Livres
568 627
Membres
623 687

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Couleur du mensonge



Description ajoutée par Carole94P 2017-11-21T11:20:20+01:00

Résumé

À Demora, ce sont les entremetteuses qui font et défont les unions, et façonnent ainsi le paysage amoureux et politique du royaume. Sage Fowler, seize ans, n’a rien du parti idéal : indisciplinée et rebelle, c’est de surcroît une bâtarde. Pourtant, son oncle parvient à lui obtenir un rendez-vous chez l’une des marieuses les plus réputées du pays – sa seule chance de trouver sa place dans la bonne société. Mais une surprise de taille l’attend : son franc-parler et sa vivacité d’esprit ne lui obtiennent pas un beau mariage… mais au contraire un apprentissage auprès de l’entremetteuse.

Or la guerre menace. C’est donc escortée par une troupe de soldats aguerris que Sage devra traverser le pays en compagnie des plus beaux partis de la région pour rallier la capitale et assister à l’événement matrimonial le plus attendu de ces cinq dernières années. Mais en chemin, l’un des soldats lui propose d’aider l’armée en espionnant pour son compte...

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 293 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Madamerrance 2018-02-18T16:59:10+01:00

- Je t'aime, Sage Fowler. Voilà la seule et unique vérité.

Bien mal lui en prit de se risquer à une telle déclaration.

La main gauche de Sage étant libre, elle s'en servit pour le gifler de toutes ses forces.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

La couleur du mensonge… sa magnifique couverture, son résumé un peu trop détaillé, mais particulièrement intrigant… Voilà un titre qu’il me tardait de recevoir, et une histoire que je me languissais de dévorer ! Je n’ai pas attendu : je me suis jetée dessus sans tarder et je l’ai terminé très rapidement. Ce premier tome s’est révélé être un page-turner bourré de surprises.

Sage vit à la charge de son oncle et sa tante. Pour une fille telle qu’elle, le seul choix dont elle dispose est celui du mariage. Pourtant, Sage ne l’envisage pas un instant. Son caractère impétueux et son don aigu pour analyser les autres font d’elle une personne difficile à contenter. Un jour, son oncle lui annonce qu’il a réussi à lui obtenir une entrevue avec la marieuse la plus cotée du pays. Même si elle n’en a pas la moindre envie, Sage se plie à sa décision et rencontre donc Maitresse Rodelle. Mais on ne se débarrasse pas aussi facilement de sa langue bien pendue, et Sage n’est pas une fille qui se plie aux règles élémentaires. Plutôt que de lui trouver un mari, Maitresse Rodelle la prend comme apprentie. Les voilà bientôt à sillonner les routes afin d’accompagner de jeunes célibataires vers la capitale où elles seront mariées aux plus beaux partis du royaume. Escortées par une troupe militaire aux intentions douteuses, Sage va se lancer dans une aventure des plus inattendues.

Ce qui m’a d’abord séduit dans La couleur du mensonge, c’est son cadre bien particulier. Un univers aux allures médiévales, tout en se retrouvant dans la peau d’une apprentie entremetteuse… ça me plaisait énormément ! Il m’est très vite apparu que ce titre ressemblait à certains ouvrages de fiction historique, tout en apportant un vent bienvenu de nouveauté et d’une certaine modernité.

On le remarque surtout à travers Sage, une héroïne qui ne s'en laisse pas compter, opiniâtre avec un caractère de feu. Fine observatrice, elle m’a impressionnée plus d’une façon. Elle m’a fait penser à un petit animal sauvage qui mord parfois la main qu'on lui tend.

On suit également Ash et Queen, deux hommes chargés d’escorter les jeunes filles jusqu’à la capitale. Il y avait quelque chose chez Ash qui me dérangeait, sans que je parvienne à mettre le doigt dessus. En revanche, j’ai eu un faible pour Queen (quand vous aurez lu le livre, vous comprendrez l’ironie de la situation).

Là où Sage s’avère trop prompte à passer aux conclusions, Queen, lui, se montre trop pressé dans chacun de ses actes. Les histoires de Queen et de Sage sont différentes en tout point, mais leur route finit par s'entrecroiser par la force des choses. Et ça donne quelque chose… d’intéressant, je dirais !  

La prise en main du roman n’a pas été sans quelques difficultés, en ce qui me concerne. Le début, avec sa légère surcharge de plans stratégiques, m'a paru un peu difficile à intégrer. Mais après une centaine de pages, toutes les pièces du puzzle se mettent en place et j'ai pris énormément de plaisir à découvrir cette histoire.

L'univers créé par Erin Beaty est fourni, la psychologie des personnages bien amenée et sans artifices. L'auteur nous les présente tels qu'ils sont et nous offre des dialogues particulièrement percutants.

Au niveau du style et du contexte, j’ai beaucoup pensé à The Curse qui est une saga que j'affectionne énormément. Ça bouge dans tous les sens, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Erin Beaty joue avec nos nerfs, les personnages rusent, mentent et se cachent de lourds secrets. La manipulation atteint un tel niveau qu'au bout du compte, on ne sait plus très bien qui manipule qui. 

Quand on parvient au point de rupture où les masques s'abaissent, c'est la confusion qui règne. J'ai commencé à revenir en arrière pour relire certains passages et faire la lumière sur des dialogues un peu nébuleux. Une chose est certaine : les personnages cachent sacrément bien leur jeu. Et c’est sans doute ce que j’ai le plus aimé dans ce premier opus !

En résumé, stratégies militaires et paranoïa sont de mise. La couleur du mensonge est un roman qui s’apprivoise, où la vérité se mérite. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, vous risqueriez de tomber dans le panneau, comme moi ! Ici, tout le monde cherche à en apprendre sur tout le monde. Les personnages rivalisent de ruses pour découvrir ce que cachent leurs interlocuteurs. Prêts pour une aventure où les mensonges sont au cœur de toutes les préoccupations ?

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/la-couleur-du-mensonge-erin-beaty

Afficher en entier
Diamant

Oh mon dieu, j'ai eu un énooooorme coup de coeur pour ce livre. Je n'ai même plus les mots pour en parler! Foncez, vous n'allez pas être déçus!

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Mayumi 2018-03-08T20:58:34+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Sam0108 2021-10-19T15:42:36+02:00
Pas apprécié

J’ai eu du mal avec ce livre. Ça a commencé à être intéressant les 150 dernières pages. Je ne comprends pas l’engouement de certains pour ce livre. Je pense qu’il est destiné à un très jeune public.

Je me suis forcée à le terminer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurelie-583 2021-10-05T21:14:44+02:00
Lu aussi

Attirée par les commentaires élogieux j'ai entamé ma lecture.

Je me suis forcé à la continuer uniquement pour les comprendre et au 2tiers du livre enfin un peu d'action, d'intérêt de vie.

Ce livre est agréable à lire mais il se passe trop peu de chose, tout est télescopée, je n'ai pas réussi à m'attacher au personnages.

Je ne lirais pas la suite car je n'aurais pas la patience d'attendre la fin du livre pour minimum d'action et d'intrigues.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carole94P 2021-09-07T09:37:33+02:00
Or

https://www.my-bo0ks.com/2021/09/la-couleur-du-mensonge-tome-1-erin-beaty.html

Une fois de plus, je sors un livre qui trainait depuis bien trop longtemps dans ma PAL, pourtant, ce n'est pas faute de ne pas avoir envie de le découvrir puisque La couleur du mensonge me faisait cruellement envie à sa sortie et même après. D'ailleurs, je dois dire que cette lecture m'aura beaucoup surprise et pour cela, je dois dire que l'autrice, Erin Beaty sait jouer avec ses lecteurs.

La couleur du mensonge c'est l'histoire de Sage Fowler. Reccueillie par son oncle et sa tante à la suite du décès de son père, préceptrice pour ses cousins, la jeune femme a toujours pensé pouvoir être libre une fois cela terminé. Mais son oncle lui a obtenu une entrevue avec la marieuse... Sage voit son avenir totalement brisé... mais finalement, sa langue bien trop pendue (pour une future mariée) et son côté observateur vont lui ouvrir une porte à laquelle elle n'aurait jamais pensé : apprentie auprès de la marieuse. Sur les routes pour le Concordium, l'événement le plus important pour les marieuses et les futures épouses, Sage va découvrir que la guerre est sur le point d'éclater. Mensonges, trahisons et stratégies sont de mises et ça sera à celui qui aura vu le plus d'indices.

Pour une fois, je dois dire que lire après tout le monde a un gros désavantage. Car depuis la sortie du troisième et dernier tome de La couleur du mensonge, j'ai eu l'occasion de voir - malgré moi - bon nombre de choses passées et notamment le personnage masculin aux côtés de notre héroïne. Du coup, je ne vous cache pas que pendant les trois quarts de ma lecture j'étais dans un état de doutes perpétuels, de peur (d'un triangle amoureux) et de possible colère qui montait en moi. Finalement, après le GROS retournement de situation que je n'avais absolument pas vu venir (si ce n'est un détail à un moment), je ressors de ma lecture totalement soufflée, heureuse et vraiment abasourdie de m'être faite avoir. Mais pour le coup, c'est un mal pour un bien. Je ne citerais donc pas d'autres personnages car c'est en gardant la surprise qu'on profite le plus.

Cette parenthèse faite, parlons un peu du début. Je sais que beaucoup l'ont trouvé long mais... pour ma part, j'ai de suite accroché. Sage est une jeune femme qui souhaite être indépendante et ne veut pas se résumé à être mariée. Elle aime être pédagogue et est curieuse de tout ce qui l'entoure. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié son côté observateur et ce recul dont elle fait preuve. Cette opportunité auprès de la marieuse va se révéler bien plus dangereux qu'elle ne le pensait et surtout mouvementé.

Car si la compagnie des futures épouses est un calvaire pour elle, celle des soldats chargés de leur sécurité durant le trajet pour le Concordium, est une mine de renseignement. La jeune femme a alors usé de toutes ses techniques pour obtenir des informations. Mais entre deux mensonges, l'amour pourrait bien se glisser entre les mailles du filet. Une romance qui, comme je vous le disais plus haut, m'a fait passer par toutes les étapes. Je n'étais pas sûre de comprendre le pourquoi du comment, j'avais peur de la voie que prenait pour finalement l'apprécier à sa juste valeur. Il faut dire que le personnage masculin a plus d'un tour dans son sac.

La couleur du mensonge est un premier tome riche en rebondissements et en révélations. Personnellement, je ne me suis pas ennuyée une seconde. Entre complot, trahison, révélation, Sage va vite devoir savoir à qui faire confiance. Mais les apparences sont souvent trompeuses et cela donne lieu a des scènes vraiment drôles, tandis que d'autres seront gênantes pour notre héroïne. Clairement, je me suis laissée embarquée par l'ambiance, les enjeux militaires et stratégiques et ai englouti ce premier tome.

La fin de La couleur du mensonge est totalement dingue. Mon pauvre petit cœur a été mis à rudes épreuves et je ne m'attendais absolument pas à ça. Je crois qu'un peu plus et j'avais les larmes aux yeux. Etrangement, je m'attendais à ce que l'autrice finisse son premier tome sur un cliffhanger de malade pour avoir envie de sauter sur le suivant sans attendre mais... je trouve la fin de celui-ci, certes, ouvertes mais me laisse tout de même la sensation d'avoir eu "une fin". Dans le sens où si cela avait été un one-shot, ça ne m'aurait pas dérangée. Je suis tout de même curieuse des deux autres tomes et vu que j'ai adoré l'univers, je me laisserais très certainement tentée par la suite.

En conclusion, j'ai adoré ce premier tome de La couleur du mensonge. Les personnages sont attachants, hauts en couleur et surprenants. Je me suis laissée embarquée par l'histoire dès les premières lignes et tenu en haleine jusqu'à la dernière page. J'ai adoré les personnages principaux mais aussi les acolytes. La romance quant à elle m'a totalement soufflée. Je suis rarement bernée comme cela. Il ne m'a pas manqué grand chose pour avoir un coup de coeur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par miss-breizhindia 2021-08-25T09:53:07+02:00
Diamant

L'autrice a un talent certain pour nous mener à la baguette tout comme ses personnages !

Tout est ici question d'apparences et de faux-semblants (oui, j'adore ce mot). Les personnages jouent des rôles et les incarnent tellement bien qu'on ne sait plus qui est qui. Cela peut compliquer la compréhension mais nous "oblige" presque à continuer à lire afin de démêler le vrai du faux.

J'ai été littéralement happée par cette histoire dont je voulais tout connaitre.

Dans cette histoire, nous suivons plusieurs personnages et plus précisément Sage. N'ayant pas été sélectionnée pour participer au Concordium, un événement présentant les plus beaux partis de la ville (jeunes femmes de la haute société), elle devient finalement l'assistance de la marieuse. Son rôle : gagner la confiance de tous afin de recueillir le plus d'informations possibles à leur sujet et d'établir les couples les plus viables, compatibles.

Si on prend l'expression "la couleur du mensonge" au sens littéral, on parle de la couleur jaune. Personnellement je l'associerai plus au rouge puisque l'usurpation d'identité ici consentie est question de vie et de mort...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par taraline 2021-08-09T23:45:21+02:00
Diamant

Ce livre est vraiment génial. Son originalité m'a aspirée et je n'ai pas pu en décrocher. Le scénario est vraiment intéressant, il y a du suspens, des intrigues, de l'amour, et des personnes avec de forts caractères. Que demander de plus ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ipiuti 2021-08-08T17:38:06+02:00
Bronze

Une romance assez simple et sympathique à lire et des personnages intéressants, mais une intrigue de fonds ni prenante ni particulièrement originale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hardinscott02 2021-08-04T19:18:31+02:00
Or

Malgré une certaine lenteur à le terminer, la faute au manque de temps, j'ai beaucoup apprécié cette lecture et ce nouvel univers.

J'avais peur d'être un peu déçue par la trame et l'idée globale du livre, trop centrée sur l'armée et les alliances entre familles, mais il est vite devenu évident que ça n'était pas seulement du complot et des mariages.

Une certaine atmosphère s'installe, et cette romance qui se développe au fur et à mesure apporte un vrai plus et rend l’histoire encore plus intéressante.

Je suis très romance dans les livres, quand il n'y en a pas j'ai du mal à me plonger dans ma lecture, et en plus de la romance, il y a aussi un côté mystérieux, avec ces révélations sur l’identité des personnages, et l'évolution par la suite.

L'intrigue générale n'était pas spécialement géniale, en elle-même et sans tout le reste autour ça n'aurait pas été très captivant de suivre les décisions des marieuses, mais la quête qui se construit autour est vraiment captivante.

Les personnages sont assez intéressants aussi, Sage est naturelle, et semblable aux héroïnes qu'on a l'habitude de voir, avec l'avantage de ne pas être insupportable, et Ash est vraiment sympa comme garçon. Je parle bien de Ash et non de Quinn, car il y a une différence flagrante à partir du moment où il ne se cache plus. Je n'ai pas forcément moins apprécié, mais pas autant accroché avec son côté "sincère".

Le déroulement de l'histoire est très bien fait, il y a des rebondissements et de l'action, et je n'ai pas eu la déception de voir que les révélations étaient courues d'avance. Un bon roman pas trop prévisible, ni trop incompréhensible. Il n'y a pas d'incohérence, et la logique avec laquelle s'enchainent les événements nous plonge dans l'aventure.

J'ai vraiment hâte de lire la suite, c'était un roman bien ficelé, tout les critère réunis, et une fin assez floue pour avoir envie de lire le second tome.

Je me demande sur quoi portera cette suite, étant donné que les mariages sont conclus, mais j'espère retrouver les personnages de ce livre, ainsi que les relations qu'on a vu évoluer, amitiés ou amoureuses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Prudence30 2021-08-04T11:07:32+02:00
Or

La première partie du récit a été particulièrement longue. Le rythme souffre d’une introduction un peu plate alors que l’apprentie et le soldat apprennent à se connaître au fil de l’avancée du cortège. Chacun cache son vrai visage, tout le monde joue au jeu des apparences jusqu’à nous laisser sur les fesses lors de la grosse révélation de ce premier tome. Quelques indices n’ont pu que m’interloquer mais j’ai été vraiment surprise par ce retournement réussi. À l’arrivée au château de Morrow d’Amiran, l’intrigue s’intensifie et nous mène dans un genre de huis clos haletant où les deux parties adverses essayent de placer leurs pions à leurs avantages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mei_S 2021-07-18T18:51:18+02:00
Lu aussi

J'ai commencé, mais malheureusement je n'ai pas été assez apprécié pour le finir. Je ne saurais pas dire ce qui ne m'a pas plus, peut être trop de personnages dès le début, des scènes qui se passent à des endroits différents et donc on passe de l'un à l'autre et l'intrigue met peut être trop de temps à se mettre en place...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Folize 2021-07-09T18:00:52+02:00
Or

Sage vient d’avoir 16 ans donc son oncle a été voir Darnessa Rodelle, la marieuse pour qu’elle lui trouve un époux mais au final, la marieuse la prend comme apprentie d’autant plus que le Concordium approche (un événement matrimonial pour les jeunes femmes nobles). Les futures épouses de Crescera doivent se rendre à la capitale et sont escortées par le Capitaine Quinn et ses hommes. En effet, le Général pense que le duc d’Amiran traite avec leurs ennemis et puisque le convoi de la marieuse traverse Tegann, le fief du duc Morrow d’Amiran, il voit là l’occasion de confirmer ses soupçons. Afin d’observer les candidates, Sage se fait passer pour l’une d’entre elles et devient dame Sagerra Broadmoor. Elle fait rapidement la connaissance d’Ash Carter, un des cochers… Un très bon moment en compagnie de personnages attachants et d’une intrigue prenante.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Couleur du mensonge

  • France : 2018-02-22 (Français)
  • USA : 2017-05-09 (English)

Activité récente

Hinenao l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-14T05:51:27+02:00

Titres alternatifs

  • La Couleur du Mensonge - Français
  • La couleur du mensonge, Livre 1 - Français
  • The Traitor's Kiss (The Traitor's Cirle, #1) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 1293
Commentaires 199
extraits 38
Evaluations 585
Note globale 8.47 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode