui manque trop de crédibilité à mon sens.

La romance a trop de mal à démarrer et même si elle le fait, elle le fait trop tardivement à mon sens.

Voilà un peu mon ressenti global. Une histoire originale mais les personnages manquent de crédibilité. J'avoue avoir regretté m'être démené comme une hystérique littéraire même si je sais que je recommencerai...

https://www.lachroniquedespassions.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dixielechat 2021-02-05T20:38:39+01:00
Argent

J'ai aimé me plonger dans cet univers dans lequel on entre très rapidement. Sage est un personnage charismatique à laquelle on finit par s'attacher. Les événements s'enchainent bien, il y a quelques retournements de situation. J'ai peut-être trouvé les personnages un petit peu trop bon/gentil, leur personnalité aurait mérité d'être un peu plus creusé. La romance quant à elle se développe vite alors que les protagonistes ne sont pas du tout intéressés par l'amour à la base. Là encore je trouve que le traitement des caractères a manqué de subtilité et de cohérence.

Cependant le rythme et les actions rendent le livre assez addictif et je suis resté sur une bonne impression à la fin de ma lecture.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Couleur du mensonge

  • France : 2018-02-22 (Français)
  • USA : 2017-05-09 (English)

Activité récente

rxmxnee l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-13T19:50:23+02:00

Titres alternatifs

  • La Couleur du Mensonge - Français
  • La couleur du mensonge, Livre 1 - Français
  • The Traitor's Kiss (The Traitor's Cirle, #1) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 1140
Commentaires 182
extraits 36
Evaluations 516
Note globale 8.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode